Afficher un message
  #43  
Vieux 16/08/2018, 15h42
Avatar de wildcard
wildcard wildcard est déconnecté
Hawkguy
 
Date d'inscription: février 2009
Localisation: Chez moi
Messages: 12 025
wildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrisonwildcard vend de la drogue à Grant Morrison
- Batwoman #18 : fin du run de Marguerite Bennett qui boucle la série avec brio.
Loin de n'être qu'un méchant sans envergure, prétexte au quota de baton, le Clock King permet à Kate Kane et Renee Montoya de réfléchir à leur relation et de la relancer. Le final resitue Batwoman en tant que femme et héroïne, émancipée de son père, de son mentor, assumant ses erreurs, exorcisant ses démons. Morale : profitons du présent.
Fernando Blanco a gagné ses galons avec sa prestation impeccable de bout en bout : dessinateur très régulier, réalisant des planches superbes et fournies, j'ai hâte de le voir sur "Catwoman" (même s'il ne sera certainement qu'un fill-in). Après ça, DC a intérêt à lui trouver un taf à la hauteur de son talent.
Une sortie réussie.

- Supergirl #21: pour compenser en quelque sorte la fin de Batwoman, je tente ce titre que j'avais pourtant ignoré jusqu'à présent, à la faveur de sa reprise en main.
Marc Andreyko développe la piste dévoilée par Bendis dans MoS en envoyant l'héroïne enquêter sur les origines de Rogol Zaar. Le personnage est bien caractérisé, cohérent avec son propre passé, son rapport à Krypton, ses différences avec Superman. En bonus : Krypto est du voyage.
Et puis il y a Kevin Maguire au dessin et ça, c'est une bonne nouvelle. L'artiste nous régale avec son génie expressif : il s'empare du personnage en lui donnant une personnalité attachante et tonique. Il est encré par l'excellent Sean Pearsons (ce qui devrait l'aider à tenir le rythme).
Un très bon point d'entrée avec une histoire accrocheuse.

(A suivre... Mais je confirme déjà ce que dit Ben Wawe sur Batman #53 - admirable - et Tony Stark : Iron Man #3 - épatant...)
Réponse avec citation