Afficher un message
  #204  
Vieux 24/01/2010, 19h42
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 568
Jorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur Thanagar
Hop....

House of Mystery #16 - 20 The Beauty of Decay par Matthew Struges & Luca Rossi, Richard Corben, Werther Dell'edera, Al Davison, Jeff Lemire, Antonio Fuso, Michale Kaluta

. . . . .-> . . . .

. . . . . . . . #16. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . #20

Mystery plot : Le groupe toujours piégé dans la Maison se retrouve bloqué dans le monde entre les Espaces. Et alors que les entités fantomatiques le peuplant commencent à se montrer plus agressives, Ceorel de la Conception et Caïn les retrouvent pour le grand final...

C'est dit dans le plot, ceci est donc l'arc "final" de cette histoire (pas du comics hein ^^).
Cela dit c'est un peu poussif quand même... 5 numéros pour conclure une histoire commencé 15 numéros plus tôt était sans doute un peu trop. Certes il y a des histoires secondaires, certes ils restent ces contes toujours nichés dan le comics, mais un espèce de faux rythme alourdit la lecture. La faute à quoi? peut être à l'auteur qui encore ici se concentre un peu trop sur ces personnages.. un peu trop car du point de vue du lecteur, place à l'action!! LE groupe est dans une situation desepérée, pas le temps pour des discussions!
Peut être donc un décalage dans le style, on a l'impression d'avoir déjà lu ce genre d'ambiance auparavant.. ce qui est le cas en fait, donc l'ennui prends souvent le pas! Sturges n'a pas vraiment respecté la sacro sainte règle (je me la raconte un peu là non? ^^) :
1- découverte de la situation et des protagonistes, mystères et tout
2- Approfondissement du plot, mystères sont révélés, personnages mieux connus
3- Action! action!!!

Donc si les deux premiers sont très bons.. le 3ème point manque un peu de punch, résultat à l'apogée du comics, on ne se sent pas menacé, l'adréanline est à zéro, bref une fin d'arc qui manque clairement de tonus et d'énergie.
Je serais bien incapable de dire quel a été l'objectif de Sturges sur cet arc, on le devinerait un peu entre deux eaux...
Heureusement les histoires secondaires, les contes racontés sont toujours là souvent délicieux et tout le temps originaux! Encore une fois un vrai vrai plus.
La fin? et bien elle pourrait s'apparenter à une fin définitive si il n'y avait pas encore quelques questions en suspens.. pas très excitante donc mais justement, que se passe t'il ensuite?? réponse dés le prochain numéro avec l'arc Management.

Un mot sur les dessineux, toujours aussi nombreux, Rossi tout d'abords continue son travail correct, fluide, mériterait un peu plus de détails. Werther Dell'edera le remplace sur une paire de numéros mais encore moins détaillé grrrrrr
Coté artistes invités, Corben dont le style glauque donne une histoire sombre excellente, Kaluta et Davison qui ont déjà oeuvré sur des séries de l'univers du Sandman, donc toujours un plaisir de voir. Notamment Davison que je trouve là bien meilleur que sur les quelques numéros du Dreaming, plus stylé! Antonio Fuso a un style très proche de Rossi, un peu meilleur sur les expressions des visages et enfin Lemire avec à peine quelques pages sur des insectes... pas évident de se forger une opinion ^^

Allez ze suite please!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation