Afficher un message
  #45  
Vieux 07/11/2007, 01h13
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 568
Jorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur Thanagar
Enchainage et patûrage!

Y : The Last Man #32 - 36 parus dans le TPB n°6 Girl on Girl




Plot : Embarqué comme clandestin à bords d'un ex-bateau de plaisance, le groupe finit par se faire repérer : Yorick recraque pour le capitaine trés charismatique, 355 et Allison se.. découvre l'une l'autre et le bateau transportant en fait de la drogue est attaqué et coulé par la marine australienne, la seule armée encore en état de fonctionner. Le groupe rescapé est rappatrié en Australie ou se trouve la fiancé de Yorick, qui aprés avoir vécu une experience esotérique aux mains des femmes aborigènes, semble avoir capter l'existence de Yorick. Pendant ce temps, la trés belliqueuse Alter de l'armée israélienne qui a deja voulu kidnapper Yorick échappe à son jugement et reprends son grade!

Et bien premier petit coup de mou pour cette série, bien sur en comparaison aux precedents opus aussi intenses que construits!

Mais ne boudons pas notre plaisir, c'est encore truffer de bonnes choses, arc essentiellement interessant pour les personnages principaux qui gagnent tous en profondeur, le Dr Mann notamment qui etait assez stéréotypée jusque là finit par se lacher un peu. Les expériences dures et traumatisantes qu'ils ont vécu finissent ainsi par transparaitre entre ce tome et le precédent, le coté "humain" et sentimental ressort donc, ce qui me semble logique... les héros ne sont pas des robots, ils souffrent et inconsciemment ou pas recherche du soutien.
Vaughan utilise donc ces personnages de maniere trés intelligente et sans faute jusqu'à present.

Autre point interessant dans cette histoire : la dualité entre l'armée australienne qui traque les trafiquants et le capitaine qui argumente que la drogue aide les femmes depressives et suicidaires. Pas vraiment donc de purs méchants, pas de manicheisme mais des points de vues, des opinions qui rends l'histoire plus .. "réaliste", sensation appuyée de nouveau par de trés bons seconds rôles.

Il finit par mettre en place le perso de Beth dans la continuité... enfin!

Alors quels points négatifs? et bien une certaine baisse de rythme je trouve par rapport aux anciens arcs. Ca manque de souffle et de drame, il y avait peut être mieux a faire sur cet ocean. Le point negatif principal etant peut être que tout simplement, là ou precedemment on ne savait ce qu'on allait decouvrir en tournant la page, ici, entre Beth et le capucin, on se doute du bout du voyage. Le récit est moins surprenant, moins captivant (mais attention hein, c'est proportion gardées! ca reste da bombe!).

Un point bofbof perso pour le retour du personnage d'Alter qui m'insupporte (donc il est réussi ).

Coté dessins : rien à dire que je n'ai deja dit! du trés bon!

Du trés bon donc avec le coté humain trés bien mis en valeur et ce d'une manière générale dans ce drame qui au final doit être trés traumatisant (allez... un monde ou y a que des filles..... avouons qu'on aurait été décu sans scenes un peu.. graveuleuse et quel coquin ce Vaughan avec son "Girl on girl"!)) mais le récit perds un peu en surprise... enfin j'dis ca.. je vais me jeter sur la suite!
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation