Afficher un message
  #10  
Vieux 30/05/2007, 11h14
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPECIAL STRANGE N°48
Lug, janvier 1987.



LES ETRANGES X-MEN : Démence ! (22 pages)
(Madness, in Uncanny X-Men #182, juin 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : John Romita Jr.
Encrage : Dan Green.
Couverture : John Romita Jr.

Résumé :

Malicia rentre à l’école du Professeur X avant le reste de l’équipe. L’école est déserte. En écoutant les messages sur le répondeur, elle tombe sur un appel à l’aide de Michael Rossi, en mission sur l’héliporteur du SHIELD. Elle part aussitôt, avant d’avoir entendu le message suivant, dans lequel Illyana annonce que Kitty a été capturée par Emma Frost et que les Nouveaux Mutants sont partis à son secours.

Capturé, Michael Rossi est interrogé durement par deux agent du SHIELD. Rossi a été surpris alors qu’il volait des données concernant le Club des Damnés. L’un des deux agents, Garwood, est une taupe du Club des Damnés infiltré au SHIELD. Il contacte Sebastian Shaw, qui lui donne l’ordre d’éliminer Rossi.

Malicia réussit sans mal à pénétrer dans l’héliporteur et à bloquer les systèmes de surveillance. Lorsqu’elle arrive dans la salle où Rossi est détenu, Garwood a déjà abattu son collègue du SHIELD et s’apprête à faire de même avec Rossi. Elle s’interpose à temps, assomme Garwood, puis s’enfuit avec Rossi. Deux chasseurs de l’armée sont lancés à sa poursuite, mais elle parvient à en détruire un et à échapper à l’autre.

Malicia conduit Michael Rossi chez elle, ou plus exactement dans la demeure familiale de Carol Danvers. Sa rencontre avec Rossi, le premier amour de Carol Danvers, a fait que les souvenirs et les sentiments de Carol ont pris le dessus sur les siens propres. Malicia est persuadée d’être Carol Danvers, et elle très surprise que Rossi fasse comme s’il ne la connaissait pas. En découvrant son visage dans le miroir, Malicia va réaliser que quelque chose cloche et qu’elle n’est pas celle qu’elle croit être. Elle fuit, paniquée, et va être submergée par les souvenirs de Carol, jusqu’à la rencontre fatale entre les deux femmes. Elle tente d’expliquer à Rossi comment elle a obtenu les souvenirs de Carol Danvers, mais celui-ci réagit brutalement. Elle va jusqu’à le supplier de la tuer, mais Rossi préfère s’en aller, laissant Malicia seule avec les souvenirs de sa victime.

Sur l’héliporteur, Nick Fury a été informé des derniers évènements. Garwood a identifié Malicia comme étant son agresseur, et Fury ordonne que la jeune mutante soit pourchassée.



Commentaire :

Un épisode entièrement consacré à la dernière recrue des X-Men et sa double personnalité. Chris Claremont avait jusque là adopté le point de vue de la victime, Carol Danvers (in Uncanny X-Men #171), il s’intéresse ici plus précisément aux effets dévastateurs du vol de la personnalité de Carol Danvers sur la psyché de Malicia. L’épisode est réussi et souligne la fragilité mentale du personnage, qui semble à deux doigts de sombrer dans la folie au terme de ce récit.


A noter :

Avant le début de cet épisode, les X-Men se trouvent au Japon. Lug n’a pas publié cet épisode, qui ne sera publié qu’en 1999 (Uncanny X-Men #181, mai 1984, trad. in X-Men Extra n°15, juillet 1999)

L’affrontement entre les Nouveaux Mutants et Emma Frost se déroule dans New Mutants #15 à 17 (mai à juillet 1984, trad. in Titans n°73 à 75, février à avril 1985).

La précédente apparition du colonel Michael Rossi avait eu lieu dans New Mutants #5 (juillet 1983, trad. in Titans n°63, avril 1984).


Casting :

Malicia (Rogue).

Colonel Michael Rossi, Nick Fury, comtesse Valentina Allegro de Fontaine.

Garwood, Sebastian Shaw, Emma Frost, Tessa.


Censure :

Pas de coupures sur cet épisode. En revanche, à partir de la page 12, , le visage de Michael Rossi a été retouché pour faire disparaître ses nombreuses ecchymoses.







LES ETRANGES X-MEN : On ne pleure pas pour si peu ! (20 pages sur 22)
(He’ll never make me cry, in Uncanny X-Men #183, juillet 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : John Romita Jr.
Encrage : Dan Green.
Couverture : John Romita Jr. & Dan Green.

