Afficher un message
  #1  
Vieux 06/03/2007, 11h28
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 193
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
Critiques Doopiennes semaine 1: Civil War, Black hole, X MEN, SAVAGE DRAGON

Plutôt que de vous assener une douzaine de critiques d’un coup Je vais essayer de tenir, un peu à l’image de notre ami NIGLO c'est ici, avec des critiques quotidiennes, le fou!!!!
, mais avec beaucoup moins de courage que lui, une petite critique hebdomadaire sur mes lectures, VO, VF, récentes et moins récentes, on commence par

CIVIL WAR 1/7

Marvel
(Millar/Mc Niven)


Voilà donc l’évènement du siècle chez Marvel, et déjà plusieurs problèmes:
Premièrement la lenteur de sortie de la chose, attendre autant de temps pour avoir la mini série complète nuit évidemment à la lecture par épisodes et implique une relecture d’un coup d’un seul, ce qui ne sera pas gênant pour les personnes qui liront la VF puisqu’il n’y aura pas de retard dans les délais et les personnes qui achèteront en TPB. (Pour une fois qu’on peut trouver un avantage à la VF, il faut le dire)
Deuxièmement, l’incohérence assez globale dans les différentes mini séries ou ongoing affiliées. Le fait que la série prenne du retard à entraîné des publications dérivées sans queue ni tête, voire avec aucun rapport, par exemple le CIVIL WAR X MEN qui ne traite pas du tout de civil war, mais qui est la suite des 198 de HINE, ce qui a contribué une fois de plus à délayer l’impact de la série originale. Et pourtant elle partait bien cette série ! Le constat de départ est intéressant et la problématique obligatoire, à savoir : doit on enregistrer les super héros officiellement ? Bon d’accord, cela fait des années, voire des décennies qu’on nous bassine le même problème avec les X MEN, mais là, cela prend une toute autre proportion puisque tout l’univers Marvel est touché, tout l’univers Marvel, ben en fait non, car les X MEN décident de rester neutres, ce qui paraît quand même bizarre….En fait, on revoit dans cette série encore les mêmes, à savoir LUKE CAGE et les YOUNG AVENGERS, la cape et l 'épée et tout un tas de héros de seconde Zone (genre BLACK GOLIATH…). Bon, y’a quand même les Fantastiques, Iron Man, Captain América et Spider man, dans les big guns (on peut rajouter aussi le punisher et daredevil, ce dernier n’ayant qu’un rôle tout à fait succinct…). Evidemment, les pro enregistrement (dirigés par IRON MAN) vont se battre contre les contre enregistrements (dirigés par CAPTAIN AMERICA) et encore une fois, la différence de point de vue entre les deux héros a déjà été bien exploitée dans les crossovers KORVAC SAGA, ARMOR WARS et même OPERATION GALACTIC STORM…
Donc finalement rien de nouveau, si ce n’est le traitement et l’ambiance, qui ressemblent beaucoup à ce que fait Millar dans ULTIMATES. A mon sens, la ligne ULTIMATE n’a plus aucune raison d’exister dans la mesure ou ce ton qui la caractérisait débarque en force dans l’univers classique. Certains des héros se conduisent comme des pourris (
…) et c’est un peu le reproche que j’ai à faire sur le fond ; l’évolution trop réaliste et négative de ces persos car
change complètement de comportement (bien sur, on dira que c’était prévu depuis des années grâce au ONE SHOT ILLUMINATI, mais je trouve que c’est un peu léger…Encore, TONY STARK je veux bien, car cela fait des années qu’on nous le vend comme un manipulateur,
, je n’y crois pas une seconde. Enfin, l’histoire à proprement parler est bien fichue quand même, comme un numéro des ULTIMATES, les dessins de HITCH en moins bien évidemment puisqu’on a du Mc NIVEN , qui livre une prestation très honorable (quelques ratés de temps en temps, mais cela reste assez bon). On se laisse même prendre au jeu, avec quelques dialogues pas mal du tout (beaucoup aimé la scène ou EMMA FROST demande à TONY où se trouvait le reste de l’univers Marvel quand GENOSHA a été éliminée…) et une histoire qui se déroule bien. Jusqu’à la fin malheureusement qui fout tout en l’air ! Connaissant Millar, je pense qu’il a voulu prendre tous les lecteurs à contre pied en faisant
, le truc du « quel côté êtes vous ? » n’a aucun sens, puisque moi je rêve et je serai du côté d’une ligne éditoriale cohérente chez marvel, ce qui n’existe plus depuis BOB HARRAS au moins….
Et alors attention , spoiler de fin, au cours d’une énième bataille qui fait beaucoup de dégâts,
pourquoi ne s’en est-il pas rendu compte avant ? (Parce que sinon cela aurait fait un one-shot au lieu d’une mini série en sept parties ? La je suis un peu méchant…)
Et de deux, le plus gros souci c’est que
…. C’est cette fin particulièrement bancale , totalement incohérente qui vient gâcher toute la mini série qui aurait été assez lisible avant dans la mesure ou l’on attache pas vraiment d’importance à la continuité des personnages au fil du temps. Ca fait quand même beaucoup. En plus de ça , on sait très bien que Marvel n’arrive plus à gérer des évènements à grande échelle (incohérence d’une série à l’autre, etc,) on a vu déjà le résultat dans house of M ou aucun des scénaristes des séries régulières n’a pris en compte les évènements de la mini série (Peter Parker est censé se rappeler sa vie avec GWEN, à quoi servent les sentinelles placées autour du manoir Xavier, Wolverine se rappelle ses origines ce qui nous donne une deuxième série qui parle de tout sauf de son passé ….). Non, là j’ai très peur des conséquences, et surtout du WORLD WAR HULK annoncé en une trentaine de numéros. Ce sera sans moi, ou alors en VF…..

