Afficher un message
  #26  
Vieux 16/04/2007, 20h38
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 411
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°70
Publié par Marvel en Avril 1985.
"Deadly Exchange", 22p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Bret Blevins
Encrage: Terry Austin
Cover: bret Blevins encré par Terry Austin



L'encrage sur l'espèce de mammouth est incroyablement minutieux!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent..
Alors que Doc prépare un rite puissant pour aller aider Clea dans la Dark Dimension, il a a visite d'un militaire du Pentagone que ses supérieurs ont envoyé pour aller chercher l'aide de Doc.
En effet, à plusieurs endroit du globe (Afghanistant, Israël...), des armes et véhicules militaires ont disparu, remplacés un temps par des objets ou animaux inconnus sur Terre avant de reprendre leur place quelque temps après, mais avec des signes d'utilisation. Or, la dernière chose à avoir été volé est une tête nucléaire!


Regardez cette richesse dans les décors, les costumes, les objets!

Après avoir hypnotisé le général et être allé visiter le lieu du dernier échange, Doc comprend que c'est Chaynn et son sorcier Tymon, orignaire de Kobar, rencontrés briévement dans Doctor Strange 65 qui sont à leur origine. Arrivé à Kobar, Doc découvre que Chaynn, en chef guerrier, utilise les armes qu'il vole à la Terre pour ses conquêtes.Chaynn se prépare à utiliser la tête atomique en faisant travailler sous hypnose des savants terriens. Doc attaque et réussit à sortir les savants de leur hypnose mais pas avant que l'un d'eux ait pu armer la tête.
Or, dans la bataille, le missile tombe violemment, en même temps que Doc, touché par un des sorts des sorciers aux ordres de Tymon. Alors, la bombe explose!


Séquence "angoisse"

S'ensuit une longue séquence où on voit l'explosion, les nuages radio actifs, le feu, les corps irradiés, des personnes aveuglées au loin, puis les pluies de cendres, les cadavres qui s'entassent...
Mais tout ceci n'était qu'une vision que Doc faisait vivre en direct à Chaynn , Tymon et ses hommes. Abasourdis, ceux-ci demandent si cette vision montre bien les conséquences de l'utilisation de cette arme. Devant l'aquiescement de Doc et la révélation que la terre dispose de centaines d'armes identiques, Chaynn abandonne tout échange avec ce peuple de fous et...


Les militaires sont nos amis! 8)

Commentaire:
Paul Smith soufflant un peu avant de s'attaquer à la saga de la reconquête du trône d'Umar, nous avons droit à une sorte de fill-in dessiné par Bret Blevins. Mais quel fill-in!
Stern livre un scénario très simple dont le point fort est cette conclusion très futée qui fait croire au lecteur que la bombe explose. S'ensuit une séquence incroyable de 3 pages détaillant les conséquences de l'explosion. Blevins livre alors des pages absolument magistrales qui rendent tout à fait crédible la réaction de Chaynn. Stern écrit un texte cru et poignant pendant toute la séquence, et le côté très noir de l'histoire est un peu contrebalancé par l'humour involontaire du personnage du général militaire, caricatural dans sa bétise et son agressivité.


Ca doit sentir le fauve sous cette tête/peau de bête!

Blevins adopte pour ce numéro son style caricatural à la New Mutants, mais le résultat est beaucoup plus léché que ceux-ci avec une finition incroyable sur tout ce qui est décor, objets, animaux, vétements ... Du fait du cadre de l'histoire, ce style passe très bien (le militaire à la tronche très cartoony + le peuple de Chaynn) et Blevins montre une étendue insoupçonnée de son talent quand il illustre l'explosion de la bombe et ses conséquences sur 3 pages. Ces 3 pages à elles-seules justifient l'achat de ce numéro! Elles réussissent l'exploit de faire passer avec émotion un message pacifiste qui, comme le montre la conclusion de ce numéro, n'a aucune chance de trouver son écho et qui, illustré par un tacheron, aurait donné un numéro cucul-la-praline. Là, on est secoué pa rla force des illustrations de Blevins.


Bret Blevins au sommet de son art!



Un numéro magistral qui fait éclater le talent de Blevins (assez mal utilisé chez Marvel d'après moi).

Visitez le topic consacré à DOCTOR STRANGE!