Afficher un message
  #25  
Vieux 30/05/2007, 11h18
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


STRANGE N°205
Lug, janvier 1987.


LA DIVISION ALPHA : Voyage dans la Dimension infernale (37 pages sur 38)
(Final Conflict, in Alpha Flight #24, juillet 1985)

Scénario & dessin : John Byrne.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : John Byrne.

Résumé :

La Division Alpha emmène le corps de Walter Langowski dans un endroit baptisé par les esquimaux l’Œil du Monde. Pour pouvoir le transporter jusque là, Harfang a du le transformer en statue de pierre. De son côté, Talisman a utilisé ses pouvoirs pour convoquer les membres manquants de l’équipe : Shaman et Véga. Ce dernier, découvrant pourquoi on l’a appelé, décide de faire aussitôt demi-tour. Mais Harfang a besoin de lui et va prendre le contrôle de son esprit pour l’obliger à rester. L’équipe enfin au complet, Shaman va lancer un sortilège leur permettant d’accéder au Royaume des Bêtes. Seule Heather reste en arrière afin de surveiller le corps de Walter.

Après un voyage dans un décor totalement surréaliste, la Division Alpha atteint le Royaume des Bêtes. Ils sont accueillis par Somon, la plus puissante des Bêtes. Avant qu’ils n’aient pu l’attaquer, Somon invoque ses congénères : Toundra, Kariooq le Corrupteur, et Tolamaq le Pyromane !

Pendant ce temps, Heather Hudson est rejointe par un invité inattendu : Box. Le sortilège de Talisman l’a attiré lui aussi à l’Œil du Monde. Tandis qu’ils discutent, Heather se rend compte que le corps de Walter Langowski commence à se désagréger…

Tandis que le reste de l’équipe tente d’échapper aux Grandes Bêtes, Harfang fait face à Somon. Celui-ci tente de l’enfermer dans une cage, mais elle se transforme en ours blanc et se jette sur lui. Privées du contrôle de Somon, les autres Bêtes se désintéressent de la Division Alpha et commencent à se battre entre elles. L’équipe rejoint alors Harfang et l’empêche de tuer Somon : ils ont besoin de lui pour récupérer l’âme de Langowski.

Somon les conduit au gouffre de l’infinie tristesse, un puits sans fonds surplombé par une sphère d’énergie. Pour récupérer son âme, la réunion de trois forces est nécessaire : celle qui aime Walter Langowski, celui qui le hait, et celui qui détient un grand pouvoir. Aurora, Véga et Talisman sont choisis pour mener à bien cette mission (Shaman expliquant que les pouvoirs de sa fille sont bien plus puissants que les siens, malgré son inexpérience). Les trois héros descendent dans le gouffre, mais au lieu d’y trouver l’âme de Langowski, ils tombent dans un piège que leur a tendu Somon et sont tous les trois tués. A la surface, Harfang réalise que Somon s’est joué d’eux et le tue.

Après avoir récupéré les corps de leurs trois compagnons, les survivants de la Division Alpha constatent que la sphère d’énergie au-dessus d’eux se met à bouger. Soudain, elle relâche une rafale d’énergie qui va rendre la vie à Véga, Aurora et Talisman. Shaman comprend alors que c’est à l’intérieur de cette sphère que se trouve l’âme de Walter Langowski. Il s’empare de la sphère, puis toute l’équipe quitte le Royaume des Bêtes.

En revenant à leur point de départ, les six héros réalisent qu’il est trop tard pour sauver Langowski : son corps s’est émietté jusqu’à ne plus être qu’un amas de petits cailloux. Shaman a alors une idée : il demande à Roger Bochs de sortir de Box et transfère l’âme de Walter Langowski dans le corps du robot. Langowski est sauvé, mais prisonnier du corps métallique de Box.

Les Grandes Bêtes vaincues, Harfang annonce qu’elle quitte l’équipe pour retourner chez elle, auprès des Dieux Nordiques. Quelques jours plus tard, Heather Hudson se rend chez Douglas Thompson pour lui annoncer la nouvelle. Ce dernier semble abattu, mais une fois Heather partie, Harfang fait son apparition. Contrairement à ce qu’elle a annoncé à ses anciens compagnons, elle a décidé de rester sur Terre, et de vivre en compagnie de l’homme qu’elle aime.



