Afficher un message
  #26  
Vieux 31/07/2007, 10h06
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPIDEY N°85
Lug, février 1987.


PHOTONIK : L’Ombre, acte deux (20 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean-Yves Mitton.

Résumé :

Les trois loubards qui ont agressé le Docteur Ziegel et Taddeus sont très déçus de ne trouver que quelques dollars et une bible sur eux. Ils décident de les éliminer. Mais Thaddeus entend soudain une voix qui l’encourage à lire un passage de la Bible : Genèse, chapitre 1, verset 4. Au moment où il lit à haute voix ce passage (« Et Dieu dit : que la lumière soit, et la lumière fut ») un flash aveuglant le frappe et il redevient Photonik. Il va aussitôt régler leur compte aux trois voyous, qu’il forcera même à se déshabiller entièrement avant de les faire déguerpir, la queue entre les jambes…

Lorsque Photonik retourne auprès de Ziegel, celui-ci a disparu. L’Ombre s’est emparée de lui. Mais tandis qu’elle survole l’Empire State Building, débute un feu d’artifices célébrant Noël. Photonik aperçoit alors l’Ombre dans le ciel éclairé. Celle-ci lâche aussitôt Ziegel, que Photonik sauve in extremis d’une chute mortelle.

Photonik n’a pas le temps de se lancer à la poursuite de l’Ombre : Ziegel a besoin de soins urgents. Il le conduit chez plusieurs médecins, mais aucun ne veut lui venir en aide, soit qu’ils sont effrayés par Photonik, soit qu’ils ne souhaitent pas être dérangés pendant les festivités de Noël. Photonik pense qu’il aura plus de chance d’être entendu s’il redevient Taddeus Tenterhook, mais à nouveau il trouve porte close. Pire, sans les pouvoirs de Photonik, il s’épuise rapidement à porter le Docteur Ziegel. Une bande de fêtards les prend en stop, mais les vire lorsqu’ils réalisent que Taddeus est bossu. Réfugié dans une cabine téléphonique, Taddeus tente d’appeler S.O.S. Amitié, mais le numéro qu’il compose n’est plus valable.

L’Ombre a suivi Taddeus et Ziegel tout au long de leur périple. Elle a commencé à se lier à Taddeus, et a pris progressivement la silhouette de Photonik. Soudain, la police surgit, alertée par un des médecins a qui Photonik a demandé son aide. En voyant que l’ombre de Taddeus ressemble à celle de Photonik, ils le somment de se rendre et menacent d’ouvrir le feu. Taddeus songe à utiliser à nouveau la Bible pour redevenir Photonik, mais il l’a perdue…



P18P5-7

Commentaire :

Jean Mitton poursuit dans la lignée de l’épisode précédent avec un récit dégoulinant de manichéisme, de bons sentiments et de bondieuseries. De Photonik qui retrouve ses pouvoirs en récitant un passage de la Bible aux vilains médecins qui refusent de lui porter secours, en passant par les sempiternelles jérémiades de ses héros (une spécialité mittonienne), l’histoire devient vite gluante de sentimentalisme et assez insupportable. Mitton sauvait les meubles le mois dernier grâce à une mise en page habile et quelques forts belles planches, ce n’est malheureusement plus le cas ici.




GUERRES SECRETES : Trahison (23 pages sur 27)
(Betrayal !, in Secret Wars II #8, février 1986)

Scénario : Jim Shooter.
Dessin : Al Milgrom.
Encrage : Steve Leialoha.
Couverture : Al Milgrom & Steve Leialoha.

Résumé :

Chez l’Homme-Molécule, le Beyonder est pris d’une colère irrépressible, et lâche une rafale d’énergie qui va détuire la lune et de nombreuses planètes à travers le cosmos. L’Homme-Molécule va l’aider à retrouver son calme et réparer ses destructions. En parlant avec le Beyonder, il comprend que c’est le fait de ne pas trouver un rôle à sa mesure dans le multivers qui le met dans cet état. Il l’aide à se rappeler ce qu’était son existence avant, dans son univers d’origine. Le Beyonder va faire revivre à l’Homme-Molécule l’instant qui a tout changé, lorsqu’une brèche est apparue entre les deux univers. L’Homme-Molécule va découvrir, sidéré, que c’est l’accident qui lui a donné ses pouvoirs qui est à l’origine de cette brèche.

