Afficher un message
  #6  
Vieux 02/12/2006, 09h24
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


MAGIE
UN RECIT COMPLET MARVEL N°10
Lug, mai 1986.



L’Enfant Perdue (23 pages)
(Little Girl lost, in Magik #1, décembre 1983)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : John Buscema.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : John Buscema & Tom Palmer.

Résumé :

Cette mini-série se déroule entre les pages 20 et 21 d’Uncanny X-Men #160 (trad. in Belasco, Les Etranges X-Men n°6, octobre 1985), alors que les X-Men s’apprêtent à quitter les limbes et que Belasco retient Illyana. Lorsque Kitty parvient enfin à l’attirer vers son monde, quelques secondes se sont écoulées pour les X-Men, mais pour Illyana, sept années ont passé. Ce sont ces années passées dans les limbes que conte cette mini-série.

Voyant qu’Illyana n’a pas réussi à s’échapper avec ses amis, Ororo conjure Belasco de ne pas lui faire de mal. Mais elle est impuissante à l’empêcher de faire ce qu’il souhaite. Belasco va alors arracher un morceau de l’âme d’Illyana, le pervertir, puis le convertir en énergie et le réduire à la taille d’une petite pierre précieuse, une sanguine, qu’il place sur l’une des pointes d’un pentacle ornant un médaillon qu’il va passer autour du coup d’Illyana. Lorsqu’il aura réuni cinq sanguines, Belasco sera libre de voyager d’une dimension à l’autre, Illyana devenant alors pour lui une sorte de porte inter-dimensionnelle.

Son objectif accompli, Belasco décide de s’en prendre à Ororo. Mais celle-ci reçoit le soutien de Pakhit, une guerrière qui n’est autre que Kitty Pryde, l’une des X-Men qui a survécu dans les limbes. Belasco préfère disparaître que d’affronter la nouvelle arrivante, qui va aider Ororo à regagner son sanctuaire, emmenant avec elle une Illyana inconsciente.

Ororo est décidée à trouver un moyen de rompre le lien unissant Illyana à Belasco. Pakhit est partisan d’une méthode plus expéditive. Ororo libère son corps astral pour pénétrer dans l’esprit de l’enfant. Elle découvre très vite que la corruption de Belasco a déjà fait en elle des ravages : à la place de son cœur se trouve une forteresse sinistre, d’où sort une version plus âgée et maléfique d’Illyana. Ororo est rapidement cernée par des démons invoqués par Illyana, et doit pour se libérer créer une tempête, avant de quitter précipitamment l’esprit d’Illyana. Elle fait alors part de son échec à Kitty, qui en retour la prévient qu’elle préfèrera tuer Illyana que de la voir entièrement corrompue par Belasco.

A son réveil, Ororo emmène Illyana se promener dans le jardin que sa magie lui a permis de faire naître dans les limbes. Elles s’assoient sous un grand chêne, et Ororo apprend à l’enfant à invoquer son corps astral et à voir l’aura des gens et des choses qui l’entourent. Elle lui montre également le reflet de Belasco qui apparaît sur l’une comme sur l’autre comme une tâche impure. Lorsque la séance s’achève et qu’Illyana regagne son corps, une année s’est écoulée.

La nuit venue, Pakhit s’introduit dans le sanctuaire d’Ororo, attaque celle-ci par surprise et enlève Illyana. Depuis son trône, Belasco observe ces évènements, un sourire aux lèvres…


Commentaire :

On retrouve ici l’univers de Belasco aperçu dans Uncanny X-Men #160, et surtout ce qui est arrivé à Illyana durant ces quelques secondes d’absence. Outre le double vieilli d’Ororo, Claremont introduit ici une version mi-démoniaque, mi-animale de Kitty Pryde, plus proche de Serval que de la benjamine des X-Men que l’on connaît. John Buscema signe une prestation de qualité, même si ses limbes sont loin d’être aussi impressionnantes que le furent naguère ses enfers, dans les pages de Silver Surfer.


Casting :

Illyana.

Ororo, Pakhit/Kitty Pryde.

Les X-Men : Tornade (Storm), Serval (Wolverine), Diablo (Nightcrawler), Colossus, Kitty Pryde.

Belasco.




Chair, acier ! (23 pages)
(Cold Iron, hot blood !, in Magik #2, janvier 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : John Buscema.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Ron Frenz & Tom Palmer.

Résumé :

Illyana et Pakhit sont attaquées par un démon. En tentant de lui échapper, la petite fille tombe sur un cercle lumineux et se trouve téléportée instantanément dans une autre partie des limbes où elle se retrouve, seule et terrifiée, plongée dans les ténèbres. Lorsque la lumière jaillit, Illyana plonge davantage encore dans l’horreur en découvrant le corps de son frère, Colossus, crucifié à un mur de la caverne où elle se trouve. C’est alors qu’apparaît S’ym, le bras droit de Belasco, venu la chercher pour la reconduire auprès de Belasco. Mais Pakhit arrive à son tour, arrache Illyana des griffes de S’ym et se jette dans un cercle lumineux pour gagner une autre partie des limbes.

Pakhit et Illyana arrivent dans une région désertique, une jungle préhistorique créée par Belasco. Après avoir mis Illyana à l’abri, Pakhit va partir à la recherche de leur repas du soir et tuer au corps à corps un tigre à dents de sabre. Illyana découvre à cette occasion que celle qui dans une autre vie était son amie n’est plus tout à fait humaine, Belasco ayant fait d’elle une créature mi-femme, mi-animal.

Illyana va passer deux années dans ce désert en compagnie de Pakhit, qui va l’entraîner au combat et développer sa force et sa résistance. Ororo prendra contact avec Pakhit via son corps astral pour la convaincre de ramener Illyana à son sanctuaire, sans succès.

Lorsque Pakhit estime enfin qu’Illyana est prête, elle la conduit à la citadelle de Belasco. Celui-ci est absent, mais elles sont rapidement repérées par Diablo, qui va tenter de les arrêter. Pakhit va utiliser son pouvoir de mutante pour l’emprisonner dans le sol de la forteresse avant de lui porter le coup de grâce.

Pakhit conduit ensuite Illyana à l’endroit où Belasco pratique ses rites maléfiques. C’est là que la frontière entre la Terre et les limbes et la plus fine. Ensemble, elles quittent la forteresse, direction la Terre. Bientôt, Illyana aperçoit de l’autre côté Kitty Pryde qui lui tend la main. Mais alors qu’elle est sur le point de l’atteindre, Belasco l’empoigne et la tire vers elle. A nouveau, Illyana et Pakhit se trouvent dans la salle du trône de Belasco. Pakhit tente de l’attaquer, mais celui-ci l’arrête d’un geste. Puis il transforme la guerrière en une créature féline qui n’a presque plus rien d’humain. Il tend ensuite à Illyana une dague. Celle-ci est tentée d’en frapper Belasco, mais finalement elle se taille le poignet et laisse son sang se verser sur le médaillon que lui a donné Belasco, donnant naissance à une deuxième sanguine.


Commentaire :

Après l’enseignement d’Ororo, c’est autour de Kitty Pryde/Pakhit de se charger de l’éducation d’Illyana. La construction du récit de Claremont est classique mais fonctionne bien. Surtout, l’horreur de la situation pour une petite fille de son âge paraît plus palpable ici que dans le premier épisode, Pakhit ne faisant pas preuve de la moindre indulgence envers sa jeune élève.


Casting :

Illyana.

Pakhit/Kitty Pryde, Ororo.

Les X-Men : Tornade (Storm), Serval (Wolverine), Diablo (Nightcrawler), Colossus, Kitty Pryde.

Belasco, S’ym, Diablo (Nightcrawler).




Ame, mon âme… (23 pages)
(Soulquest, in Magik #3, février 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Ron Frenz & Tom Palmer.