Résumé :

Colossus avoue à Kitty Pryde que, sur la planète du Beyonder, il a rencontré une femme, Zsaji, dont il est tombé amoureux, et qui est morte dans ses bras. Il finit par avouer à Kitty qu’il n’est plus amoureux d’elle. Kitty court s’enfermer dans sa chambre, où elle éclate en sanglots.

Tornade surprend Malicia, s’entraînant seule dans la Salle des Dangers. Elle doit intervenir lorsque Malicia se trouve en fâcheuse posture et risque d’être blessée. Malicia lui reproche son intervention et quitte abruptement la salle. Tornade croise ensuite Kitty, occupée à faire ses bagages. Elle a décidé de quitter pour un temps les X-Men et de rendre visite à son père.

Après la rupture entre Kitty et Colossus, Serval a deux mots à dire à ce dernier. Il le force à l’accompagner en ville. Diablo s’invite, estimant que sa présence pourra empêcher les choses de dégénérer. Ils se rendent dans un bar pour discuter. Serval estime que Colossus a trahi Kitty, et qu’il lui doit des excuses. Il l’accuse d’avoir rompu avec elle par peur de s’engager.

Durant la conversation, Serval réalise que l’un de leurs adversaires se trouve dans ce bar : le Fléau. Celui-ci ne semble pas les avoir vus, et est très occupé à draguer une jeune femme. Serval juge plus prudent néanmoins de quitter les lieux. Mais lorsque Colossus, ivre, refuse de s’en aller, une bousculade a lieu, et Colossus renverse accidentellement son verre du bière sur le Fléau. Très vite les choses dégénèrent, et le combat s’engage entre les deux mutants. Serval empêche Diablo d’intervenir, préférant laisser Colossus se débrouiller seul. C’est le Fléau qui prend le dessus, mais le combat est d’une telle violence que le bar est entièrement détruit. Le combat terminé, le Fléau s’en va en laissant une liasse de billets pour payer les dégâts. Colossus se relève sans grand mal et reproche à Serval de ne pas être intervenu. Une nouvelle fois, ce dernier lui reproche d’avoir laissé tomber Kitty.

Pendant le combat, la jeune femme que draguait le Fléau s’est éclipsée en compagnie d’un autre homme. Elle va le conduire sur le toit d’un immeuble où elle va absorber son énergie vitale, ne laissant de lui qu’une coquille vide. La jeune femme n’est autre que Séléné.

A l’aéroport de Dallas, le docteur Valerie Cooper est accueillie par Raven Darkholme. Cooper informe Darkholme des décisions prises lors du conseil national de sécurité auquel elle a assisté concernant les mutants. Raven Darkholme lui a parlé d’un de ses amis, Forge, qui prétend avoir le moyen de détecter et contrôler les mutants. Valerie Cooper ignore que Raven Darkholme n’est autre que Mystique…



Commentaire :

Un épisode essentiellement consacré à la fin de la relation entre Kitty Pryde et Colossus. Tout laisse à penser que Chris Claremont avait d’autres projets pour le couple, mais Jim Shooter, qui voyait d’un mauvais œil cette relation entre un adulte et une mineure, lui a coupé l’herbe sous le pieds. La scène de leur séparation est très réussie, avec une Kitty tentant coûte que coûte de cacher ses véritables sentiments. La scène dans le bar fonctionne également fort bien, y compris l’usage que fait Claremont du personnage du Fléau.


A noter :

Kitty Pryde quitte momentanément la série. On la retrouvera dans la mini-série Kitty Pryde & Wolverine (novembre 1984 à avril 1985, non traduit).

L’histoire d’amour entre Colossus et Zsaji a eu lieu dans la maxi-série Secret Wars (mai 1984 à avril 1985, trad. in Spidey n°66 à 77, juillet 1985 à juin 1986).

La précédente apparition du Fléau a eu lieu dans Amazing Spider-Man #230 (juillet 1982, trad. in Strange n°186, juin 1985).

La précédente apparition de Séléné a eu lieu dans New Mutants #11 (janvier 1984, trad. in Titans n°69, octobre 1984).


Casting :

Les X-Men : Tornade (Storm), Kitty Pryde, Serval (Wolverine), Colossus, Diablo (Nightcrawler), Malicia (Rogue).

Illyana Raspoutine, Lockheed, Valerie Cooper, Mystique.

Le Fléau (Juggernaut), Séléné (Selene).

Censure :

Cet épisode a été réduit de deux pages :

Page 16, panel 4 :



Page 17, panels 1 & 2



Page 18, panels 4 à 6 :



Page 19, panels 1 & 2 :






L’ARAIGNEE ET LA GRENOUILLE : Les meilleures Choses de la vie sont gratuites… mais le reste coûte cher ! (21 pages sur 22)
(Spider-Man & Frog-Man : The best Things in life are free… but everything else costs money !, in Marvel Team-Up #131, juillet 1983)

Scénario : J.M. DeMatteis.
Dessin : Kerry Gammill.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : Paul Smith.

