Afficher un message
  #830  
Vieux 24/11/2019, 17h37
Avatar de Man-Thing
Man-Thing Man-Thing est déconnecté
Gardien du nexus
-Généalogiste Sénile--Sentinelle du Temple-
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: Un marais des everglades
Messages: 3 874
Man-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être conMan-Thing a oublié d'être con
MARVEL

Catégorie « Excellent »


RIEN

Catégorie « Très bon »

Fantastic four 2099 n°1



Genre : Le retour des héros

Suite directe de 2099 alpha n°1. On y suit le root Herbie qui a embauché une version féminine du chasseur de primes Venture pour retrouver sa famille, les Fantastic four. Si la version originale semble être morte, il a repéré plusieurs femmes (et un homme) dotée()s de super pouvoirs qui pourraient les remplacer et possèdent des pouvoirs similaires à ceux des originaux.
Un one-shot aussi bien raconté qu’intéressant mais qui vaut surtout pour sa fin que je n’ai pas vu venir ! Une très bonne surprise. J’espère que les autres one-shots seront d’une qualité similaire.

Scénario : 16/20
Dialogues : 16/20
Dessins, encrage, couleur : 14/20
Note finale : 16/20

2099 alpha n°1



Genre : 2099 vu de 2019

Nous découvrons dans ce one-shot un nouvel univers 2099 inédit. Doom 2099 semble régner et dispose d’une puissante carte dans son jeu. Nous assistons aux nouvelles origines de Spidey, à l’influence grandissante du culte de Thor contre lequel le Public eye semble avoir du mal à faire régner sa justice, nous rencontrons la nouvelle version du futur Punisher, découvrons une autoroute illégale au principe décoiffant, retrouvons le robot Herbie et la nouvelle mouture de Venture. Une nouvelle origine de l’univers 2099 est présentée et le cliffhanger est très intéressant.
Vous aurez bien sûr compris que j’ai beaucoup aimé cette refonte de l’univers 2099, qui reste sur des bases connues mais apporte quelques nouvelles choses intéressantes. J’espère que nous verrons d’autres anciens comme Hulk ou même Ravage (que j’aimais bien même si c’était de loin le plus mauvais des titres de la gamme).

Scénario : 15/20
Dialogues : 16/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 16/20

Absolute Carnage n° 5

Genre : Final épique

Carnage et Venom règlent leurs comptes dans un affrontement d’une intensité démesurée. Le retour du dieu des symbiotes pourra il être évité ?
Un numéro final un peu abrupt mais d’une beauté époustouflante pour ce qui concerne les dessins ! La série Venom va sortir grandie de ce crossover bien mené du début à la fin. La révélation finale est bien menée.

Scénario : 15/20
Dialogues : 15/20
Dessins, encrage, couleur : 17/20
Note finale : 16/20

Punisher kill crew n°5

Genre : Final bastonnesque

Grand final de la baston contre le géant du froid que traquent Pupu et ses alliés. Alors que tout semble perdu, le plus étonnant des sauveurs fait son apparition !
Un numéro conclusif bien réalisé et disposant toujours de très beaux dessins. Une mini qui a tenu ses promesses malgré son aspect très bourrin, son humour noir étant réussi.

Scénario : 14/20
Dialogues : 15/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 14/20

Catégorie « Bon »

Captain America n°16 (numérotation Legacy 720)

Genre : Le meilleur numéro depuis longtemps

Madame Lukin rencontre le maire de New York (un certain Wilson Fisk) tandis que Cap affronte un US agent très remonté tout en enquêtant sur le retour d’un de ses vieux ennemis.
Le numéro le mieux mené depuis très longtemps et ça fait plaisir ! Le nouveau dessinateur est bien plus convaincant et l’intrigue a beau être classique, elle est très bien racontée. Espérons que le scénariste continuera sur cette voie-là.

Scénario : 14/20
Dialogues : 15/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 14/20

The amazing Spider-man n°34 (numérotation Legacy 835)

Genre : Un numéro bien réalisé mais un peu décevant
La jonction entre le nouveau futur 2099 et l’année 2019 se fait enfin dans ce numéro avec une histoire d’attentat contre Doom et un Doom futuriste menaçant qui va nécessiter une petite visite des deux Spider-men de deux époques différentes.
L’histoire impliquant le caméléon est un peu nébuleuse mais l’essentiel est là : ce numéro débute enfin le crossover avec l’époque 2099 vue par les auteurs de 2019. Un numéro bien fait mais vraiment pas essentiel pour la compréhension des one shots.

Scénario : 14/20
Dialogues : 14/20
Dessins, encrage, couleur : 15/20
Note finale : 14/20
Réponse avec citation