Afficher un message
  #10  
Vieux 30/05/2007, 11h25
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


OMBRAX-SAGA N°252
Lug, janvier 1987.



LES VENGEURS : Je veux être un Vengeur ! (21 pages)
(I want to be an Avenger !, in Avengers #236, octobre 1983)

Scénario : Roger Stern.
Dessin : Al Milgrom.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Al Milgrom & Joe Sinnott.

Résumé :

Une journée paisible au Manoir des Vengeurs, lorsque soudain l’alarme se déclenche : un intrus a réussi à pénétrer à l’intérieur de l’hôtel ! L’individu en question attend bien sagement l’arrivée des Vengeurs, dans la salle à manger : il s’agit de l’Araignée, et il est venu annoncer qu’il souhaitait rejoindre l’équipe. Son irruption dans leur Q.G. n’est pas vraiment du goût des Vengeurs, et l’équipe est déjà au complet. Lorsque l’alerte prioritaire se met à sonner, l’Araignée est gentiment mais fermement reconduit vers la sortie.

Faire partie des Vengeurs arrangerait bien les problèmes d’argent de l’Araignée, qui a du abandonner ses études et trouver un emploi à plein temps. Il compte bien montrer aux Vengeurs qu’il a les capacités pour rejoindre l’équipe, aussi, lorsque le Quinjet quitte subitement le Manoir, décide-t-il de s’agripper à l’appareil.

Le Quinjet, avec à son bord Captain America, Starfox et Miss Hulk, se rend au Projet Pégasus, d’où l’alerte prioritaire provient. Après l’atterrissage, les Vengeurs découvrent l’Araignée, accroché à la carlingue de l’appareil. Il est trop tard pour le renvoyer d’où il vient : une violente secousse frappe le complexe.

Les Vengeurs et l’Araignée sont conduits au centre thermique du Projet Pégasus. C’est là que se trouve Michael O’Brien, alias le Garde, le nouveau responsable de la sécurité depuis le départ de Quasar. Le centre thermique n’est plus qu’un amas de ruines, et le Garde est en piteux état. Il apprend aux Vengeurs que des Hommes de Lave ont surgi de sous terre et attaqué le complexe. A présent, ils se dirigent vers le centre de recherche nucléaire. Si ils y parviennent, les conséquences seraient catastrophiques. Captain America décide d’appeler des renforts.

Avant que la Guêpe, la Sorcière Rouge et Captain Marvel n’arrivent sur les lieux, l’Araignée et le reste de l’équipe engagent le combat contre les Hommes de Lave. L’Araignée, guère habitué à travailler en équipe, se fait sévèrement rappeler à l’ordre par Captain America. Ils ne parviennent pas à empêcher les Hommes de Lave d’approcher du dôme nucléaire. Mais, lorsque Captain Marvel arrive sur les lieux, les Hommes de Lave se prosternent soudain devant elle. Les créatures voient en elle une déesse de la lumière. Le calme à présent revenu, les Hommes de Lave expliquent que les expériences souterraines menées au Projet Pégasus ont causé de gros dégâts dans leur domaine souterrain. Les Vengeurs leur donnent la garantie qu’une telle chose ne se reproduira plus.

La secousse créée par l’irruption des Hommes de Lave dans le complexe a eu au moins une conséquence indirecte : au moment où un groupe de scientifiques étudiait un appareil, celui-ci libère soudain une rafale d’énergie noire qui va prendre forme humaine sous leurs yeux incrédules : Blackout est enfin libre ! En cherchant la sortie du complexe, il passe à proximité d’une cellule où est enfermée Opale. La jeune femme le convainc de la libérer. Ensemble, ils vont délivrer deux autres prisonniers du Projet Pégasus : Rhino et Electro. Ils décident d’unir leurs forces pour s’emparer du centre de recherche nucléaire…



Commentaire :

Après sa rencontre avec Miss Hulk dans l’épisode précédent, il n’aura pas fallu longtemps à l’Araignée pour faire ses comptes et se dire que devenir membre des Vengeurs résoudrait bon nombre de ses problèmes… Le hic étant bien sûr que le héros a toujours été un solitaire, et qu’il va avoir le plus grand mal à travailler en équipe. Roger Stern connaît bien le personnage (il s’occupait également d’Amazing Spider-Man à l’époque) et gère parfaitement sa rencontre avec les Vengeurs. Dommage que l’aventure à laquelle il participe ne soit pas plus intéressante.


A noter :

Le MCP situe cette apparition de l’Araignée juste après Amazing Spider-Man #246 (novembre 1983, trad. in Strange n°193, janvier 1986).

Hormis une brève apparition dans la mini-série Contest of Champions (juin-août 1982, trad. in Le Tournoi de Champions, Récit Complet Marvel n°3, août 1984), on n’avait plus revu le Garde (Guardsman) depuis Iron Man #109 (avril 1978, trad. in Strange n°111, mars 1979).

Deuxième apparition de Blackout, après Nova #19 (mai 1978, trad. in Nova n°20, septembre 1979).

