Afficher un message
  #11  
Vieux 31/07/2007, 09h59
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


OMBRAX-SAGA N°253
Lug, février 1987.



LES VENGEURS : Fusion et confusion ! (21 pages sur 22)
(Meltdowns and mayhem, in Avengers #237, novembre 1983)

Scénario : Roger Stern.
Dessin : Al Milgrom.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Al Milgrom & Joe Sinnott.

Résumé :

Au Projet Pégasus, pendant que les Vengeurs et l’Araignée se chargent de raccompagner les hommes de lave dans leur monde souterrain, Opale, Electro, Rhino et Blackout tentent de s’organiser. Mais déjà des tensions naissent au sein du groupe, Rhino affiche ouvertement sa méfiance envers Blackout, et la situation dégénère, les deux vilains en venant rapidement aux mains. Opale a le plus grand mal à ramener le calme.

Les hommes de lave évacués, les Vengeurs s’intéressent au cas de l’Araignée. Ils n’apprécient guère qu’il se soit joint à eux en catimini, ni ses méthodes trop individuelles, néanmoins ils sont prêts à accepter de l’entraîner afin de l’intégrer à l’équipe.

Les Vengeurs, l’Araignée et Michael O’Brien quittent le lieu de leur affrontement avec les hommes de lave en utilisant un tube anti-gravité. Mais, arrivés à mi-hauteur, le système tombe en panne, et tout le monde dégringole. L’Araignée évite les dégâts en tissant un filet sous eux. Lorsque O’Brien contacte le centre de sécurité, il apprend que Opale et ses collègues ont pris le contrôle du système central de la base et menacent de s’attaquer au réacteur nucléaire.

Sur place, les Vengeurs découvrent un immense mur d’énergie noire, créé par Blackout, derrière lequel se sont dissimulés les vilains. Après plusieurs tentatives infructueuses, les pouvoirs de la Sorcière Rouge réussissent à faire disparaître l’obstacle, et le combat s’engage. Electro et Rhino sont rapidement maîtrisés, mais Blackout et Opale parviennent à s’enfuir. Avant cela, Opale a bloqué les commandes du réacteur nucléaire, qui menace de s’emballer. Sous sa forme énergétique, Captain Marvel se rend sur place et, suivant les consignes de l’Araignée, parvient à remettre en place les barres de contrôle du cœur du générateur.

De retour au Manoir, les Vengeurs appellent leur contact gouvernemental, Raymond Sikorsky, pour lui parler de leur intention d’accepter l’Araignée au sein de l’équipe. Sikorsky refuse catégoriquement : étant donné sa réputation, il est hors de question pour le gouvernement que l’Araignée intègre les Vengeurs. Ceux-ci tentent de prendre sa défense, mais l’Araignée renonce à rejoindre l’équipe et s’en va.



Commentaire :

Fin de la brève association liant l’Araignée aux Vengeurs. L’issue était courue d’avance, mais leur rencontre fonctionne bien, et les motivations somme toute assez bassement matérielles de l’Araignée s’expliquent par la situation assez catastrophique dans laquelle il se trouve au même moment dans sa propre série. Sans le sou, et après des années à avoir risqué de se faire trouer la peau pour pas un rond, on comprend que rejoindre les Vengeurs puisse le tenter.

Pour le reste, l’affrontement du mois est assez quelconque, mais c’est malheureusement devenu habituel dans ce run, et c’est le seul reproche que l’on puisse faire à Roger Stern.




THOR : La Cité des Dieux de l’espace… (21 pages)
(Page 1 à 15 : Deviants and Doormen !, in Thor #285, juillet 1979)
(Page 16 à 20 : Mayhem under Manhattan !, in Thor #286, août 1979)


Scénario : Roy Thomas.
Dessin : John Buscema (#285) & Keith Pollard (#286).
Encrage : Chic Stone.
Couvertures : Keith Pollard & Bob Layton.

Résumé :

Après avoir ramené des Andes à l’aéroport Kennedy l’avion endommagé par les Célestes, Thor se rend chez Circé. Il trouve la porte ouverte et l’appartement entièrement saccagé. Un homme est là également, qui va rapidement reprendre sa véritable apparence : il s’agit de Karkas, le Déviant allié des Eternels.

Pour retrouver la trace d’Ikaris et de Circé, ils consultent le miroir de cette dernière. Une image apparaît, et Thor découvre qu’Ikaris et Margo, la fille de Daniel Damian, ont été capturés par Thena, l’Olympienne. Avec l’aide de Karkas et d’un autre Déviant rebelle, Prince, elle a localisé la nouvelle cité des Deviants, et a demandé son aide à Ikaris. Ce dernier a accepté.

En passant par les couloirs du métro, Ikaris et ses alliés ont atteint le repère des Déviants. Mais ils ont rapidement été assaillis et capturés par ces derniers. Karkas est le seul à être parvenu à s’échapper.

Le récit achevé, Circé fait son apparition. Elle a assisté à toute la discussion sous la forme d’une petite statuette, et décide enfin de révéler sa présence à Thor et Karkas. Elle a également capturé un Déviant, et l’interroge pour qu’il lui révèle comment accéder à la cité des Déviants. Une fois l’information obtenue, tous trois se mettent en route.

A l’approche de la cité, Thor et ses amis sont attaqués par les Déviants. Circé s’enfuit lâchement, tandis que Thor et Karkas sont capturés. Kro, le seigneur de la guerre des Déviants, fait son apparition et oblige Thor à lui remettre Mjolnir, puis conduit ses prisonniers devant Frère Tode.

Depuis Asgard, Odin assiste à la capture de son fils. Sif et les Trois Guerriers lui demande l’autorisation de se rendre sur Terre pour venir en aide à Thor, mais Odin refuse catégoriquement.



Commentaire :

La Saga des Eternels peine à avancer. Le premier épisode est composé pour l’essentiel d’un long flashback, tandis que le début du suivant répète des évènements fort similaires. A force de jongler avec trop de personnages et d’éléments de la continuité, Roy Thomas ne réussit pas à dynamiser son récit, et sa lecture finit par devenir fastidieuse.


Censure :

Thor #285 a été réduit de deux pages :

Page 7, panels 6 & 7 :



Page 8, panels 1 à 4 :



Page 14, panels 2 à 5 (et le panel 1 a été retouché pour en faire disparaître la créature située en haut à droite) :



Page 15, panels 3 à 5 :



La première partie de Thor #286 a également été réduite de deux pages :

Page 1 :



Page 2, panel 6 réduit de moitié :



Page 3, panels 1, 2 & 4 (le panel 3 a été sensiblement réduit) :