Afficher un message
  #7  
Vieux 21/04/2006, 22h36
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


TITANS N°78
Lug, juillet 1985.



LA GUERRE DES ETOILES : Chanteuse des Etoiles (22 pages)
(Chanteuse of the Stars, in Star Wars #77, novembre 1983)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin : Ron Frenz.
Encrage : Tom Palmer.
Couverture : Ron Frenz & Tom Palmer.

Résumé :

De retour sur Arbra après l’échec de leur mission, les Rebelles apprennent qu’un de leurs amis détient les informations qu’ils recherchent : Yan Solo, toujours porté disparu. Il est décidé que Lando, Chiktabba et les deux droïdes partiraient à sa recherche, tandis que Luke et Leïa, accompagnés de Plif et quelques Hoojibs (les extraterrestres originaires d’Arbra), se rendraient à la station spatiale de Kabray pour retrouver la trace de Vanis et des informations qu’il a obtenu sur l’Empire.

Luke et Leïa découvrent sur Kabray une foule cosmopolite, notamment des Zeltrons, les extraterrestres aux mœurs très libres dont ils ont déjà rencontré une représentante en la personne de Dani. Pour ne pas être ennuyés par les gardes impériaux stationnés sur la base, Luke et Leïa se présentent comme membres de la délégation conduite par Plif.

Luke découvre qu’un attentat est sur le point d’être perpétré contre le gouverneur impérial (on a empoisonné sa soupe), ce qui risque de déclencher un grave incident diplomatique. Dans le même temps, Leïa, pour ne pas être repérée, se trouve contrainte à se faire passer pour Shirley, alias la chanteuse des étoiles, et monte sur scène. A peine le récital a-t-il commencé qu’un Lahsbee qui se trouvait dans le public atteint sa maturité et se transforme en Huhk. La bousculade qui s’ensuit est l’occasion pour Luke de renverser le plateau repas du gouverneur impérial. Mais le Huhk attaque Luke. Pour le calmer, Plif conseille à Leïa de chanter. Les effets apaisants sont immédiats.


Commentaire :

Après un arc assez médiocre, Mary Jo Duffy se montre ici nettement plus inspirée et l’on retrouve les mêmes qualités que dans ses premiers épisodes : un très bon sens du rythme et une galerie d'extraterrestres hauts en couleurs. C’est avec plaisir qu’on retrouve les demoiselles Zeltrons et les Lahsbees. Ron Frenz se montre tout aussi inspiré et peuple la station spatiale d’aliens aux physionomies les plus variées.


A noter :

Les Rebelles avaient précédemment rencontré des Lahsbees, des Huhks et une Zeltron (la contrebandière Dani) dans Star Wars #73 (juillet 1983, trad. in Titans n°74, mars 1985).


Casting :

Luke Skywalker, Leïa Organa, Lando Calrissian, Chiktabba, Sispéo, Dédeux.

Plif, les Hoojibs, les Lahsbees, les Huhks, les Zeltrons.


MIKROS : Outre-Monde (4ème partie) (16 pages)

Scénario, dessin & encrage : Jean Mitton.

Résumé :

Mikros et Saltarella atterrissent dans un flipper géant, bientôt rejoints par Crabby. Dans le ciel, ils aperçoivent le visage gigantesque de Microbios. Menacés d’être écrasés par une bille d’acier géante, nos héros parviennent à faire tilter le flipper. Aussitôt ils recouvrent leurs super-pouvoirs et reprennent leur taille normale. Ils découvrent alors, écroulée à côté du flipper, une petite fille portant le masque de Microbios. Ils réalisent également que toutes leurs dernières mésaventures ont eu lieu sur une grande maquette qui occupe la majeure partie de l’abri anti-atomique dans lequel ils se trouvent.

Entrent alors les parents de la fillette. Celle-ci, Adeline, a eu un grave accident vasculaire six mois plus tôt. Elle ne réagit plus à aucun stimulus, à l’exception de tout ce qui concerne l’univers des super-héros, sa grande passion. Ses parents ont donc eu l’idée de capturer les trois héros pour obtenir une réaction d’elle.

