Afficher un message
  #18  
Vieux 16/10/2006, 14h48
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


STRANGE N°198
Lug, juin 1986.



LA DIVISION ALPHA : Tel Père, telle Fille ! (21 pages sur 22)
(How long will a Man lie in the Earth ‘ere he rot ?, in Alpha Flight #18, janvier 1985)

Scénario & dessin : John Byrne.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : John Byrne & Bob Wiacek.

Résumé :

Puck rend visite à Heather McNeil dans la pension où elle a trouvé résidence, et la surprend à se regarder dans la glace, portant contre elle l’uniforme de Guardian. Mais la jeune femme se défend de vouloir succéder dans ce rôle à son défunt mari. En revanche, elle est décidée à reformer la Division Alpha. Le premier qu’elle appelle est Véga, mais celui-ci décline sèchement son offre, n’ayant aucun intérêt à participer à l’équipe depuis que lui et sa sœur se sont séparés. Heather tente alors de joindre Shaman, mais sa secrétaire lui apprend qu’il a dû s’absenter de toute urgence.

Shaman se trouve en compagnie de sa fille Elizabeth sur le site où la jeune femme a assisté à une apparition surnaturelle. Shaman détecte des traces rémanentes de forces mystiques, sans pouvoir suivre leurs traces.

Dans un vieux manoir, Emily vit en compagnie de son arrière-grand-père, Lucas Stang, un vieillard âgé de 117 ans. Elle est venue vivre chez lui après la mort de ses parents un an plus tôt, mais le vieil homme a beaucoup de mal à accepter la présence de la jeune femme chez lui. Elle a parfois l’impression qu’il veut la tenir à l’écart de quelque chose, pour son propre bien. Effectivement, d’étranges choses vont bientôt se dérouler dans le manoir, et de simples œufs brouillés vont donner à Emily la frayeur de sa vie…

Informé par la police, Shaman va bientôt se rendre au manoir de Stang, en compagnie d’Elizabeth qui l’oblige à la prendre avec lui. Sur place, ils vont faire face un monstre issu d’une autre dimension , entièrement fait d’œufs brouillés… Les pouvoirs de Shaman vont rapidement le renvoyer dans sa dimension d’origine. Mais le calme ne va pas durer longtemps : lorsqu’ils se rendent dans le salon où se trouve Lucas Stang, Emily est soudain possédée par Ranaq, le Grand Dévoreur. Elle utilise ses pouvoirs contre Elizabeth, mais celle-ci va instinctivement les retourner contre elle, à la surprise de son père. Shaman se doutait que sa fille possédait des pouvoirs mystiques latents, mais c’est la première fois qu’ils se manifestent. Il va extraire de son sac une poignée de colifichets magiques et les lancer sur Ranaq, forçant la créature à quitter le corps d’Emily. Le calme revient à nouveau, mais Shaman sait qu’il est précaire, et que pour vaincre définitivement Ranaq, il devra voyager dans le passé, un siècle plus tôt, pour y découvrir le secret de Lucas Stang.

Pendant ce temps, plus au nord, Harfang retouve Douglas Thompson pour lui annoncer qu’elle ne peut répondre à son amour. Devant l’incompréhension de son ami, elle décide de lui montrer son véritable visage, lequel n’a rien d’humain.


Commentaire :

Un épisode qui devrait combler les amateurs de surnaturel à la sauce super-héroïque, inventif (la créature faite d’œufs brouillés) et spectaculaire. Byrne s’intéresse enfin davantage à Shaman, personnage qu’il a finalement assez peu développé jusque là, hormis dans les back-ups qui lui étaient consacrées (épisodes 5 & 6).


Casting :

La Division Alpha (Alpha Flight) : Heather McNeil Hudson, Puck, Shaman, Véga (Northstar), Harfang (Snowbird).

Elizabeth Twoyoungmen, Douglas Thompson, Emily Stang, Lucas Stang.

Ranaq le Grand Dévoreur.

Censure :

La page 19 a été supprimée :


Le visage d’Emily, lorsqu’elle est possédée par Ranaq, a été retouché sur plusieurs cases.





L’ARAIGNEE : Rencontre avec le Puma ! (20 pages sur 22)
(Introducing… Puma !, in Amazing Spider-Man #256, septembre 1984)

Scénario : Tom DeFalco.
Dessin : Ron Frenz.
Encrage : Josef Rubinstein.
Couverture : Ron Frenz & Joe Rubinstein.

Résumé :

L’Araignée fait le ménage dans un entrepôt où des marchandises volées sont recelées. Pendant qu’il combat les quelques truands présents, la Chatte Noire le prend en photo pour le Quotidien, avant de finir par participer au combat. Une fois les vilains assommés et entoilés, l’Araignée quitte la Chatte Noire pour rentrer chez lui développer ses photos et dormir quelques heures.

