Afficher un message
  #1  
Vieux 29/01/2008, 09h37
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 229
doop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starmandoop est cool comme Starman
Critiques Doop. sem 45: le vrai SPIDEY;ATOM;les martiens, les diables et LE PUNISSEUR

Critiques Doopiennes semaine 45

SPIDER MAN LOVES MARY JANE vol 3 : MY SECRET LIFE !

(McKeever/Miyazawa-Mays)

Pour l'instant cette série réalise un sans faute, remplissant complètement sa mission de procurer des histoires totalement divertissants et beaucoup moins stupides que prévu.
Il était donc évident qu'au bout du dixième épisode, l'histoire allait connaître un coup de mou. En effet, les deux premiers épisodes du recueil sont un peu faiblards, avec une histoire centrée totalement sur MARY JANE et HARRY, et censée remettre un peu d'attraction entre les deux et d' approfondir leurs sentiments (n'oublions pas qu'ils étaient ensemble au début de la série). On tourne un peu en rond, ce qui était logique avec le principe de la série. Difficile de faire des histoires d'amour GIRLY sans faire très vite le tour de la question,, et l'on se dit que peut être la série a atteint ses limites.
Que nenni ! Les trois épisodes suivant sont tout simplement un pur bonheur !
En effet, PETER PARKER et SPIDERMAN reviennent sur le devant de la scène et on a droit à toute une aventure sur le fameux secret de PETER, qu'il aurait dévoilé à sa petite amie GWEN ; laissant MARY JANE curieuse et surtout jalouse comme un pou. S'ensuivent gaffes et imbroglios, et même si l'on se doute que le secret en question n'est pas celui de sa double identité, on a droit à des moments et des scènes absolument savoureuses. Mc Keever utilise pleinement les recettes du triangle amoureux ; avec une MJ qui ne sait pas comment récupérer PETER mais qui ne peut strictement rien reprocher à GWEN, la bonne copine parfaite !
Les dessins de MIYAZAWA sont splendides et rafraîchissants à souhait, et c'est certainement l'un de ceux qui dessine le mieux SPIDER MAN.
Ce qui donne au total un recueil toujours aussi jouissif, avec quatre ou cinq bonnes idées par page , et qui reste à ce jour les meilleures histoires de SPIDER MAN du moment.
En fait, c'est ce que JOE QUESADA aurait dû faire dans ONE MORE DAY :

QUESADA : " - ALLO, JOE, DIS MOI, une fois que PETER fait son pacte avec MEPHISTO, tout le monde oublie tout et l'univers SPIDER MAN change ; PETER n'est plus avec MJ, HARRY est vivant et tout le monde a oublié "
JOE STRASCINSKI : " COMMENT c'est possible et comment va t'on pouvoir le réaliser ? "
JOE Q : " C'est la magie, mon pote, et en fait tout l'univers de SPIDER MAN devient celui de SPIDER MAN LOVES MARY JANE et c'est SEAN MC KEEVER et MIYAZAWA qui vont prendre les rênes de la série…. "

Je pense que cela aurait été la bonne décision à prendre, car c'est véritablement la seule série de la franchise qui nous donne ce sentiment de replonger dans nos tendres années de lecteur de SPIDER MAN.

Maintenant, il est vrai que le concept lui même de la série commence à atteindre ses limites, et qu'il va falloir faire un effort pour que les STORYLINES ne commencent pas à toutes se ressembler. C'était quand même un pari osé que de faire une histoire centrée uniquement sur les relations entre les persos de la série sans parler ni de SPIDER MAN, ni de sa galerie de vilains (où tout du moins de ne pas en faire un aspect central), et c'est un pari totalement réussi.
Quel dommage que la série soit arrêtée….
et demi



THE ALL NEW ATOM TPB 1 : MY LIFE IN MINIATURE

(Simone / Byrne-Barrows / Scott)