Commentaire :

Alors que John Byrne avait bouclé la première année du titre avec la mort de l’un de ses héros, il conclut la seconde avec une résurrection. Ce qui n’empêche pas l’équipe, au terme de cette aventure, de se trouver une nouvelle fois bouleversée. Décidément, la vie de membre de la Division Alpha n’est pas de tout repos…

Le voyage de la Division Alpha dans le Royaume des Bêtes est quelque peu expéditif. Alors qu’ils ont eu tant de mal à se défaire des Bêtes qui ont posé le pied sur le sol canadien, ici leur plongée dans ce monde horrifique relève presque du parcours de santé ! Ceci dit, cette incursion dans ce royaume infernal permet à John Byrne de signer des planches absolument superbes, et l’idée de dessiner ce monde en noir et blanc est des plus judicieuses.


Casting :

La Division Alpha (Alpha Flight) : Heather Hudson, Shaman, Harfang (Snowbird), Véga (Northstar), Aurora, Puck, Talisman, Sasquatch.

Madison Jeffries, Douglas Thompson.

Somon, Toundra, Kariooq, Tolamaq.


Censure :

La page 20 de cet épisode a été supprimée :





L’ARAIGNEE : Le Héros et l’Holocauste ! (21 pages sur 22)
(The Hero and the Holocaust !, in Amazing Spider-Man #270, novembre 1985)

Scénario : Tom DeFalco.
Dessin : Ron Frenz.
Encrage : Bob McLeod.
Couverture : Ron Frenz.

Résumé :

Firelord survole les rues de New York, à la recherche de celui qui l’a humilié : l’Araignée. Il l’aperçoit bientôt et repart à l’attaque. Pour réduire la marge de manœuvre de son adversaire, l’Araignée l’attire à l’intérieur d’un immeuble, mais doit rapidement changer de tactique en constatant que cela ne le ralentit guère. Il atteint ensuite une station de métro où il saute dans un tunnel. Firelord tente de le poursuivre mais ne peut éviter la rame qui arrive à pleine vitesse. Néanmoins, en augmentant sa température, il parvient à traverser la rame de part en part. Par miracle, personne n’est blessé.

Firelord repère à nouveau l’Araignée, juché sur le toit d’un train. Pour l’obliger à fuir, il met le feu à la voie. L’Araignée l’attire alors sur un chantier où un immeuble doit bientôt être démoli à l’aide d’explosifs. Il attire Firelord à l’intérieur du bâtiment, puis en sort juste avant l’explosion. L’immeuble s’effondre sur Firelord qui, quelques instants plus tard, s’extrait des ruines, indemne.

En désespoir de cause, l’Araignée se rend à une station essence proche. La rafale de Firelord crée une gigantesque explosion. L’Araignée a pu se mettre à l’abri à temps. Il retrouve Firelord, inconscient. Mais, lorsqu’il s’approche, Firelord se relève. A bout de nerf, l’Araignée laisse alors libre cours à sa colère et une pluie de coups s’abat sur Firelord. L’Araignée frappe aveuglément, jusqu’à l’arrivée des Vengeurs, menés par Captain America. Il réalise alors que Firelord est enfin K.O.

Joe Robertson présente à J. Jonah Jameson Kathryn Cushing, sa nouvelle rédactrice. Les présentations sont assez peu courtoises : Kathryn, qui ne supporte pas la fumée, s’empare du cigare de Jameson qu’elle écrase, avant de s’éclipser.



Commentaire :

Conclusion de ce duel au sommet entre l’Araignée et l’ancien héraut de Galactus. Le résultat est encore plus spectaculaire que l’épisode précédent, DeFalco et Frenz mettent en scène un Spider-Man aux abois comme on l’a rarement vu. La chute est un peu précipitée (surtout en vf ! voir ci-dessous la page manquante) et on a quand même un peu de mal à croire que Spider-Man sorte au final vainqueur de cet affrontement, mais l’épisode est dans l’ensemble fort bien mené.


A noter :

Deuxième apparition de Kathryn Cushing, après Web of Spider-Man #5 (août 1985, trad. in Spécial Strange n°53, novembre 1987).


Casting :

L’Araignée (Spider-Man).

J. Jonah Jameson, Joe Robertson, Kathryn Cushing.

Les Vengeurs (Avengers) : Captain America, le Chevalier Noir (Black Knight), Starfox, la Guêpe (Wasp), Hercule (Hercules).

Firelord.


