Afficher un message
  #7  
Vieux 13/01/2007, 19h19
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPECIAL STRANGE N°45
Lug, juillet 1986.



LES ETRANGES X-MEN : Le Clan (21 pages sur 22)
(Scarlet in Glory, in Uncanny X-Men #172, août 1983)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : Paul Smith.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : Paul Smith.

Résumé :

Après avoir reçu l’invitation de Serval à son mariage avec Mariko Yashido, les X-Men se rendent immédiatement à Tokyo. Malicia fait le voyage avec eux, mais est reçue on ne peut plus froidement par Serval. Mariko en revanche se montre la plus chaleureuse possible et fait tout pour que la jeune femme se sente à l’aise.

Depuis un toit voisin, et à l’aide de micros-espions, le Samouraï d’Argent assiste à l’arrivée des X-Men. Mais il est attaqué par surprise par Yukio. Le combat n’échappe pas à l’ouïe ultra-fine de Serval, qui se rend aussitôt sur place en compagnie de Diablo. Le Samouraï d’Argent abandonne rapidement la lutte et se dématérialise. Yukio elle aussi s’éclipse discrètement, mais alors qu’elle bondit de toit en toit, elle glisse et tombe du haut d’un immeuble. Elle est rattrapée in extremis par Tornade. L’expérience semble avoir beaucoup amusé Yukio, qui disparaît comme si de rien n’était.

De retour à l’appartement de Mariko, Logan raconte aux autres X-Men l’histoire de la famille de sa future épouse, et les liens de son père, Shingen, avec la pègre japonaise. Il ignore que, au même moment, Mariko s’éclipse discrètement pour se rendre à un rendez-vous que lui a donné le Samouraï d’Argent. Elle gagne sa voiture, ignorant que son chauffeur est en réalité Yukio.

Vipère réussit à s’introduire dans l’appartement de Mariko en prenant la place de sa servante et empoisonne le thé des X-Men. Logan découvre trop tard le piège : à l’exception de Tornade, tous les X-Men ont déjà bu et se sont effondrés. Ils doivent être emmenés aux urgences.

Mariko arrive dans un entrepôt où l’attendent le Samouraï d’Argent, Vipère et Nabatone Yokuse, le seul parrain de la pègre épargné par le père de Mariko. Le Samouraï d’Argent, fils de Shingen Yashida et demi-frère de Mariko, veut prendre la place de son père. Mariko rejette sa proposition. Alors qu’il s’apprête à la tuer, le Samouraï d’Argent découvre qu’il ne s’agit pas de Mariko mais de Yukio, déguisée. Tandis que le combat s’engage entre eux deux, Vipère part à la recherche de la vraie Mariko, et tombe sur Tornade, qui la met K.O. d’une rafale. Elle vient en aide ensuite à Yukio, en fâcheuse posture, en lançant un éclair sur le Samouraï d’Argent, mais son pouvoir échappe totalement à son contrôle et menace de la consumer. Yukio intervient à temps et se jette avec elle à l’eau. Lorsqu’elle remonte à la surface, Tornade croit apercevoir l’espace d’un instant un oiseau de feu au dessus de l’entrepôt en flammes. Le Phénix est-il de retour ?

Aux urgences, les X-Men sont entre la vie et la mort. Seul Serval et Malicia se sont remis rapidement de l’empoisonnement. Serval est décidé à partir à la recherche du Samouraï d’Argent, et Malicia insiste pour l’accompagner. Malgré le peu d’estime qu’il a pour elle, il finit par accepter.

A l’aéroport d’Anchorage, en Alaska, Scott Summers est surpris par son frère Alex en train de chercher des documents sur Madelyne Pryor. Il refuse de croire que sa ressemblance avec Jean Grey est un hasard, et cherche à en apprendre davantage.



Commentaire :

Cet épisode fait directement suite à la mini-série Wolverine de Chris Claremont et Frank Miller (la couverture est un clin d’œil à l’ultime panel de la mini-série). Outre le mariage annoncé de Serval et Mariko, le scénariste y poursuit l’histoire criminelle du clan Yashida en faisant du Samouraï d’Argent, personnage sans grande envergure jusqu’alors, le fils de Shingen Yashida. On retrouve également Yukio, personnage découvert dans la mini-série, qui va former ici avec Tornade un duo improbable mais qui va fortement marquer la mutante, en pleine période de doute et à la recherche de nouveaux repères.