Bon, étant donné que je considère GAIL SIMONE comme l'une des plus brillantes scénaristes mainstream de l'époque, étant donné qu'elle ne m'a jamais vraiment déçu, son travail étant , au pire toujours assez honnête, je me lançai donc dans la lecture de ALL NEW ATOM, consacré par ENTERTAINMENT WEEKLY comme BEST ONGOING OF 2006.
Je dois vous avouer que cela ne m'a pas beaucoup emballé.
Je m'explique :
Nous avons donc les origines d'un nouvel ATOM, RYAN CHOI, un étudiant et ami de RAY PALMER qui prend sa place (et son costume) à l'université où PALMER enseignait. Au bout d'un moment, CHOI découvre que les expériences de PALMER ont conduit à ouvrir une espèce de dimension chaotique que deux races (une toute petite qui ne vit que grâce à la technologie et une de magiciens) veulent conquérir.
Avec notre héros au milieu. Pourquoi pas ? Après tout, la dualité science/magie est toujours quelque chose de bien intéressant, et c'est vrai que ATOM, à la base un scientifique à du mal à penser qu'il n'y ait pas un peu de magie dans le fait de pouvoir rétrécir à volonté. L'idée du NEXUS est une bonne trouvaille et est tout à fait crédible. De plus, RYAN est entouré de collègues scientifiques tous plus barrés les uns que les autres, et qui vont l'aider à maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Ajoutez à cela une fille nue de dix mètres de haut et des chiens qui parlent, et vous vous direz qu'avec GAIL SIMONE, cela peut donner quelque chose de détonnant.
Et pourtant, cela ne décolle pas du tout, j'ai eu terriblement de mal à accrocher.
Pourquoi ?
Peut être un problème de casting. Les personnages qui débarquent sont trop nombreux et peut être pas assez détaillés pour que l'on s'y accroche. De la même manière RYAN est trop lisse et j'ai vraiment eu beaucoup de mal à apprécier le personnage.
Cette richesse dans le casting fait qu'à un moment, le trahison de l'un des personnages secondaires, qui se veut être un grand moment, ne fonctionne pas car on l'a à peine vu.
Les débuts sont très compliqués, il y a beaucoup de jargon, beaucoup trop de petits détails (les deux races qui se battent dont une qui parle avec des mots inversés, ce qui n'aide pas franchement à la compréhension du truc) alors que SIMONE aurait dû plus se concentrer sur les personnages.
Ajoutez à cela un côté artistique qui ajoute énormément à la confusion ; et vous comprendrez pourquoi j'ai eu des difficultés
Comment ça un côté artistique confus , c'est JOHN BYRNE quand même allez vous me dire !
Ben oui, mais c'est pas le meilleur JOHN BYRNE qu'il m'ait été donné de voir. Les qualités de ce dessinateur sont là, le storytelling est très bon, mais j'ai eu un peu de mal à rentrer dedans, peut être parce que c'est lui qui s'encre, je ne sais pas, en tout cas je l'ai trouvé en dessous. Le pire, c'est qu'il est très vite remplacé par EDDY BARROWS, dessinateur correct mais qui tranche totalement avec le style précédent. Là où BYRNE allait dans la caricature, BARROWS tend vers le réalisme, de telle manière qu'on ne reconnaît absolument plus qui est qui ! Non, vraiment. Cela ajoute donc terriblement à la confusion ambiante (trop de noms, trop de personnages et plus reconnaissables par le dessin) et cela plombe tout le milieu de l'arc où vraiment il faut se creuser la tête.


Ce sont les deux mêmes personnages !

On s'habitue un peu plus vers la fin, qui est très honnête, mais en gros, cela m'a donné l'impression d'un truc confus. Je pense que le changement de dessinateur y est pour beaucoup.
En tout cas, c'est certainement la série de SIMONE qui me satisfait le moins. Les idées sont là, c'est bien pensé, mais cela pêche dans l'exécution.
Je tenterai le deuxième TPB pour voir si cela s'arrange, mais il est possible que je n'aille pas plus loin. Après, il y a de bons moments, mais sur l'ensemble, c'est quand même assez brouillon, et le changement de dessinateur gâche tout.


