Afficher un message
  #828  
Vieux 16/11/2019, 17h51
Avatar de Slobo
Slobo Slobo est déconnecté
Dieu qui déchire sa race
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Malakoff (92)
Messages: 14 083
Slobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black BoltSlobo crie plus fort que Black Bolt
Citation:
Posté par Man-Thing
Voir le message
DC

Catégorie « Excellent »

RIEN

Catégorie « Très bon »

Tales of the dark multiverse : Blackest night 1



Genre : La nuit la plus noire

Dans cet univers observé par Tempus Fuginaut, Blackest night s’est terminé par l’échec des vivants à cause de Sinestro, qui a refusé de partager son pouvoir avec Hal Jordan. Une petite équipe menée par le chasseur de primes Lobo tente de survivre et de parvenir à la destination établie par son mystérieux commanditaire dans un univers où les morts sont partout.
Le scénario simple mais très efficace de Seeley est parfaitement bien épaulé par le trait d’un Hotz en bonne forme : on sent tout le désespoir qui suinte de ces pages, que ce soit celui d’un Sinestro au bout du rouleau ou des humains qui accompagnent le Main man. La fin est réussie et relativement inattendue, ce qui n’était pas gagné. Encore une bonne surprise dans cette petite gamme d’ »Elseworlds » très sombres, celui-ci gagnant la palme du plus glauque pour l’instant.

Scénario : 16/20
Dialogues : 16/20
Dessins, encrage, couleur : 16/20
Note finale : 16/20
Pas pour moi si c'est glauque.
Les premier avis VO était tellement mauvais que je l'ai pas pris. Ca c'est un peu redresser depuis
Réponse avec citation