Afficher un message
  #1  
Vieux 14/03/2007, 16h00
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 183
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
Critiques Doopiennes SEMAINE 2: Checkmate, Wolverine, Galactic storm, manhunter,etc.

TPB CHECKMATE 1 : A KING’S NAME

(Checkmate 1/7)
(Rucka-De Fillipis-Weir/Saiz-Richards/Wiacek-Green-Bird-Blanco)

Alors j’avais beaucoup aimé la série OMAC par Rucka et Saiz, le pitch (une organisation gouvernementale prête à s’occuper des métahumains récalcitrants) me plaisait c’est pour cela que j’avais décidé de prendre ce TPB; et mon premier sentiment fut de l’horreur! En effet, n’étant pas un grand spécialiste DC (Amanda Waller connais pas trop, le reste CHECKMATE tout ça, SUICIDE SQUAD, non plus), j’ai énormément flippé quand j’ai vu que sur les 12 membres de CHEKMATE , seulement 3 m’étaient connus (GREEN LANTERN, MISTER TERRIFIC, SASHA BORDEAUX) ! J’avais une vague idée pour trois autres (FIRE, WALLER et le conte VERTIGO) mais tout le reste… Cela a posé un réel problème car je n’avais pas l’impression d’avoir toutes les cartes en main, et que le fait de les appeler à chaque fois, roi blanc, roi noir, cavalier blanc, cavalier noir m’obligeait à me reporter sans arrêt aux premières pages pour savoir qui était qui ! Une grosse confusion ajoutée au ONE YEAR LATER ! Bon, il a fallu rassembler toutes mes forces et voir que l’un des membres de CHECKMATE que je ne connaissais pas mourrait très vite pour me faire plonger dans le récit, en comprenant que c’était surtout l’organisation et pas les membres secondaires qui étaient importants. Au bout d’un moment, on comprend alors que ce n’est pas vraiment un comics de super héros, mais plutôt un comics d’espionnage qui traite surtout de problèmes politiques fictifs. Et c’est tant mieux car Rucka se retrouve en terrain connu, puisque c’est l’univers qu’il préfère que ce soit dans ses romans (que je vous invite fortement à lire car ils sont dispos en Français, la série avec ATTICUS KODIAK est excellente et disponible en poche) ou dans QUEEN AND COUNTRY. Là il peut se laisser aller à une BD d’espionnage avec des BIG GUNS, à savoir GREEN LANTERN, SASHA BORDEAUX (une de ses création et son personnage fétiche depuis BATMAN), MISTER TERRIFIC et autres.
Et l’histoire est particulièrement intéressante si on aime bien le genre, malgré encore une fois des références assez obscures et des personnages inconnus pour moi. C’est d’ailleurs le gros problème de DC, c’est qu’il faut connaître tout son univers à priori pour commencer un numéro 1, c’est dommage. Mais on s’accroche quand même assez facilement ; même si on a la terrible impression de rater des choses. (Par exemple, il faut que quelqu’un me précise si Waller est un « gentil » ou un « méchant » ; idem pour le conte Vertigo que j’ai dû apercevoir une ou deux fois dans des vieux comics GREEN ARROW). Les dessins, eux sont au TOP, avec à l’encrage des gars comme GREEN ou WIACEK (ça fait quand même bien plaisir de les retrouver ceux là) et des bonnes prestations de SAIZ ou RICHARDS, au style quasiment identique sur cette série. Je préférais quand même la prestation de SAIZ sur OMAC….
Suite logique de OMAC, un bon comics d’espionnage, avec peut être quelques lenteurs, mais un bon déroulement , une bonne histoire et des persos obscurs mais attachants, on aurait aimé quelque chose de plus accessible pour un non expert DC.. Allez y en VO car ça m’étonnerait beaucoup que PANINI s’amuse à traduire en VF, vu la complexité du truc….

RESUME




WOLVERINE VF 158 : CIVIL WAR

Wolverine 42/Wolverine origins 6
Oui, monsieur, j’achète Wolverine en VF ! Ca faisait d’ailleurs un petit bout de temps, en fait j’avais acheté pour voir le début de ORIGINS et là, pour voir la prestation de GUGGENHEIM et RAMOS.
En ce qui concerne le premier épisode, je dois avouer que j’ai été agréablement surpris. Wolverine se lance à la chasse à NITRO, que tout le monde semble avoir oublié et GUGGENHEIM nous offre de très bonnes idées de scénario, avec des dialogues ma foi fort bien sentis (beaucoup aimé la discussion entre CYCLOPE, Emma et Wolvie concernant la neutralité des X MEN vis à vis de la proposition de loi) qui donnent bien envie d’aller lire la suite. On pouvait se demander si RAMOS allait bien convenir pour ce titre, et c’est oui. Il livre une prestation beaucoup plus sobre qu’à l’accoutumée qui n’est pas sans rappeler son travail sur DV8 (pour les connaisseurs), plutôt que les exagérations qu’il a pu livrer sur SPIDER MAN notamment. Un épisode vraiment bien intéressant. A suivre en tout cas.