MARTIAN MANHUNTER TPB : THE OTHERS AMONG US

(A.J. Lieberman / Barrionuevo/ Bit)

Contient les huit épisodes de la mini série MARTIAN MANHUNTER

Bon, j'ai beaucoup aimé le travail des deux artistes sur BATMAN : GOTHAM KNIGHTS, et comme le MARTIAN MANHUNTER est un personnage que j'ai appris à apprécier au fil du temps, je me suis dit que ce TPB pouvait renfermer un petit bijou.
J'ai été un peu déçu.
C'est très difficile de rentrer dans l'histoire, en effet, LIEBERMAN utilise tout un système de FLASHBACKS ( il y a deux mois, il y a deux jours, il y a cinq minutes, il y a cinq mois, il y a trente secondes…..)pour introduire ses personnages et son action, et dans la mesure où on ne les connaît pas , cela introduit énormément de confusion et d'incessants aller-retours d'une page à l'autre. C'est dommage, car le principe de l'histoire est assez bon : il s'agit en effet de redonner au MARTIAN MANHUNTER son côté extra-terrestre et de le faire douter quant à l'utilité de son engagement envers la race humaine. Cela a certainement déjà été fait , mais en tout cas, je trouve que c'est une bonne idée.
JONN va donc partir à la rescousse de compatriotes enfermés par le gouvernement afin de les étudier. Il va donc prendre parti pour les mARTIENS, refusant toute aide ou toute explication avec les humains, et en particulier ses coéquipiers de la JLA qu'il va renier très vite.
Après des débuts assez confus ; la tension réussit à s'installer, mais malheureusement, la fin est très très vite décelable au fur et à mesure des pages. On se doute bien que MARTIAN MANHUNTER n'a plus aucun intérêt s'il n'est plus l'unique survivant de sa planète, sauf s'il prend un rôle de leader, de shaman. Or, ses compagnons meurent ou se dévoilent un peu trop vite, et je suis déçu que LIEBERMAN ne soit pas allé dans cette direction, nous réservant une fin qui annulent un petit peu tout ce qui aurait pu être mis en place, pour finalement pas grand chose à l'arrivée…
BARRIONUEVO lui réussit déjà à donner un nouveau look au perso, qui en avait quand même bien besoin. Il fait donc fi de son apparence de toujours pour lui redonner son visage et ses traits originels, pas ceux qu "il a modifiés pour plaire aux humains, et change le costume. C'est une réussite, même si je ne suis pas sûr de la couleur (du bleu sur du vert…..hum…).
C'est de plus un très bon storyteller et ses dessins sont très clairs, mais là aussi, je suis un peu déçu. Si son MANHUNTER tient la route, ses personnages plus humains pêchent considérablement, et il se paye même le luxe de rater des visages de temps en temps ; C'est vraiment dommage, mais peut être que l'encreur n'a pas été assez efficace sur ce coup là, en attendant, c'est du dessin classique et correct alors que j'aurais pensé à des planches au dessus de la moyenne.
Qu'on ne se méprenne pas dans mes idées : BARRIONUEVO est très bon, c'est juste que j'attendais un peu plus de sa part , tout comme son collègue au scénario.
Bref, un récit tout à fait classique et agréable, avec de bonnes idées, mais qui ne prend finalement pas beaucoup de risques et qui s'avère un peu décevant par rapport aux attentes que j'envisageais.
Si vous voulez lire une bonne histoire, bien classique et solide ce TPB est fait pour vous… Si vous vous attendez à plus, vous risquez d'être déçus !


