Afficher un message
  #23  
Vieux 19/04/2007, 16h09
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


STRANGE N°203
Lug, novembre 1986.



LES ETRANGES X-MEN ET LA DIVISION ALPHA : Un Paradis de Rêve (2ème Partie) (48 pages)
(The Gift, part 2, in X-Men & Alpha Flight #2, janvier 1986)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : Paul Smith.
Encrage : Bob Wiacek & friends.
Couverture : Paul Smith & Bob Wiacek.

Résumé :

Fouillant les souterrains du palais à la recherche de Rachel, Talisman tombe sur un carnet de croquis appartenant à Paul Domenic. Les premières pages présentent de magnifiques constructions mais les dernières semblent dessinées par un enfant de trois ans. Plus tard, en compagnie de Kitty Pryde, elle découvre les vestiges d’un village viking en parfait état de conservation, ainsi qu’une pierre runique aux inscriptions étranges (Sam Ross lui apprendra plus tard qu’elle porte le nom de Loki). C’est également ici qu’elles retrouvent Rachel, qui prend très mal le fait que l’enfant à venir de Scott soit un garçon. Kitty tente de la calmer, mais leur discussion est interrompu par un séisme qui frappe la caverne où elles se trouvent. Elles s’échappent en passant par le puits de la fontaine magique. Talisman va accidentellement toucher le rayon de lumière, provoquant une violente réaction qui va la catapulter contre les parois du puits. Elle s’en sort heureusement indemne.

De retour au palais, Kitty suit Madelyne Pryor qui se rend dans la chambre de Serval. A son réveil, celui-ci réalise que la jeune femme l’a débarrassé de la folie meurtrière qui l’habitait. Etrangement, il n’a aucun souvenir d’être parti à la recherche d’Harfang, restée dans l’avion. Il repart à sa recherche en compagnie d’Aurora et de Lockheed, et la trouve dans une grotte, près de l’endroit où Véga et Aurora ont jeté le sac médecine de Shaman. Harfang est dans un piteux état. Nick Rodriguez et Boyd Wilson l’attendent à la sortie de la grotte et lui demandent de laisser Harfang mourir. Serval se prépare au combat.

Au palais, X-Men et Alphans profitent de l’hospitalité de Cyclope et ses amis. Véga s’ouvre progressivement à Malicia, qui apprécie pleinement sa nouvelle liberté. Les festivités sont interrompues par le retour de Serval, apportant le corps de Boyd Wilson, grièvement blessé, et celui d’Harfang. C’est la présence sur Terre de la fontaine magique qui la tue, elle et Shaman. Sam Ross confirme que tous les êtres magiques sont condamnés à mourir. Pour lui comme l’ensemble de ses compagnons, c’est un prix minime à payer pour étendre les bienfaits de la fontaine magique à l’ensemble de la Terre. Colossus, Rachel, Sasquatch et Aurora se rangent à cet avis. Cyclope rejoint le reste des X-Men et de la Division Alpha pour s’opposer à ce projet. Le combat s’engage entre les deux groupes.

Véga conduit Talisman à la fontaine magique pour tenter de l’éteindre. Paul Domenic s’interpose. C’est à cet instant que Talisman réalise que c’est lui qui a conçu le palais, tel qu’il l’avait rêvé. Elle comprend également pourquoi les dernières pages de son carnet de croquis étaient remplies de gribouillages : l’un des effets secondaires de la fontaine magique est de supprimer tout potentiel créateur chez ceux qu’elle touche. Talisman regagne aussitôt le champ de bataille et informe les deux groupes de sa découverte. Aussitôt les combats cessent. C’est le moment que choisit Loki pour faire son apparition. Il tente de convaincre les humains des bienfaits de sa fontaine magique, mais le prix à payer apparaît à tous désormais trop cher. Loki décide alors d’imposer ses vues de force et invoque des géants des neiges.

Tous réalisent à présent comment Loki les a manipulés. Madelyne Pryor lui demande de reprendre les pouvoirs qu’il lui a donné. Ce qu’elle va regretter quelques instants plus tard, lorsque Sam Ross sera grièvement blessé par un géant des neiges. Désormais débarrassée de ses pouvoirs, elle ne peut lui être d’aucun secours. Loki accepte de les lui rendre, à condition qu’elle lui jure allégeance. Madelyne accepte. C’est alors qu’apparaissent Ceux qui Vivent dans l’Ombre. Ils ont assisté à l’affrontement, et jugé que Loki n’a pas tenu parole : le don fait aux Terriens devait être un acte de pur altruisme, mais Loki a tenté de le leur imposer par la force et la ruse. Leur pacte est rompu et Loki est sommé de reprendre ce cadeau dont personne ne veut. Aussitôt, tous redeviennent tels qu’ils étaient avant. La fontaine magique disparue, Harfang et Shaman sont instantanément guéris.