Censure :

La page 21 de cet épisode a été supprimée (lorsque Spider-Man se lâche contre Firelord…) :





DAREDEVIL : Abe (19 pages sur 21)
(Abe, in Daredevil #224, novembre 1985)

Scénario : Jim Owsley.
Dessin : Dan Jurgens & Geoff Isherwood.
Encrage : Mel Candido & Bruce Patterson.
Couverture : Bob Layton.

Résumé :

Daredevil enquête sur un trafic de drogue. Son investigation le conduit à un entrepôt des Transports Continental. A l’intérieur, il tombe sur un groupe d’hommes armés qu’il doit affronter. Mais il n’est pas seul à s’intéresser à la drogue : lorsqu’il atteint la pièce où doit avoir lieu la vente de drogue, il ne trouve qu’un amas de corps carbonisés. Son sens radar lui apprend que quelqu’un d’autre est présent : il s’agit d’un vieil homme, Abraham ‘Abe’ Walker, qui, caché derrière une pile de caisses, a assisté à toute la scène, mais n’a rien pu voir puisqu’il est aveugle !

Daredevil prend un café avec Abe et l’interroge sur ce qui s’est passé à l’entrepôt. Abe ne sait rien, si ce n’est que le tueur s’est emparé de sa mallette. Abe se retrouve à la place avec la valise dont voulait s’emparer le tueur, une valise pleine d’argent… Avant qu’ils ne se quittent, Abe demande à Daredevil de retrouver le médaillon qui était dans sa mallette : il contient une photo de sa défunte femme, son dernier souvenir d’elle.

Daredevil reprend son investigation, qui le conduit aux bureaux de la compagnie d’assurances Wyman. Mais il arrive trop tard : le tueur l’a précédé et un incendie ravage tout le bâtiment. Il se rend alors au siège social des Transports Continental. Après s’être débarrassé des vigiles, il pénètre dans le bureau de Richard Knox, le président de l’entreprise. Knox l’attendait. Il lui apprend que le tueur est l’un de ses anciens employés, Mike Stone. Ce dernier était un chauffeur routier mouillé dans les affaires louches de la société. Lorsqu’il est devenu trop gourmand, Knox l’a licencié. Quelques temps plus tard, lors d’une partie de pêche, Stone a miraculeusement récupéré l’armure du Sunturion, tombée en pleine mer après son affrontement contre Iron Man. Les pouvoirs que lui ont donné l’armure lui ont permis de s’attaquer aux Transports Continental. Peu avant l’arrivée de Daredevil, Stone a appelé Knox pour lui annoncer qu’il allait le tuer et lui raconter toute son histoire. A présent, Knox a besoin de l’aide de Daredevil.

Lorsque Stone se matérialise dans le bureau de Knox, il tombe sur Daredevil. L’armure du Sunturion donne une puissance de frappe bien supérieure à Stone, mais Daredevil ne renonce pas pour autant. Malheureusement, il est blessé par une rafale de Stone en tentant de protéger Knox. Stone se désintéresse alors de lui pour se concentrer sur Knox. En reprenant conscience, Daredevil réalise que Stone n’a pas de pouls. Il se jette alors sur lui et retire le casque de son armure. Aussitôt, toute l’énergie contenue à l’intérieur de l’armure est expulsée. De Sunturion il ne reste qu’une enveloppe vide : à force de porter trop longtemps son armure, Mike Stone a vu son corps transformé en énergie pure dont seule l’armure maintenait la cohésion.

Un peu plus tard, Daredevil retrouve Abe et lui rend sa mallette et son médaillon. Il est très surpris lorsque la serveuse du bar où il se trouve lui fait remarquer qu’il n’y avait aucune photo dans le médaillon…



Commentaire :

Un fill-in qui met Daredevil aux prises avec un adversaire inhabituel. L’histoire d’Abe occupe trop peu de place pour être vraiment intéressante, et la prestation de Jurgens et Isherwood est des plus médiocres.


A noter :

Mike Stone est le deuxième porteur de l’armure de Sunturion. Le premier, Arthur Dearborn, avait combattu Iron Man in Iron Man #143-144 (février-mars 1981, trad. in Strange n°147-148, mars-avril 1982). Il s’agit de l’unique apparition de Stone.


Casting :

Daredevil.

Abraham ‘Abe’ Walker, Richard Knox.

Mike Stone/Sunturion II.


Censure :

Cet épisode a été réduit de 2 pages :

Page 16, panels 2 à 6 :



Page 17, panels 1 à 4 :



Page 18, panels 1 à 3 :