Afficher un message
  #9  
Vieux 08/05/2007, 21h29
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


OMBRAX-SAGA N°251
Lug, décembre 1986.



LES VENGEURS : Sorcière contre Sorcier (22 pages)
(Havoc on the Homefront !, in Avengers #235, septembre 1983)

Scénario : Roger Stern.
Dessin : Bob Budiansky.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Al Milgrom & Joe Sinnott.

Résumé :

Après l’attaque dont le Manoir des Vengeurs a été l’objet (in Fantastic Four #257), un équipe d’ouvriers est chargée de réparer les dégâts, sous la direction de la Guêpe. Captain America la trouve trop dirigiste avec les ouvriers, mais préfère ne pas intervenir. Après avoir rendu une brève visite à Vision, toujours dans le coma, il se rend au gymnase où il a programmé une séance d’entraînement en compagnie de Starfox. Il n’apprécie pas que ce dernier arrive avec deux minutes de retard. Il craint que la dernière recrue des Vengeurs fasse passer ses plaisirs personnels avant son devoir. Il ne peut s’empêcher de songer à Tony Stark, que son addiction à l’alcool a éloigné des Vengeurs.

Pendant ce temps, Miss Hulk fait un footing en ville. Lorsqu’un automobiliste manque de peu de l’écraser, elle explose le moteur de la voiture d’un seul coup de poing. Le ton monte rapidement entre Miss Hulk et le chauffard, mais l’Araignée intervient et l’homme disparaît sans demander son reste. Miss Hulk et l’Araignée font ensuite un bout de chemin ensemble. Celui-ci est estomaqué d’apprendre que, en tant que Vengeur, Miss Hulk gagne 1.000 dollars par semaine. Voilà qui règlerait ses problèmes d’argent…

Dans une prison du Vermont, le Sorcier est interrogé sur la disparition de l’Homme-Plante. Une analyse aux rayons-x révèle qu’il ne s’agit pas du véritable Sorcier mais d’un automate créé par l’Homme-Plante. L’automate est tué en tentant de s’échapper. Dans son repère, le véritable Sorcier est aussitôt informé de la mort de son double.

Les Vengeurs sont également informés par Raymond Sikorsky et se séparent en deux groupes pour retrouver la trace du Sorcier. Captain America, Miss-Hulk et la Sorcière Rouge (qui aurait préféré rester au chevet de son mari) se rendent dans l’ancienne propriété du criminel. Le bâtiment est immense, et ils se séparent pour le fouiller. Le Sorcier va alors déclencher les pièges qu’il a installé : Miss-Hulk arpente une série de pièces toutes identiques (en réalité il s’agit à chaque fois de la même pièce, où elle revient sans cesse sans possibilité de revenir sur ses pas) ; Captain America se retrouve en apesanteur dans une salle truffée de canons-laser ; et la Sorcière Rouge est victime d’illusions l’empêchant d’user de ses pouvoirs.

Miss-Hulk va régler son problème en démolissant les murs de la pièce où elle se trouve. A l’aide de son bouclier, Captain America va détruire les canons qui le visent. Enfin, à force de concentration, la Sorcière Rouge va parvenir à lancer une rafale hex qui va remonter jusqu’à la table de contrôle du Sorcier et détruire tous ses systèmes. Ce dernier décide aussitôt de s’enfuir, mais Miss-Hulk et la Sorcière Rouge l’en empêche. Le Sorcier annonce alors qu’il a placé sous sa maison un bombe atomique qui rasera toute la région si les Vengeurs l’empêchent de partir. Malheureusement pour lui, Captain America a découvert l’installation et démonté le détonateur…

De retour au Manoir des Vengeurs, la Sorcière Rouge retourne auprès de Vision. La mission, elle le réalise maintenant, lui a été bénéfique et lui a permis de se changer les idées.



Commentaire :

L’affrontement des Vengeurs contre le Sorcier est tout à fait anecdotique, mais une fois encore cet épisode fourmille de moments réussis. La Guêpe, malgré ses méthodes parfois brusques, y voit son rôle de leader reconnu par toute l’équipe, y compris Captain America. D’un autre côté, le comportement de Miss-Hulk et de Starfox continuent de les faire apparaître comme les membres les moins fiables de l’équipe.


A noter :

La précédente apparition du Sorcier avait eu lieu dans Avengers #232 (juin 1983, trad. in Ombrax-Saga n°248, septembre 1986).

