Afficher un message
  #73  
Vieux 26/06/2018, 16h38
Avatar de Fred le mallrat
Fred le mallrat Fred le mallrat est déconnecté
Généalogiste sénile
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: bordeaux
Messages: 19 266
Fred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'AquamanFred le mallrat caresse la raie d'Aquaman
Citation:
Posté par arrowsmith
Voir le message
Après avoir lu attentivement les deux critiques de Wildcard et de Slobo, je me range globalement derrière l'avis de ce dernier.

Ce premier numéro de Marvel Two In One n'est pas en soi médiocre. Bien dessiné, il présente des situations intéressantes, ne trahit pas les personnages (The Thing, The Torch ainsi que Doom) et s'inscrit bien dans la lignée de ce que l'on peut attendre d'un comics estampillé Fantastic Four, le sens of wonder inclu.

Mais comme je le présentais en le feuilletant il ne raconte pas grand chose non plus. Un bon vieux Marvel Two in One des familles c'était l'assurance de lire une histoire complète (à de quelques exceptions près), menée tambour battant et avec des associations parfois inédites. Bon vu l'histoire des personnages Marvel, je vous accorde que l'inédit des associations n'est pas forcément le plus simple à faire. Mais pour le reste c'est décevant. Il aurait clairement mieux fallu appeler ce comics Fantastic Four on n'aurait pas eu tromperie sur la marchandise et la couleur aurait été clairement annoncé. Car cette lecture s'apparente clairement à un premier arc pour le retour de la First Family. C'est d'autant plus dommage que Zdarsky a bien travaillé son sujet avec une alliance très intéressante entre respect des personnages, prise en compte de leurs aventures passées et modernité (Secret Wars, passage chez les Gog et les Inhumans). Mais par contre, sur ce dernier point je rejoins Slobo avec quand même la désagréable impression de ne pas lire les mêmes Ben, Johnny et Doom que dans les autres séries où ils sont apparus récemment. Par contre la vision portée par Zdarsky me plait beaucoup en tant que fan historique des FF. A la rigueur il gomme presque ce qu'ont pu faire Bendis et Duggan (et Zub).
J'ai apprécié les sentiments véhiculés pas la relation entre Ben et Johnny, avec Ben, comme homme de pierre, ciment de la famille (image forte). Les flashbacks sont prenants et appréciables, surtout celui sur Secret Wars. L'histoire des FF en 4 cases chacun symbolisant une époque précise montre bien le soin apporté par le scénariste à l'histoire de cette mythique équipe. En plus Jim Cheung fait un sans faute graphiquement.

Par contre le récit en plus sur3 pages par Robbie Thompson et Greg Land n'apporte rien (encore les origines ...) surtout que Land massacre les personnages.

Ma note : 6/10 car pour 4$ on reste sur notre faim vu ce qui a été annoncé. Mais c'est très encourageant pour la suite par contre.
Perso, je me range un peu plus avec Wildcard.
Globalement le sentiment de deuil, la forme hanté de ce comics par labsence l emporte pour moi.
Apres, il est clair que Johnny semblent avoir un contre coup de son appartenance aux Inhumans et Avengers.. et là decompresse totalement. C est peut etre abrupt mais pas illogique.
Je suis plus d accord avec Doom, déjà.. Grimm me semblant assez cohérent avec Infamous (qui par contre est un peu abrupt avec GoG).
Petit manque de rhytme mais enfin globalement l effet est réussi.

14/20

Dernière modification par arrowsmith ; 26/06/2018 à 16h53.
Réponse avec citation