DAREDEVIL ANNUAL 1:

(Brubaker-Parks / Fernandez / Koblish)

Premier annual de DAREDEVIL depuis très longtemps, je n'ai pu m'empêcher de le prendre lorsque j'ai vu qu'il s'agissait de LEANDRO FERNADEZ (PUNISHER) aux dessins. J'aime beaucoup ce dessinateur et je trouve qu'il a énormément de style.
BRUBAKER ne signe que le plot, les dialogues étant confiés à ANDE PARKS, plus connu comme encreur de PHIL HESTER, mais aussi capable de réaliser des scénarii.
Bref, j'attends d'un annual généralement une bonne histoire, qui ne révolutionne rien, mais qui permet de voir d'autres choses, de tenter d'autres perspectives. Et ce numéro réalise pleinement ce cahier des charges : il réussit à faire un peu de neuf (vision d'un des criminels de DAREDEVIL ) et surtout à nous donner une histoire totalement réussie.
Le plot est très simple : on suit la réhabilitation d'un ancien ennemi de DD, à savoir BLACK TARENTULA , que MURDOCK va engager comme détective par pitié. Comme il connaît en plus la double identité du justicier, il va l'aider à enquêter en civil et en costume sur des meurtres mystérieux déguisés en suicides.
Et il apprendra beaucoup de choses, et nous fera comprendre qu'on ne peut pas gommer le passé avec de bons sentiments, et que le mal qu'on a fait finit toujours par nous hanter. Simple et efficace, c'est exactement le type d'histoire que je voulais voir ici, et pourtant, cela commençait mal : dans les premières pages, DAREDEVIL était blessé et en sang sur un toit de la ville, comme quasiment à chaque numéro du run de BRUBAKER . J'ai pensé que cela allait être un épisode de la série régulière bis….
Pas du tout. C'est très bien foutu, très bien exécuté et les dialogues de PARKS sont très bons.
Quelques mots sur le travail de LEANDRO FERNADEZ, au style bien différent de MALEEV ou LARK (ca fait du bien aussi de changer) et qui donne un côté beaucoup plus caricatural à ses persos tout en restant dans les tons assez sombres de la série. Cela fait penser un petit peu à du RISSO par moments, sans le travail sur les ombres et sans égaler la maestria de celui-ci.
En résumé : une histoire solide + des dessins efficaces = un très bon annual !
C'est bien évidemment complètement dispensable par rapport à la série principale, mais c'est quand même une bonne bouffée d'air frais de voir une histoire qui tient toute seule en trente pages lorsqu'on est au beau milieu d'un série qui prend son temps et qui n'arrête pas de proposer de très longs arcs depuis cinq ans !

et demi


MARVEL ICONS HORS SERIE 12 VF : PUNISHER WAR JOURNAL

Contient les épisodes 5 à 10 de la série éponyme.
(Fraction / Olivetti)

