Afficher un message
  #5  
Vieux 06/08/2006, 13h27
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
AMBUSH BUG STOCKING STUFFER
Publié par DC en Décembre 1985, 40p.
Scénario: Keith Giffen et Robert Loren Fleming
Dessin: Keith Giffen (et 2 pages d'Ernie Colon)
Encrage: Bob Oskner
Cover: Keith Giffen encré par Bob Oskner



Résumé:
Comme d'habitude, impossible de résumer un numéro d'ambush Bug, encore moins celui-là qui est particulièrement revêche à toute progression logique.
AmBush Bug et sa bouée qui fait "Honk!" courrent dans le désert en direction de la plage...jusqu'à ce qu'Ambush Bug découvre qu'il s'est trompé d'embranchement et qu'il se trouve....à Dien Bien Phu!


Honk?

Le voila donc devenu soldat venu venger l'honneur américain, contre les Hukka, créatures difformes quiressemblent à un poulet plumé. suivent quelques délires sur les différentes manières de tuer les Hukka avant d'attaquer l'histoire principale, à savoir "Night of the Living Doll".
Ambush repense sans cesse à Cheeky, sa poupée side-kick morte au combat, tandis que la ville fait fâce à des agressions contre des poupées, qui sont dévorées! Ambush se rend compte alors que:


"Missing coffin!!!"

Et oui, Cheeky hante la ville, dévorant les autres poupées comme un mort vivant! Ambush retrouve Cheeky mais à la page suivante, tout se passe comme si ambush le cherchait encore!8) Giffen pense alors avoir fini son comics mais ce numéro ne fat pas 22 mais 40p!


Giffen se compare à un salariman japonais travaillant dans les mangas.

Donc le voila contraint de remplir les pages restantes avec des délires avant de reprendre son histoire, avec Ambush Bug qui découvre qu'il a déja retrouvé Cheeky quelques pages auparavant. Il va donc enfreindre une loi du comic book et donc se téléporter page 19, dans le sens inverse du récit! Il n'en faut pas plus pour que Jonni Dc, Continuity Cop, s'intéresse à son cas et lui fasse la morale. Mais à la fin, alors que son appart brûle, Ambush Bug trouve cheeky intact et "vivant" à ses pieds: c'est un cadeau du Joker!


Jonni Dc veille au grain!

Commentaire:
Ce numéro est moins intéressant que la mini qui l'a précédé, surtout pour ceux qui l'ont déja lu. en effet, pa smal de gags ou d'intermédes sont des ressucées de gags ou situations déja rencontrées dans la mini. De plus, cetee histoire très morcelée est trop longue pour un 40p et perd de son impact. On rit moins qu'auparavant, même si le personnage de Jonni DC est toujours aussi poilant.


Cheeky dévorant une poupée dans les fourrées.....

A noter que 2 pages sont dessinées par Ernie Colon, pour un intermède qui est une parodie des pages commerciales pour programmes TV pour les enfants dans les comics. Quelques gags restent un peu en mémoire, mais de manière très brève. Pour quelqu'un qui n'a pas lu la mini auparavant, le plaisir de lecture sera sans doute plus grand.


Un numéro special un peu décevant même si toujours très original par rapport aux autres productions de l'époque.

Visitez le topic consacré à AMBUSH BUG!