Le MCP situe cette apparition de l’Araignée juste après Amazing Spider-Man #243 (août 1983, trad. in Strange n°191, novembre 1985).

Première apparition de Raymond Sikorsky, qui va devenir le nouvel agent de liaison gouvernemental des Vengeurs.


Casting :

Les Vengeurs : la Guêpe (Wasp), Thor, Captain America, Miss Hulk (She-Hulk), Captain Marvel, Starfox.

Vision, la Sorcière Rouge (Scarlet Witch), l’Araignée (Spider-Man), Raymond Sikorsky.

Le Sorcier (Wizard).


Censure :

Pour des raisons qui m’échappent, le corps du pseudo-Sorcier a été retouché en vf (page 10, panel 3) :







THOR : L’Histoire d’Immortus (20 pages)
(Page 1 à 14 : Rites of Passage, in Thor #282, avril 1979, 14 pages sur 17)
(Page 15 à 20 : Suddenly… the Celestials !, in Thor #283, mai 1979)


Scénario : Mark Gruenwald & Ralph Macchio (#282), Roy Thomas (#283).
Dessin : Keith Pollard (#282), John Buscema (#283).
Encrage : Pablo Marcos (#282), Chic Stone (#283).
Couverture : ? (#282), John Buscema (#283).

Résumé :

En découvrant que Thor, coincé entre ses formes mortelle et immortelle, ne peut empêcher sa planète Phantus de basculer dans les limbes, le Fantôme de l’Espace le rappelle à lui. Thor sait que le Fantôme de l’Espace lui a tendu un piège et compte le lui faire payer. Mais l’extraterrestre sait où Thor peut retrouver son marteau et accepte de l’y conduire. Ils se rendent alors au château d’Immortus. A l’intérieur, ils sont accueillis par son gardien, Tempus. La rafale optique de ce dernier peut accélérer le temps, mais elle est sans effet sur Thor. Celui-ci réussit à s’emparer du gourdin de Tempus et le frappe avec. Le géant s’effondre, vaincu.

Le Fantôme de l’Espace conduit Thor jusqu’à Immortus. Celui-ci n’est pas mort comme on le croyait. Il s’était emparé de Mjolnir pour l’étudier, et consent sans mal à le rendre à Thor. Ce dernier peut alors tenir sa promesse de renvoyer Phantus dans l’espace-temps normal, mais Immortus le prévient qu’en faisant cela, Mjolnir sera privé de ses pouvoirs sur le temps. Bien que cela interdise à Thor de retourner dans le passé au moment de l’arrivée sur Terre des Célestes, il ne revient pas sur sa parole donnée au Fantôme de l’Espace. Puis Immortus le renvoie sur Terre.

Thor contacte Odin pour lui poser plusieurs questions. Il souhaite comprendre pourquoi il est aussi attaché à la Terre, mais Odin refuse de répondre. Il lui demande ensuite pourquoi il a accepté que Balder se trouve entre la vie et la mort, et Odin se justifie en expliquant qu’il s’agissait de l’unique solution pour éviter Ragnarok. Enfin, lorsqu’il l’interroge sur les Célestes et les Eternels, Odin coupe le contact sans lui avoir répondu. Très en colère, Thor renie son père.



Commentaire :

Après son incursion dans les Limbes, Thor se focalise à nouveau sur les Célestes et le péril qu’ils font planer sur la Terre. Les choses démarrent lentement, par un flashback rappelant les évènements s’étant déroulé lors de leur première rencontre, in Thor Annual #7 (1979, non traduit). L’action ne débutera véritablement que le mois prochain.


A noter :

Tempus était précédemment apparu dans Giant-Size Fantastic Four #2 (août 1974, trad. in Spécial Strange n°1, août 1976).


Casting :

Thor, le Fantôme de l’Espace (Space Phantom), Immortus, Odin.

Tempus.


Censure :

Thor #282 a été réduit de 3 pages :

Page 1 :



Page 8, panels 2 & 3 :



Page 9, panels 1 à 3 :



Page 10, panels 3 à 7 :



Page 11, panels 1 à 2 :




Les cinq premières pages de Thor #283 ont été supprimées (l’arrivée de Thor au Mexique) :











Page 7, le dernier panel a été sensiblement retouché :



Page 11, le dernier panel a été supprimé (remplacé par une annonce pour l’épisode du mois prochain) :