Afficher un message
  #1  
Vieux 27/11/2007, 10h29
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 139
doop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richardsdoop fait la courte échelle à Reed Richards
Crit.Doop.Sem 36: WILDCATS3.0;Spiderman loves MJ;OUTSIDERS les vrais!;DCU;Constantine

Critiques Doopiennes semaine 36

SEMAINE 1 : CIVIL WAR, BLACK HOLE, X MEN (Carey Bachalo Ramos) , SAVAGE DRAGON ARCHIVES
SEMAINE 2: CHECKMATE, MANHUNTER,WOLVERINE (Guggenheim Ramos), OPERATION GALACTIC STORM, BATMAN SECRETS
SEMAINE 3: THE FILTH, BATMAN (Morrison Ostrander Mandrake), HERO SQUARED, DOWN, SUPERMAN VF 21
SEMAINE4: SEVEN SOLDIERS la totale, BIG BOOK INFINITE CRISIS 3,TPB JSA 12: GHOST OF THE PAST; X MEN EXTRA 61 (Tormade et Black panther)
SEMAINE 5: DD FATHER, uncanny X MEN, DETECTIVE COMICS, BIRDS OF PREY, KIN
SEMAINE 6: FALLEN ANGEL, DAREDEVIL VO, JOHN CONSTANTINE: TOUTES SES MACHINES; WOLVERINE VF; NEW MUTANTS CLASSIC ; GHOST RIDER VF 2 : enfer et damnation.
SEMAINE 7: MOON KNIGHT VF 1: le fond; FABLES ; Y THE LAST MAN ; IRON MAN : programme exécution (MARVEL ICONS HORS SERIE) ;NEW MUTANTS CLASSIC vol 2; SUPERMAN: SECRET IDENTITY; GOTHAM CENTRAL VF: affaire non classée
SEMAINE 8: TPB FLASH: THE FASTEST MAN ALIVE; NIGHTWING ANNUAL 2; BUFFY 1 et 2; TPB Ms MARVEL; AU COEUR DE L’EMPIRE (BRYAN TALBOT); BATMAN HORS SERIE 6 (Lieberman, Barriaonuevo); BATMAN 23 VF
SEMAINE 9: NEXTWAVE, TPB NIGHTWING OYL; TPB OUTSIDERS OYL; DEATHNOTE; ANNIHILATION: super skrull + silver surfer; SACHS AND VIOLENS (Perez)
SEMAINE 10: SECRET SIX, DAREDEVIL VO 95; X MEN HORS SERIE 28 (enfance de STORM et Black Panther; NEW X MEN 37: QUEST FOR MAGIK; SUPERMAN l’HOMME D’ACIER vol 2
SEMAINE 11: SHADOWPACT TPB; CIVIL WAR FRONTLINE vol 1; JAE LEE’S HELLSHOCK; DAUGHTERS OF THE DRAGON ; THE AGENCY
SEMAINE 12: 52;ALIENS SALVATION;DMZ; ETERNALS par GAIMAN/ROMITA JR
SEMAINE 13: BLACK PANTHER(LE MARIAGE AVEC STORM) ; LES CHRONIQUES DE SPAWN, THE QUITTER, BATMAN COUNTY LINE ; ULTIMATES ANNUAL 2
SEMAINE 14: PUNISHER MAX: LES NEGRIERS; PLANETARY vol 3 VF; TRINITY; SPIDER MAN-BLACK CAT: THE EVIL THAT MEN CAN DO
SEMAINE 15: CRIMINAL, STRAY TOASTERS, WALKING DEAD, RUNAWAYS/YOUNG AVENGERS, 52: WORLD WAR THREE; ALPHA FLIGHT CLASSIC
SEMAINE 16: BUFFY 1 à 4;WORLD WAR HULK prologue et #1; SAVAGE DRAGON ARCHIVES volume 2; ULTIMATE FANTASTIC FOUR VF 12 à 18 : le run de MILLAR/LAND ; BATMAN et SUPERMAN VF 1 ;