La précédente apparition d’Opale (Moonstone) avait eu lieu dans Avengers #230 (avril 1983, trad. in Ombrax-Saga n°246, juillet 1986).

La précédente apparition d’Electro avait eu lieu dans Spectacular Spider-Man #66 (mai 1982, trad. in Nova n°64, mai 1983).

La précédente apparition du Rhino avait eu lieu dans Marvel Two-in-One #96 (février 1983, non traduit).


Censure :

La page 16 a été supprimée :



Page 13, le visage d’O’Brien a été retouché pour faire disparaître bleus et ecchymoses…








THOR : La Cité des Dieux de l’espace… (21 pages)
(Page 1 à 6 : Suddenly… the Celestials !, in Thor #283, mai 1979)
(Page 7 à 21 : The City of the Space Gods !, in Thor #284, juin 1979)


Scénario : Roy Thomas.
Dessin : John Buscema.
Encrage : Chic Stone.
Couverture : John Buscema (#283), Dave Cockrum & Bob McLeod (#284).

Résumé :

Thor survole la Cordillère des Andes et y découvre bientôt le berceau des Célestes. Mais il ne parvient pas à franchir la barrière qui le protège. Gammenon, l’un des Célestes, surgit alors du dôme. Ce n’est pas à Thor qu’il s’en prend mais à un avion de ligne qui a eu le malheur de survoler cette région au mauvais moment… Thor accourt aussitôt au secours de l’appareil que le Céleste tient désormais dans ses mains, mais le géant réagit à peine sous ses coups. Il lance une rafale sur Thor qui disparaît aussitôt. Gammenon regagne ensuite le dôme, emmenant avec lui l’avion.

A l’intérieur de l’appareil, malgré la panique ambiante, un jeune garçon s’étonne de voir un passager qu’il n’avait pas remarqué jusque là : le docteur Don Blake. La rafale de Gammenon n’a donc pas réduit Thor en cendres, il en a seulement profité pour s’introduire dans l’avion.

Gammenon se désintéresse très vite de l’avion, qu’il pose dans un coin. Quelques passagers osent sortir et découvre le décor inca qui les entoure. Don Blake fait la connaissance de deux passagers, Lisa et Mr. Johnson. Ils sont accueillis par Daniel Damian, l’archéologue qui a disparu trois ans plus tôt, et par Ajak, l’un des Eternels. Peu après s’être présenté, le professeur Damian a un malaise et Don Blake se propose pour s’occuper de lui. Ajak les conduit dans l’un des temples, Johnson et Lisa décident de les suivre discrètement.

Lorsqu’il se retrouve seul avec Don Blake, Damian cesse de faire semblant d’être inconscient. Il souhaitait être seul avec Blake pour lui raconter son histoire. Il lui parle de la venue des Célestes sur Terre, il y a des millénaires de cela. A partir de la forme de vie locale la plus évoluée (le singe), ils ont donné naissance à trois races : humains, Eternels et Déviants. Les Déviants prirent rapidement le contrôle de la planète et défièrent les Célestes. Mal leur en prit : ils furent presque entièrement anéantis par les Célestes. Blake connaît la suite de l’histoire : le retour des Célestes et le jugement final qui doit avoir lieu dans cinquante ans. Il décide de révéler sa véritable identité au professeur Damian et redevient Thor.

Ajak revient peu après. Il est suivi par Lisa et Johnson. Ce dernier est armé. Il annonce être un agent du S.H.I.E.L.D., à la recherche de trois autres agents disparus deux ans plus tôt. Damian lui montre une urne, à l’intérieur de laquelle se trouvent les atomes des trois agents, transformés par les Célestes.

A son tour, Lisa révèle sa véritable identité : elle est Ereshkigal, reine des ténèbres, envoyée par les Déviants pour espionner les Célestes. Elle interdit à quiconque de quitter les lieux. Johnson panique et ouvre le feu. Un combat s’ensuit. Ajak tente de capturer Thor, mais celui-ci l’assomme d’un coup de Mjolnir. Il affronte ensuite Ereshkigal, qui l’emprisonne dans un bloc de glace. Il en faut plus pour immobiliser Thor, qui se libère et assomme son adversaire. Il quitte ensuite le dôme des Célestes, emportant l’avion et ses passagers avec lui. Le professeur Damian décline sa proposition de venir avec lui : il compte rester sur place et continuer à étudier les Célestes.



Commentaire :

Un grand moment de n’importe quoi que ce récit sans queue ni tête. Entre l’agent du S.H.I.E.L.D. venu chercher ses collègues disparus, Ereshkigal censée espionner les Célestes mais qui révèle son vrai visage et passe à l’attaque sans aucune raison, et un Thor dont on cherchera vainement à comprendre ce qu’il est venu chercher dans le berceau des Célestes, cet épisode est calamiteux de bout en bout.


Censure :

Ces épisodes ont été réduits de plusieurs pages :

Thor #283 :

Page 12, panels 3 & 4 :



Thor #284 :

Page 1 :



Page 2 :