Au moment de partir, Cyclope réalise que Rachel a disparu. Il la retrouve dans les souterrains du palais. Rachel continue de s’interroger sur ses liens avec lui, mais décide finalement de ne pas les lui révéler.


Commentaire :

Davantage d’action dans cette seconde partie, toujours aussi bien illustrée par Paul Smith. Claremont offre à ses protagonistes un intéressant dilemme à résoudre, qui aboutit à des choix parfois très étonnants (Colossus acceptant le don de Loki, alors même qu’il signifie la mort de sa sœur, à l’inverse Malicia qui le rejette alors qu’il lui a apporté ce qu’elle désirait plus que tout au monde). Dans l’ensemble cette mini-série est une réussite.


Casting :

Les X-Men : Professeur X, Serval (Wolverine), Diablo (Nightcrawler), Colossus, Kitty Pryde, Malicia (Rogue), Rachel Summers.

La Division Alpha (Alpha Flight) : Heather Hudson, Shaman, Harfang (Snowbird), Véga (Northstar), Aurora, Puck, Talisman.

Cyclope (Cyclops), Lockheed, Madelyne Pryor, Paul Domenic, Jeanne Chrétien, Phil Descard, Carla Ballinger, Boyd Wilson, Jacques Moreau, Sam Ross, Nick Rodriguez

Loki.

Censure :

Cet épisode, comme le précédent, a été publié dans son intégralité. Manque tout de même ici le récap de l’épisode précédent figurant en deuxième page de couverture de la vo :






L’ARAIGNEE : Le Retour de Black Fox ! (19 pages sur 22)
(After the Fox, in Amazing Spider-Man #265, juin 1985)

Scénario : Tom DeFalco.
Dessin : Ron Frenz.
Encrage : Josef Rubinstein.
Couverture : Ron Frenz & Josef Rubinstein.

Résumé :

Black Fox apporte à André Bouillion, un receleur, sa dernière prise, des diamants d’une grande valeur. Black Fox annonce qu’il s’agissait de son dernier coup et qu’il a décidé de prendre sa retraite. Soudain, la police fait irruption dans l’appartement, et Black Fox prend la fuite, emportant les diamants avec lui. Dans la rue, il est rapidement pris en chasse par un groupe d’hommes masqués qui ont reçu pour mission de le capturer.

A l’hôpital, Peter Parker est venu rendre visite à Harry et Liz Osborn, qui lui présentent leur bébé. Mary Jane arrive peu après, et Peter s’éclipse pour se rendre au Quotidien. En chemin, il surprend la course-poursuite entre Black Fox et ses poursuivants. Croyant le cambrioleur en danger de mort, l’Araignée intervient et met K.O. ses agresseurs. Le lieutenant Keating arrive peu après sur les lieux et lui apprend que les hommes qu’il vient d’attaquer sont des agents du gouvernement symkarien et ont agi en toute légalité. Les agents symkarien travaillent pour une jeune femme se faisant appeler Silver Sable, qui a été chargée par son gouvernement d’arrêter Black Fox.

A Forest Hills, tante May et toujours contrariée par le fait que Peter ait abandonné ses études. Nathan Lubenski la convainc d’appeler son neveu, et elle accepte. Pas de chance, au même moment, Peter tente de l’appeler lui aussi et sa ligne sonne occupé…

Plus tard, alors qu’il survole la ville, l’Araignée remarque qu’il est suivi par un hélicoptère. Silver Sable a ordonné à ses hommes de filer l’Araignée pour en apprendre davantage sur lui. Mais le pilote abandonne sa filature lorsqu’il est informé de l’endroit où se trouve Black Fox. Surpris que l’hélicoptère abandonne sa poursuite, l’Araignée décide de voir où il va.