L’entrepôt dans lequel l’Araignée est intervenu appartenait à la Rose. Celui-ci décide de se débarrasser du héros costumé et fait appel à un tueur à gages : Thomas Fireheart, alias le Puma. Homme d’affaires d’origine amérindienne, Fireheart peut se transformer en un être mi-homme, mi-animal. Il quitte le Nouveau Mexique où il vit pour se rendre à New York et accepte l’offre de la Rose. Grâce à son odorat hyper-développé, il parvient à retrouver la trace de sa proie grâce à un simple bout de carton touché par l’Araignée.

Peter Parker se rend au Quotidien vendre ses photos. Pendant qu’il discute avec Betty Brandt, Mary Jane Watson arrive et lui annonce qu’elle a décroché un contrat de mannequin. Elle l’invite à fêter ça, mais Peter décline sa proposition. Un peu plus tard, alors qu’il voltige au-dessus des rues de New York, il évite de justesse un tuyau de cheminée lancé par le Puma. En tentant de se rattraper à la façade d’un immeuble, il se déboite l’épaule gauche. Au prix d’une douleur atroce, il parvient à remettre son bras en place, mais ne semble pas en mesure de se défendre lorsque le Puma fait son apparition.


Commentaire :

Première apparition du Puma, personnage qui occupera une place assez importante dans la série (et plus encore dans Spectacular Spider-Man) dans les années à venir. Le personnage tel qu’il apparaît ici fait beaucoup penser au Kraven des débuts, chasseur en quête de proies à la hauteur de son talent.


Casting :

L’Araignée (Spider-Man)

La Chatte Noire (Black Cat), Joe Robertson, Betty Brandt-Leeds, Mary Jane Watson.

Puma, la Rose.


Censure :

L'équivalent de deux pages de cet épisode ont été supprimées :

Page 2, panels 3 à 5 :



Page 3, panels 5 & 6 :



Page 4, panels 2, 3 & 5 :



Toute la page 5, à l'exception du premier panel :



Et le "poing" final de cet affrontement : page 6, panels 1 & 2 :






L’Araignée : Gare aux Griffes du Puma ! (21 pages sur 22)
(Beware the Claws of Puma !, in Amazing Spider-Man #257, octobre 1984)

Scénario : Tom DeFalco.
Dessin : Ron Frenz.
Encrage : Josef Rubinstein.
Couverture : Ron Frenz & Joe Rubinstein.

Résumé :

Lorsque le Puma s’apprête à porter le coup de grâce à l’Araignée, la Chatte Noire intervient. A première vue elle semble une proie facile pour le Puma, mais ses nouveaux pouvoirs vont porter la poisse à son adversaire, qui finira par chuter lourdement lorsque le toit s’effondrera inexplicablement sous lui. La Chatte et l’Araignée en profitent pour fuir, ce dernier n’était pas en état de se battre. Le Puma les suit mais renonce à les attaquer, préférant reprendre le combat lorsque l’Araignée sera seul. La Chatte raccompagne l’Araignée à son appartement, où il pourra se soigner.

A peine la Chatte Noire est-elle partie que Peter reçoit la visite de Mary Jane Watson. Elle a décidé de passer la soirée avec lui, mais le sens d’araignée de Peter l’informe que le Puma est sur le point de passer une nouvelle fois à l’attaque, et il pousse Mary Jane hors de chez lui. Du couloir, la jeune femme entend des bruits de lutte à l’intérieur. Lorsqu’elle parvient à fracturer la porte, Peter a disparu et l’appartement est sens dessus-dessous.

L’Araignée a réussi à entraîner le Puma hors de son appartement. Leur combat les conduit dans une salle de gym. L’Araignée esquive un lourd appareil de musculation, mais celui-ci passe à travers la fenêtre et menace de s’écraser sur les passants dans la rue. Il rattrape l’appareil d’un jet de toile, mais entraîné par son poids il tombe et s’écrase sur le toit d’un bus. Le Puma pourrait alors facilement l’achever, mais il estime que ce serait indigne de lui. Il a trouvé un adversaire à sa hauteur, et préfère reporter à une prochaine fois leur affrontement.

De son côté, le Caïd a été informé des projets de la Rose d’éliminer l’Araignée, projets qui vont à l’encontre des siens. Il envoie l’Arrangeur pour convaincre la Rose d’abandonner son projet. Celui-ci cède, n’étant pas de taille à se mesurer au Caïd. Mais il reçoit la visite du Super-Bouffon, qui lui offre son soutien.

Lorsqu’il rentre chez lui, Peter Parker retrouve Mary Jane, folle d’inquiétude. Il commence à improviser une explication aux évènements dont elle a été témoin, mais elle l’interrompt et lui révèle qu’elle sait depuis des années qu’il est l’Araignée !