J'avais beaucoup aimé les quatre premiers épisodes de cette série, qui remettaient le punisher au centre de l'univers MARVEL et qui s'en sortait plutôt bien après des années de traitement hors continuité et caustique à souhait par GARTH ENNIS. J'attendais donc cette publication avec impatience…..et je suis un peu déçu.
Bon, il est clair qu'il est difficile de faire vraiment quelque chose de nouveau avec ce personnage, déjà utilisé et re-utilisé pendant des années jusqu'à épuisement, d'où ma bonne surprise quant à la lecture du premier volume.
Là, je trouve que cela tourne un peu en rond. Bien évidemment, ce n'est absolument pas mauvais mais je trouve que l'idée de départ est assez commune (un Captain América nazi que le punisher veut descendre pour avoir emprunté l'image de son ami mort !) et déjà vue et revue.
Après un épisode au ton assez humoristique où W.G.BRIDGE essaye vainement de capturer FRANK, c'est donc une longue histoire qui se déroule à la frontière mexicaine, où FRANK, aidé de son acolyte (STUART , sorte de MICROCHIP bis, va infiltrer le réseau terroriste du gars en question, qui s'avère être un nouveau HATE MONGER !
Là aussi, rien de bien nouveau sous le soleil.
Ce qui change, en revanche, c'est que lorsque on demande à FRANK de tuer une innocente (comme initiation à son entrée dans le groupe ) , ce dernier s'exécute sans problème ! Là, je ne suis absolument pas d'accord ! Théoriquement le PUNISHER ne tue pas d'innocents. Alors on pourra rétorquer qu'il est contrôlé par une machine du maître de la haine, mais quand même , cela pose un souci. C'est dommage car cela aurait pu être intéressant en terme de plot (puisque la fille est en fait la nouvelle petite amie de STUART ), mais je trouve que cela ne colle absolument pas avec le ton du personnage, ni le profil de la série. En effet, on nous vend le punisher comme un gars capable de faire exploser un bar entier de super vilains, de mettre à bas une armée d'une cinquantaine d'hommes sans qu'il ait eu à dépenser la moindre goutte de transpiration, comme un personnage au caractère fort et indomptable, un sur homme en fait, c'est tout le sel de la série. Et là, il n'arrive pas à faire fi d'une machine qui lui impose de faire ce qui le répugne le plus au monde (tuer un innocent ) ? ca ne marche pas pour moi.
Le reste du récit est assez classique, mais je trouve que les dessins d'OLIVETTI, caricaturaux à souhait, ne conviennent finalement pas au h éros, en effet, cela rappelle trop les exagérations de GARTH ENNIS et ROBERTSON, et cela empêche de réellement se démarquer de la série MAX.. et si PUNISHER WAR JOURNAL ne nous propose pas autre chose, son existence n'a aucune utilité.
En dehors de ça, c'est une bonne histoire, parfaitement exécutée et maîtrisée de bout en bout par MATT FRACTION, scénariste qui m'impressionne de plus en plus (vivement que je chope son CASANOVA en TPB) ; les dessins d'ARIEL OLIVETTI sont agréables et originaux, mais hormis ce défaut dans l'histoire principale que j'ai évoqué au dessus, je trouve que finalement, c'est un plot qui aurait eu tout à fait sa place dans la série MAX, et qui ne remplit donc pas le cahier des charges de la série telle qu'on nous l'a présenté. Difficile de faire du neuf avec du vieux.




