Afficher un message
  #126  
Vieux 13/12/2008, 21h14
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 568
Jorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur Thanagar
Petit oldies...

The Witching Hour #1 - 3 par Jeph Loeb & Chris Bachalo



Plot : Histoires passées et présentes de sorciers, leur traque puis leur vies discrète parmi nous usant de leur magie pour redresser les torts (merci benny^^) de la société…

Histoire datant de presque 10 ans et qui me faisait de l’œil depuis, enfin la voilà entre mes mains ! Et bien c’est une petite déception… petite car je craignais le pire. Pas trop attiré par le coté bourrin de la magie à grands coups de combats et de sorts impressionnants sans vraiment de background, je suis plus adepte, mais très amateur, de la magie moins spectaculaire. Celle plus discrète, cachée, liée à notre Histoire ou à nos croyances ancestrales. Et de ce point de vue The Witching Hour réponds à mes attentes, en plein dans ce que j’aime. Les personnages sont intéressants, mystérieux, trop parfois mais ils restent un point positif du comics.
Mais déception quand même, le sujet est une chose, la manière de le traiter une autre… de ce point de vue là Loeb reste un peu trop fouillis à mon goût. Certes un récit non linéaire et dense ajoute de la crédibilité et du sérieux à ce genre d’histoire mais ceci est plutôt mal dosé ici. Surtout lorsque le format est en single, typique le comics en lire en TPB d’une traite.. un peu de maladresse donc…on à l’impression continuelle qu’il nous manque un élément, une base pour pouvoir plonger réellement dans le comics. Du coup, on a la sensation d’effleurer juste….
Au titre des points décevants, j’ajouterai deux : un rythme assez lent, même mou parfois peu attractif et une lacune cruciale concernant les personnages à mon goût. Si le but était de décrire des personnages magiques contemporains… il manque d’humanité. L’aspect magique est bien rendu, ils sont censés se mêler à nous mais le récit ne les montre pas particulièrement lié à ce monde… là où des éléments les montrant plus terre à terre, moins magique auraient été intéressant.

Coté dessin, Bachalo lui même n’est pas particulièrement inspiré. Certes un trait clair, agréable mais souvent surchargé par une mise en page originale mais répétitive et un peu lourde à l’œil à la longue. Pas forcément très aidé par Loeb dont les dialogues à rallonge gâche un peu le travail du dessinateur.

Au final, mini déception car bon potentiel dans cette série. Mais trop dense, trop de lourdeur qui en font un comics pas facile à lire. Peut être avec un ou deux numéros de plus.. cela aurait permis d’aérer un peu le récit, d’y mettre des points clairs et d’approfondir ces personnages visiblement attachants.. peut être est ce là le problème… visiblement c’est bien, on a l’impression à tous les niveaux de ne pas passer loin d’un très bon comics de magie… là où il ne reste que quelque chose d’intéressant mais de peu maîtrisé.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!

Dernière modification par Jorus C'Baoth ; 14/12/2008 à 00h47.
Réponse avec citation