Afficher un message
  #3  
Vieux 02/12/2006, 09h37
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


OMBRAX-SAGA N°245
Lug, juin 1986.



LES VENGEURS : Rideau ! (20 pages sur 22)
(Final Curtain, in Avengers #229, mars 1983)

Scénario : Roger Stern.
Dessin : Al Milgrom.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Al Milgrom.

Résumé :

Chez elle, à la Nouvelle Orléans, Captain Marvel découvre les derniers rebondissements de l’affaire Henry Pym et se rend aussitôt au Manoir des Vengeurs. L’ambiance qui y règne est inquiétante, d’autant plus que tout le monde est sans nouvelle d’Iron Man depuis une semaine. Pour ne rien arranger, après son face à face avec l’Homme Radioactif, Jennifer Walters ne parvient plus à se transformer en Miss Hulk, et la situation la panique au plus haut point. Le problème sera réglé par Œil de Faucon, qui va harceler Jennifer jusqu’à ce qu’elle s’énerve suffisamment pour que la métamorphose se déclenche.

Scott Lang, le nouvel Homme-Fourmi, arrive au Manoir, apportant le scanner cérébral mis au point par Tony Stark. Il offre à la Guêpe de rester pour aider les Vengeurs, mais celle-ci décline sa proposition, craignant de ne pas pouvoir supporter de voir un autre que Pym dans le costume de l’Homme-Fourmi.

Les Vengeurs rendent visite au Shocker dans la prison où il est détenu et lui proposent d’utiliser le scanner cérébral sur lui. Contre l’avis de son avocat, ce dernier accepte. L’appareil lui fait prendre conscience qu’il a été manipulé par Tête d’Œuf et a accusé à tort Henry Pym. Il leur révèle où se trouve le Q.G. des Maîtres du Mal.

Dans le repère des Maîtres du Mal où il est retenu, Henry Pym achève le travail que lui a confié Tête d’Œuf : la construction d’une machine de longévité, qui offrira à ses utilisateurs une quasi-immortalité. Mais Tête d’Œuf et les autres Maîtres du Mal sont sceptiques et soupçonnent un piège. Ils ordonnent à Henry Pym de tester l’appareil sur lui-même. Ils réalisent trop tard que c’est exactement ce sur quoi Pym comptait. L’appareil est en réalité un champ de force, qui va lui permettre de prendre le contrôle de l’armure du Scarabée et de repousser les assauts des autres Maîtres du Mal.

Les Vengeurs arrivent sur les lieux au même moment. Œil de Faucon est le premier à pénétrer dans le bâtiment, et découvre les Maîtres du Mal K.O., vaincus par Pym. Alors que celui-ci s’apprête à sortir de la pièce et tourne le dos à Tête d’Œuf, ce dernier sort un revolver de sa poche. Œil de Faucon est plus rapide et tire une flèche dans le canon de l’arme qui explose. En s’approchant de Tête d’Œuf, Henry Pym réalise que le criminel est mort, tué par la décharge qu’il lui destinait.


Commentaire :

Après de longs mois dans le rôle de la victime, Henry Pym reprend enfin du poil de la bête et s’offre à lui seul l’ensemble des Maîtres du Mal. Le procédé utilisé par Stern est certes téléphoné, mais cela lui permet d’offrir à Pym une rédemption bienvenue. Le scénariste excelle également lorsqu’il s’agit de décrire le sentiment d’impuissance et de panique qui s’est installée au Manoir des Vengeurs dans les premières pages de cet épisode. Rarement le groupe aura paru aussi fragile, mais les circonstances l’expliquent aisément.


A noter :

Les Vengeurs n’ont aucune nouvelle d’Iron Man depuis une semaine. Ils ignorent que Tony Stark a replongé dans l’alcool et que ses jours en tant qu’Iron Man sont comptés…

Casting :

Les Vengeurs : la Guêpe (Wasp), Thor, Captain America, Miss Hulk (She-Hulk), Œil de Faucon (Hawkeye), Captain Marvel.

Henry Pym.

Les Maîtres du Mal : Tête d’Œuf (Egghead), Opale (Moonstone), l’Homme Radioactif (Radioactive Man), le Scarabée (Beetle), Shocker, Requin-Tigre (Tiger Shark).


