Afficher un message
  #19  
Vieux 02/02/2007, 14h43
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPIDEY N°78
Lug, juillet 1986.



LES X-MEN : Esclaves des Fils des Etoiles (20 pages)
(Before I’d be Slave…, in X-Men #65, février 1970)

Scénario : Dennis O’Neil.
Dessin : Neal Adams.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Marie Severin & Tom Palmer.

Résumé :

De retour à l’école, les X-Men sont accueillis par Havok et Polaris. Havok, particulièrement nerveux, leur demande de revêtir leurs costumes avant de le rejoindre pour une réunion de crise. A l’ordre du jour : les Z’Nox, une race extraterrestre originaire de la galaxie d’Andromède, qui sème la panique dans la galaxie. Les Z’Nox ont transformé leur planète en un vaisseau spatial qui leur permet de s’attaquer à n’importe quel monde. Et leur prochain objectif est la Terre.

La présentation de Havok laisse les X-Men sceptiques, jusqu’à ce qu’il fasse entrer dans la salle celui qui a découvert la menace que représentent les Z’Nox : Charles Xavier. Stupéfaits, les X-Men découvrent ainsi que leur mentor n’est pas mort comme ils le croyaient. En réalité, c’est Miméto, l’un de leurs anciens adversaires atteint d’une maladie incurable, qui s’est fait passer pour lui, lui permettant ainsi de préparer un plan pour repousser les Z’Nox. Des cinq mutants, seule Strange Girl savait pour le Professeur X, mais elle a gardé le secret jusqu’à ce jour.

Après un dernier entraînement, les X-Men partent pour le Pôle Sud, où les Z’Nox ont installé une tête de pont. Leur fusée réussit à passer à travers les systèmes de défense des extraterrestres. A l’intérieur du complexe, les X-Men sont accueillis par une créature monstrueuse, dont ils se débarrassent rapidement avant de s’attaquer aux extraterrestres. Mais le temps presse, la planète des Z’Nox se trouve déjà à proximité de la Terre, engendrant de nombreux tremblements de terre. Depuis l’école, Xavier va absorber l’énergie psychique de millions de Terriens, puis la transmettre à Cyclope qui va utiliser son rayon optique pour la projeter sur la planète des Z’Nox. Ceux-ci, frappés de plein fouet par les sentiments de bonté et de liberté des Terriens, vont aussitôt battre en retraite et quitter le système solaire. La Terre est sauvée. Mais l’effort a été trop violent pour le Professeur X, qui s’effondre.



Commentaire :

Cet épisode est avant tout mémorable pour le retour du Professeur X, disparu deux ans plus tôt. En dehors de cet événement, il s’agit certainement du moins réussi des épisodes illustrés par Neal Adams (et dialogué par Dennis O’Neil, qui assure ici l’intérim). Difficile de rendre crédible cette invasion à grande échelle en vingt pages seulement. Le conflit cosmique se réduit à une petite escarmouche au Pôle Sud et une attaque psychique d’une ampleur peu ordinaire. Même Neal Adams ne semble pas être au meilleur de sa forme ici, on ne retrouve qu’épisodiquement le dynamisme habituel de ses planches ici. Dommage, pour son dernier épisode sur la série, on aurait aimé une apothéose digne de lui.


A noter :

La dernière apparition du Professeur X avait eu lieu dans X-Men #42 (mars 1968, trad. in Strange n°42, juin 1973 ; rééd. in Spidey n°58, novembre 1984).

Les lecteurs vf de l’époque ont dû se demander d’où sortait ce Miméto qui a pris la place de Xavier. En réalité, le personnage (Changeling en vo) était apparu dans X-Men #35 à 39 (août à décembre 1967, trad. in Strange n°35 à 39, novembre 1972 à mars 1973, réed. in Spidey n° 51 à 55, avril à août 1984), mais sous le nom du Procureur ! Belle boulette de la part des éditions Lug…

John Byrne donnera une suite à ce récit dans X-Men : the Hidden Years #8-9 (juillet-août 2000, trad. in X-Men Extra n°22 & 24, septembre 2000-janvier 2001).


Casting :

Les X-Men : Cyclope, Strange Girl (Marvel Girl), Angel, Iceberg (Iceman), le Fauve (Beast).

Professeur X, Havok, Polaris.

Les Quatre Fantastiques (Fantastic Four) : Mister Fantastic, la Chose (Thing), la Torche (Human Torch), Crystal.

Les Z’Nox.


Censure :

Une fois n’est pas coutume, la censure n’est pas l’œuvre de Lug mais de Marvel. A la demande de Stan Lee, Marie Severin a dû redessiner le monstre qui apparaît page 12, panels 3 & 4 (voir ci-dessous). La créature initialement dessinée par Neal Adams était une sorte de cerbère géant. Marie Severin a repris sa propre créature en couverture de ce numéro.