RESUME


En revanche, comment parler en bien de ORIGINS ? La réponse est claire, on ne peut pas ! Un scénario inepte qui s’oublie au fil des pages tellement il ne se passe rien, ce qui me fait réellement penser que WAY n’est qu’ un scénariste de coups, valable sur une ou deux mini séries mais incapable de faire quelque chose de bon sur une ongoing ! Evidemment, y’a toujours DILLON, qu’on aimerait tellement voir ailleurs. En plus, s’ouvre une saga avec le fils de Wolverine et le retour d’un méchant qu’on aurait plus voulus revoir (OMEGA RED). Autant j’avais assez aimé les deux premiers épisodes de cette nouvelle série, autant l’intérêt s’est cassé depuis, c’est vraiment pénible de devoir acheter le mag WOLVERINE juste pour un épisode, il faudra que la qualité de GUGGENEHIM/ RAMOS reste élevée pour m’obliger à continuer.

RESUME



AVENGERS : OPERATION GALACTIC STORM TPB 1 et 2

(Gruenwald-Harras-Jones-Kaminski-De falco et autres/Capullo-Epting-Tyler-Jeff Johnson-Dave Ross et autres)

Contient l’intégralité du méga crossover GALACTIC STORM (19 parties ) s’étalant dans THOR, AVENGERS, CAPTAIN AMERICA, WEST COAST AVENGERS, QUASAR, IRON MAN, WONDER MAN)…

Ah nostalgie ! Je n’ai pas hésité à prendre ces TPB car cela raconte un passage important de l’ère MARVEL, le premier MEGA CROSSOVER, inédit en France en plus ! Vu que SEMIC ne publiait pas la moitié des séries on comprend pourquoi ils ne l’ont pas publié…Et c’est bien dommage, car on passe un très agréable moment ! Oui, j’assume, même si c’est ce que beaucoup détestent (des méga crossovers, très début 90 etc…) on y trouve exactement ce que l’on est venu chercher. En particulier au point de vue de la cohérence éditoriale de tout le cross. Pas un souci de continuité, et c’est ce qui fait rêver quand on voit les problèmes que connaît surtout MARVEL au point de vue de la cohérence entre les séries sur un crossover (doit on vraiment rappeler toutes les erreurs concernant CIVIL WAR d’une série à l’autre ?). Le parallèle avec CIWIL WAR est d’autant plus facile qu’encore une fois on a un affrontement direct entre les idées de Cap et celle de IRON MAN On y raconte la guerre SHIAR/KREE et la manière dont les Vengeurs vont intervenir ! Il s’y passe plein de choses, notamment concernant la dissension entre certains membres de l’équipe et des étapes importantes pour des personnages comme BLACK KNIGHT et THOR ! On passe même de très bons moments, et on prend finalement plaisir à regarder les dessins de certains dessinateurs pas très en forme (RURIK TYLER, RIK LEVINS qui fait de très moches prestations), de jeunes artistes reconnus depuis (CAPULLO, OLIFFE, EPTING) et d’autres qu’on connaît et qu’on a plaisir à retrouver (OUI, J’AIME BIEN LES DESSINS DE DAVE ROSS, et alors ?, PAUL RYAN) ! Tout cela nous donne un crossover palpitant, intéressant et qui font mieux connaître certains héros oubliés de l’ère SEMIC… En ces périodes de Crossovers intenses et démesurément longs, ça fait du bien de voir qu’il y a quelques années on pouvait raconter une histoire d’ampleur cosmique en 20 parties et en restant cohérent ! C’est quand même ce crossover qui a lancé les prémices des X CUTIONNERS SONG, INFERNO ou autres GENERATION X . J’ai dévoré avec énormément de plaisir ces deux TPB, que je vous conseille vivement si vous avez envie de voir du bon comics de papa ! Extrêmement sympathique !

(parce que dés fois, les dessins, hum…..)




TPB MANHUNTER 2 : TRIAL BY FIRE


Contient MANHUNTER 6-14
(Andreyko/Pina-SaizWalker-Olmos/Branco-Palmiotti-Petrecca)