Censure :

Cet épisode a été réduit de deux pages (scannées par Michel) :






THOR : Au-delà de l’Arc-en-Ciel ! (22 pages)
(page 1 à 16 : Somewhere… over the Rainbow Bridge !, in Thor #273, juillet 1978)
(page 17 à 22 : The Eye… and the Arrow !, in Thor #274, août 1978)

Scénario : Roy Thomas.
Dessin : John Buscema.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : John Buscema & Tom Palmer.

Résumé :

Le journaliste Harris Hobbs demande à Thor de le conduire à Asgard pour qu’il y tourne une émission télé. Hobbs s’est déjà rendu à Asgard autrefois, mais ses souvenirs ont été effacés. Pourtant, certaines nuits, il revit en rêve cette précédente expérience. Après une séance d’hypnose, il a finalement recouvré la mémoire. Il s’est alors engagé auprès de ses employeurs à tourner une émission en direct d’Asgard.

Thor quitte Hobbs sans accepter ni refuser sa demande, souhaitant d’abord avoir l’accord d’Odin. Dans l’ombre, un homme attend que Thor soit parti pour accoster le journaliste. A sa demande, Hobbs lui parle d’un autre rêve qu’il a fait : Thor y part pêcher en compagnie d’un géant, Hymir. Utilisant comme appât une tête de bœuf, ils attrapent le Serpent de Midgard. Thor tente de le retenir, mais Hymir coupe la ligne, libérant le Serpent. Thor quitte Hymir très en colère.

Son récit terminé, l’homme révèle à Hobbs son véritable visage : il s’agit de Loki. Il prétend connaître la signification de son rêve, et propose au journaliste de le faire aller à Asgard.

Thor se rend dans les locaux de Stark International où il a promis à Tony Stark de le débarrasser de FAUST, l’ordinateur fait d’adamantium qu’il a combattu au côté d’Iron Man. Avant de quitter les lieux, il aperçoit dans le ciel Jormungand, le Serpent de Midgard. Il attaque aussitôt, mais la créature s’avère n’être qu’une illusion. Il repart, emportant FAUST sur Asgard. Il est accueilli par Balder, Fandral, Volstagg et Hogun. Alors qu’ils discutent, Volstagg manipule FAUST et met à jour une trappe. Lorsqu’il l’ouvre, Harris Hobbs en sort, accompagné de son caméraman et de son preneur du son. Avant qu’il n’ait pu expliquer sa présence ici, Loki fait son apparition, et révèle qu’il a fait venir Hobbs sur Asgard pour qu’il soit témoin de Ragnarok, le crépuscule des Dieux, imminent selon lui.

Thor réagit fort mal au retour de Loki à Asgard et l’attaque avant qu’il n’ait eu le temps de disparaître. Il prend très mal d’être filmé et change le caméraman en rat, lequel court se réfugier sous la statue d’Odin. Thor soulève la statue pour l’en déloger, bien qu’Odin l’ait formellement interdit. Evidemment, c’est à ce moment précis qu’Odin arrive sur les lieux. Sa colère tombe rapidement lorsqu’il apprend que Loki est responsable de tout.

Odin commence alors le récit des dernières journées qui se sont écoulées. Tout a commencé lorsque les corbeaux Ugin et Munin lui annoncèrent l’approche de Ragnarok. Odin rendit alors visite à Himir pour lui demander confirmation. Celui-ci demanda un tribut pour le renseigner, et Odin dut s’arracher un œil pour le lui offrir. Himir l’invita alors à se rendre dans le domaine d’Hela pour y interroger le fantôme de Volla. Odin fit alors préparer Sleipnir, son destrier, et partit pour le Valhalla.


Commentaire :

Début d’une nouvelle saga, laquelle menace de conduire à la fin d’Asgard et des Dieux. Rien de bien nouveau sous le ciel d’Asgard donc, du moins dans cette première partie.

A noter :

Thor #273 avait déjà été publié par Arédit dans Thor n°15 (mai 1985).


Casting :

Thor.

Harris Hobbs, Roger ‘Red’ Norwell.

Heimdall, Balder, Fandral, Hogun, Volstagg, Odin.

Loki.