Résumé :

Illyana passe les deux années suivantes au côté de Belasco, qui l’initie à la magie noire. Elle est aujourd’hui capable de manipuler des êtres vivants, transformant par exemple une petite créature à sa guise. Lors d’une expérience, l’animal en question, qu’elle a baptisé Squidge, se retourne contre elle et l’attaque avant de s’enfuir. Mais Pakhit attrape la créature et la dévore. Secouée par cette mésaventure, Illyana s’enferme dans sa chambre. Pakhit l’y suit, et tente de communiquer avec elle, ce qu’elle n’a plus fait depuis que Belasco l’a changée en quasi-animal. Mais Illyana, effrayée, utilise son pouvoir magique contre elle et la fait fuir.

Si Illyana a été initiée aux arts magiques de Belasco, elle n’a pas oublié pour autant ce que lui a enseigné Ororo. Elle tente d’utiliser cette magie pour créer la vie, mais son âme au contact de Belasco est devenue si corrompue que l’expérience échoue. C’est à cet instant que la projection astrale d’Ororo lui apparaît et lui conseille de ne pas désespérer. Illyana lui fait part de son projet de tuer Belasco, mais Ororo lui demande d’abandonner cette idée, puis disparaît.

Illyana décide pourtant de mener son plan à terme et de se rendre dans la bibliothèque de Belasco afin d’y trouver un sortilège suffisamment puissant pour le détruire. Elle réussit pour la première fois à invoquer un disque transdimensionnel dans sa chambre et se rematérialise dans des galeries, où elle croise un instant les Nouveaux Mutants, lesquels ne la reconnaissent pas. Lorsqu’elle atteint la bibliothèque, Ororo la contacte une nouvelle fois mentalement, très en colère. Surprise, Illyana trébuche et tombe sur un autre disque, qui l’envoie sur le balcon surplombant la salle du trône de Belasco. De là, elle voit une Ororo beaucoup plus jeune qu’aujourd’hui affronter Belasco et le vaincre impitoyablement. Mais alors que son adversaire s’effondre, Ororo se transforme en un être à l’apparence démoniaque. Pour abattre Belasco, elle a dû sacrifier sa dernière parcelle d’innocence et succomber à la haine. Au final, c’est Belasco le vainqueur de cet affrontement. Il se relève d’ailleurs, indemne, tandis qu’Ororo se convulse à ses pieds.

Lorsqu’Illyana revient dans le présent, elle est attaquée par surprise par S’ym. Elle parvient à lui échapper en le poussant sur un disque transdimensionnel. Elle se précipite alors dans la salle du trône, où Ororo combat Belasco. Avant qu’elle ait pu intervenir, Pakhit attaque Ororo par derrière, avant de se jeter sur Illyana. Mais celle-ci n’a pas oublié les leçons de Pakhit et parvient à lui briser le cou. Il est trop tard pour sauver Ororo, qui s’apprête à accueillir la mort. Mais Belasco ne l’entend pas de cette oreille : il a décidé de se venger de celle qui a échappé à son emprise. Avec l’aide d’Illyana, il veut conjurer la troisième sanguine en offrant l’âme d’Ororo en sacrifice aux dieux des ténèbres.


Commentaire :

Soumise à Belasco, désormais privée des deux seuls êtres qu’elle pouvait considérer comme ses amies, la situation est plus critique que jamais pour la jeune Illyana. Claremont maîtrise bien son sujet et son déroulement. Aux dessins, Buscema cède ses crayons à Ron Frenz, mais l’encrage de Tom Palmer vient gommer les différences de style.


A noter :

L’apparition des Nouveaux Mutants trouve son explication dans New Mutants #14 (avril 1984, trad. in Titans n°72, janvier 1985) : Illyana utilise ses pouvoirs pour les téléporter à ses côtés au moment où elle est attaquée par S’ym à l’école du Professeur Xavier.


Casting :

Illyana.

Pakhit/Kitty Pryde, Ororo.

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Solar (Sunspot), Mirage, Félina (Wolfsbane), Magma, Stevie Hunter.

Belasco, S’ym.


Fille des Ténèbres (23 pages)
(Darkchild, in Magik #4, mars 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : Sal Buscema.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Bret Blevins & Tom Palmer.