SEMAINE 17: MARVEL ZOMBIES, ULTIMATES vol2 ARC COMPLET ; SPIDER MAN LOVES MARY JANE tpb 1 ; H.E.R.O. tpb vol 1; BATMAN et SUPERMAN vf #1; 52 volume 2 VF
SEMAINE 18: BATGIRL YEAR ONE; GLOBAL FREQUENCY; FRONTLINE TPB 2;FORMERLY KNOWN AS THE JUSTICE LEAGUE; BATMAN et SUPERMAN HORS SERIE n°1 (ALL STAR SUPERMAN 5et 6)
SEMAINE 19: NIGHTWING YEAR ONE; FANTASTIC FOUR: FIRST FAMILY; FRESHMEN; OUTSIDERS ANNUAL; BATMAN ET LES MONSTRES
SEMAINE 20: X MEN, UNCANNY X MEN rise and fall of the SHI’AR empire; NEW X MEN: quest for magik; BLACK ARCANA: MAGIK; ASTONISHING X MEN le mag VF avec EXCALIBUR, EXILES, X FACTOR
SEMAINE 21: EX MACHINA; MARVEL MONSTER CIVIL WAR; WOLVERINE VF; ASTONISHING X MEN
SEMAINE 22: IRREDEEMABLE ANT MAN; FF: THE END; I CAN’T BELIEVE IT’S NOT THE JUSTICE LEAGUE; JUSTICE (Alex Ross) VF n°1 à 3; Mag SUPERMAN/BATMAN VF n°2
SEMAINE 23: MISS HULK volume 2; GRAVITY; DOCTOR STRANGE: THE OATH; STARBRAND CLASSICS vol 1 ; 52 n°3 VF
SEMAINE 24: PUNISHER WAR JOURNAL; MINX: CLUBBED; X MEN EXTRA BLACK PANTHER; WOLVERINE VF et DEFENDERS (Dematteis, giffen, maguire)
SEMAINE 25: RE-GIFTERS; INTEGRALE THOR; SILENT DRAGON; DP7: CLASSIC; Y THE LAST MAN TPB 9; 52 VF numéro 4
SEMAINE 26: ENDANGERED SPECIES ONE SHOT; BATMAN 666/667; WISDOM L.S.;AUTHORITY HUMAINS MALGRE TOUT; IRON MAN: ARMOR WARS!
SEMAINE 27: UNCANNY X MEN, PLAIN JANES,BUFFY #5;LEGION OF MONSTERS: MORBIUS et SATANA;X FACTOR
SEMAINE 28 : X MEN 200-201; ENDANGERED SPECIES; ESSENTIAL DOCTOR STRANGE 1;ANNIHILATION, SPAWN VF 14
SEMAINE 29 : FELL,BATMAN YEAR 100, GOOD AS LILY, ALAN MOORE’S WILDCATS, WOLVERINE 165 VF; X MEN EXTRA CIVIL WAR: BLACK PANTHER
SEMAINE 30 : BUFFY #6; ION #1 à 6; MOUSE GUARD; TALENT; SPIDER MAN POP UP
SEMAINE 31 : AUTHORITY REVOLUTION; SPIDER MAN : L’EMPIRE; BEYOND; BATMAN 667/669 et DC UNIVERSE VF 27
SEMAINE 32 : DAREDEVIL 96/100; TPB MANHUNTER 3;NEO UNIVERSEL, 100% MARVEL: GHOST RIDER 3; SANDMAN: BRIEF LIVES , MONSTER HULK: PLANETE HULK
SEMAINE 33 : CONFESSIONS OF A BLABBERMOUTH; NEW X MEN : QUEST FOR MAGIK; L'ANTRE DE L'HORREUR; TPB CHECK MATE 2: PAWN BREAKS; PLANETARY: D'UN MONDE A L'AUTRE VF
SEMAINE 34: ION TPB 2; MADMAN TPB 1; HOWARD THE DUCK #1 ; WOLVERINE VF 166; MARVEL HEROES VF 1
SEMAINE 35:BUFFY #7; TPB NIGHTWING : LOVE AND WAR; TPB JUSTICE LEAUGUE ELITE vol 1; INFINITE CRISIS 52 #7 VF; MARVEL ICONS #31 VF



SHOWCASE PRESENTS : BATMAN AND THE OUTSIDERS.