GUERRES SECRETES : Terre ! (22 pages sur 25)
(Earthfall !, in Secret Wars II #1, juillet 1985)

Scénario : Jim Shooter.
Dessin : Al Milgrom.
Encrage : Steve Leialoha.
Couverture : John Byrne & Terry Austin.

Résumé :

A Denver, depuis leur appartement, l’Homme-Molécule et Volcana sont témoins d’un événement surnaturel : après qu’un objet non identifié s’est écrasé non loin, des blocs de rocher gigantesques survolent la ville. Sur l’un d’eux, l’Homme-Molécule aperçoit une silhouette qu’il reconnaît immédiatement…

Au même instant, sur l’île de Muir, le Professeur X perçoit l’arrivée sur Terre du Beyonder. Il lance aussitôt un appel télépathique d’urgence à ceux qui ont eu affaire à lui sur sa planète. A bord d’un avion de ligne, Captain America ordonne que l’appareil mette le cap sur Los Angeles.

Le Beyonder a pris l’apparence des seuls humains qu’il a jamais rencontrés, et son costume est un mélange de ceux de différents héros et vilains. Il dit à l’Homme-Molécule être venu sur Terre pour comprendre ce qu’est l’humanité, et son interlocuteur lui conseille de découvrir le monde par lui-même. Sur les conseils de Volcana, il part pour Los Angeles.

Les X-Men ont la désagréable surprise de voir Magnéto débarquer à l’école du Professeur Xavier. Mais celui-ci est venu à la demande de Xavier, qui l’a chargé de mener l’assaut contre le Beyonder. Ils partent aussitôt pour Los Angeles. Dès leur arrivée, Magnéto fait irruption dans l’Arène où s’affrontent des mutants. Rocket, Magik, Dazzler et Lila Cheney partent avec lui.

Le Beyonder se rematérialise dans l’appartement d’un scénariste travaillant pour Hollywood, Stewart Cadwall. Il a cette fois adopté l’apparence de l’Homme-Molécule. Cadwall est un scénariste aigri, sans cesse en colère contre les producteurs ou son agent. Le Beyonder lui explique qu’il dispose d’un pouvoir illimité, mais qu’il ne sait qu’en faire. Cadwall au contraire sait très bien ce qu’il ferait si il avait un tel pouvoir, et le Beyonder va exaucer son vœu en lui donnant des super-pouvoirs. Revêtu d’une armure et armé d’une lance en forme d’éclair, Cadwall va aussitôt s’attaquer aux studios de NBC sur son cheval ailé baptisé Boromir. Les X-Men et les Nouveaux Mutants interviennent rapidement, bientôt rejoints par Captain America. Mais Cadwall résiste sans mal à toutes leurs attaques.

Pendant le combat, Phénix perçoit une interférence psychique très puissante. Elle tombe ainsi sur le Beyonder qui, invisible, assistait au combat. Les Nouveaux Mutants le cernent rapidement. Le Beyonder s’approche de Magik et, d’un simple geste, met en évidence son essence démoniaque. Paniquée, la jeune fille utilise instinctivement ses pouvoirs et se téléporte, ainsi que les Nouveaux Mutants qui l’entourent, dans les limbes. Croyant qu’il les a tués, Serval se jette sur le Beyonder et le lacère de ses griffes. La blessure est mortelle, pourtant le Beyonder ne bronche pas. Craignant sa possible réaction, Lila Cheney téléporte toute l’équipe hors de sa portée.

Captain America se trouve désormais seul à faire face à Cadwall. Mais Iron Man arrive en renfort. Enfin Captain America réussit, à l’aide de son bouclier, à faire lâcher à son adversaire sa lance. Aussitôt, Stewart Cadwall retrouve son apparence normale. Il réalise alors les dégâts qu’il a fait. Tandis que le scénariste se lamente, Captain America tente d’aller parler au Beyonder, mais celui-ci s’évapore. Alors que Cap quitte les lieux du combat, le Beyonder, invisible, le suit.



Commentaire :

Dans la foulée de la première maxi-série, Jim Shooter enchaîne avec cette seconde, qui donne le rôle central au Beyonder, candide extraterrestre cherchant à découvrir et à comprendre la nature humaine. Le propos est ambitieux, ce premier épisode n’est pas particulièrement encourageant. Le personnage de Stewart Cadwall est caricatural au possible et ne constitue pas vraiment une bonne entrée en matière. En outre, c’est à Al Milgrom qu’incombe la lourde tâche de succéder à Mike Zeck. Et le résultat est loin d’être réussi. D’autant plus que le choix de Steve Leialoha pour l’encrer est des plus surprenants. Le résultat est fort médiocre.