BLACK HOLE

Delcourt
Charles Burns


Je vous renvoie déjà à la critique de REBROFF ici
sur ce gros pavé sorti très récemment en intégrale chez DELCOURT. Le bref résumé : dans les années 70 ; à SEATTLE, une maladie sexuellement transmissible touche uniquement les adolescents , leur infligeant des difformités physiques pouvant aller de l’anodin (quelque s boutons par ci par là) à l’atroce (une deuxième bouche, des pustules partout). Evidemment, ces jeunes sont rejetés et certains forment un groupe au fond d’une vallée, buvant et fumant….En plus, des meurtres éclatent… On suit les aventures de quelques adolescents, certains malades, d’autres pas, d’autres encore sur le point de l’être.
Du bon comics indépendant, qui donne tout ce que lecteur d’indépendant peut vouloir. Ne cherchez pas pourquoi la maladie, comment on va trouver un remède, ce n’est qu’un prétexte à raconter la vie d’adolescents qui découvrent l’amour, le sexe, la drogue et le dégoût de soi dans les années 70 aux USA. Car c’est bien de cela dont il s’agit, du dégoût de soi. Pas d’histoire complète et avec une fin bien fermée, c’est de la vie et de la mort de plusieurs adolescents dont on parle, cela n’a aucun rapport. Dans le dernier COMIC BOX, on nous dit que c’est à rapprocher de CRONENBERG, et pas du tout, ce serait plutôt du GUS VAN SANT . après, ce n’est pas aussi dérageant et choquant que ce qu’on peut dire, regardez la caravane de l’étrange en DVD, vous apprendrez ce que veut dire dérangeant. Non, c’est une chronique de ces années là vue sous un filtre imaginaire qui remplit bien sa mission, les gens qui l’achètent sont forcément très content car ils y trouvent complètement ce qu’ils veulent y trouver, c’est à dire de l’indé raffiné et poétique. Après, si vous vous enthousiasmez pour le dernier ONSLAUGHT REBORN, je ne pense pas que ce soit le genre de bouquin a acheter. Quoique, j’ai aussi du LIEELD dans ma collection…
Un bel objet. Une bonne histoire, de jolis dessins.

