Afficher un message
  #3  
Vieux 06/08/2006, 13h50
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
JUSTICE MACHINE
featuring the Elementals LTD N°3

Publié par Comico en Juillet 1986.
"The Powerplay Affair", 26p.
Scénario: Bill Willingham
Dessin: Mike Gustovitch
Cover: Mike Gustovitch



Darkforce semble instoppable...

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Alors que Georwell (contraction de Georges Orwell, auteur de 1984) sombre dans le chaos suite au vol d'énergie de Darkforce, Zarren accuse les Elementals, capturés par Justice Machine d'actes de terrosiem et de rebellion. Ceux-ci ont beau se défendre comme ils peuvent, arguant qu'ils ignoraient les intentions de Darkforce, pensant libérer un combattant de la liberté dans une société oppressive, Zarran les condamne à la peine capitale!


Dommage que les second splans soient si pauvres car le reste est réalisé avec enthousiasme.

Il faut dire que Georgwell est dans un sale état: plus d'énergie, des émeutes, des morts par centaines (classes aisées) ou par millions (parmi les sub-citizens), le tout à cause de l'énergie que vole Darkforce pour ouvrir le portail dimensionnel à des démons censés l'aider à conquérir Georwell.
La Justice Machine va s'entraîner dans sa "salle des dangers" en vue du combat contre les démons qui commencent à débarquer mais, aprés avoir discuté entre eux, et que Diviner ait révélé que les Elementals sont sincéres dans leurs déclarations, Challenger force Zarran à lui céder les Elementals en les enrolant dans son équipe. Ils attaquent alors le vaisseau-mère (c'est V? ) et arrivent presque à leur fin mais....


Comment vont-ils s'en sortir...réponse le mois prochain!

Commentaire:
Cette mini-série est bien sympatique mais l'enthousiasme retombe un peu pour ce numéro qui est franchement décompressé. A quoi sert de nous radoter sur 4 pages les événements du n°1 alors que c'est une mini-série?
De même l'attaque du vaisseau mère s'étale complaisament sur 5 pages où les 2 équipes ne font que progresser sur des pages avec 2 panels.


Une occasion rare, voire une scéne déja vu d'Elementals dessinée par un autre

Et l'ennui, c'est que si les visages, expressions et poses sont réussis, tout le reste est aux abonnés absent: aucun décor, rien que des grands panels vides avec un aplat de couleur. Heureusement, la colorisation est réussie mais l'impression de vide est omniprésente.
Quelques bons points quand même: on perçoit un peu, grâce à la catastrophe, comment est organisé Georwell, avec 2 classes de citoyens, les sous-citoyens étant beaucoup plus nombreux mais aussi beaucoup plus vulnérables. De même, tout est enregistré, surveillé et plusieurs polices existent avec des noms évocateurs: Uncle Kindly, Brother Benevolent, Father Disciplinarian. Cela n'est pas développé mais apparait en background.


C'est comme ça sur 5 pages...



Un numéro quasiment sans seconds plans et trop décompressé. Cela reste quand même fort sympathique.

Visitez le topic consacé à JUSTICE MACHINE!