A noter :

Entre cet épisode et le suivant, le Beyonder apparaît également dans :

- New Mutants #30 (août 1985, non traduit), où l’on retrouve également Illyana et ses amis dans les limbes.
- Captain America #308 (août 1985, non traduit), où il décide de prendre l’apparence physique de Steve Rogers.
- Uncanny X-Men #196 (août 1985, trad. in Spécial Strange n°51, juillet 1987).

Quant à Montjoie, on le retrouvera dans Iron Man #197 (août 1985, trad. in Nova n°105, octobre 1986).


Casting :

Le Beyonder.

L’Homme-Molécule, Volcana.

Les Nouveaux Mutants : Professeur X, Dani Moonstar, Felina (Wolfsbane), Solar (Sunspot), Warlock, Magik, Rocket (Cannonball).

Les X-Men : Magneto, Diablo (Nightcrawler), Colossus, Serval (Wolverine), Malicia (Rogue), Phénix, Kitty Pryde.

Moira McTaggert, Legion, Dazzler, Lila Cheney.

Captain America, Iron Man, Tony Stark.

Montjoie (Thundersword).


Censure :

Cet épisode a été réduit de 3 pages :

Page 17, panels 2 & 3 :



Page 18 :



Page 19, panels 1 à 3 :



Page 20, panels 3 & 4 :



Page 21, panels 1 & 2 :






PUISSANCE 4 : Indiscipline (22 pages)
(School Daze, in Power Pack #14, septembre 1985)

Scénario : Louise Simonson.
Dessin : June Brigman.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : June Brigman & Bob Wiacek.

Résumé :

Une journée d’école ordinaire pour les Power : Julie a une interro de maths qu’elle a peur de rater, Alex est pris à parti par deux jeunes mais les remet en place en usant discrètement de ses pouvoirs. Les quatre enfants ignorent qu’ils sont observés…

Au moment de la récré, lorsque Katie retourne seule en classe chercher son gilet, elle est kidnappée par un homme costumé qui prétend avoir déjà capturé sa sœur et ses frères. L’homme se fait appeler le Croquemitaine. En réalité, il s’agit de Douglas Carmody, l’ancien employeur de James Power. Carmody a perdu son emploi suite à la destruction par Puissance 4 du convertisseur qui menaçait de détruire la planète, et a juré de se venger des enfants. Il a investi dans un costume doté d’un jet-pack.

Depuis sa salle de cour, Alex voit le Croquemitaine décoller, emportant avec lui Katie. La cloche sonnant au même moment, il en profite pour s’éclipser. Il tente de les rattraper, mais les vents le poussent dans une direction contraire. Il est bientôt rejoint par Jack, qui l’a vu depuis l’école et a prétexté un besoin urgent pour sortir. Mis au courant, Jack va prévenir Julie, qui est en pleine interro de maths. Juste avant son arrivée, une élève a passé à Julie une feuille contenant les réponses au test, lui demandant de la faire passer à sa voisine. Julie refuse de tricher, mais son institutrice la surprend avec la feuille à la main. Elle lui ordonne alors de se rendre chez le proviseur.

Mortifiée par ce qui vient de se passer, Julie va néanmoins profiter de la situation pour partir en compagnie de Jack et Alex à la recherche du Croquemitaine. Ils le repèrent près du pont de Brooklyn avec Katie, enfermée dans un sac plastique. Jack l’attaque par surprise en lui tombant dessus, le forçant à lâcher Katie qui tombe à l’eau. Jack la récupère rapidement, puis les quatre enfants attaquent ensemble le Croquemitaine. Katie va utiliser ses pouvoirs pour endommager son jet-pack, et le vol du Croquemitaine va se terminer dans l’eau. Les enfants regagnent ensuite leur école, où les choses peuvent reprendre leur cours normal.



Commentaire :

Après les Snarks, les enfants de Puissance 4 se découvrent un nouvel ennemi juré en la personne du Croquemitaine. Le personnage est à la fois ridicule et malsain dans sa volonté de se venger de ces quatre jeunes enfants. Néanmoins, au terme de cette première apparition, c’est surtout le ridicule qui prédomine. Le traitement du personnage est trop futile ici pour qu’il puisse apparaître vraiment inquiétant.


A noter :

La précédente apparition du Croquimitaine (sous son identité civile de Douglas Carmody) avait eu lieu dans Power Pack #5 (décembre 1984, trad. in Spidey n°69, octobre 1985).


Casting :

Puissance 4 (Power Pack) : G (Gee), Mass-Master, Lasera (Lightspeed), Energie (Energizer).

Le Croquemitaine (Bogeyman).