(Mike W.Barr/ Jim Aparo)

Première remarque: je suis absolument ravi de voir que DC a fait enfin tomber la barrière qui les empêchait de sortir en SHOWCASE les parutions d'après 1976 ; puisque les épisodes ici datent de 1983 ;1984 ;1985.
J'attends vivement les prochains (je sais qu'un BOOSTER GOLD, ainsi qu'un SUICIDE SQUAD est prévu, mais je vous avoue que mon petit plaisir serait vraiment de trouver WARLORD ou INFINITY INC, de même que la LEGION OF SUPER HEROES.
Ne boudons pas notre plaisir, puisqu'il s'agit ici d'une de mes équipes préférées, dont j'avais lu les aventures il y a quelques années dans les parutions AREDIT (DC FLASH me semble t'il..)
Ici, ce sont les premiers épisodes nous racontant la formation de l'équipe et ses débuts.
Et c'est vraiment impressionnant.
En effet, il faut reconnaître que le scénario est vraiment bien foutu, avec quelques raccourcis parfois, quand même, mais bon, MIKE W. BARR, connu aussi pour son superbe CAMELOT 3000 et ses DETECTIVE COMICS avec ALAN DAVIS est à mon sens un scénariste pas assez reconnu.
Soyons francs, certaines de ses ficelles sont un peu lourdes parfois dans certaines de ses histoires (surtout au début où tous les héros se retrouvent par hasard quasiment à MARKOVIA) ; mais disons qu'il sait quand même extrêmement bien gérer la dynamique de son groupe. Il a de plus une affection toute particulière pour ses personnages et cela se sent, puisqu'il va donner successivement un coup de projecteur à chacun d'entre eux, explorant le passé des personnages déjà existants (METAMORPHO) où nous racontant au fil des épisodes les origines de ses nouvelles créations (KATANA, GEO FORCE). Bizarrement, seul BLACK LIGHTNING est laissé un peu au bord de la touche (avec juste un gimmick de départ : il ne veut plus utiliser ses pouvoirs car il a malencontreusement tué quelqu'un avec ; ce problème sera bien évidemment résolu au bout d'une dizaine de numéros, mais LIGHTNING va rester alors dans le rôle du héros générique ). BARR alterne des épisodes sublimes (KATANA au JAPON, METAMORPHO) avec des épisodes un peu plus farfelus (les OUTSIDERS AUX J.O. DE LOS ANGELES) mais au charme irrésistible. Ce qui est bien avec ce scénariste, c'est que petit à petit il introduit des thèmes plus adultes, avec des histoires un peu plus osées (comme ce scientifique coupant les membres de sa fiancée pour vivre éternellement, ou la FORCE OF JULY, équipe composée de héros entièrement Américains (une LADY LIBERTY) qui est essentiellement une caricature de l'Amérique conservatrice de l'époque.
De plus, BARR réussit à faire petit à petit ce que MARV WOLFMAN avait déjà fait pour les TITANS, à savoir créer une dynamique de groupe qui va avoir pour résultat de faire de cette équipe une vraie famille (la preuve, KATANA, dont les enfants sont morts, " adopte " quasiment la jeune HALO).
Même si le personnage le plus en retrait est encore BATMAN (mais a t'il vraiment besoin qu'on le développe) , c'est très intéressant de voir comment un GIMMICK (BATMAN quitte la JLA pour créer sa propre équipe) va évoluer en une série largement au dessus de la moyenne.
En plus, BARR invente un personnage qui fait instantanément mouche , à savoir, la mystérieuse, jeune et candide HALO, qui est un véritable brin de fraîcheur à chaque page. Grosse nunuche dirons certains, mais c'est absolument faux. Elle est aussi là pour faire monter le côté SOAP de la série, comme il était d'usage dans les années 80. On va même flirter avec les tabous lorsque celle ci (qui n'a que 16 ans) ,va vivre une histoire avec GEO FORCE, largement plus vieux qu'elle.
Bon, autant vous le dire tout de suite, j'étais amoureux de ce personnage quand j'étais petit, et le blondinette est certainement l'un de mes premiers émois amoureux de lecteur de comics, donc je ne suis pas vraiment objectif…
Mais même à la relecture, vingt ans après, ce personnage continue à pincer la corde sensible de mon cœur d'artichaut de FANBOY.
Grande série, donc, alors pourquoi n'a t'elle pas eu autant de succès que les JEUNES T. ?
Peut être parce qu'il n'y a pas GEORGE PEREZ, seulement JIM APARO diront les plus perfides d'entre vous.
Eh bien détrompez vous : la prestation de JIM APARO dans ce volume, certainement sublimée par le noir et blanc est en tout point remarquable et ne ferait absolument pas tâche par rapport à certains dessinateurs de BATMAN d'aujourd'hui. . Même si certains de ses aspects sont assez caricaturaux (on retrouve souvent les mêmes poses), ce monsieur sait largement raconter une histoire et mette l'énergie et l'action dans chacune de ses cases. On sent qu'il attache un soin tout particulier à ses créations, et c'est un pur bonheur pour les yeux.
Rappelons aussi une chose : SA VERSION DE BATMAN EST CERTAINEMENT L'UNE DES MEILLEURES. Point.