Depuis le temps que tout le monde en dit du bien sur ce forum et vous ne l’avez toujours pas acheté???? Il arrive que dés fois, certaines séries sont extraordinaires, mais que par manque de publicité ou de personnages hyper connus, celle ci passe à la trappe ! Je me rappelle la série CHASE , qui n’avait duré qu’une petite dizaine de numéros et qui me semblait meilleure que beaucoup d’autres, par exemple. Et la comparaison entre CHASE et MANHUNTER n’est pas anodine, en effet, quel ne fut pas mon plaisir de voir apparaître dans les pages de MANHUNTER mon agent du DEO préféré, CAMERON CHASE ; il y a en effet beaucoup de filiation entre les deux personnages, deux femmes fortes, qui fument, qui ont une vie privée de merde et qui ont des super pouvoirs, en plus, leur but est de mettre hors d’état de nuire les méta humains récalcitrants. Les cinq premiers épisodes étaient une totale réussite, ceux là aussi. Bien sur, il y a encore des références à tous les autres MANHUNTERS de l’univers DC (vous pensiez que c’était une création originale ? Moi aussi, sauf que il existe en fait cinq autres persos appelés MANHUNTERS depuis les années 80 chez DC) mais c’est bien résumé et on ne perd rien de l’histoire. J’aime vraiment beaucoup le personnage de Kate Spencer, les gens qui l’entourent et les histoires qui lui tombent sur le dos sans prévenir. Ca ferait même penser un peu à une BD indépendante, mais on a quand même l’apparition de quelques héros importants, la JLA, CHESHIRE et autres. Pas novateur, mais assez sympathique pour faire de cette série l’une des réussites de DC. Tout y est, perso attachants, histoires crédibles (enfin, c’est du super héros), mystères du passé, dialogues percutants et aussi de magnifiques dessins par SAIZ et PINA (que je n’arrive presque pas à distinguer, avec CLIFF RICHARDS sur CHECKMATE, DC se retrouve avec trois dessinateurs au style très proche, ce qui devrait largement éviter les problèmes de fill ins trop voyants.) qui donnent une ambiance, un ton relativement léger à la série, qui tape en plus de temps en temps sur le mode humoristique (HAWKMAN se fait draguer par l’assistant de Spencer. On peut regretter un peu l’absence du choix moral posé dans les premiers épisodes, en effet, MANHUNTER cette fois ci ne tue personne de sang froid, et c’est le seul reproche que je pourrais faire à ANDREYKO, adoucir un peu le personnage, mais j’attends les développements à long terme. J’ai quand même du mal à préférer cette série à la défunte CHASE, mais c’est un vrai bonheur et j’attends le troisième TPB cet été avec impatience !
Si vous avez envie de lire quelque chose de frais et de fun, bien dessiné et bien écrit, allez-y !

RESUME
brocoli: et demi




Enfin on termine cette semaine avec BATMAN SECRETS, qui est sorti en plus le mois dernier en version Française (comme le TPB américain était moins cher, j’ai sauté sur l’occasion

BATMAN SECRETS

(Sam Keith)

Qui reprend la totalité de la mini série BATMAN SECRETS 1 à 5.
Que dire sur cette mini que j’avais acheté avec beaucoup d’envie après les previews vues sur BUZZ ? Je suis un peu déçu.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas SAM KEITH (qui n’auraient connu que l’affreux SPIDER MAN avec l’homme sable publiés il y a quelques années dans le magazine éponyme ou la mini série WOLVERINE HULK en 100% MARVEL) ; c’est un dessinateur très côté, qui a commencé avec THE SANDMAN qu’il a quitté très vite. Il a ensuite eu du succès sur des back ups dans MARVEL COMICS PRESENTS avec une Saga WOLVERINE puis s’est lancé dans l’aventure IMAGE avec une série MAXX qui a même eu droit à son dessin animé.
Dessinateur donc culte, qui a livré depuis des histoires très bonnes avec ZERO GIRL chez IMAGE encore.
Son dessin est très compliqué, mêlant un style tout à fait CARTOON et planches plus réalistes, proportions déformées à l’extrême pour servir l’ambiance. Et c’est le problème que j’ai eu avec cette mini : niveau dessin, c’est du SAM KEITH pur jus, c’est à dire avec des planches superbes (son JOKER est le plus effrayant depuis celui de DAVE Mc KEAN) et d’autres plus ratées. Il essaye dans cette mini de surfer sur le BATMAN KILLING JOKE d’ALAN MOORE en reprenant clairement les thèmes de l’opposition entre les deux personnages et pourquoi l’un a besoin de l’autre. Et rien à redire à tout ça, sauf qu’il envoie au milieu une histoire absolument pas réaliste (mais c’est KEITH aussi, qui raconte des histoires tout sauf réalistes) de manipulation médiatique un peu trop lourde à mon sens, et d’un grand secret de l’enfance de BATMAN, qui finalement n’est pas si important que ça pour l’histoire. Ce sont ces détails trop naïfs parfois, mêlé à une histoire volontairement touffue et embrouillée, avec des flashback dans le temps qui n’aident en rien à la compréhension et qui peuvent en faire une œuvre difficile à suivre. Il faut se forcer, et c’est un peu dommage, pour arriver à quelque chose de finalement pas si intéressant que ça. Mais certaines des planches (au moins 80% ) valent à elles seules l’achat du bouquin, en revanche, on peut être totalement déboussolé par les incessantes confusions et circonvolutions de l’histoire qui nous font dire à la fin ; ah ; tout ça pour ça !

EN RESUME



On se retrouve la semaine prochaine avec promis du UNCANNY X MEN, du BATMAN , beaucoup de Morrison avec THE FILTH, JSA par LEVITZ et d’autres surprises au gré des achats et des lectures !

Dernière modification par doop ; 14/03/2007 à 16h28.
Réponse avec citation