Mikros, Crabby et Saltarella rapetissent jusqu’à atteindre une taille microscopique et pénètrent dans le cerveau d’Adeline. Après avoir évité l’attaque d’anticorps et de globules blancs, ils trouvent le caillot qui obstrue l’artère temporale, et Mikros l’élimine à coups de rayons gamma. Lorsqu’ils reprennent leur taille normale, Adeline a déjà repris conscience et commence à aller mieux.


Commentaire :

Conclusion sans surprise d’un récit prévisible de bout en bout.


Casting :

Mikros, Saltarella, Crabby.

Adeline, ses parents.




DAZZLER : Mais où sont passés les Mannequins ? (1ère partie) (11 pages)
(Where have all the Models gone, in Dazzler #34, octobre 1984)

Scénario : Mike Carlin.
dessin : Geof Isherwood.
Encrage : Vince Colletta.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Janet McEntee annonce à Dazzler qu’elle va travailler comme mannequin pour l’agence Millie. Elle lui conseille de tenter sa chance elle aussi. Dazzler décide alors de réaliser un press-book qu’elle envoie à l’agence. Quelques jours plus tard, Millie reçoit les photos et décide de donner sa chance à Dazzler. Millie a cruellement besoin de mannequins : trois d’entre elles ont mystérieusement disparu au moment où elles défilaient.

En arrivant chez Millie’s Models, Dazzler rencontre Chilie Storm, une vieille ennemie de Millie. Puis cette dernière reçoit Dazzler et l’engage.


Commentaire :

Tout cela est incroyablement palpitant.


Casting :

Dazzler.

Janet McEntee, Roman Nekoboh, Millie, Chilie Storm, Steve.




LES NOUVEAUX MUTANTS : L’Intrus (18 pages)
(Slumber Party ! (2ème partie), in New Mutants #21, novembre 1984)

Scénario : Chris Claremont.
Dessin & encrage : Bill Sienkiewicz.
Couverture : Bill Sienkiewicz.

Résumé :

Laissé seul dans le laboratoire, Warlock reprend conscience et se met à rechercher une source d’énergie. Lorsqu’il touche une matière organique, animale ou végétale, celle-ci se transforme en un objet techno-organique dont Warlock peut absorber l’énergie.

Lockheed est le premier à percevoir la présence de l’extraterrestre et regagne l’institut, suivi par Illyana. Ils l’attaquent, mais le feu que crache le dragon comme l’épée mystique de la jeune fille demeurent sans effet. Le reste de l’équipe arrive à son tour, mais leurs pouvoirs sont tout aussi inefficaces. Psyché obtiendra un résultat en matérialisant la pire frayeur de Warlock : l’image de son père.

Warlock trouve refuge dans la salle des dangers. Les mutants s’y rendent, accompagnés de Doug Ramsey. Ce dernier, grâce aux ordinateurs de la salle, va parvenir à communiquer avec Warlock. Il leur apprend qu’il est originaire d’une planète dont les habitants sont une synthèse de l’homme et de la machine. Chaque enfant, lorsqu’il atteint l’âge adulte, doit affronter son père dans un duel à mort. Warlock a refusé de respecter cette tradition et s’est enfui. Mais son père, le Mage, est à sa poursuite. Poussés par Rahne, émue par le sort de cette créature perdue en terre étrangère, les mutants décident d’aider l’extraterrestre. Lorsque le professeur Xavier revient à l’institut, ils lui annoncent que Warlock va rester à l’institut. Xavier accepte.


Commentaire :

Warlock est un extraterrestre assez différent de ceux que l’on rencontre en règle générale dans les comics, en particulier physiquement. Bill Sienkiewicz en a fait un être à l’aspect étrange, changeant, ni robot ni tout à fait humanoïde. Sa personnalité apparaît ici plus classique, c’est un adolescent en fuite, ce qui fait qu’il trouve tout naturellement sa place dans le groupe, quand bien même il ne s’agit pas d’un mutant.

Casting :

Les Nouveaux Mutants : Rocket (Cannonball), Psyché, Solar (Sunspot), Félina (Wolfsbane), Magma, Illyana Raspoutine.

Warlock.

Professeur X, Rachel Summers, Lockheed, Doug Ramsey.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 11h12.