Le BATMAN de JIM APARO est l'un des meilleurs pour moi…

De plus, on a droit à deux fill-ins de toute beauté, à savoir un de BILL WILLINGHAM (dont vous pouvez voir les dessins dans les critiques d'ELEMENTALS de XXL) et un autre du génialissime TREVOR VON EEDEN, dessinateur trop longtemps mésestimé lui aussi !


TREVOR VON EEDEN

Bref, à part un ou deux fill-ins assez plats (DUURSEMA et STEVE LIGHTLE), graphiquement, ce volume tient superbement la route. Et comme BARR allonge ses sub plots à la CLAREMONT, on est totalement impatients de lire la suite.
En plus, on a droit au CROSSOVER avec le TEEN TITANS ; bref, autant vous dire que j'ai pris un pied total et absolu à dévorer ce volume, que j'ai quasiment avalé en une journée. Pas possible de le lâcher.
Je pense que c'est aussi dû au fait que cette série est un petit peu ma madeleine, mais quand même, APARO est très fort, je ne pensais pas que cela allait donner un dessin aussi joli (en tout cas son dessin est assez éloigné de ses prestations sur BATMAN période mort de JAOSN TODD, voire KNIGHTFALL, beaucoup plus précis et dynamique).
Un vrai bonheur !
Je le surnote certainement mais quand même, je ne pensais jamais voir ces épisodes, qui ont ravivé de superbes souvenirs….
En tout cas

Il y avait les X MEN, les TEEN TITANS mais on a trop tendance à oublier les OUTSIDERS. Justice leur est rendue maintenant.



On continue avec les livres qui font bien plaisir



SPIDER MAN LOVES MARY JANE vol 2

(Mc Keever/Miyazawa-De landro)

Vraiment dubitatif quand à l'intérêt de cette série avant d'avoir acheté les premiers volumes, je suis désormais persuadé que cette série est une des meilleures de SPIDER MAN publiées actuellement par MARVEL.
SPIDER MAN a toujours eu un côté SOAP, sauf que voilà, depuis déjà quelques années (décennies), on a totalement abandonné cette idée et on a commencé à faire du DARK SPIDEY, avec une GWEN STACY qui se tapes NORMAN OSBORN, et des costumes noirs et des revanches etc…
Dans cette revue, le côté SOAP et GIRLY est pleinement assumé puisqu'on ne s'intéresse qu'aux histoires de cœur des protagonistes, en particulier celles de MARY JANE. Car elle a un problème, notre amie MJ, son petit copain vient de la plaquer et elle se sent très malheureuse, et elle n'ose pas avouer son affection à PETER PARKER. Surtout que, PETER vient de rencontrer une jeune demoiselle du nom de GWEN STACY , qui est tout le temps fourré avec lui, et impossible de la détester car elle est TELLEMENT GENTILLE !
Surtout que MJ n'arrête pas de recevoir la visite de SPIDER MAN chez elle.
Vous trouvez le pitch infantile et débile ; moi pas plus que GWEN STACY a couché avec NORMAN OSBORN ou PETER PARKER se bat contre le RHINO, LA CHATTE NOIRE et le SCORPION…

Le fait que ces histoires ne se passent pas non plus dans l'univers classique ( c'est totalement assumé aussi) permettent au scénariste, qui sait que le lecteur de sa série connaît le vrai SPIDER MAN, de jouer avec les nerfs des lecteurs. En effet, quand la nouvelle petite amie de PETER s'appelle GWEN STACY, on est tout de suite plus conscients de la menace que celle ci représente pour MJ que si la fille s'appelait, je sais pas, DEB WHITMAN ?
Le scénario est donc tout à fait honorable, et absolument pas débile pour deux sous. Il est tout à fait possible de se laisser prendre par l'émotion dégagée dans certains épisodes (celui expliquant la passion de MJ pour SPIDER MAN, par exemple, est très bon, bien construit et tout et tout). Le scénario fonctionne donc parfaitement et on s'attache immédiatement aux personnages. Qu'on a envie de retrouver avec plaisir.
Le gros avantage de cette série, c'est aussi sa cohésion artistique.
TAKESHI MIYAZAWA livre de très jolies planches, qui conviennent parfaitement au petit format, et son SPIDER MAN est vraiment très réussi. C'est fou l'émotion qu'arrive à apporter ce dessinateur dans le récit, qui lui doit beaucoup. Ses filles sont jolies sans avoir besoin d'utiliser des implants mammaires , et rappelle un peu la manière de dessiner les filles de CHRIS BACHALO, dans un style et un storytelling éminemment plus simple et précis.
De plus, une certaine VALENTINE DE LANDRO signe les deux premiers épisodes de la revue, et, même si son style est un peu plus adulte , avec plus de lignes et un peu moins lisse et rond que celui de MIYAZAWA, les planches sont à tomber par terre.
Je ne connaissais pas cette dessinatrice, mais j'espère qu'on va la revoir très bientôt quelque part.


Quand même...

Bon, tout ça pour dire que sur la durée, SPIDER MAN LOVES MARY JANE est une excellente série, que les rapports entre les personnages évoluent pour faire un ensemble absolument convaincant et que sa partie graphique est impeccable. Cette série monte en puissance épisode après épisode
Vraiment, vu le prix des collections ( 8 $), c'est un crime de ne pas au moins y jeter un coup d'œil !




