Afficher un message
  #148  
Vieux 01/08/2018, 00h15
Avatar de arrowsmith
arrowsmith arrowsmith est déconnecté
Buzz c'était mieux avant
-Généalogiste Sénile--Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Ici et là
Messages: 33 566
arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !arrowsmith est LA légende vivante de ce forum !
Citation:
Posté par wildcard
Voir le message

- X-Men : Gold #30 : je l'ai pris surtout pour David Marquez au dessin puisque le contenu était connu avant la sortie.
Néanmoins, Guggenheim s'en tire honorablement, avec des dialogues justes, qui installe le malaise sur les noces et justifie le choix de Kitty. Le mariage final est un peu balancé à la vas-y comme je te pousse, mais comme ça permet à Kelly Thompson de reprendre les aventures de Rogue et Gambit, ça va.
Pour l'événement de l'année, c'est raté. Mais pour un bel épisode, doux-amer, sentimental, c'est réussi. Et très beau graphiquement.
Je viens de le lire à l'instant et j'ai beaucoup aimé. Gâté car je suis gentil, mon comics shop m'a offert ce numéro. Le retournement de situation fonctionne très bien et j'ai surtout retenu sa mise en image. Si Guggenheim s'en tire bien c'est surement car il s'est inspiré d'une des plus belles périodes pour Kitty et Piotr, celles attenantes à Uncanny X-Men #183, qui sous la plume de Chris Claremont et les pinceaux de John Romita Jr et Dan Green (les 3 étrangement absents des crédits, alors que la première planche reprend UXM #183) déchirait déjà nos petits cœurs trop sensibles. Oui ce fut une période extraordinaire pour les X-Men et au moins sur ces pages là, Guggenheim fait vivre à nouveau le rêve, 34 ans après. Un peu déçu par David Marquez, qui bâcle quelques arrières plans surtout ceux avec des invités que l'on aurait aimé mieux reconnaitre. Il faut dire que la colorisation de Matthew Wilson n'est pas la plus adéquate là aussi sur l'ensemble du numéro.

Oui un très beau numéro q
__________________
“Our dreams make us large.” Jack Kirby
Réponse avec citation