ASTONISHING X MEN 19/20
Marvel
Whedon/Cassaday


Là aussi j’ai un problème, c’est qu’il est très difficile de me rappeler de l’arc précédent puisque cela dure sur des mois entiers, l’arc précédent n’en étant pas un en fait… Pensez aux gens qui essayent de lire autre chose que des TPB !!!!!!!! C’est donc en fait une histoire en 24 paries que nous proposent WHEDON et CASSADAY depuis trois ans maintenant ou plus….Et c’est toujours pareil, une bonne histoire pas transcendante (WHEDON fait du X MEN classique, vraiment classique), des dialogues et des situations toujours extrêmement sympas et des dessins à tomber de CASSADAY. Rien de neuf sous le soleil et c’est vraiment dommage que CASSADAY n’arrive pas à tenir la distance car pour moi, c’est ce titre qui est le meilleur titre X MEN dans tout ce que j’attends d’un titre X. L’ennui c’est qu’il faut attendre presque le double du temps et que cela nuit à la sérialisation, alors que s’il y a un titre qui mériterait bien sa parution mensuelle, c’est celui là….C’est le début ici du dernier story arc où les X MEN sont emmenés sur le monde de ORD. Me fait penser à la première apparition des BROOD. Non, vraiment c’est du bon comics , mais j’en ai marre de me retaper tous les épisodes à chaque fois qu’un nouveau sort…..


X MEN 194/195/196

Marvel
Carey/Ramos

Le run de CAREY, moins raté que celui de BRUBAKER, m’énerve un peu. Cela partait très bien sur le premier arc en six parties, ou le scénariste donne son équipe, la met en place, met aussi des sub plots en route. Tout roule très bien, toujours pareil, je n’attends pas qu’on nous livre un comics transcendant tous les mois (ce n’est pas possible) mais simplement une bonne histoire avec un scénario crédible et des dessins sympas sur la durée !!!!!!!! Et j’avais bien apprécié le premier arc de CAREY pour ces raisons. Je suis plus circonspect sur le deuxième ; alors que l’équipe de MALICIA vient d’être créée, on aurait bine aimé les voir ensemble et là ils sont plutôt séparés en deux ou en trois, difficile d’établir une dynamique et d’exploiter les relations entre les persos. Le méchant est assez basique et finalement n’a pas grand intérêt. Ce n’est pas mauvais et RAMOS livre un travail beaucoup plus acceptable que sur SPIDER MAN , qui me rappelle assez ses débuts sur DV8. C’est un bon complément à BACHALO, je trouve. Pas révolutionnaire, assez décevant pour ce deuxième arc, c’est dommage car cela partait bien et que j’ai vraiment envie d’en savoir plus sur cette équipe.


SAVAGE DRAGON ARCHIVES VOLUME 1

Image
Eric Larsen


Edition genre ESSENTIAL qui reprend en noir et blanc les 21 premiers épisodes de la série et la première mini. Vous avez préféré le run d’ERIK LARSEN a celui de Mc FARLANE sur SPIDER MAN ? Vous avez découvert DRAGON par SEMIC et vous avez été frustré de l’arrêt très prématuré de la série ? Vous voulez lire un bon gros pavé bien fun, en mettant plein la gueule à JOHN BYRNE et rempli de filles nues et offertes, ainsi que de méchants les plus improbables les uns que les autres ?
ACHETEZ ce recueil.
Déjà les dessins de LARSEN bénéficient énormément du noir et blanc.
C’est marrant, tout ce qu’on peut détester chez LIEFELD ou Mc FARLANE prend une dimension jouissive avec LARSEN, pourquoi : d’abord parce que ce dernier à des talents incontestables de scénariste, puis qu’il a réussi à faire plus de 100 épisodes de sa propre série. Rien que cela mérite un coup de chapeau et vraiment à la relecture, on ne s’ennuie pas une seconde, j’ai dévoré ce volume en une nuit. Son style caricatural marche à merveille et on sent vraiment qu’il se fait plaisir d’une page à l’autre.
INDISPENSABLE !!!!!!!!!!!!!!



Voilà pour mes petites lectures de la semaine. On enchaînera la semaine prochaine avec du DC (manhunter, Checkmate), un peu de UNCANNY X MEN pour se faire du mal, et d’autres surprises….
Réponse avec citation