Résumé :

Un braquage a lieu au Kwikkee Burger. Un gang armé, mené par une jeune femme se faisant appeler le Lapin Blanc, prend le personnel et les consommateurs en otages. Parmi ceux-ci se trouve Eugene Patilio, alias la Grenouille. Il réussit à filer aux toilettes pour enfiler son costume et s’attaquer aux braqueurs. Il réussit à en assommer un, plus par maladresse qu’autre chose, mais le Lapin Blanc couvre sa fuite grâce à des fumigènes. La Grenouille se retrouve alors face à un des braqueurs qui le menace de son fusil. Il est sauvé par l’Araignée, qui capture sans mal les truands. Seule le Lapin Blanc s’est échappée.

L’Araignée prend la Grenouille à part et le sermonne pour avoir ré-endossé sa tenue. Il lui conseille vivement d’abandonner une carrière super-héroïque pour laquelle il n’est pas taillé. Eugene rentre chez lui, où son père le surprend avec son costume. Son père, qui mena une brève carrière criminelle dans le costume de la Grenouille, supplie Eugene de ne pas jouer à l’aventurier. La situation est difficile pour les Patilio, son père étant sans emploi et l’argent commençant à manquer. Son père parti, Eugene enfile une nouvelle fois le costume de la Grenouille : il sait qu’une prime a été offerte pour la capture du Lapin Blanc, prime qui règlerait les problèmes d’argent de son père…

De son côté, le père d’Eugene se rend dans un bar mal famé de Manhattan, où il accepte un job qu’on lui avait proposé. Il est alors conduit dans le repère de son nouvel employeur : le Lapin Blanc !

Pendant ce temps, Peter Parker rend visite à Roger Hochberg, qui lui aussi semble vivre des moments difficiles. Effectivement, Hochberg est effondré : sa mère s’est cassée la hanche, et il ne sait pas où trouver l’argent pour payer l’opération. Peter lui promet de tout faire pour arranger ça.

Plus tard, l’Araignée aperçoit la Grenouille, bondissant au milieu de la circulation, et manquant de peu de se faire écraser par un camion. Il lui vient une nouvelle fois en aide mais, alors qu’il lui fait la morale, il aperçoit le camion du Lapin Blanc. Il se lance à sa poursuite, suivi par la Grenouille. De son côté, le Lapin Blanc a aperçu ses poursuivants et a décidé de s’offrir la tête d’un super-héros. Elle ordonne à ses hommes d’ouvrir le feu sur les deux héros. Le combat s’engage, et très vite la Grenouille se trouve nez à nez avec son père.

L’Araignée se débarrasse sans peine des hommes de main du Lapin Blanc, qui s’enfuit grâce à ses boot-jets flambant neufs. Malheureusement pour elle, l’un d’eux tombe en panne et elle perd le contrôle de son vol. Elle frappe de plein fouet la Grenouille, lancée à sa poursuite, et tous deux atterrissent… dans la chambre d’hôpital où se trouvent Roger Hochberg et sa mère ! Le Lapin Blanc tente de se relever, mais Roger l’assomme avec un vase. A lui la récompense pour la capture du Lapin Blanc ! Mais il devra partager cette prime avec la famille Patilio : en effet, le père d’Eugene fait alors son entrée, et révèle à son fils qu’il travaillait en fait pour la police et portait un micro durant toute l’opération. Les problèmes d’argent des Patilio et des Hochberg sont donc réglés.



Commentaire :

Un épisode agréable, mettant en scène deux personnages assez farfelus (le Lapin Blanc et la Grenouille) et offrant un happy-end certes tiré par les cheveux, mais qui dans ce contexte de comédie légère passe plutôt bien.


A noter :

Première apparition du Lapin Blanc.

C’est la deuxième apparition de la Grenouille, après Marvel Team-Up #121 (septembre 1982, trad. in Nova n°87, avril 1985), épisode dans lequel son père était également présent.

Les propriétaires du Kwikkee Burger n’ont décidément pas de chance : c’est là déjà que l’Araignée et Tigra avaient combattu Zabo (in Marvel Team-Up #125, janvier 1983, non traduit).


Casting :

L’Araignée (Spider-Man), la Grenouille (Frog-Man).

Vincent Patilio, Roger Hochberg, Mme Hochberg.

Le Lapin Blanc (White Rabbit).


Censure :

La page 5 de cet épisode a été supprimée :





LA CHOSE ET MR. FANTASTIC : L’Antidote (21 pages sur 22)
(Thing & Mr. Fantastic : the Cure !, in Marvel Two-in-One #71, janvier 1981)

Scénario : Mark Gruenwald & Ralph Macchio.
Dessin : Ron Wilson.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Ron Wilson & Joe Sinnott.