Paul Smith est de retour sur cet épisode et sa prestation est tout à fait superbe. On notera au passage le relooking de Malicia, qui semble prendre soudain un net coup de jeune.


A noter :

La précédente apparition du Samouraï d’Argent et de Vipère avait eu lieu dans New Mutants #6 (août 1983, trad. in Titans n°64, mai 1984).


Casting :

Les X-Men : Serval (Wolverine), Tornade (Storm), Diablo (Nightcrawler), Colossus, Kitty Pryde, Malicia (Rogue), Lockheed.

Mariko Yashida, Yukio, Scott Summers, Alex Summers.

Le Samouraï d’Argent (Silver Samurai), Vipère (Viper).


Censure :

Cet épisode a été réduit d’une page :

Page 15, panels 5 & 6 :



Page 16, panels 1 à 3 + 6 :








LES ETRANGES X-MEN : Question d’Honneur ! (18 pages sur 22)
(To have and have not, in Uncanny X-Men #173, septembre 1983)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : Paul Smith.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : Paul Smith.

Résumé :

Serval et Malicia enquêtent dans les bas-fonds de Tokyo pour retrouver la trace de Nabatone Yokuse, espérant remonter grâce à lui jusqu’au Samouraï d’Argent. Les renseignements obtenus, ils vont s’introduire chez Yokuse où ils vont découvrir son cadavre, mort depuis plusieurs jours. Ce ne peut donc pas être lui qui se trouvait à l’entrepôt avec le Silver Samouraï et Vipère.

Le pot-aux-roses découvert, Serval et Malicia regagnent précipitamment l’hôpital où sont soignés les X-Men, juste à temps pour empêcher Vipère, le Samouraï d’Argent et une armée de ninjas de passer à l’action. Serval défait le Samouraï en combat singulier, mais Mariko lui demande de ne pas le tuer. Vipère menace ensuite de tuer Mariko, mais Malicia va s’interposer. Malgré sa résistance, elle sera durement touchée par l’arme de Vipère. Pour lui sauver la vie, Serval la laissera le toucher pour qu’elle absorbe son pouvoir.

Une semaine plus tard, à la veille de son mariage, Mariko fait une rencontre étrange alors qu’elle s’est isolée pour se recueillir. L’inconnu ne lui adresse que quelques mots, mais son regard semble avoir un effet hypnotique sur Mariko.

De nombreux invités ont rejoint les X-Men : Scott, Alex et Christopher Summers, Lorna Dane, et Madelyne Pryor, dont la présence frappe tous les esprits. Lilandra perd même son sang froid en découvrant la jeune femme, croyant que Jean Grey, et donc le Phénix, sont de retour. Tornade profite également de ces retrouvailles pour adopter un nouveau look, radicalement différent de celui qui était le sien jusqu’alors :


Alors que tout le monde se prépare à assister à la cérémonie, Mariko fait soudain irruption dans la salle et annonce que le mariage est annulé. Lorsque Serval lui demande une explication, elle se contente de lui répondre qu’il n’est pas digne d’elle. Tout le monde se retire en silence. Dans l’ombre, Jason Wyngarde, alias le Cerveau, jubile…


Commentaire :

La conclusion des aventures de Serval au Japon permet à Claremont de faire évoluer les relations entre celui-ci et Malicia. Si les X-Men ont de bonnes raisons de se méfier de la jeune mutante, aucun n’en a autant que Serval, étant donné ses liens l’unissant à Carol Danvers. Cet épisode permet en quelque sorte de remettre les compteurs à zéro entre les deux personnages.

Ce récit marque également une nouvelle étape dans la transformation qu’est en train de connaître Tornade. Le changement de look est assez spectaculaire.

Tout aussi spectaculaire est le retournement de situation final, inattendu et brutal. Avec un sadisme certain, Chris Claremont met fin à la relation entre Serval et Mariko de la plus cruelle des manières. La scène est traitée avec une grande sobriété, et apparaît d’autant plus forte.

Une fois encore, la prestation de Paul Smith est admirable. Il signe notamment une chorégraphie absolument somptueuse pour le combat opposant Serval au Samouraï d’Argent, scène dont malheureusement les lecteurs français de l’époque n’auront pas pu profiter. Shame on Lug !


A noter :

On n’avait plus revu Jason Wyngarde depuis Uncanny X-Men #134 (juin 1980, trad. in Spécial Strange n°31, mars 1983).