SEMAINE 1 : CIVIL WAR, BLACK HOLE, X MEN (Carey Bachalo Ramos) , SAVAGE DRAGON ARCHIVES
SEMAINE 2: CHECKMATE, MANHUNTER,WOLVERINE (Guggenheim Ramos), OPERATION GALACTIC STORM, BATMAN SECRETS
SEMAINE 3: THE FILTH, BATMAN (Morrison Ostrander Mandrake), HERO SQUARED, DOWN, SUPERMAN VF 21
SEMAINE4: SEVEN SOLDIERS la totale, BIG BOOK INFINITE CRISIS 3,TPB JSA 12: GHOST OF THE PAST; X MEN EXTRA 61 (Tormade et Black panther)
SEMAINE 5: DD FATHER, uncanny X MEN, DETECTIVE COMICS, BIRDS OF PREY, KIN
SEMAINE 6: FALLEN ANGEL, DAREDEVIL VO, JOHN CONSTANTINE: TOUTES SES MACHINES; WOLVERINE VF; NEW MUTANTS CLASSIC ; GHOST RIDER VF 2 : enfer et damnation.
SEMAINE 7: MOON KNIGHT VF 1: le fond; FABLES ; Y THE LAST MAN ; IRON MAN : programme exécution (MARVEL ICONS HORS SERIE) ;NEW MUTANTS CLASSIC vol 2; SUPERMAN: SECRET IDENTITY; GOTHAM CENTRAL VF: affaire non classée
SEMAINE 8: TPB FLASH: THE FASTEST MAN ALIVE; NIGHTWING ANNUAL 2; BUFFY 1 et 2; TPB Ms MARVEL; AU COEUR DE L'EMPIRE (BRYAN TALBOT); BATMAN HORS SERIE 6 (Lieberman, Barriaonuevo); BATMAN 23 VF
SEMAINE 9: NEXTWAVE, TPB NIGHTWING OYL; TPB OUTSIDERS OYL; DEATHNOTE; ANNIHILATION: super skrull + silver surfer; SACHS AND VIOLENS (Perez)
SEMAINE 10: SECRET SIX, DAREDEVIL VO 95; X MEN HORS SERIE 28 (enfance de STORM et Black Panther; NEW X MEN 37: QUEST FOR MAGIK; SUPERMAN l'HOMME D'ACIER vol 2
SEMAINE 11: SHADOWPACT TPB; CIVIL WAR FRONTLINE vol 1; JAE LEE'S HELLSHOCK; DAUGHTERS OF THE DRAGON ; THE AGENCY
SEMAINE 12: 52;ALIENS SALVATION;DMZ; ETERNALS par GAIMAN/ROMITA JR
SEMAINE 13: BLACK PANTHER(LE MARIAGE AVEC STORM) ; LES CHRONIQUES DE SPAWN, THE QUITTER, BATMAN COUNTY LINE ; ULTIMATES ANNUAL 2
SEMAINE 14: PUNISHER MAX: LES NEGRIERS; PLANETARY vol 3 VF; TRINITY; SPIDER MAN-BLACK CAT: THE EVIL THAT MEN CAN DO
SEMAINE 15: CRIMINAL, STRAY TOASTERS, WALKING DEAD, RUNAWAYS/YOUNG AVENGERS, 52: WORLD WAR THREE; ALPHA FLIGHT CLASSIC
SEMAINE 16: BUFFY 1 à 4;WORLD WAR HULK prologue et #1; SAVAGE DRAGON ARCHIVES volume 2; ULTIMATE FANTASTIC FOUR VF 12 à 18 : le run de MILLAR/LAND ; BATMAN et SUPERMAN VF 1 ;
SEMAINE 17: MARVEL ZOMBIES, ULTIMATES vol2 ARC COMPLET ; SPIDER MAN LOVES MARY JANE tpb 1 ; H.E.R.O. tpb vol 1; BATMAN et SUPERMAN vf #1; 52 volume 2 VF
SEMAINE 18: BATGIRL YEAR ONE; GLOBAL FREQUENCY; FRONTLINE TPB 2;FORMERLY KNOWN AS THE JUSTICE LEAGUE; BATMAN et SUPERMAN HORS SERIE n°1 (ALL STAR SUPERMAN 5et 6)
SEMAINE 19: NIGHTWING YEAR ONE; FANTASTIC FOUR: FIRST FAMILY; FRESHMEN; OUTSIDERS ANNUAL; BATMAN ET LES MONSTRES
SEMAINE 20: X MEN, UNCANNY X MEN rise and fall of the SHI'AR empire; NEW X MEN: quest for magik; BLACK ARCANA: MAGIK; ASTONISHING X MEN le mag VF avec EXCALIBUR, EXILES, X FACTOR
SEMAINE 21: EX MACHINA; MARVEL MONSTER CIVIL WAR; WOLVERINE VF; ASTONISHING X MEN
