Afficher un message
  #5  
Vieux 18/06/2006, 12h59
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
BATTLESTAR GALACTICA N°5
Publié par Marvel en Juillet 1979.
Basé sur l'épisode "Planet of the gods"
"A Death in the Family!" 17p.
Scénario: Roger Mc Kenzie
Dessin: Walt Simonson
Encrage: Klaus Janson
Cover:Walt Simonson encré par Klaus Janson



Mort aux pouffes! Laissez les hommes entre eux!

Résumé:
Si vous avez raté l'épisode précédent...
Alors que le docteur de la flotte travaille à un remède pour guérir les pilotes victimes de l'épidémie, Starbuck, Appolo et Serina partent en reconnaissance car quelque chose suit le Galactica. Starbuck, qui est parti en avant, se fait capturer par les Cyclons et est amené devant leur chef, accompagné de Baltar, responsable du raid des Cylons sur les colonies.
Selina se propose à Boomer et ils se marrient. A la fin de la cérémonie, une lumière inonde la piéce: ils ont trouvé la planète Kobol parmi les ténébres!


Proposé et marié en 2 panels, c'est du rapide!

Parti l'explorer, Serina, Amada et Appolo découvrent les ruines d'une cité qui pourrait contenir le chemin de la Terre (viens voir Ulysse31! ). Dans les ruines, ils tombent sur Baltar qui leur propose de tenter un raid sur les Cylons en faisant croire qu'il raméne Amada prisonnier. En guise de sa bonne foi, il a fait libérer Starbuck, qui rejoint ses compagnons.
En utilisant plusieurs fois son médaillon du conseil des 12 (me demandez pas...), Amada enclenche des mécanismes qui ouvrent une tombe secréte qui contient des hiéroglyphes avec le chemin de la Terre. Mais Baltar, qui pille la tombe provoque la destruction du temple: les héros sortent, le laissant parmi les décombres, sans avoir pu déchiffrer à temps les hiéroglyphes ...


Le coup du vieux temple qui tombe...on se croirait dans les Mystérieuses Cités d'Or!

Au dehors, le chef des Cylons n'a pas attendu le résultat du plan de Baltar pour attaquer: les filles vont au combat mais sont en difficulté. Heureusement, bien que faibles et fiévreux, les pilotes hommes débarquent et font fuir les Cylons mais, sur Kobol:


Allez hop, on se débarasse vite fait de l'obstacle à l'amitié entre nos 2 héros!

Commentaire:
Un scénario plutôt peu solide, avec des ellypses bizarres (Starbuck capture hors panel), des ficelles déja vues mille fois (le temple avec la tombe) ou même des événements peu crédibles (l'histoire du plan de Baltar). Et pourtant, ça se laisse lire, non seulement parce que tout celà se passe très vite, à un rythme effréné, mais surtout parce que Walt Simonson et Klaus Janson assurent comme des bêtes.
L'un convient tout à fait à l'autre et on ne peut que regretter qu'ils n'aient pas plus collaborés ensemble. Les expressions des visages, des corps, sont justes et ....expressives!8) . Le tout est bien sur très dynamique, ce qui fait qu'on pardonne quelques approximations, du genre de celles de la couverture.
Qui plus est, au second degré, ce numéro est plutôt croustillant: à peine marié, tout est fait pour zigouiller la promise d'Appolo, le laissant seul.... avec Starbuck, son éternel buddy! Qui plus est, alors que le propos se voudrait un peu féministe, les femmes sont quand même sauvées par des mecs qui débarquent avec 40 de fièvre pour faire le boulot qu'elles n'ont pas réussi!


C'est l'empereur du Disco? Il est vraiment terrrrrifiant!

Dernière anecdote: dans le courrier, des quasi excuses pour le travail brouillon d'Ernie Colon sur les premiers numéros. Son talent est loin d'être remis en cause mais les circonstances calamiteuses dans lesquelles ont été faites le Super Special et les 3 premiers numéros de la série sont détaillées: dead-line impossible à tenir, script qui change au dernier moment pour être identique au film, personnage dont on apprend qu'il est noir alors que la moitié de l'épisode est déja dessiné, retouche du Super Special avec ajouts pour en faire en urgence les premiers numéros de la série en un temps record etc...


Un numéro intéressant, surtout visuellement, avec un tandem du feu de dieu!

Visitez le topic consacré à BATTLESTAR GALACTICA!