Afficher un message
  #3  
Vieux 17/12/2006, 00h07
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


Blue Beetle #3
Août 1986

If this be Madness…! (22 pages)

Scénario : Len Wein.
Dessin : Paris Cullins.
Encrage : Bruce D. Patterson.
Couverture : Paris Cullins & Bruce Patterson.

Non traduit.

Résumé :

Alors que Blue Beetle regagne la Kord Inc. à bord du Bug, il aperçoit sur le parking son chimiste et ami Jeremiah Duncan, molesté par un groupe de gros durs dont le meneur se nomme Fleeter. Blue Beetle n’a aucun mal à faire fuir les agresseurs, mais Duncan s’éclipse également. Plus tard, sous son identité civile de Ted Kord, Blue Beetle tentera de faire parler Duncan sur les raisons de cette agression, mais celui-ci restera muet. Ailleurs, dans un bar miteux, Fleeter a rendez-vous avec un homme qui offre de le payer pour qu’il reforme son ancien gang : les Madmen. Sa mission sera d’attaquer les locaux de Kord Inc. Fleeter accepte.


Angela Revere vit très mal le fait de devoir voler du matériel chez son employeur. C’est son oncle qui l’oblige à voler, et elle paraît incapable de refuser. Un peu plus tard dans la journée, elle aura la peur de sa vie lorsqu’un policier, le lieutenant Maxwell Fisher, se présentera au bureau. Mais Fisher n’est pas là pour elle : il vient interroger Ted Kord sur la disparition du docteur Daniel Garrett alors qu’ils se trouvaient ensemble sur l’île de Pago. Il soupçonne Kord de cacher une partie de la vérité, sans savoir exactement quoi. Leur discussion est interrompue par l’attaque des Madmen.


Les Madmen n’ont eu aucun mal à pénétrer dans les locaux de la Kord Inc. en se dissimulant à l’intérieur de caisses. Ils sèment très vite la panique sur place. Le temps d’enfiler son costume, Blue Beetle se lance dans la bataille. Si les premiers Madmen ne font guère le poids face à lui, la situation se complique lorsque Fleeter réussit à pénétrer dans le laboratoire des armes expérimentales et s’empare d’un canon autotracté. Il réussit finalement à se débarrasser de Fleeter grâce à la nouvelle amélioration qu’il a apporté à son Blue Beetle Gun : une décharge d’air comprimé qui met Fleeter KO. Les Madmen sont vaincus, mais ils ont réussi à mener leur mission à bien : pendant qu’ils occupaient Blue Beetle et les forces de sécurité de la Kord Inc., leur employeur a pu discrètement accéder au laboratoire où se trouve le promethium fournit par STAR Labs. Cet homme n’est autre que le Doctor Alchemy, et le promethium lui a permis de recharger sa pierre philosophale…


Commentaires :

Ce troisième épisode confirme tout le bien que laissaient présager les précédents. Du rythme, de l’action, des vilains bigarrés, de nombreux sub-plots mettant en scène les proches de Blue Beetle (une façon classique mais habile d’intéresser le lecteur à ces personnages).

L’ombre de Steve Ditko est particulièrement présente sur cet épisode. Les Madmen sont des vilains qu’il avait créés (in Blue Beetle #3, Charlton Comics, octobre 1967). De plus, le travail de Paris Cullins, et en particulier sa mise en page, font immédiatement penser à Ditko, auteur de référence au niveau duquel Wein et Cullins parviennent à s’élever ici. A consommer sans modération.