Afficher un message
  #33  
Vieux 25/09/2007, 21h07
Avatar de Jorus C'Baoth
Jorus C'Baoth Jorus C'Baoth est déconnecté
Jedi du coté obsc... DOH!
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: On a Highway to Hell....
Messages: 8 568
Jorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur ThanagarJorus C'Baoth se prélasse sur Thanagar
Allez on change :

The Books of Magic #1 - 4 par Neil Gaiman, John Bolton, Scott Hampton, Charles Vess & Paul Johnson



Plot : le jeune Timothy Hunter découvre qu'il peut devenir le plus grand magicien de son temps. guidé par ces 4 "mentors", il devra faire son choix : la voie de la magie ou pas...

Aaaaaah y a trés trés longtemps que j'attendais enfin de lire ce comics, aprés avoir pris le TPB n°1 Bindings a GillesC au dernier Ramonville, j'ai fini par craquer et prendre cette introduction.

Car effectivement c'est une introduction non seulement à la série mais aussi au monde de Vertigo presque, on y croise les personnages mystiques les plus connus, de Constantine à Dream en passant par Zatanna, le Spectre et le démon dont j'ai bouffé le nom (rhaa il avait un crossover avec Lobo...).
D'ailleurs, cela a été une mini deception, c'est trés classique, limite cliché. Les 4 guides du jeune Tim apparaissent dans la rue et le prennent à parti d'une manière assez franche. C'est pas extremement subtil, d'autant plus surprenant pour Gaiman.

Le reste est trés correct, j'avoue ne pas avoir été emballé plus que cela par rapport aux autres titres de Gaiman, c'est certes trés maitrisé, trés juste, bien intégré dans l'univers Vertigo mais trés linéaire. Les quelques révélations et mésanventures ne suffissent pas à insuffler un grand rythme.

Cela dit, etait ce faisable avec un tel plot. Ce TPB est comme l'Episode 1 de Star Wars (qui a dit "une daube"?), introduisant l'univers, il est donc extremement riche, garni de personnages, de lieux, Gaiman s'y risque même à quelques explications sur le comment du pourquoi qui passent bien mais il faut dire que cà il sait faire le bougre!
Manque de rythme donc et ma foi trés prédictible et même assez mou dans le déroulement de l'histoire, un voyage initiatique sans surprise, riche, dense mais ou les epreuves inhérantes à l'initiation ne sont pas trés marqués, trés traumatisantes pour Tim, ce qui laisse l'impression au final d'un bel ouvrage, riche, trés agréable mais classique, simple et efficace sans brillance particulière.

Mais peut être en attendais je trop? peut être aprés tout je suis plus assez jeune?

Coté dessins, c'est du tout bon, les 4 dessinateurs certes au style différentes mais bien dans le ton du comics.
Un poil de clarté supplémentaires aurait été bienvenue dans le #1 par Bolton, le reste est parfait, les dessinateurs qu'il fallait pour ce voyage, un encrage et une couleur à la hauteur du récit!

Cela dit en fermant le book, une seule envie : lire la série de John Ney Rieber, voir comment elle se raccroche à celle de Gaiman et comment Rieber utilise le série de Gaiman. S'en servir franchement et completement de base pour ses récits, utilisant les perso rencontrés, les lieux visités seraient une excellente idée, enrichissant l'histoire de Gaiman.
__________________
Bad to ze Bone!

Ne cliquez pas, c'est une pub!
Réponse avec citation