Afficher un message
  #48  
Vieux 26/05/2007, 22h40
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
Citation:
THE NEW DEFENDERS N°150
Publié par Marvel en Décembre 1985. "The Stars in their Courses", 34p
+ "Sassafras, the dog filled with fear" 4p.
Scénario indigent: Peter Gillis. Dessins atroces: Don Perlin. Encrage minimaliste: Alan Kupperberg et Randy Emberlin
Couverture ridicule: Frank Cirrocco.

Special Doublement Pourrave issue!

Critique de l'épisode précédent...

Nos héros se retrouvent dans l'espace, entourés de Cloud qui leur annonce qu'elle est en fait une nébuleuse (rien que ça!). Elle se rappelle de tout: elle est venue sur Terre pour chercher de l'aide car des étoiles disparaissent petit à petit! Nos héros sont recueillis par des E.T. nomades (ils ont aussi perdu leur étoiiiile) qui ressemblent à des sortes de chiens-babouins. au début, ça se frite mais...


Donc au lieu d'avoir des extratoutourestres belliqueux, grace à Seraph on a maintenant des extratoutourestes qui ont la trique!

Nos héros apprennent alors pourquoi Cloud est venu sur Terre pour chercher de l'aide: c'est le Cube Cosmique, devenu une sorte de planétoïde qui l'y a incité. Aprés Captain America Annual 7, notre Kiri cosmique est parti en vadrouille et s'est installé tout prés de la nébuleuse Cloud. Comme il fait une fixation sur Cap america, il va les aider en prenant sa forme! Trés vite, nos héros découvrent qui a volé les étoiles: le Star Thief (ça semble logique!8) ) qui menace nos héros: "Faut pas venir m'embêter, je mange des étoiles au petit déjeuner!"


Faut vous expliquer ce qui est censé se passer: une rafale de Gargoyle (voui, voui, les petits masques à gauche) ressort du Star Thief sous la forme d'un truc inoffensif (les têtes de clown). Un grand moment de maitrise de l'art séquentiel.8)

Nos héros remontent la piste du Star thief et s'engagent dans une bataille spatiale contre les habitants d'une planète qui l'abrite. Mais ils découvrent que le Star thief est en fait une petite fille dans le coma après avoir été aveuglé par un tir de laser dans les yeux. C'est alors que les Defenders se rapppellent qu'ils ont été scénarisés pendant des années par JM De Matteis, et Angel, aveugle lui aussi, entre en contact télépathique avec la fillette grâce à Cloud, lui demandant d'arrêter d'utiliser le pouvoir du Vache qui rit cosmique (qu'elle suce, la cochonne!) pour voler des étoiles qui plongent tout le monde dans le noir comme elle!


Le drame des extra-terrestres qui ne savaient pas se maquiller les yeux.8)

Mais ça ne suffit pas, c'est pas assez cucul, donc il demande à tout le monde de faire un cercle autour du lit et de faire sentir à la fille tout leur amour (quel dégueulasse!). Ca marche, la gamine se réveille, on retrouve les étoiles dans un sac, Babybel cosmique récupère son pouvoir et renvoit nos héros sur Terre mais pas Cloud qui décide de rester chez elle. Bobby se fait donc larguer par une nébuleuse (si avec ça, il devient pas gay, c'est sans espoir!)
En back-up, Sasafras, le chien-chien des Defenders se "bat" contre les hologrammes de protection du QG quand soudain, Manslaughter (vilain déja vu quelques épisode avant) débarque et éteint le programme. Il attend les Defenders...


"Bobby, notre amour est impossible... Tu as beau faire ton farouche, je sais que tu aimais bien quand je changeais de sexe.....mais là, j'ai rencontré le gode cosmique...et il a le corps de Captain america alors tu comprends...."

Vous l'aurez compris: cet épisode est d'une bétise et d'une ineptie sans retour. L'histoire est soporifique, et bien que les panels soient grands (et vides), on a de la peine à lire les quelques bulles sans intérêt écrites par Gillis. Les dessins sont bien entendus horribles, et ça ne tient plus à une question de goût mais de vision: c'est irrémédiablement mauvais.
Exit donc Cloud, qui se sera avéré un personnage ayant vite perdu sa saveur, passant de transexuel à grosse vapeur cosmique.
Cerise sur le gateau: vous vous souvenez d'Over-Mind? Si, si, le gros barbu, introduit pendant les épisodes avec le Squadron supreme, qui chouniait tout le temps et avait un look ridicule? Il était devenu un defenders et on le voyait à chaque épisode jusqu'au n°120 où De Matteis l'oublia un peu...L'ennui, c'est que Gillis l'a lui aussi complétement zappé. L'editor, qui a du se réveiller aprés 2 ans de coma, a du le signaler à Gillis qui s'en tire par une pirouette ridicule: les aliens racontent qu'Overmind est venu avant eux pour les aider et s'est fait bouffer par le néant. Ca donc là qu'il était parti! Et si personne n'avait remarqué son absence, c'est qu'il avait du trafiquer la mémoire des Defenders avant de partir! Logique!


Est un chien ou grizzli? Ou un chienzzli?




Le pire épisode des Defenders. C'est pas peu dire.8)

Visitez le topic consacré aux DEFENDERS![/CENTER]