Résumé :

Mr. Fantastic a accompagné la Chose au Grand Refuge des Inhumains. Il cherche un remède pour rendre au docteur Henry Croft et aux autres ‘Hommes-Poissons’ comme lui leur apparence humaine. Mr. Fantastic est convaincu que la métamorphose de Croft est due à un agent proche de la brume tératogène qui a donné leurs pouvoirs aux Inhumains. La ressemblance entre les ‘Hommes-Poissons’ et Triton en est la preuve la plus flagrante.

En attendant que Mr. Fantastic ait terminé ses expériences, la Chose rend visite à Crystal, enceinte de plusieurs mois, et son mari Vif-Argent. Puis il est initié par ce dernier, Karnak et Gorgone, à un jeu baptisé ‘la balle d’inertie’, mélange de football et de balle au camp utilisant une balle qui change constamment de direction et de vitesse. La Chose a le plus grand mal à ne serait-ce que toucher la balle…

Les recherches de Mr. Fantastic achevées, le docteur Croft accepte de lui servir de cobaye. Après quelques minutes d’exposition au gaz créé par Mr. Fantastic, Henry Croft retrouve sa forme humaine. C’est un succès, et il est décidé de traiter de la même manière les cinq cents autres ‘Hommes-Poissons’. Mr. Fantastic ignore que l’opération a été observée à distance par un homme qui compte bien s’emparer de l’anti-tératogène.

La Chose et Mr. Fantastic, accompagnés du Dr. Croft et des Inhumains Triton, Gorgone et
Karnak, se rendent sur l’Hydro-Base, où se trouvent les ‘Hommes-Poissons’. Ils sont accueillis par Manta, qui a décidé de s’installer sur l’île pour poursuivre ses recherches océanographiques.

Un après l’autre, les ‘Hommes-Poissons’ subissent le même traitement qui a rendu le Dr. Croft humain. La Chose et les Inhumains, chargés de protéger l’anti-tératogène, assistent à l’opération, mais finissent par s’ennuyer et sortent prendre l’air. La Chose décide d’organiser une nouvelle partie de balle d’inertie, en en modifiant les règles pour que cela ressemble davantage au football américain.

Trois créatures surgissent de la mer et prennent pied sur l’Hydro-Base : Helio, qui manipule l’atmosphère ; Gronk, dont le corps massif possède des propriétés adhésives ; et Phobius, capable de faire naître la peur chez n’importe qui. C’est ce qu’il fait en semant la panique parmi les Hommes-Poissons. Dans la confusion qui s’ensuit, Helio pénètre dans la salle et s’empare de l’anti-tératogène. Avant de pouvoir quitter l’île, ils sont repérés par la Chose et ses compagnons. Gronk est rapidement vaincu, et Helio confie l’anti-tératogène à Phobius tandis qu’il attaque les héros pour lui permettre de s’échapper. Il est assommé par la balle d’inertie tirée par Karnak. Manta fait de même pour assommer Phobius avant qu’il n’ait le temps de fuir. Les trois vilains sont capturés, mais ils ne retrouvent pas le cylindre contenant l’anti-tératogène, lequel, grâce à de petits propulseurs, part en direction du repère de celui qui a envoyé Helio, Gronk et Phobius à sa recherche : un dénommé Maelstrom…



Commentaire :

Gruenwald et Macchio reviennent ici sur une question laissée en suspens quelques mois plus tôt, à savoir le sort du Dr. Henry Croft et des ‘Hommes-Poissons’. La question est ici rapidement réglée, et pour offrir un peu d’action, la Chose doit s’adonner à un sport assez étrange avant de s’attaquer aux sbires de Maelstrom. Rien de très palpitant donc.


A noter :

La précédente apparition du Dr. Henry Croft, de Triton et de Manta a eu lieu dans Marvel Two-in-One #66 (août 1980, trad. in Spécial Strange n°43, mars 1986).

La précédente apparition de Karnak, Gorgone, Crystal et Vif-Argent a eu lieu dans Avengers #188 (octobre 1979, trad. in Le Combat d’Œil de Faucon, Les Vengeurs n°9, février 1983).

Première apparition de Maelstrom, Helio, Gronk et Phobius.


Casting :

La Chose (Thing), Mr. Fantastic.

Les Inhumains : Triton, Karnak, Gorgone (Gorgon), Crystal, Vif-Argent (Quicksilver)

Dr. Henry Croft, Manta (Stingray)

Les Hommes-Poissons (Hydro-Men).

Helio, Gronk, Phobius, Maelstrom


Censure :

Cet épisode a été réduit d’une page :

Page 18, panels 3 à 7 :



Page 19, panels 1 à 3 :