Résumé :

Belasco ordonne à Illyana d’arracher l’âme encore vivante d’Ororo afin de conjurer la troisième sanguine. Mais la jeune fille se rebelle et plante la dague que lui tend son maître dans le cœur de son amie, la tuant sur le coup. Aussitôt, les éléments se déchaînent, et une tornade s’abat sur la forteresse de Belasco, semant la panique chez les démons. Illyana en profite pour invoquer son disque transdimensionnel et disparaître, emportant avec elle le corps d’Ororo.

Elle réapparaît dans le jardin d’Ororo, où elle enterre son amie. Celle-ci morte, le jardin se met à pourrir à grande vitesse. Soudain, le cadavre d’Ororo surgit de la tombe fraîchement creusée et se jette sur Illyana. Celle-ci a le réflexe d’invoquer un nouveau disque pour lui échapper. Dans la salle où elle apparaît, c’est son frère, Colossus, qui se jette sur elle. Nouvelle téléportation : elle aboutit sur Terre (elle ignorait jusqu’alors qu’il lui était aussi facile de quitter les limbes), devant la maison de ses parents. Ces derniers sont bien là, mais ils ne reconnaissent pas cet enfant d’une dizaine d’années et lui ferment leur porte. Désespérée, elle s’effondre, lorsque quelqu’un l’appelle. En se retournant, elle découvre les cadavres des X-Men qui lui font face. C’en est trop pour Illyana qui s’évanouit.

A son réveil, elle est une nouvelle fois prisonnière de Belasco. Celui-ci la torture jusqu’à conjurer une troisième sanguine qui vient trouver sa place sur son pendentif. Mais Belasco le lui arrache, la prive de ses pouvoirs sur les disques transdimensionnels, et l’abandonne en plein milieu d’une région désertique et gelée. Illyana va alors marcher jusqu’à aboutir à l’ancien sanctuaire d’Ororo. Le chêne qu’elle avait fait pousser est le dernier vestige de son jardin. Illyana va s’y réfugier. Là, pendant des mois, elle va tenter d’utiliser la magie qu’Ororo lui a enseigné. Mais son âme corrompue par Belasco fait échouer chacune de ses tentatives. Finalement, le chêne meurt, la privant de son seul refuge. Illyana réalise alors que, contrairement à Ororo, elle n’est pas une dispensatrice de vie. Elle décide d’utiliser ses pouvoirs magiques autrement, et concentre toute son énergie pour faire apparaître une épée, produit de son âme corrompue.

Ayant retrouvé toutes ses forces, Illyana se sent désormais de taille à affronter Belasco. Elle se matérialise dans sa salle du trône et passe aussitôt à l’attaque. Même S’ym n’est pas de taille à lui résister. Belasco doit lui aussi battre en retraite. Au fil de la bataille, Belasco reprend progressivement forme humaine, tandis qu’Illyana se change petit à petit en démon. Mais, lorsqu’elle tient enfin Belasco à sa merci, elle réalise qu’elle est en train de commettre la même erreur qu’Ororo autrefois. Elle parvient à contenir sa haine et se retient de lui porter le coup de grâce. Fou de rage, Belasco comprend alors que sa disciple vient d’échapper à son contrôle. Il jure de se venger avant de disparaître. Illyana retrouve son apparence humaine, puis décide de retourner sur Terre. Les X-Men retrouvent une Illyana plus vieille de sept ans.

Un an a passé depuis son retour des limbes, et Illyana n’a rien oublié de ce qu’elle y a vécu. Mais au sein des Nouveaux Mutants, elle sait qu’elle n’est plus seule.


Commentaire :

Conclusion réussie pour cette mini-série. Certes, on ne sort jamais des sentiers battus de la lutte du bien contre le mal, mais le récit est suffisamment habile, et son héroïne suffisamment touchante pour que tout cela fonctionne sans problème. De background character, Illyana gagne ici ses galons de personnage de premier plan. Mission accomplie pour Claremont.


Casting :

Illyana.

Les X-Men : Tornade (Storm), Serval (Wolverine), Diablo (Nightcrawler), Colossus, Kitty Pryde.

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Solar (Sunspot), Mirage, Félina (Wolfsbane), Magma.

Belasco, S’ym.