JOHN CONSTANTINE : HELLBLAZER volume 2 : LE SEPULCRE ROUGE

(Carey/Frusin-Dillon/Palmiotti)

Deux arcs pour ce volume.
Le premier , ACCRO A LA VIE nous conte le retour de JOHN en Angleterre et les retrouvailles avec sa sœur, son beau frère. C'est le début d'une intrigue sur LE SEPULCRE ROUGE où l'on apprend la disparition de la nièce de CONSTANTINE.
Le deuxième arc est lui consacré aux recherches de JOHN, qui essaye de retrouver sa nièce, et d'un mystérieux artéfact magique recherché par beaucoup de monde.
C'est pas mal, mais il manque quelque chose.
Bon, CAREY essaye de rester dans le ton de HELLBLAZER, celui où l'on ne comprend pas grand chose et où l'on se dit qu'on a certainement dû maquer des épisodes auparavant. CONSTANTINE est toujours aussi cynique, mais contrairement à ce que faisait AZZARELLO, l'histoire est ici beaucoup plus linéaire.
C'est correct mais on en apprend pas franchement beaucoup et je ne sais pas, les histoires de CONSTANTINE me laissent toujours un peu sur ma faim. Je n'ai pas d'accroche particulière pour ce personnage et la manière dont il est écrit ne me permet pas d'y rentrer vraiment.
Les deux histoires valent ce qu'elles valent, et ne sont pas si mauvaises que ça, mais c'est quand même beaucoup de pages pour pas grand chose. De plus, la disparition de la nièce de CONSTANTINe ne produit aucun effet au lecteur, JOHN l'abordant toujours avec son langage cryptique/cynique ce qui fait que sa quête dans le deuxième arc n'est pas franchement d'un grand intérêt. Le pire, c'est que CAREY suit la mythologie et les techniques d'écriture de CONSTANTINE à fond, mais n'arrive pas à donner un traitement original. On a l'impression que ces histoires ont déjà été narrées par quelqu'un d'autre. CAREY ne se triture pas trop la tête, il applique ce qui marche chez CONSTANTINE sans chercher à pousser le bouchon un peu plus loin (AZZARELLO, lui, l'avait poussé trop loin à mon sens…).
En plus, les dialogues sont corrects, mais rien de bien intéressant non plus.
Bref, un scénario moyen , au goût de déjà vu.
Les dessins restent le point fort de ce volume, avec enfin du vrai STEVE DILLON, encré par PALMIOTTI et qui retrouve un style VERTIGO très très loin des planches pourries qu'il livre sur WOLVERINE ORIGINS. Il est beaucoup plus à l'aise ici et cela se voit. Même si certains fonds de cases sont un peu bâclés à mon goût, on a plus quelque chose qui se rapproche de PREACHER que du PUNISHER ou de WOLVERINE.
Le deuxième arc ( 4 épisodes) est lui réalisé par le dessinateur régulier de l'époque, à savoir MARCELLO FRUSIN, qui s'éloigne quand même de plus en plus de son maître à penser EDUARDO RISSO. Même si le rapprochement est indéniable, il continue à développer son propre style, avec beaucoup d'ombres mais finalement, là aussi cela laisse un arrière goût de déjà vu, déjà fait.
On a donc ici un comics assez moyen, qui s'avère au final assez linéaire et à qui il manque un peu d'audace. Rien de nouveau en fait, et c'est peut être le problème de CONSTANTINE, c'est qu'au bout d'un moment, toutes ses histoires finissent par tourner en rond. Je continuerai néanmoins à voir où cela va bien nous mener.
Une publication assez honnête, mais qui ne brille pas par son originalité.




