Afficher un message
  #4  
Vieux 22/04/2006, 01h13
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPECIAL STRANGE N°42
Lug, décembre 1984.



LES ETRANGES X-MEN : Réunion (22 pages)
(Reunion, in Uncanny X-Men #154, février 1982)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin : Dave Cockrum.
Encrage : Bob Wiacek & Joe Rubinstein.
Couverture : Dave Cockrum & Joe Rubinstein.

Résumé :

Le Professeur X a décidé d’installer le Q.G. des X-Men sur l’ancienne île de Magnéto, dans le Triangle des Bermudes. Il estime que, étant donné le sentiment anti-mutant qui ne cesse de monter aux Etats-Unis, ils y seront plus en sécurité. Tout le monde participe au déménagement, à l’exception de Tornade et Cyclope, qui sont restés au manoir. Après une partie de handball, ils discutent de leur rôle respectif au sein de l’équipe (l’ancien leader et la nouvelle), lorsqu’un bruit assourdissant les pousse à l’extérieur : ils arrivent à temps pour voir un vaisseau spatial passer juste au-dessus d’eux et plonger dans le lac. Ils se précipitent au secours du pilote, qui n’est autre que Corsaire, le leader des Starjammers.

Pendant que Corsaire est évanoui, Cyclope trouve sur lui un médaillon renfermant une photo de lui et de son frère, Alex. A son réveil, il l’interroge et Corsaire lui révèle qu’il est son père. Mais ils n’ont pas le temps de poursuivre la discussion : les Sidri, les créatures qui poursuivaient Corsaire à travers l’espace, l’ont retrouvé et attaquent le manoir. Les trois héros parviennent à leur échapper et à gagner le Blackbird, mais le manoir est en grande partie détruit. Et ils ne sont pas au bout de leurs peines, puisque les Sidri se regroupent et se transforment en un vaisseau spatial qui les prend en chasse. Après une poursuite au-dessus de New York, Tornade crée un cyclone qui va faire perdre leur cohésion aux Sidri. Les créatures se posent dans un raffinerie pétrolière, que Corsaire n’hésite pas à faire exploser, sans se soucier des risques courus par les employés se trouvant sur le site. Le calme revenu, il apprend à Tornade et Cyclope que Lilandra a été enlevée, et que tout laisse à penser qu’elle est retenue sur Terre.


Commentaire :

Retrouvailles entre Cyclope et Corsaire, ce dernier découvrant ce que les lecteurs savaient depuis quatre ans. La scène d’action est moyennement réussie, mais permet de souligner le fossé séparant le père du fils. A l’inverse, Tornade et Cyclope apparaissent ici plus proches qu’ils ne l’ont jamais été.


A noter :

La précédente apparition de Corsaire a eu lien dans Uncanny X-Men #108 (décembre 1977, trad. in Spécial Strange n°17, août 1979)


Casting :

Les X-Men : Professeur X, Cyclope (Cyclops), Serval (Wolverine), Colossus, Tornade (Storm), Diablo (Nightcrawler), Kitty Pryde.

Corsaire (Corsair), Illyana Raspoutine, Peter Corbeau, Carol Danvers.

Les Sidri.




LES ETRANGES X-MEN : Deathbird (21 pages sur 23)
(First Blood, in Uncanny X-Men #155, mars 1982)

Scénario : Chris Claremont.
dessin : Dave Cockrum.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : Dave Cockrum & Bob Wiacek.

Résumé :

Cyclope est choqué d’apprendre que Corsaire est son père, et l’est tout autant de découvrir que Tornade était au courant et ne lui a rien dit. La dispute est interrompue lorsque le Blackbird est téléporté à bord d’un vaisseau shi’ar, où ils sont rejoints par le reste des X-Men. Gladiator et les conseillers de Lilandra les accueillent, et leur déclarent qu’ils sont prêts à tout pour récupérer l’impératrice et châtier les kidnappeurs. A la demande de Xavier, ils acceptent de laisser aux X-Men vingt-quatre heures pour la retrouver, après quoi ils interviendront. En outre, Kitty et Diablo doivent rester à bord du vaisseau à titre d’otages.

