Afficher un message
  #4  
Vieux 29/04/2006, 23h32
Avatar de michel
michel michel est déconnecté
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Toulouse
Messages: 19 858
michel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrison
Le problème de la VF sur une famille de titres Marvel, c'est le manque de synchronisation entre les différentes séries. On en aura un bel exemple cet été avec les titres Spider-Man et l'histoire du symbiote, mais la création des West Coast Avengers est un cas typique aussi :

Avengers #246 08/84 – Strange n°212 08/87
West Coast Avengers Ltd #1 09/84 – RCM n°8 05/87
Iron Man Annual #7 10/84 – inédit, se place entre les #188 et #189, Nova n°96 et n°97 : 01/86
...
West Coast Avengers #1 10/85 – Titans n°86 03/86
Vision & Scarlet Witch Ltd2 #1 10/85 – Titans n°87 04/86
West Coast Avengers #2 11/85 – Titans n°88 05/86
Vision & Scarlet Witch Ltd2 #2 11/85 – Titans n°89 06/86
West Coast Avengers #3 12/85 – Titans 98 03/87

En VO, l'idée de la création de l'équipe prend place dans Avengers. La mise en place se fait dans la mini, avec l'Annual d'Iron Man qui se situe pendant la mini. Puis un an après, la série régulière est lancée, en crossover avec la deuxième mini Vision & Scarlet Witch.

En VF, c'est bien simple, tous les préambules seront publiés... en dernier Lug a décidé de publier la mini Vision & Scarlet Witch dans Titans avant l'ongoing West Coast Avengers, alors qu'aux USA elles sont sorties conjointement. Mais comme les deux premiers numéros des deux séries s'entrecroisent, Lug a été obligé de publier les deux premiers épisodes de West Coast Avengers qui tombent comme un cheveu dans la soupe. Le décalage avec la série mère, Avengers, est quand même d'un an et demi ! Le #3 ne viendra qu'après la publication (partielle) de Vision & Scarlet Witch, mais encore cinq mois avant la génèse de la série dans Strange n°212 d'août 87.

L'autre série trés en avance par rapport à Avengers, c'est donc Iron Man, mais là c'est moins grave car dans cette période les deux séries ont peu interféré. Néanmoins, dans cet Annual resté inédit apparaît un super-vilain qu'on reverra dans West Coast Avengers #1, donc dans le Titans du mois de mars. D'où l'intérêt de le résumer maintenant.


Iron Man Annual #7 : 1984, When Giants Walk The Earth ! par Bob Harras / Luke MacDonnell / Brian Akin & Steve Garvey. Cover de Luke MacDonnell.



Un épisode bourré de testostérone, comme le montre le logo en bas de la couverture. Cet Annual se situe pendant la mini West Coast Avengers (Cytrash en a fait une très bonne critique ici) qui voit l'équipe s'installer dans ses locaux de Los Angeles.



Hawkeye met du coeur dans sa nouvelle fonction de chef mais a encore du boulot pour apprendre à ne froisser personne. Lui et Mockingbird ne peuvent s'empêcher de remarquer qu'Iron Man reste très distant (alors que pour Hakweye en tant que Vengeur originel il est un peu la caution de l'équipe). Ils ignorent que ce n'est pas l'Iron Man d'origine, car c'est Rhodey qui a pris la place de Stark dans l'armure ! Rhodey est lui-même perturbé : au départ il a accepté de remplacer Tony le temps que celui-ci résolve ses problèmes d'alcool. Le souci, c'est qu'il y a pris goût, au point d'accepter de rejoindre les Vengeurs, et il n'a aucune envie de rendre l'armure à Tony. Celui-ci apprend par la télé que Rhodey a rejoint les Vengeurs, il ne sait pas quoi en penser, mais dès qu'il voit Iron Man arriver il l'engueule pour ne pas s'impliquer davantage dans le nouveau business qu'ils essaient de monter. Bien sûr Rhodey l'envoie péter.



