Afficher un message
  #3  
Vieux 10/03/2008, 19h07
Avatar de Hilarion
Hilarion Hilarion est déconnecté
Nanti social...
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: mars 2005
Localisation: Hic et nunc...
Messages: 20 262
Hilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder WomanHilarion joue au lasso avec Wonder Woman
INFINITE CRISIS : 52
9/13



« It’s raining men… »

Geoff Johns, Grant Morisson, Greg Rucka, Mark Waid continuent de présider aux destins des héros de DC abandonnés par les 3 plus iconiques d’entre eux.

A quelques semaines de l’issue de la série, les intrigues principales baignent dans une atmosphère de deuil et leurs protagonistes dans le sang. Les illusions s’envolent et le contact avec la réalité est des plus brutal.

Luthor montre une soif de pouvoir proportionnelle aux sacrifices qu’il consent à faire sans la moindre hésitation mais avec une légèreté guillerette qui en dit long sur la mégalomanie du personnage. Il ouvre donc le bal et mène la danse, mais l’orage gronde avec ses protégés d’Infinity Inc…

René Montoya accompagne La Question dans sa quête de l’ultime réponse à la vie. Les scènes de leur quotidien sont chargées d’émotions et les fissures dans la carapaces de la cynique demoiselle sont peut être les dernières victoires de Vic Sage avant le combat qu’il ne pourra gagner.

L’amour et l’humanité reste cependant synonymes de faiblesse et le clan de Black Adam en fait la douloureuse expérience. L’enthousiasme naïf d’Osiris à devenir un héros se heurte à la cruauté implacable des hommes de l’ombre. Le novice va devoir se salir les mains et mettre toutes ses tripes dans la bataille qui pourrait faire vaciller les meilleures intentions.

Celles de Lobo vacillent d’autant plus facilement que la tentation est grande, et son tempérament explosif met des bâtons dans les roues d’Animal Man, Starfire et Adam Strange sur le chemin du retour vers la Terre. Les routes ne sont plus sûres et nul n’est à l’abri d’un accident. Pour beaucoup, le temps est compté mais Rip Hunter, maître de celui-ci, se penche sur la question…

Keith Giffen, Joe Bennett et leurs comparses assurent avec constance et professionnalisme l’illustration des péripéties de l’univers DC. Au delà des pugilats de rigueur inhérents au genre, les semaines 33 à 36 sont des semaines de tristesse et de larmes alors que le mal marque des points et que l’absence de Superman, Batman et Wonder Woman pourrait sonner le glas des espoirs de l’humanité.

Ce numéro de 52 se lit donc avec un intérêt accru au fur à mesure que les semaines passent, et la baisse de régime de ces derniers mois semble un mauvais souvenir au fur et à mesure que les intrigues et l’étau se resserrent, s’affranchissant des digressions trop longues pour aller à l’essentiel !

Autant dire que Novembre est à nos portes…
Réponse avec citation