Black Fox se trouve sur les quais, où il doit prendre un cargo et quitter le pays. L’Araignée est le premier à le retrouver, mais rapidement les hommes de main de Silver Sable passent à l’attaque. L’Araignée décide de prendre la défense de Black Fox. Celui-ci lui annonce qu’il a décidé de mettre un terme à sa carrière criminelle et de se rendre en Europe pour y retrouver sa femme et ses enfants. Touché par son récit, l’Araignée crée une diversion pour permettre à Black Fox d’atteindre un hors-bord et de prendre le large. Le cambrioleur est libre, mais il va bientôt réaliser que les diamants qu’il avait pris avec lui ont disparu. L’Araignée les lui a subtilisés pour les remettre en main propre à Silver Sable. Les diamants récupérés, Silver Sable estime qu’elle et l’Araignée sont quitte. Mais elle est plus que jamais décidée à en apprendre davantage sur le héros.


Commentaire :

Episode réussi, qui voit l’introduction de Silver Sable, et l’Araignée prendre la défense d’un criminel. Le duo DeFalco/Frenz fonctionne toujours aussi bien sur la série.


A noter :

Première apparition de Silver Sable.

La précédente apparition de Black Fox avait eu lieu dans Amazing Spider-Man #255 (août 1984, trad. in Strange n°197, mai 1986).


Casting :

L’Araignée.

Harry Osborn, Liz Osborn, Norman Harry Osborn, Mary Jane Watson, May Parker, Nathan Lubenski, lieutenant Keating.

Black Fox, Silver Sable, Paul Bouillion.


Censure :

Cet épisode a été réduit de trois pages :

Page 6 :



Page 11 (dans laquelle une tentative de meurtre est perpétrée contre Silver Sable, laquelle mentionne l’existence d’un vieil ennemi) :



Page 22 (dans laquelle Peter et tante May se réconcilient enfin après des mois de brouille, bravo à Lug pour avoir supprimé cette planche…) :






DAREDEVIL : Mort à Venise (21 pages sur 22)
(Behold my Vengeance !, in Daredevil #221, août 1985)

Scénario : Denny O’Neil.
Dessin & encrage : David Mazzucchelli.
Couverture : David Mazzucchelli.

Résumé :

Après s’être recueilli sur la tombe d’Heather Glenn, Daredevil rend visite à Ben Urich. Il veut en apprendre davantage sur le Conseil des Dix, l’organisation criminelle italienne à laquelle appartenait Silvio Gulio. Ben lui apprend que leur leader s’appelle Emilio Reuss, un néo-fasciste installé à Venise. Daredevil décide de se rendre sur place.

Arrivé à Venise, Daredevil se rend au Palazzo di Pesce, le palais où est installé Emilio Reuss. Il est rapidement repéré par la sécurité de ce dernier, qui envoie un chevalier en armure robotisé pour l’arrêter. Daredevil esquive ses assauts et fait chuter le robot du haut de la tour où le combat se déroulait. Il pénètre ensuite dans la chapelle du palais, mais tombe dans une trappe et est capturé. Ligoté, il est conduit dans les caves du palais et enfermé dans une pièce dont la seule issue va être murée. Il n’a aucun mal à se défaire de ses liens, puis parvient à arracher une dalle du sol et atterrit à l’étage d’en dessous. Là, à l’aide d’une vieille épée, il perce un trou dans le vieux mur du palais, trou par lequel l’eau du canal va s’engouffrer, ébranlant tout le bâtiment. Daredevil affronte encore quelques hommes de main de Reuss. Ce dernier s’est réfugié dans la chapelle, où il attend Daredevil, armé d’un chandelier. Mais au moment où il s’apprête à frapper son adversaire par surprise, un vitrail se décroche et s’écrase sur lui. Reuss est tué sur le coup.

De retour à New York, Matt Murdock se rend une nouvelle fois sur la tombe d’Heather Malgré la mort de Reuss, la tristesse et le sentiment de culpabilité l’habitent toujours.


Commentaire :

Après le remarquable épisode du mois dernier, on retombe ici dans la médiocrité habituelle du run d’O’Neil. Une société criminelle ridicule (ses membres s’habillent avec des costumes de la Renaissance), une succession barbante de dangers plus ou moins risibles auxquels Daredevil est confronté. Seul intérêt : le travail de David Mazzucchelli, qui met magnifiquement Venise en images.


Casting :

Daredevil.

Ben Urich, Franklin ‘Foggy’ Nelson.

Emilio Reuss.


Censure :

Cet épisode a été réduit d’une page :

Page 5, panels 4 à 7 :



Page 6, panels 1 à 4 :