Ils revivent ensuite les moments qui ont suivi l’arrivée sur Terre du Beyonder. Sa conquête du pouvoir, puis sa découverte de l’amour auprès de Dazzler, sa rencontre avec le Dr. Strange qui l’a amené à chercher quelle est sa place dans l’univers, et enfin la tentative du Puma de le tuer. Aujourd’hui, le Beyonder est convaincu que tout cela est vain et est décidé à détruire le multivers. Néanmoins, à force d’argumentation, l’Homme-Molécule parvient à obtenir un sursis de vingt-quatre heures.

Le Beyonder se rend dans le plus grand hôtel de San Francisco, où il passe la soirée avec une serveuse qu’il a rendu amoureuse de lui. Mais il se lasse très vite de la situation et fait naître un violent tremblement de terre. Peu après, il est attaqué par les X-Men. Il n’a aucun mal à repousser leur assaut, et même Phénix ne parvient pas à le blesser. Il se téléporte alors à New York, où il rend une nouvelle fois visite à Peter Parker. Il l’interroge sur la mort et le sens de la vie. L’Araignée lui fait part d’une expérience récente. Il a sauvé un homme qui voulait se suicider en sautant d’un immeuble. Et au moment où il s’apprêtait à le rattraper, l’homme lui a tendu la main, comme s’il renonçait à mourir. Cette anecdote trouble le Beyonder.

A sa sortie de chez Parker, le Beyonder est attaqué par les Nouveaux Mutants, dont il se débarrasse d’un simple geste. Il part pour un sommet de la Cordillère des Andes, où il réfléchit à sa discussion avec Parker. Il finit par se décider à retourner voir l’Homme-Molécule. Mais ce dernier a passé les dernières heures à réfléchir au moyen d’empêcher le Beyonder de commettre l’irréparable, et lorsqu’il apparaît dans son salon, il l’attaque aussitôt. Malgré la puissance phénoménale des rafales de l’Homme-Molécule, le Beyonder est indemne. Alors qu’il s’apprête à contre-attaquer, Volcana se jette à ses pieds et le supplie de ne pas la tuer. Elle affirme que l’Homme-Molécule n’est rien pour elle et qu’elle fera tout ce qu’il désire. Lorsque le Beyonder la repousse, elle s’en va, et l’Homme-Molécule s’effondre, anéanti par les mots qu’a prononcés la femme de sa vie. Il ignore que la jeune femme jouait la comédie pour tenter de lui sauver la vie…

Plus tard, le Beyonder est parti pour les Rocheuses. C’est là que les Vengeurs vont l’intercepter. Mais le Beyonder n’a aucun mal à les repousser, à l’exception de Captain America, qu’il compte garder en vie après avoir éradiqué le reste de l’espèce humaine.



Commentaire :

A l’approche de la fin de la mini-série, Jim Shooter fait monter les enchères et la tension. Ce n’est pas moins que l’existence de l’univers entier qui est en jeu ici. Et après l’échec de l’Homme-Molécule et sa rupture avec Volcana, on peut se demander qui peut être de taille à résister au Beyonder… Réponse le mois prochain.


A noter :

Entre cet épisode et le suivant, on retrouvera le Beyonder dans plusieurs autres titres (tous datés de mars 1986) :

- New Mutants #37 (trad. in Titans n°103, août 1987).
- Amazing Spider-Man #274 (trad. in Strange n°208, avril 1987).
- Avengers #265 (trad. in Strange n°230, février 1989).
- X-Men #203 (trad. In Spécial Strange n°55, mars 1988).
- Fantastic Four #288 (trad. in Nova n°129, octobre 1988).


Censure :

Cet épisode a été réduit de 4 pages. Les pages 15 à 18 ont été supprimées. Dans la première scène, l’Homme-Molécule construit un dôme autour de Denver pour le protéger lui et Marsha au cas où le Beyonder mettrait ses menaces à exécution. Mais ce dernier, découvrant la création de l’Homme-Molécule, n’a aucun mal à la détruire d’un simple geste.

Dans la scène suivante, le Beyonder part à la rencontre de Hulk. Il est surpris de la sauvagerie de ce dernier, mais trouve la réponse en scannant son cerveau : l’esprit de Banner et celui de Hulk ont été dissociés (in Incredible Hulk #315, janvier 1986, non traduit).











PUISSANCE 4 : Le plus beau des Noëls ! (21 pages sur 24)
(Turning Point, in Power Pack #20, mars 1986)

Scénario : Louise Simonson.
Dessin & encrage : Bob McLeod.
Couverture : Mike Mignola & Terry Austin.

