Discussion: Niglo lit...
Afficher un message
  #39  
Vieux 19/02/2007, 18h34
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


The Trials of Shazam ! #4
(DC Comics, décembre 2006, 2.99$)

Scénario : Judd Winick.
Dessin : Howard Porter.

Puisque j’en parlais hier, quelques mots sur la relooking que font subir à Captain Marvel Judd Winick et Howard Porter. The Trials of Shazam ! se situe aux antipodes de Shazam : the Monster Society of Evil. Là où Jeff Smith réussit avec bonheur à renouer avec la magie du personnage tel qu’il a été conçu à l’origine, Winick a la tâche ingrate de repenser entièrement le personnage dans une optique plus moderne et en prenant bien évidemment en compte la continuité post-Crisis. La visite du Rock of Eternity dans le deuxième épisode de la série, avec ses hideux avatars des septs péchés capitaux et ses murs d’écran, était tout à fait représentative des intentions de cette maxi-série.

Dans Trials of Shazam ! #4 (le cinquième est sorti la semaine dernière, mais je ne l’ai pas encore récupéré, sorry), Freddy Freeman y poursuit la quête qui devra faire de lui le nouveau Captain Marvel et qui, après Solomon, le conduit auprès d’Hercule. Lequel se dissimule sous les traits d’un lieutenant de l’armée américaine en poste au Qurac. Pour l’approcher, Freddy va donc devoir enfiler treillis et rangers, et apprendre à manier le M-16…

On est évidemment très loin du concept d’origine. Je ne pense pas qu’on ait jamais vu des hordes de démons se faire dessouder au fusil d’assaut dans les pages de Captain Marvel Adventures. Sur la forme, Judd Winick n’a pas grand chose à se reprocher. Son intrigue, pour linéaire qu’elle soit, tient la route, ses personnages ont suffisamment d’épaisseur pour qu’on se soucie de leur sort, et ses dialogues donnent parfois lieu à quelques échanges assez amusants. On pourra dire la même chose du travail d’Howard Porter. Même si son style ne m’attire pas plus que ça, il a des qualités certaines et assez peu de défauts.

Ceci dit, on ne peut s’empêcher de se demander à quoi tout cela sert, et surtout à qui cette maxi-série s’adresse. Les nostalgiques du Captain Marvel d’autrefois n’ont pas la moindre chance de retrouver ici ce qui faisait le charme du personnage naguère. Et ceux qui ne lui portaient aucun intérêt devraient dans leur grande majorité rester sur leur position. The Trials of Shazam ! a l’air de ne pas trop mal se vendre pour l’instant (pas loin de 40.000 exemplaires me semble-t-il) mais après ? Cette nouvelle incarnation de Captain Marvel saura-t-elle s’imposer durablement ? On n’en est pas encore à la moitié de la série, mais pour l’instant j’en doute quand même beaucoup. Pas grave, dans cinq ans DC confiera à une autre équipe la tâche de réactualiser le personnage une fois de plus. Pourquoi pas une série Vertigo par Garth Ennis et Steve Dillon… M’en fous, je l’achèterai quand même.

Réponse avec citation