Casting :

Les X-Men : Serval (Wolverine), Tornade (Storm), Diablo (Nightcrawler), Colossus, Kitty Pryde, Malicia (Rogue), Lockheed.

Mariko Yashida, Yukio, Scott Summers, Alex Summers, Christopher Summers, Madelyne Pryor, Lorna Dane, Lilandra.

Le Samouraï d’Argent (Silver Samurai), Vipère (Viper), Jason Wyngarde.


Censure :

Cet épisode a été réduit de quatre pages :

Page 4, panels 6 & 7 :



Page 7, sauf panels 2 & 3 :



Page 8, panels 3 à 5 :



Page 9, panel 1 :



Page 11 :



Page 12, panels 1, 2 & 4 :





Page 13, panel 2 :






L’ARAIGNEE ET LE FAUVE : Les Liens du Coeur (20 pages sur 22)
(The Ties that bind, in Marvel Team-Up #124, décembre 1982)

Scénario : J.M. De Matteis.
Dessin : Kerry Gammill.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : Ed Hannigan & John Beatty.

Résumé :

Sa tentative de rendre sa santé mentale à son fils ayant misérablement échoué, le cerveau de ce dernier ayant été irrémédiablement endommagé, le professeur Power a décidé de transférer son esprit dans le corps de son fils. L’opération est un succès et le Professeur Power, désormais détenteur d’un pouvoir formidable, décide de se venger du Professeur Xavier, qu’il juge responsable de ce qui est arrivé à son fils, en s’attaquant à ses élèves.

Trois jours plus tard, à Kennedy Airport, le Fauve, accompagné de son amie Vera Gantor, accueille ses parents qu’il n’a pas revu depuis qu’il a quitté les X-Men (et s’est métamorphosé en monstre à fourrure bleue). Son père semble ravi de le revoir, mais sa mère se montre plus distante. Un peu plus tard, alors qu’ils déjeunent ensemble dans un restaurant, elle aura une très violente réaction lorsque son fils essaiera de lui prendre la main. Après l’avoir traité de monstre, elle quitte la table. Son père explique à Hank qu’elle a toujours voulu qu’il mène une vie normale, et elle a beaucoup de mal à accepter sa carrière super-héroïque, et la manière dont elle l’a transformé. Le Fauve quitte le restaurant pour essayer de retrouver sa mère et s’expliquer avec elle, mais en chemin il tombe sur le Professeur Power…

Pendant ce temps, Peter Parker aide sa tante à aménager la maison qu’elle compte transformer en maison de retraite. Après plusieurs heures de labeur, toute l’équipe décide de se rendre au restaurant pour se détendre. En chemin, ils sont témoins de l’affrontement entre le Fauve et le Professeur Power, et Peter s’éclipse, prétextant qu’il doit prendre des photos pour le Quotidien.

Lorsque l’Araignée arrive, le Professeur Power semble avoir le dessus sur le Fauve. Son arrivée permet de rééquilibrer quelque peu le combat, mais Power est un adversaire redoutable, et résiste sans mal aux assauts conjugués des deux héros.

Depuis la fenêtre de sa chambre, la mère du Fauve assiste au combat. Elle essaie de s’en désintéresser, mais lorsque son fils est touché de plein fouet par une rafale du Professeur Power, son instinct de mère reprend le dessus. Elle descend dans la rue et s’interpose entre le Fauve et le Professeur Power, qui était sur le point d’écraser son adversaire sous un bulldozer. Elle le supplie de lui laisser la vie sauve, et lui parle de la souffrance que peut représenter la perte d’un enfant pour un parent. Ses mots touchent bien plus qu’elle ne peut l’imaginer le Professeur Power, qui décide d’abandonner le combat, tout en promettant qu’il reviendra un jour pour se venger de l’Araignée et du Professeur X.



Commentaire :

Lug n’ayant jamais publié les précédentes apparitions du Professeur Power, on peut se demander ce qui les a poussés à publier celle-ci. Peut-être l’histoire des retrouvailles entre le Fauve et ses parents, édifiante à souhait. C’est un peu le seul intérêt de cet épisode.


A noter :

Le Professeur Power était précédemment apparu dans Marvel Team-Up #117 et 118 (mai-juin 1982, non traduit).


Casting :

L’Araignée (Spider-Man), le Fauve (Beast).

