Afficher un message
  #2  
Vieux 03/01/2007, 20h18
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
D.P. 7 (Displaced Paranormals) N°2
Publié par New Universe/Marvel en Décembre 1986.
"Runaways", 23p
Scénario: Mark Gruenwald
Dessin: Paul Ryan
Encrage: Roméo Tanghal
Cover: Paul Ryan encré par Roméo Tanghal



7 personnes et il est même pas capable de bien viser!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
En fuite de la Clinique, nos héros tentent de faire du stop mais rien n'y fait, pas même les charmes de Stephie...ils finissent donc par arrêter un bus, fracturer sa porte et endormir tous les occupants grâce au pouvoir calmant de Lenore aka Twilight. Ils décident d'aller chez Mastodon, qui posséde un mobile home... mais pas avant d'avoir fait un passage chez Mc Do....sans payer!


Et cette commande fut retenu sur le salaire de la pauvre caissière qui dut finir prostituée pour payer ses dettes.... Ah ils sont beaux, nos héros!!

Mais la Clinique n'a pas dit son dernier mot. Son directeur, Mr Voigt, envoie des troupes pour les récupérer. il peut les suivre grâce au talent télépathique d'un des cadres de la clinique.
Après avoir accepté d'avoir des noms de codes pour préserver leurs identités (Friction, Scuzz, Antibody, Mastodon, Twilight, Viva et The Blur), nos héros s'approchent de chez Mastodon mais ses voisins font un barbecue! Donc ils préfèrent attendre la nuit en forêt pour bouger. Là, ils sont attaqués par surprise par 3 hommes-commandos de la clinique qui ont eu aussi des pouvoirs.
Les D.P. 7 tombent comme des mouches, mais certains se relèvent, utilisent un peu mieux leurs pouvoirs sans paniquer, etc... un combat assez chaotique a lieu qui finalement voit la victoire des D.P. 7:


Je n'invente rien. Citation de Charlotte: "Sure, call me Friction. I like rubbing people."8)

Les D.P. 7 laissent leurs ennemis inconscients, la tête enfouis dans des masques anesthésiants, et quittent les lieux, espérant que la Clinique va abandonner là les poursuites...

Commentaire:
Un très bon second numéro, avec deux parties: la première raconte l'épopée des DP 7 pour attrapper un véhicule, manger, choisir leurs noms de codes et choisir où aller, et la deuxiéme est le combat contre les sbires de la Clinique.
Ces 2 parties sont exemplaires, bien développées et montrent la complexité de ces persos, forcés de voler à contre-coeur s'ils veulent s'en sortir, oui paniquant quant on les attaque.



Ne rigolez pas, au moins lui n'attaque pas avec ses poils de torse comme

Le combat est fort bien chorégraphié, assez chaotique, avec beaucoup de persos qui courent dans les sens, tombent, se relèvent..et celà permet au lecteur de à nouveau bien associer chaque perso avec son pouvoir!
Niveau dessin, c'est toujours très classique mais parfaitement exécuté, avec de nombreux panels et aucune faute de goût.
Bref, un comics bien solide, bien foutu, bien compact, qui en donne pour son argent à défaut de vous fairesauter au plafond. Le côté décalé/atypique des persos est quand même suffisant pour qu'on accroche à ce titre plutôt qu'à n'importe quel autre.


Marvel milite pour la non-prolifération des MST!



Un deuxiéme numéro tout aussi bien exécuté! De la belle oeuvre!


Visitez le topic consacré aux D.P. 7