Commentaire :

Joli coup de théâtre final pour cet épisode, qui va marquer un tournant décisif dans la vie de Peter et sa relation avec Mary Jane. Nous y reviendrons plus en détail le mois prochain. L’essentiel de cet épisode est consacré à l’affrontement entre l’Araignée et le Puma, qui apparaît comme un digne successeur à Kraven le Chasseur.

Casting :

L’Araignée (Spider-Man).

La Chatte Noire (Black Cat), Mary Jane Watson

Le Puma, la Rose, le Caïd (Kingpin), l’Arrangeur, le Super-Bouffon (Hobgoblin).


Censure :

La page 16 de cet épisode a été supprimée :



En outre, le visage du Puma a ici ou là été retouché pour paraître moins effrayant. La différence est tout de même très minime :


De la vo à la vf...




DAREDEVIL : Prophétie (22 pages)
(Prophecy, in Daredevil #215, février 1985)

Scénario : Denny O’Neil.
Dessin & encrage : David Mazzuchelli.
Couverture : David Mazzuchelli.

Résumé :

Il y a cent ans : Two-Gun Kid vient en aide à deux indiens, attaqués par un groupe de cow-boys. Après avoir mis ces derniers en fuite, il constate que l’un des indiens a été tué. L’autre, son frère, lui apprend que les cow-boys voulaient s’emparer d’une carte qu’il détient, laquelle indique l’endroit où se trouve un document signé par le président Arthur faisant des indiens les propriétaires des terres sur lesquelles ils vivent. Two-Gun Kid offre au jeune homme de l’aider à retrouver ce titre de propriété.

En route, ils sont interceptés par le shérif de Tombstone qui vient arrêter l’indien, accusé par les hommes qui l’ont attaqués et leur leader, un dénommé Rance Keeno. Two-Gun Kid lui conseille de suivre le shérif puis, sous son identité civile de Matthew Hawk, avocat, il va lui venir en aide lors du procès et prouver son innocence. Ensemble, ils repartent à la recherche du fameux document, et arrivent dans une grotte. A peine y sont-ils entrés qu’une explosion en condamne l’accès. Two-Gun Kid trouve une autre sortie et surprend Keeno et ses hommes qu’il désarme. Il fait jurer à Keeno de ne plus jamais remettre les pieds sur le territoire des indiens. Ceux-ci remercient Two-Gun Kid pour son aide, même s’ils n’ont pas réussi à retrouver le titre de propriété.

Aujourd’hui : Matt Murdock se réveille en sursaut. Le rêve qu’il vient de faire l’intrigue beaucoup. Il se rend à son cabinet où se trouve déjà Foggy : ses relations avec sa femme ne s’améliorent pas, et Foggy envisage de se séparer d’elle pour un temps. Ils reçoivent la visite d’un certain Keeno, un homme d’affaires qui a en projet la construction d’une centrale nucléaire en Arizona, et qui a besoin d’eux dans un procès qui l’oppose à une tribu indienne affirmant avoir des droits sur ses terres. Murdock est troublé par le fait que cet homme porte le même nom que celui dont il a rêvé la nuit précédente. Pour en avoir le cœur net, il décide de se rendre en Arizona.

A sa descente d’avion, Murdock est accueilli par un jeune indien, Timmy Lune Rouge. Celui-ci lui parle des projets industriels de Keeno qui menacent l’équilibre écologique de toute la région. Timmy l’accompagne jusqu’à son hôtel, mais lorsqu’il en repart il est agressé par un groupe d’hommes. Murdock enfile son costume et vient en aide à Timmy. Il n’est pas surpris de découvrir que celui-ci possède une vieille carte identique à celle de son rêve. Ils se rendent sur place mais au lieu de fouiller la grotte, ils en font le tour, Daredevil ayant perçu grâce à son toucher ultra-sensible un tracé sur la carte qui avait échappé à Two-Gun Kid. Ils trouvent le document sous un rocher, abîmé mais encore lisible. A cet instant, une fusillade éclate, et ils doivent se réfugier dans la grotte. Une grenade fait s’effondrer l’entrée. Daredevil suit le chemin qu’il a vu Two-Gun Kid emprunter dans son rêve et trouve l’autre sortie. Il tombe sur Keeno et ses hommes de main et prend sans mal le dessus sur eux. Un siècle après, Daredevil à achever la tâche de Two-Gun Kid.


Commentaire :

Une idée originale de la part de O’Neil de faire un parallèle entre Two-Gun Kid et Daredevil. Il est vrai que les personnages ont quelques points communs (avocats le jour, justiciers la nuit), ce qui n’avait jamais été souligné à ma connaissance (ni depuis d’ailleurs). Et si le scénariste use de quelques facilités pour lier les deux récits, le résultat demeure agréable, d’autant plus que Mazzuchelli signe une belle prestation, en particulier lors du flashback.


Casting :

Daredevil.

Two-Gun Kid, Franklyn ‘Foggy’ Nelson, Timmy Lune Rouge.

Keeno.

Dernière modification par Niglo ; 18/10/2006 à 19h43.