Les X-Men se rendent chez les Vengeurs pour trouver du renfort, mais seuls Jarvis et Tigra sont présents. Celle-ci accepte de les accompagner. De leur côté, Corsaire et Tornade se rendent en ville, où ils sont attaqués par Deathbird, accompagnée d’extraterrestres baptisés les Broods. Les X-Men et Tigra arrivent à leur tour. La bataille se déroule dans un immeuble en construction. Les Broods sont rapidement vaincus, mais Deathbird prend Xavier en otage et s’enfuit à bord de sa fusée, dont le décollage fait s’effondrer l’immeuble. Au milieu des décombres, les X-Men découvrent le cadavre de Colossus.


Commentaire :

Dans la lignée de l’épisode précédent, l’intrigue se rapproche davantage de la science-fiction que du récit de super-héros tel qu’habituellement traité dans cette série. Le résultat ici n’est pas très convaincant, la longue scène d’action est brouillonne, les enjeux de cette bataille peu clairs, et hormis le coup de théâtre final, pas grand chose de notable ici.


A noter :

La précédente apparition de Deathbird a eu lieu dans Avengers #189 (novembre 1979, trad. in Le Combat d’Oeil de Faucon, Les Vengeurs n°9, février 1983).

Première apparition des Broods, qu’on n’a pas fini de revoir.

Le MCP situe cette apparition de Tigra entre Avengers #214 (décembre 1981, non traduit) et Avengers #215 (janvier 1982, non traduit).


Casting :

Les X-Men : Professeur X, Cyclope (Cyclops), Serval (Wolverine), Colossus, Tornade (Storm), Diablo (Nightcrawler), Kitty Pryde.

Corsaire (Corsair), Tigra, Jarvis.

Gladiator et la Guarde Impériale shi’ar.

Deathbird, les Broods.


Censure :

Cet épisode a été réduit de deux pages (scannées par Michel) :







La blessure de Colossus a été retouché en vf :






L’ARAIGNEE et L’HOMME-FOURMI : L’Ecole du Crime (22 pages)
(The Assassin Academy, in Marvel Team-Up #103, mars 1981)

Scénario : David Michelinie.
dessin : Jerry Bingham.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : Jerry Bingham & Joe Rubinstein.

Résumé :

Alors qu’il passe la soirée avec sa fille Cassie, Scott Lang reçoit la visite d’un ex co-détenu, Gus Sweezer, qui lui parle de l’entraînement qu’il suit, en compagnie d’autres criminels, et l’invite à le rejoindre. Scott décline. En partant de chez lui, Gus est renversé par une voiture, ce qui va pousser Scott à enquêter sur cette école du crime dont son ami lui a parlé.

L’Araignée est sur le coup également, envoyé par Jameson pour enquêter sur la hausse de la criminalité ces dernières semaines. Il découvre un bâtiment où des dizaines de criminels se trouvent, ainsi que l’homme qui assure leur formation : le Maître de Corvée. Celui-ci fait une démonstration de ses talents à l’Araignée : il manie son bouclier aussi bien que Captain America, l’épée comme le Chevalier Noir, et assomme son adversaire en faisant ricocher sa canne à la manière de Daredevil.

Lorsque Scott Lang arrive à son tour sur les lieux, il n’a aucun mal à y être accepté, grâce à son casier judiciaire. Après avoir découvert l’Araignée ligoté, il revêt son costume d’Homme-Fourmi et le libère. Ils partent ensuite pour un entrepôt, cible des hommes du Maître de Corvée. Les criminels sont arrêtés assez facilement, et le Maître de Corvée disparaît. L’Araignée et l’Homme-Fourmi le retrouvent sur le toit du World Trade Center, où un vaisseau l’attend. Ses talents lui permettent de tenir tête à l’Araignée, mais il est surpris lorsque l’Homme-Fourmi utilise son gaz agrandissant sur une fourmi. Il a néanmoins la présence d’esprit d’utiliser une cartouche de magnésium pour aveugler ses ennemis, et parvient à fuit à bord de son vaisseau.