WILDCATS Version 3.0 : BRAND BUILDING

(Casey/N'Guyen/Friend)
contient les numéros 1 à 6 de WILDCATS 3.0

Ce volume nous raconte la troisième version de l'équipe de super héros de JIM LEE.
Enfin, super héros, c'est vite dit, puisque JOE CASEY, excellent auteur de comics qui a seulement eu le malheur de foirer son run sur les UNCANNY X MEN, continue ce qu'il a avait commencé à amorcer sur le précédent volume, à savoir des histoires de moins en moins super héroïques et de plus en plus fantastiques avec un côté réaliste, à l'instar de ce que peut faire VAUGHAN sur EX MACHINA.
La filiation entre ces deux titres est d'ailleurs totalement évidente et répond à une question qui a taraudé tout fan de comics , à savoir que se passerait-il réellement si des êtres avec des super pouvoirs existaient. VAUGHAN nous donne une idée avec EX MACHINA, où le super héros devient maire de la ville, pour changer les choses. Ici, c'est beaucoup plus radical :SPARTAN (oui, le cyborg ) est devenu le leader de HALO CORPORATION, et comme il a compris qu'il ne pourrait pas changer le monde, ce dernier étant trop corrompu par les corporations et les grosses entreprises, il décide tout simplement de le racheter, en distribuant via de la publicité des biens issus de sa technologie extraterrestre ( à savoir pour le moment des piles et des batteries à durée de vie illimitée). A gros coup de dollars, SPARTAN va donc racheter petit à petit toutes les entreprises concurrentes, pour devenir un leader mondial sur tous les plans. Il considère donc que s'il ne peut plus sauver le monde, mieux vaut le contrôler. Voilà donc HALO CORPORATION à la tête d'une légion de cabinets d'avocats, d'agences de publicité et d'usines à travers la planète. L'idée de base est quand même savoureuse. Se ose alors une question : comment introduire un suspense, puisqu'il ne sera pas possible de créer une menace. Pour le moment, c'est à dire sur les six premiers épisodes de ce TPB, CASEY y arrive plutôt bien. Il va en effet ressortir des personnages de son ancien run, à savoir AGENT ORANGE et CC REDONZZO (même si cette demoiselle avait été crée pour WILDCATS 2 par LOBDELL et CHAREST), en tant qu'espionne industrielle. Les intrigues sont multiples et très bien ficelées, avec finalement beaucoup d'action !
En effet, GRIFTER est présent en tant que main armée de SPARTAN, et on a droit à de très bonnes scènes de bagarre et de fusillades.
Niveau dessin, c'est DUSTIN N'GUYEN, que j'avais remarqué sur AUTHORITY REVOLUTION qui nous donne un travail un peu plus fin cette fois ci (en fait WILDCATS est sorti avant AUTHORITY) qui fait tout de suite penser à du TRAVIS CHAREST, mais en plus régulier et surtout en plus dynamique. Le fait que ce soit RICHARD FRIEND à l'encrage n'est certainement pas innocent non plus, puisque c'est lui qui encrait CHAREST sur les CATS volume 2.
Bref, une petite série extrêmement bien pensée, avec de très bonnes idées et des dessins absolument impeccables. Des clins d'œils aussi, avec l'apparition de MAXINE MANCHESTER en tant que "personnage animé symbolisant la marque " HALO ".
CASEY est au meilleur de sa forme et j'attends impatiemment la suite. Par bonheur, j'ai a ma disposition le deuxième TPB, et je suis vraiment curieux de voir comment CASEY va continuer à mener sa petite barque.
Un petit plus, les sublimes covers de NGUYEN, qui méritent à elles seules l'achat du bouquin.


envie d'en connaître plus sur l'univers WILDSTORM ? : alors LA PLAIE, le site de référence sur WILDSTORM est fait pour vous !!!


On finit avec la revue VF de la semaine, à savoir

DC UNIVERSE #28

Qui contient :
JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #2
(Meltzer/Benes/Hope)

Cet épisode continue la storyline RED TORNADO, où quelques héros (HAL JORDAN , BLACK CANARY et ARSENAL ) vont partir à la recherche du robot disparu tandis que les trois grands continuent de sélectionner les futurs membres de l'équipe.
Rien de bien spécial à dire sur cet épisode, dans la continuité des précédents, les membres de l'équipe (en couverture, histoire de gâcher le suspens, hein…..) arrivent les uns après les autres et on attend le moment où tous vont se rencontrer.
Niveau dessins, BENES est très satisfaisant, avec une petite ré "serve sur la double page où la tête de TORNADO est montrée en gros plan complètement détruite avec la langue qui pens et les yeux qui sont sortis de leurs orbites. Suis je le seul à trouver cette double page absolument affreuse et dégoûtante ?
MELTZER fait bien interagir ses personnages, JORDAN , CANARY et ARSENAL ayant quand même un gros point en commun (OLIVER QUEEN) même si les apparitions de BLACK LIGHTNING et VIXEN sont un peu tirées par les cheveux à mon goût. Attendons de voir la suite. En attendant, j'aime bien.


