Afficher un message
  #173  
Vieux 10/11/2006, 19h50
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


TOP BD N°8
Le Surfer d’Argent
Lug, novembre 1985.



LE SURFER D’ARGENT : Exil ! (48 pages)
(Escape… to Terror !, in Silver Surfer, 1982)

Scénario : Stan Lee.
Dessin : John Byrne.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : John Byrne & Tom Palmer.

Résumé :

En plein cœur de l’Himalaya, le Surfer d’Argent se lamente sur son amour perdu, Shalla Bal. Il se souvient de sa vie d’antan, sur Zenn-La, de l’arrivée de Galactus, et du sacrifice qu’il dût faire pour sauver sa planète. Il se remémore également son arrivée sur Terre, en tant que héraut de Galactus, et comment il s’est rebellé contre lui pour protéger cette planète.

Une fois de plus, le Surfer d’Argent tente de franchir la barrière cosmique qui lui interdit de quitter la Terre. Sans succès. Soudain, au loin, il aperçoit un rayon laser montant vers le ciel. Il remonte jusqu’à sa source et arrive au Baxter Building. Les Quatre Fantastiques l’accueillent, et Mr. Fantastic lui annonce qu’il a trouvé le moyen de lui faire traverser la barrière de Galactus. Mais il doit le faire immédiatement, et ne jamais revenir sur Terre sous peine de s’y trouver à nouveau prisonnier. Le Surfer accepte. Il s’élance au moment précis où Mr. Fantastic enclenche son appareil, et parvient à passer à travers la barrière. Après de brefs adieux à ses amis, il part pour Zenn-La.

Lorsqu’il arrive sur sa planète natale, le Surfer d’Argent découvre une planète morte. Alors qu’il fouille les décombres, il est attaqué par deux vaisseaux. Il réplique instinctivement, avant de réaliser qu’il s’agit de vaisseaux originaires de Zenn-La. Après avoir secouru le pilote, il survole la planète jusqu’à trouver un immense camp de réfugiés. Lorsqu’il se pose au milieu de la population, ceux-ci se jettent aussitôt sur lui, l’accusant d’être responsable de cette situation. Parmi la foule, le Surfeur aperçoit Anddar, le père de Shalla Bal, et l’interroge. Celui-ci lui apprend que lorsqu’il s’est rebellé contre Galactus, ce dernier est revenu sur Zenn-La. En représailles de ce qu’a fait son ancien héraut, il a donné à ses habitants vingt-quatre heures pour quitter la planète, puis l’a dévorée. Les survivants sont revenus s’installer sur Zenn-La, où ils subsistent tant bien que mal.

Anddar Bal apprend ensuite au Surfer que Shalla Bal ne se trouve plus sur Zenn-La. Elle a été emportée par une créature dont la description qu’en fait Anddar correspond à Méphisto. Le Surfer se souvient alors de la jeune femme qu’il a rencontré chez le Docteur Fatalis (in Fantastic Four #155 à 157, février à avril 1975, trad. in Nova n°64-65, mai-juin 1983) et qu’il a prise alors pour Shalla Bal, avant de se rendre compte de son erreur. Il réalise à présent que c’était bien elle, et que Méphisto a tout manigancé. Il décide donc de retourner sur Terre, sachant qu’il y sera une nouvelle fois prisonnier de la barrière cosmique mise en place par Galactus.

Le Surfer d’Argent se rend en Latvérie, où il attaque le château de Fatalis. Il retrouve Shalla Bal dans les cuisines, où elle travaille comme servante. La jeune femme, sans souvenir de qui elle est réellement, est effrayée par l’irruption du Surfer et par son discours. C’est alors que Méphisto décide de faire son apparition. Avant que le Surfer n’ait eu le temps de réagir, il emporte Shalla Bal avec lui en Enfer. Le Surfer l’y suit et les retrouve. Méphisto lance contre lui des démons des profondeurs qui l’enserrent et plongent avec lui dans une mer de lave en fusion. Mais le Surfer se défait d’eux et fait une nouvelle fois face à Méphisto. Dans le duel qui s’ensuit, Méphisto sent que le Surfer est sur le point de l’emporter. Il lance alors une rafale qui frappe Shalla Bal de plein fouet. Le Surfer rompt le combat pour se porter au secours de sa bien-aimée. Mais il est trop tard. Méphisto transforme alors le corps de Shalla Bal en une boule d’énergie qui échappe aux mains du Surfer et s’envole pour regagner Zenn-La. Le Surfer s’élance à sa poursuite. Avant que la sphère n’ait atteint la barrière cosmique, il utilise sur elle son pouvoir cosmique afin d’effacer les horreurs commises par Méphisto. Puis il regarde l’aura cosmique de sa bien-aimée lui échapper à tout jamais.

Arrivée sur Zenn-La, la sphère d’énergie redevient Shalla-Bal. Et grâce au pouvoir cosmique du Surfer, elle va rendre à sa planète désolée la vie, qui se met à pousser miraculeusement dans son sillage.


Commentaire :

Retour de Stan Lee sur ce qui est probablement son personnage fétiche. On retrouve ici tous les ingrédients de la série d’origine, son amour perdu, son affrontement perpétuel contre Méphisto, ses lamentations. Même si Lee nous gratifie ici d’un happy-end, le Surfer demeure fondamentalement un personnage tragique. Quant aux dessins, si l’on ne retrouve pas John Buscema aux dessins ici, son ombre est néanmoins très présente sur cet album, en particulier grâce à l’encrage de Tom Palmer, qui gomme beaucoup des particularismes du style de Byrne.


Casting :

Le Surfer d’Argent (Silver Surfer).

Shalla Bal, Anddar Bal, Alicia Masters.

Les Quatre Fantastiques (Fantastic Four) : Mr. Fantastic, l’Invisible (Invisible Girl), la Chose (Thing), la Torche (Human Torch).

Méphisto.
Réponse avec citation