Afficher un message
  #21  
Vieux 14/02/2007, 21h18
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


TITANS N°92
Lug, septembre 1986.



LA GUERRE DES ETOILES : Le Rêve (40 pages)
(The Dream, in Star Wars #92, février 1985)

Scénario : Mary Jo Duffy.
Dessin : Jan Duursema.
Encrage : Tom Mandrake.
Couverture : Cynthia Martin & Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Toutes les nuits, Luke Skywalker fait le même cauchemar : il se trouve face à Dark Vador, sans arme. Vador demeure immobile, puis retire son masque. Luke se réveille à cet instant, avant d’avoir pu voir son visage.

L’amiral Ackbar réunit tous les chefs de la Rébellion pour faire le point sur la situation. Les dernières missions diplomatiques ont confirmé que des poches de résistance impériales subsistent encore. Leia remarque que Luke prête à peine attention à la réunion. Elle le retrouve un peu plus tard pour en parler. Celui-ci lui parle de son rêve. Seul Yan Solo est au courant que Vador est leur père, Luke et Leia craignant la réaction de leurs alliés s’ils apprenaient la vérité.

Luke participe à l’entraînement des nouvelles recrues. Certaines souhaiteraient qu’il fasse d’elles des chevaliers Jedi, ce que Luke refuse. Il craint que l’un de ses élèves ne puisse céder au côté obscur de la force.

Le lendemain, un vaisseau non identifié se pose à proximité de la base rebelle. Son pilote, Denin, est venu demander l’aide des Rebelles. Sa planète, Naldar, a été attaquée par des troupes impériales. Il est le dernier survivant parmi les dirigeants de la planète. En rencontrant Luke, il lui demande de faire de lui un chevalier Jedi, ce que Luke refuse une fois de plus.

Informé par Leia, l’amiral Ackbar refuse d’envoyer une force militaire sur Naldar, trop lointaine. Néanmoins, il autorise un petit groupe à retourner sur Naldar avec Denin : Luke, Leia, Yan, Chiktabba, Lando et Barney. La situation sur Naldar rappelle à ce dernier ce qui s’est passé sur sa propre planète, Belderone, très proche de Naldar, et où de nombreux Beldaroniens ont trouvé refuge. Barney se souvient également de Flint, son ami d’enfance, qui a rejoint les forces de l’Empire après la chute de Belderone.

Cette nuit-là, dans son rêve, Luke retrouve Yoda et Obi-Wan Kenobi, qui lui annoncent qu’il a l’opportunité de réparer une terrible erreur. Dark Vador les rejoint, ainsi qu’un autre personnage, un chevalier Jedi qui a suivi le même chemin que Vador. Luke comprend que sa mission est de le faire revenir du bon côté de la Force.

Lorsque le Faucon Millénaire atteint Naldar, les Rebelles découvrent sa capitale en ruines. Puis le vaisseau est attaqué par un groupe de chasseurs Tie, avant d’être touché par le tir d’un canon à énergie. Yan Solo est obligé de faire atterrir le Faucon Millénaire en catastrophe. Les Rebelles partent ensuite explorer la capitale à la recherche de survivants et de pièces pour réparer le Faucon Millénaire. A l’intérieur de l’hôtel de ville, Leia, Sispéo et Dédeux tombent sur un enregistrement qui leur apprend que le prince Denin a été tué deux ans plus tôt. Ils regagnent aussitôt le Faucon Millénaire pour en informer Yan.

Au même moment, Luke, Lando et Denin tombent dans une embuscade. Ils doivent rapidement capituler face au nombre de leurs adversaires. Le chef des Impériaux fait alors son apparition. Luke reconnaît aussitôt l’armure du chevalier Jedi qu’il a vu en rêve la veille. Le chevalier retire alors son casque : il s’agit de Flint, l’ancien ami de Barney. Tandis que Luke et Flint s’apprêtent à s’affronter en duel, Lando et Denin s’enfuient et regagnent le Faucon Millénaire. A leur arrivée, la princesse Leia acccuse Denin de leur avoir menti. Celui-ci reconnaît ne pas petre Denin mais sa sœur jumelle, Vila. Elle s’est fait passer pour lui depuis sa mort.