TEEN TITANS #39/40
(Johns/Daniel/Conrad)

Là aussi, c'est la suite de la storyline où les TITANS vont chercher RAVEN. Ils en profitent pour rencontrer les anciens membres de l'équipe durant l'année perdue et cette histoire lève donc le voile sur ce qui s'est passé. Le scénario, s'il n'est pas à tomber par terre est assez efficace et se lit très bien, avec des personnages intéressants, à savoir MISS MARTIAN , même si son introduction est très rapide ou bien ZATARA. Comme dans tout bon comics qui se respecte, on a aussi un traître dans l'équipe, mais la révélation de ce dernier tombe un peu à plat car elle intervient assez tôt dans le récit. Cette révélation un peu ratée est quand même bien relevée par le cliffhanger du deuxième épisode, avec le retour de
.
Je ne pensais pas dire ça, mais les dessins de TONY DANIEL, qui retrouve son compère KEV CONRAD de X FORCE livre une prestation très correcte et totalement bien adaptée à la série. Il y a vraiment de très jolies planches. Un titre sur lequel il aurait du rester.
C'est donc une très bonne série aussi, et le fait qu'il y ait deux épisodes permet de bien rentrer dans l'histoire.



GREEN LANTERN #17
(Johns/Reis/Albert)

Cet épisode est la conclusion de l'histoire avec le fils d'ABIN SUR et c'est du GREEN LANTERN tel qu'on le connaît depuis l'arrivée de IVAN REIS, qui est vraiment un dessinateur impressionnant de justesse et de régularité. Les dessins sont à tomber par terre, et REIS ne gâche vraiment aucune case, les persos sont respectées, on les reconnaît tout de suite, la ligne est claire et le storytelling est impeccable. Un grand bravo à ce dessinateur, qui relève une histoire (tout du moins une fin) un peu faiblarde. Oui, c'est un peu le problème avec toutes ces séries en totale référence à l'univers DC, c'est qu'on a toujours l'impression de manquer quelque chose si on n'a pas lu les 20 dernières années de la série. En cela, je n'ai pas trouve le méchant très important. Mais bon, je chipote quand même un peu, disons que cet arc sert surtout à introduire l'équipe des anneaux jaunes de SINESTRO, avec un superbe début d'épisode (avec BATMAN). Une très bonne série, rehaussée par des dessins magnifiques. Mais le scénario m'a un peu déçu.
et demi

critique de MYCROFT sur DC UNIVERSE
critique de TUCO sur DC UNIVERSE



La semaine prochaine :
De la rétro avec SPIDER MAN STRIPS ;
DAREDEVIL #101
Le TPB 2 de JUSTICE LEAGUE ELITE
Du bien bien moche avec le MONSTER DC consacré à INFINITE CRISIS (5) : OMAC et LE SPECTRE. Je vous invite à lire la critique la semaine prochaine, OMAC étant l'une des séries les plus pourries qu'il m'ait été donné de lire en ce moment.

Des zombies avec le volume 3 de WALKING DEAD et peut être du KIRBY pour faire plaisir à MR NIX…
__________________
TOP COMICS, UN SITE TROP BIEN
www.topcomics.fr
EH ! LES 11 X-MEN QUE TOUT LE MONDE A OUBLIE ET QUE POURTANT ON AIMAIT BIEN : https://topcomics.fr/11-x-men-que-to...t-du-potentiel
Réponse avec citation