Norton McCoy, Edna McCoy, Vera Gantor, May Parker, Arthur Chekov.

Professeur Power (Professor Power).




LA CHOSE ET ANGEL : Donjons et Merveilles (18 pages)
(Discos and Dungeons, in Marvel Two-in-One #68, octobre 1980)

Scénario : Mark Gruenwald & Ralph Macchio.
Dessin : Ron Wilson.
Encrage : Gene Day.
Couverture : Ron Wilson & Dave Simons.

Résumé :

En discothèque en compagnie de Johnny Storm, la Chose rencontre Angel. Ils prennent un verre au bar pour discuter, mais Angel se sent soudain mal, et la Chose l’accompagne aux toilettes. Là, un gaz remplit rapidement la pièce, et les deux héros s’évanouissent.

Ils se réveillent pendus par les pieds au-dessus de deux marmites remplies d’acide. Après avoir réussi, non sans mal , à se libérer, ils voient arriver dans la pièce un petit robot costumé comme Magnéto. Le robot leur annonce qu’ils devront franchir de multiples embûches pour parvenir à quitter le château où ils se trouvent.

Alors qu’ils entament leur inspection du château, les deux héros sont rapidement séparés lorsque la Chose tombe dans une trappe qui se referme derrière lui. Angel doit alors éviter une série de pendules affûtés comme des rasoirs, tandis que de son côté la Chose manque de peu de s’empaler sur des pieux en acier. En passant à travers le mur de la salle où il se trouve, la Chose rejoint Angel, et ensemble ils affrontent une pluie de grenouilles métalliques, puis une armée de robots en armures. Finalement, le robot-Magnéto réapparaît, et leur demande de le suivre jusqu’à l’endroit où se trouve son maître : le Crapaud.

Le Crapaud a obtenu des fonds pour aménager ce château et en faire un piège mortel pour ceux qu’il y enferme. Le marécage où il se trouve est lui aussi truffé de pièges que la Chose et Angel vont devoir affronter : lianes métalliques, nénuphars carnivores, algues piégées, etc.

Alors que les pièges du Crapaud semblent devoir fonctionner, son robot-Magnéto lui annonce un appel téléphonique urgent de la part de son financier, Mister A. Celui-ci lui annonce qu’il a décidé de retirer les fonds qu’il a investi et demande à être immédiatement remboursé. Après s’être débarrassés des derniers pièges qui les menaçaient, la Chose et Angel retrouvent le Crapaud totalement effondré. Angel propose alors de rembourser ses créanciers pour lui, et de lui laisser le château, à condition qu’il abandonne ses activités criminelles. C’est ainsi que, quelques temps plus tard, la Chose et Angel assistent à l’inauguration de Marécage Land, un nouveau parc d’attractions, où le Crapaud est chargé d’accueillir les visiteurs.



Commentaire :

Un épisode beaucoup plus léger qu’à l’accoutumée de la part de Macchio et Gruenwald. Le Crapaud a toujours été un personnage foncièrement ridicule, mais dans le cadre de ce récit il trouve naturellement sa place.

L’intrigue et son déroulement rappellent les différents épisodes dans lesquels sont apparus Arcade et son Murderworld, dans les pages d’Uncanny X-Men ou de Marvel Team-Up. Le personnage n’apparaît pas ici, néanmoins il n’en est pas tout à fait absent non plus : dans les toilettes de la discothèque où sont enlevés la Chose et Angel, on aperçoit son logo (page 3, panels 7 & 9). Quant au financier du Crapaud, que ce dernier appelle ‘Mister A’, c’est bien de lui qu’il s’agit. Ce qui sera confirmé quelques temps plus tard, dans Uncanny X-Men #145 (mai 1981, trad. in Spécial Strange n°37, août 1984).

Néanmoins, malgré quelques bonnes idées (le mini-robot Magnéto, les robots-crapauds qui apparaissent tout au long de l'épisode), les pièges qu'ont à affronter la Chose et Angel sont assez banals et manquent franchement d'imagination. Pour ce genre de récit, c'est un défaut assez rédhibitoire.


A noter :

La précédente apparition du Crapaud avait eu lieu dans Defenders #64 (octobre 1978, trad. in Hulk n°22, juillet 1982).


Casting :

La Chose (Thing), Angel.

Johnny Storm, Candy Southern.

Le Crapaud (Toad), Arcade.