Rhodey se remonte un peu le moral en aidant à sauver des vies lors d'un accident sur une plate-forme pétrolière. Pendant ce temps, Erik Josten a rendez-vous dans le laboratoire du Dr. Karl Malus, dans le but de retrouver ses pouvoirs. Il lui raconte en détail son histoire : à la base, il était un mercenaire à la solde du Baron Zemo. L'Enchanteresse le dota d'une super-force (en utilisant la machine de Zemo qui avait servi à donner ses pouvoirs à Wonder Man) et fit de lui Power Man (Avengers Vol.1 #21-22). Il comptait alors parmi les poids lourds : les plus grands super-villains (le Red Skull, le Mandarin, la Lethal Legion) ont loué ses services et il pouvait tenir tête aux Vengeurs. La disgrâce commença quand Luke Cage le battit en duel pour récupérer le nom de Power Man (Power Man #21). S'étant rebaptisé Goliath, il fut ensuite manipulé par Count Nefaria, qui le trahit et siphonna ses pouvoirs (Avengers #164). Il tenta alors de redevenir simple mercenaire sous le nom de Smuggler mais se fit coffrer par Spider-Man (Spectacular Spider-Man #54). C'est en prison qu'il entendit parler de Malus : un scientifique qui étudiait les super-pouvoirs et qui avait reboosté ceux de Fly (Spider-Woman #30). Aussi décida-t-il de prendre contact avec lui dès sa sortie de prison.



Malus accepte d'aider Josten à retrouver ses pouvoirs, en compensation il devra travailler six mois pour lui. Après de nombreux examens, Malus est impressionné par les techniques employées par Zemo et déclare pouvoir les reproduire. En bonus, il peut même donner à Josten un nouveau pouvoir : celui de changer de taille comme Giant-Man ! Car il dispose du sérum de Hank Pym



Il y a peu, un certain Daddy Longlegs, déjà vu dans Spider-Woman, est venu le voir pour qu'il lui rende une taille normale. Etant nain à la base, il avait dans un acte désespéré pour grandir absorbé un échantillon non testé du sérum de Pym qui avait fait de lui un géant. Malus réussit et en profita pour isoler le fameux sérum ! Josten accepte... et ça marche !



Malus exulte d'avoir réussi à créer un goliath. Josten décide de garder le nom, trouvant juste que lui aussi pique le nom d'un ancien ennemi. Et il trahit aussitôt Malus, refusant de se mettre à son service comme convenu maintenant qu'il a obtenu ce qu'il voulait. Il teste immédiatement ses nouveaux pouvoirs en ville, et ne tarde pas à être repéré par Iron Man.



Goliath constate avec joie que la combinaison de sa force ionique avec sa super-taille est un fabuleux cocktail ! Elle lui donne en particulier d'extraordinaires réflexes, ce qu'Iron Man constate à ses dépens. Goliath le surclasse et l'envoie bouler à des kilomètres, il jubile devant la télé avant de reprendre sa taille normale et de disparaître. Secoué, Iron Man parvient à revenir sur les lieux du combat, mais c'est trop tard et il se fait même insulter pour avoir échoué.

Iron Man passe la nuit au Q.G. des Vengeurs et finit par comprendre que Goliath est bien l'ancien Power Man. Au matin, Hawkeye et Wonder Man le rejoignent, Iron Man refuse d'abord leur aide, il en fait une affaire personnelle, mais maintenant il fait partie d'une équipe et il doit apprendre à fonctionner avec elle. Wonder Man a une idée : lui et Power Man ont acquis leurs pouvoirs ioniques via la même machine, en utilisant les équipements utilisés sur lui lors de son retour à la vie pour des examens ils doivent pouvoir bricoler un traceur pour repérer Goliath. Vision fait envoyer le matériel de New York, et bingo : après plusieurs heures de survol de Los Angeles ils finissent par repérer Goliath dans un motel. Seulement... Wonder Man et Hawkeye se font rétamer en deux minutes ! Iron Man sonne la retraite, et décide d'élaborer un plan avant de repartir à l'attaque...

Goliath a entrepris de détruire les célèbres lettres épelant "Hollywood" sur les hauteurs de Los Angeles. Cette fois-ci les trois Vengeurs attaquent simultanément pour désorienter Goliath.



Hawkeye utilise des flèches au magnésium pour l'éblouir, Wonder Man lui rentre dedans et Iron Man le soumet à de puissants rayons soniques ! Paniqué, dans les cordes, Goliath décide de grandir encore, jusqu'à 60 mètres ! C'est trop...



Le corps de Josten n'a pas pu supporter un tel stress et il tombe dans le coma. Iron Man envoie Hawkeye et Wonder Man préparer un local pour contenir Goliath dans leur Q.G. Finalement il se trouve des points communs avec Goliath, un certain manque de confiance en soi. Et au loin Malus regrette que son poulain n'ait pas voulu coopérer avec lui.

Un épisode intéressant, on en arrive presque à plaindre ce pauvre Josten qui s'est toujours fait manipuler et dont le plan pour retrouver ses pouvoirs n'était pas si mauvais. On le retrouvera donc en VF dès le mois de mars, Malus lui réapparaîtra en 2008 dans les inédits de Captain America.
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.