Résumé :

Un groupe de démons s’attaque à une animalerie où ils sèment la panique et s’emparent de divers animaux. Puis ils se rendent au musée où ils volent une momie égyptienne. Il s’agit de démons issus des limbes, qui comptent s’emparer de Manhattan et de ses habitants…

En ce jour de réveillon, les enfants Power n’ont pas le cœur à fêter Noël. Leur mère est toujours à l’hôpital, et son état est critique. Mais ils ne vont pas avoir le temps de s’en inquiéter : ils surprennent plusieurs démons qui viennent de kidnapper des nouveaux-nés. Grâce à leurs pouvoirs, ils parviennent à faire fuir les démons et à récupérer les bébés sains et saufs. Dans un sac que portait l’une des créatures, ils trouvent la carte de bibliothèque de Kitty Pryde. Alex tente de la joindre au téléphone, mais il tombe sur Mirage qui lui apprend que Kitty est absente. Après qu’Alex lui a résumé la situation, Mirage décide de se rendre immédiatement sur place, en compagnie de Rocket et Félina. Après avoir raccroché, Alex réalise que Katie n’est plus là : elle a été kidnappée par les démons…

Au même moment, Franklin Richards accompagne Jarvis pour faire quelques courses. Soudain, il a une vision, celle du Père Noël qui se fait renverser par une voiture. Quelques instants plus tard, un homme habillé en Père Noël s’apprête à traverser la route. Franklin se jette sur lui et lui évite de se faire renverser. Franklin a déjà eu des rêves prémonitoires, mais c’est la première fois que le phénomène a lieu alors qu’il est éveillé.

Les trois Nouveaux Mutants retrouvent Puissance 4 sur le toit de l’hôpital. Par la fenêtre de sa chambre, Mirage aperçoit la mère des enfants, et perçoit un halo de mort autour d’elle. Ses amis la supplient de venir en aide à la pauvre femme. Avant qu’elle se soit décidé, la Mort fait son apparition. Mirage décide de l’affronter, tandis que Puissance 4, Félina et Rocket partent à la recherche des démons.

L’odorat de Félina lui permet de retrouver sans mal la trace des démons. Ils se trouvent au sommet d’un building, où ils s’apprêtent à sacrifier Katie, dont l’énergie devrait ouvrir une brèche vers les limbes. Lorsque les enfants arrivent sur place, le processus est déjà enclenché et de violentes secousses secouent tout Manhattan. En désespoir de cause, Rocket va percuter de plein fouet la pierre à laquelle Katie est attachée. Délivrée, la petite fille va libérer l’énorme quantité d’énergie qu’elle avait emmagasinée en elle. Aussitôt le portail vers les limbes se referme.

Pendant ce temps, Mirage fait face à la mort, sans grand espoir de pouvoir la vaincre. Mais au moment où la mort s’apprête à saisir Mme Power, un éclair aveuglant illumine le ciel (il s’agit du résultat de la libération de Katie). Mirage en profite pour prendre l’avantage et contraint la mort à reculer. Mme Power est sauvée.

Tout le monde se retrouve une nouvelle fois à l’hôpital. A l’intérieur, un médecin constate que l’état de Mme Power s’est miraculeusement amélioré. Pour les enfants Power, c’est le plus beau cadeau de Noël qu’ils pouvaient espérer.



Commentaire :

Cet épisode de Puissance 4 fait directement suite à New Mutants #36 (février 1986, trad. in Titans n°102, juillet 1987), dans lequel les démons des limbes décidaient de partir à l’assaut de la Terre. Le récit reste compréhensible même sans avoir lu cette première partie.

Louise Simonson utilise intelligemment les Nouveaux Mutants, en particulier Mirage, qui a sensiblement changé après son séjour à Asgard et aura ici l’occasion de faire la démonstration de ses nouvelles capacités. Quant à Bob McLeod, il retrouve ici les personnages qu’il a créé avec Chris Claremont et signe une prestation de qualité.

L’épisode est assez sombre et violent, trop pour Lug en tous cas qui a beaucoup édulcoré le récit. Il n’est par exemple jamais précisé en v.f. que si les démons kidnappent des nouveaux-nés, c’est pour les sacrifier. Quant aux nombreuses coupes, je vous laisse regarder ci-dessous.


Censure :

Cet épisode a été réduit de 3 pages. Les panels suivants ont été supprimés :

Page 2, panels 2 à 5 :



Page 3, panel 4 :



Page 5, panels 4 & 5 :





Page 6, panels 1, 3, 5 & 6 :



Page 17, panels 1 & 2 :



Page 18, panels 2 & 6 :





Page 15, le panel 4 a été retouché :





Plusieurs panels de la page 19 ont été largement retouchés :







Même chose page 21, panel 4 :