Luke tente de convaincre Lord Flint de ne pas céder au côté obscur de la Force. Il lui révèle que Dark Vador est son père, ce que Flint refuse de croire. Flint a été initié par Vador, après que Luke a refusé de faire de lui un chevalier Jedi. Le combat s’engage entre les deux hommes, sans que l’un ne parvienne à prendre le dessus sur l’autre. Finalement, un garde impérial tire sur Luke et le blesse. Les Rebelles arrivent au même moment, mais il est trop tard. Flint annonce qu’un gigantesque canon à énergie a été réglé pour détruire la planète dès que lui et ses hommes seront partis. Barney reconnaît Flint et va le voir. Il lui demande d’avoir le courage de le tuer en le regardant droit dans les yeux. Flint est incapable de tuer son vieil ami. Réalisant que son chef est en train de trahir l’Empire, un garde décide d’abattre Flint. Mais Vila se jette devant lui et est mortellement blessée par le tir. Flint annule l’ordre de destruction de la planète et détruit le canon à énergie. Vila meurt dans les bras de Luke. Dans l’au-delà, elle est accueillie par son frère et par Yoda…



Commentaire :

Un épisode double, longuet et pas particulièrement palpitant. L’idée de confronter Luke à un autre chevalier Jedi qui a suivi la même voie que son père est intéressante mais horriblement mal traitée. Le personnage de Flint sort de nulle part (à quel moment est-il censé avoir rencontré Luke avant de devenir l’élève de Dark Vador ?) et sa rédemption dans les dernières pages frise le ridicule. Denin/Vila n’est pas plus intéressant (la révélation sur sa véritable identité n’apporte strictement rien à l’histoire). Enfin la prestation de Jan Duursema est très médiocre. Comme Tony Salmons le mois précédent, ses planches semblent bâclées, les décors sont rares, sa mise en page quelconque. C’est la première fois que la dessinatrice illustre l’univers Star Wars (et son premier travail pour Marvel, à l’époque elle était dessinait Arion chez DC), elle y reviendra des années plus tard, chez Dark Horse.


Casting :

Luke Skywalker, Leia Organa, Yan Solo, Lando Calrissian, Chiktabba (Chewbacca), Sispéo (C3PO), Dédeux (R2D2), Barney.

Vila/Denin, amiral Ackbar.

Lord Flint.


EPSILON : Evasion ! (2ème partie) (20 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean-Yves Mitton.

Résumé :

Lorsque la porte s’ouvre, Epsilon se trouve face à Wong-Si, le responsable de l’intendance d’Eden, qui lui demande de se rendre. Epsilon tente de le convaincre de fuir avec lui, sans succès. Depuis la salle de contrôle, le Maître du Psi ordonne à Wong-Si d’utiliser la force pour ramener Epsilon, mais Wong-Si hésite. Epsilon en profite pour tenter de lui échapper, mais la porte du sas se referme avant qu’il n’ait pu la franchir. Alors que Wong-Si s’apprête à lui tirer dessus, Epsilon lance sur lui son élec-trique et l’assomme. Puis il récupère son pistolet et détruit la porte. Des gardes l’attendent de l’autre côté, mais il parvient à leur échapper.

Ker-Ber lance Koloss et Moloss sur les traces d’Epsilon. Lorsqu’ils le retrouvent, Epsilon réussit à se débarrasser d’eux grâce à son élec-trique. Il affronte ensuite Ker-Ber lui-même, puis deux gardes armés qu’il réussit à abattre. Finalement, il atteint un ascenceur devant le mener à la sortie d’Eden, mais il n’a pas le code lui permettant d’y accéder. Mais, depuis la salle de contrôle, le Maître du Psi décide de débloquer l’ascenseur.

Epsilon aboutit dans une pièce où se trouvent, en rang, des dizaines de gardes. Ils restent immobiles lorsqu’Epsilon passe devant eux. Parmi eux se trouvent Wong-Si, Ker-Ber et Préceptor, tous parfaitement immobiles. Et à côté d’eux, Epsilon découvre, médusé… lui-même ! En retirant la perruque de son double, il découvre que son crâne est composé de circuits imprimés. Epsilon s’effondre en se posant cette question cruciale : qui est-il vraiment ?



Commentaire :

Déjà cent pages, et on n’est finalement guère plus avancé qu’au début. Ca commence à être long. Mitton gagne du temps ici en mettant en scène plusieurs scènes d’action plutôt bien faites, mais le sentiment de tourner en rond se fait de plus en plus fort au fil des pages. Et pour couronner le tout, il y a ces dialogues invraisemblables dont Mitton a le secret (« Eden n’est qu’une prison sans âme et sans amour, dans laquelle je me débats comme un oiseau fou de liberté… Mais un oiseau sans ailes ! »). Pitié...


Casting :

Epsilon.

Raoul de Montségur, Gorh-Kan, Preceptor, Ker-Ber, Wong-Li.