Commentaire :

Le Maître de Corvée est un personnage intéressant, de même que l’école du crime qu’il a créé. Cet épisode est anecdotique mais agréable à suivre, même si les dessins de Bingham auraient gagné à ne pas être encrés par Mike Esposito.


A noter :

C’est la deuxième apparition du Maître de Corvée, après ses débuts dans Avengers #195-196 (mai-juin 1980, trad. in Défi aux Vengeurs, Les Vengeurs n°11, octobre 1983).

Le MCP situe cette apparition de l’Homme-Fourmi entre Incredible Hulk #262 (août 1981, non traduit) et Iron Man #151 (octobre 1981, trad. in Strange n°155, novembre 1982).


Casting :

L’Araignée (Spider-Man), l’Homme-Fourmi (Ant-Man).

Cassie Lang, J. Jonah Jameson, Gus Sweezer.

Le Maître de Corvée (Taskmaster).


LA CHOSE et TRITON : Dans les Profondeurs (18 pages)
(Serpents from the Sea, in Marvel Two in One #65, juillet 1980)

Scénario : Mark Gruenwald & Ralph Macchio.
dessin : George Perez.
Encrage : Gene Day.
Couverture : George Perez & Gene Day.

Résumé :

Les quatre membres de la Brigade du Serpent n’ont guère de mal à se défaire de la Chose : Aspic prend Manta en otage et menace de le tuer avec ses griffes empoisonnées. La Chose n’a d’autre choix que de se rendre. Il est enchaîné avec Manta à l’un des piliers de la plate-forme pétrolière. Dragon lui révèle qu’ils travaillent pour la Roxxon et on été chargés de récupérer un artefact, la couronne du serpent, qui se trouve sous le derrick. Après leur départ, la Chose réussit à percer une ouverture sous ses pieds et descend le long du pilier jusqu’au fond de l’eau où il peut enfin se libérer sans blesser Manta. Lorsqu’ils refont surface, Triton est là et offre son aide à la Chose. Ils plongent ensemble à la recherche de la Brigade du Serpent, qu’ils trouvent au moment où ceux-ci viennent de déterrer la couronne recherchée. Avant qu’ils ne puissent agir, Dragon se téléporte à bord du sous-marin qui les a conduits ici et lance une grenade sous-marine qui lui permet de s’enfuir.

Dans le gymnase de Herkiner Oglethorpe, Thundra apprend à connaître Hyperion, qu’elle n’apprécie guère. Oglethorpe parvient néanmoins à les convaincre de travailler ensemble. Ils acceptent, mais Hyperion à d’autres projets pour Thundra : il compte la livrer à son employeur, la Roxxon.


Commentaire :

Petite baisse de rythme sur ce deuxième épisode, qui a néanmoins le mérite de clarifier les enjeux, et est une nouvelle fois remarquablement mis en images par Perez et Day.


A noter :

Le MCP situe la précédente apparition de Triton dans Fantastic Four Annual #12 (1977, trad. in Le Sphinx et les Inhumains, Une Aventure des Fantastiques n°32, décembre 1983).


Casting :

La Chose, Triton.

Manta (Stingray), Dr. Henry Croft, Thundra, Hyperion, Herkiner Oglethorpe.

La Brigade des Serpents (Serpent Squad) : Dragon (Sidewinder), Anaconda, Mamba Noir (Black Mamba), Aspic (Death Adder).

Dernière modification par Niglo ; 03/12/2006 à 17h36.