Afficher un message
  #23  
Vieux 10/05/2005, 00h43
Avatar de michel
michel michel est connecté maintenant
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Toulouse
Messages: 19 866
michel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrison
C'est sur moi que c'est tombé, ma tache est rude, quasi impossible, mais je relève le défi : non US 1 n'est pas une série aussi nulle que ça !

Al Milgrom nous l'apprend dans un éditorial du #1 : ce n'est pas Marvel qui a eu l'idée de conter les aventures d'un routard, c'est une société, TYCO, célèbre pour ses trains électriques, qui a choisi d'utiliser les comics pour promouvoir sa nouvelle gamme de jouets, les camions US 1. Jim Shooter, éditeur en chef à l'époque, étant emballé par cette idée inédite, c'est Al Milgrom qui se retrouve à scénariser une maxi série de 12 épisodes. Milgrom sait bien que ça va être dur de faire un chef d'œuvre, aussi prend-il le parti d'un second degré assumé et il ne va pas hésiter à truffer son scénario de situations… insolites Herb Trimpe, Alan Kupperberg et Steve Ditko dessineront quelques épisodes, c'est Frank Springer qui en fera le plus, 8. Les 4 premiers épisodes ont été publiés en France dans Thor Nouvelle Formule, mais il n'y a pas de raison pour que tout le monde n'y ait pas accès, c'est parti pour l'intégrale ! US 1 n'est d'ailleurs pas totalement inconnu pour le lecteur VF puisqu'il est apparu dans les She-Hulk de Byrne, dans Nova.

U.S. 1 #1 : 05/83, U.S. 1, Comin' At Ya ! par Al Milgrom / Herb Trimpe / Herb Trimpe, publié en VF dans Thor NF n°11.





Un #1 classique qui va mettre en place la plupart des éléments de la maxi-série. US 1 est un jeu de mots sur les panneaux routiers et sur les initiales du héros, Ulysses Solomon Archer, surnommé US. Et il a pas eu une enfance facile notre US ! Gamin, avec des parents routiers, il était évidemment fou de gros camions. Ca s'est gaté quand ses parents périrent dans un accident. US et son frère ainé Jeff furent alors adoptés par Poppa Wheelie et sa femme Wide Load Annie, des routards retraités qui ont montés un snack, le Short Stop. Quand Jeff devient routier, US ne rêve que d'en faire autant, mais Poppa insiste pour qu'il fasse des études comme ses parents le voulaient. US s'incline et fait de brillantes études, ce qui ne l'empêche pas à la fin de vouloir être routier !



Une nuit où US tient compagnie à son frère Jeff lors d'une livraison, leur camion est attaqué par un autre camion tout noir, et Jeff reconnaît immédiatement son conducteur : le Highwayman ! La rumeur raconte que des routiers disparaissent régulièrement dans des accidents provoqués par le Highwayman, et cette fois-ci la rumeur a raison. Le camion de Jeff est projeté dans un ravin, US est éjecté et voit les servants du Highwayman, au look de démons, se rapprocher de l'épave avant qu'elle n'explose.



US est amené à l'hôpital où les médecins constatent de sérieuses lésions au crâne. Pour le sauver, un chirurgien tente une nouvelle technique : le remplacement du haut du crâne par une plaque métallique faite d'un alliage expérimental. Et Milgrom fait fort dans les effets secondaires : en touchant ses plombages avec sa langue, US arrive à capter… les transmissions CB des routiers

Une fois rétabli, US est persuadé que Jeff est toujours vivant et a été enlevé par le Highwayman. Pour le retrouver, il va customiser son propre camion, le dotant en particulier d'une multitude d'armes : projection d'huile, de shrapnels, de mini-bombes, d'écrans de fumée…



Cerise sur le gâteau : US bricole une télécommande pour son camion qu'il camoufle dans une pièce d'un dollar Ainsi paré, US se lance à la recherche du Highwayman, et il le trouve rapidement car ce dernier ne semble pas apprécier qu'on lui résiste. Les brillantes qualités de pilote d'US lui permettent de survivre à cette rencontre, mais on n'attrape pas aussi facilement le Highwayman.
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.
Réponse avec citation