SEMAINE 22: IRREDEEMABLE ANT MAN; FF: THE END; I CAN'T BELIEVE IT'S NOT THE JUSTICE LEAGUE; JUSTICE (Alex Ross) VF n°1 à 3; Mag SUPERMAN/BATMAN VF n°2
SEMAINE 23: MISS HULK volume 2; GRAVITY; DOCTOR STRANGE: THE OATH; STARBRAND CLASSICS vol 1 ; 52 n°3 VF
SEMAINE 24: PUNISHER WAR JOURNAL; MINX: CLUBBED; X MEN EXTRA BLACK PANTHER; WOLVERINE VF et DEFENDERS (Dematteis, giffen, maguire)
SEMAINE 25: RE-GIFTERS; INTEGRALE THOR; SILENT DRAGON; DP7: CLASSIC; Y THE LAST MAN TPB 9; 52 VF numéro 4
SEMAINE 26: ENDANGERED SPECIES ONE SHOT; BATMAN 666/667; WISDOM L.S.;AUTHORITY HUMAINS MALGRE TOUT; IRON MAN: ARMOR WARS!
SEMAINE 27: UNCANNY X MEN, PLAIN JANES,BUFFY #5;LEGION OF MONSTERS: MORBIUS et SATANA;X FACTOR
SEMAINE 28 : X MEN 200-201; ENDANGERED SPECIES; ESSENTIAL DOCTOR STRANGE 1;ANNIHILATION, SPAWN VF 14
SEMAINE 29 : FELL,BATMAN YEAR 100, GOOD AS LILY, ALAN MOORE'S WILDCATS, WOLVERINE 165 VF; X MEN EXTRA CIVIL WAR: BLACK PANTHER
SEMAINE 30 : BUFFY #6; ION #1 à 6; MOUSE GUARD; TALENT; SPIDER MAN POP UP
SEMAINE 31 : AUTHORITY REVOLUTION; SPIDER MAN : L'EMPIRE; BEYOND; BATMAN 667/669 et DC UNIVERSE VF 27
SEMAINE 32 : DAREDEVIL 96/100; TPB MANHUNTER 3;NEO UNIVERSEL, 100% MARVEL: GHOST RIDER 3; SANDMAN: BRIEF LIVES , MONSTER HULK: PLANETE HULK
SEMAINE 33 : CONFESSIONS OF A BLABBERMOUTH; NEW X MEN : QUEST FOR MAGIK; L'ANTRE DE L'HORREUR; TPB CHECK MATE 2: PAWN BREAKS; PLANETARY: D'UN MONDE A L'AUTRE VF
SEMAINE 34: ION TPB 2; MADMAN TPB 1; HOWARD THE DUCK #1 ; WOLVERINE VF 166; MARVEL HEROES VF 1
SEMAINE 35:BUFFY #7; TPB NIGHTWING : LOVE AND WAR; TPB JUSTICE LEAUGUE ELITE vol 1; INFINITE CRISIS 52 #7 VF; MARVEL ICONS #31 VF
SEMAINE 36:SHOWCASE PRESENTS BATMAN AND THE OUTSIDERS;SPIDER MAN LOVES MARY JANE vol 2; HELLBLAZER vol 2 VF: le sécpulcre rouge;; WILDCATS version 3.0 vol 1; DC UNIVERSE 28
SEMAINE 37: J.L.ELITE volume2;BIG BOOK INFINITE CRISIS volume5 (OMAC et SPECTRE); DAREDEVIL 101; X MEN EXTRA 65 (FIRST CLASS);WALKING DEAD volume 3
SEMAINE 38: ETERNALS (Kirby); JE SUIS LEGION; GIRLS; SUPERMAN/BATMAN hors série #3 (All star Batman);CIVIL WAR EXTRA 4 (fallen son)
SEMAINE 39:ESSENTIAL MOON KNIGHT volume 2; SPIDER MAN STRIPS; AMERICAN SPLENDOR; WOLVERINE VF 167; MARVEL HEROES 2 VF
SEMAINE 40: BIRDS OF PREY ; ESSENTIAL PUNISHER 2; ENDANGERED SPECIES; X MEN 202/204; SILENT WAR VF
SEMAINE 41: KIMMIE66; X-FACTOR 23-24; WILDCATS 3.0 vol 2; UNCANNY X-MEN 489/491; DC UNIVERSE VF 29
SEMAINE 42: WANTED; IREDEEMABLE ANT MAN vol 2; NEW X-MEN 42/43; WORLD WAR HULK 5; MARVEL ICONS 33 VF
SEMAINE 43: IMMORTAL IRON FIST vol 1; BUFFY 8/9 ; FALLEN ANGEL : TO SERVE IN HEAVEN; THE BRAVE AND THE BOLD; MARVEL HEROES 3 VF
SEMAINE 44: WELCOME TO TRANQUILITY vol 1 ; EX MACHINA vol 6; ULTIMATES 3 #1; WOLVERINE 168 VF ; MARVEL OMNIBUS: LA SAGA DU CLONE

Dernière modification par doop ; 29/01/2008 à 21h01.
Réponse avec citation