Afficher un message
  #2  
Vieux 21/04/2006, 22h13
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPECIAL STRANGE N°40
Lug, juin 1985.



LES ETRANGES X-MEN : Moi, Magnéto… (2ème partie) (19 pages sur 39)
(I, Magneto, in Uncanny X-Men #150, octobre 1981)

Scénario : Chris Claremont.
dessin : Dave Cockrum.
Encrage : Josef Rubinstein & Bob Wiacek.
Couverture : Dave Cockrum & Josef Rubinstein.

Résumé :

Tandis que le reste des X-Men détruit l’appareil permettant de créer des irruptions volcaniques, Tornade pénètre dans la chambre de Magnéto, endormi. Elle s’empare d’un couteau et hésite à le tuer. Mais Magnéto se réveille et projette violemment Tornade par la fenêtre. Il subit ensuite une attaque mentale du Professeur Xavier et utilise son pouvoir pour le conduire jusqu’à l’île. Enfin il capture les autres X-Men et reconstruit en quelques secondes la machine qu’ils viennent de détruire.

Tornade a survécu à sa chute en se raccrochant à une corniche. Elle retourne dans le Q.G. de Magnéto et y détruit la salle de contrôle. Aussitôt, ses compagnons retrouvent leurs pouvoirs et attaquent Magnéto. Le combat est féroce. Magnéto l’interrompt lorsqu’il réalise que Kitty Pryde s’est éclipsée pour vider la mémoire de ses ordinateurs. Il attaque alors la jeune fille, qui s’effondre aussitôt. Magnéto réalise alors que ses méthodes ne valent pas mieux que celles des humains dont il condamne les actes, il abandonne le combat et disparaît.


Commentaire :

Un épisode anniversaire réussi, offrant un très bel affrontement entre les X-Men et Magnéto, et donnant à ce dernier un visage plus humain, moins manichéen que par le passé. Ce récit annonce les changements que connaîtra le personnage dans les années à venir.


Casting :

Les X-Men : Professeur X, Serval (Wolverine), Colossus, Tornade (Storm), Diablo (Nightcrawler), Kitty Pryde.

Cyclope, Aleytis ‘Lee’ Forrester, Moïra McTaggert, Carol Danvers.

Magneto.




LES ETRANGES X-MEN : X-Men moins Une ! (21 pages)
(X-Men minus One !, in Uncanny X-Men #151, novembre 1981)

Scénario : Chris Claremont.
dessin : Jim Sherman & Bob McLeod.
Encrage : Joe Rubinstein.
Couverture : Dave Cockrum & Joe Rubinstein.

Résumé :

Les parents de Kitty Pryde ont décidé de l’inscrire dans une nouvelle école, l’Université du Massachusetts dirigée par Emma Frost, la Reine Blanche du Club des Damnés. Après avoir fait ses adieux à ses compagnons, elle part en compagnie de Tornade. Sur place, cette dernière rencontre Emma Frost, qui va échanger son corps avec le sien. Tornade se réveille ainsi dans le corps d’Emma, enfermée dans une cellule. Elle parvient à s’évader, mais elle a le plus grand mal à maîtriser les pouvoirs télépathiques d’Emma qui menacent de la rendre folle. Elle retrouve Kitty, mais lui assène involontairement une décharge télépathique lorsqu’elle tente de fuir.

De son côté, Emma Frost se sent plus à l’aise dans le corps de Tornade. Après avoir testé ses nouveaux pouvoirs, elle se rend chez les X-Men, occupés à repousser une attaque de Sentinelles. Après leur avoir donné un coup de main pour vaincre les robots, elle attaque par surprise Colossus, Serval, Diablo et Amanda Sefton.


Commentaire :

L’échange de corps est un classique des récits super-héroïques, celui-ci dans cette première partie ne renouvelle pas la thématique et offre un récit modérément intéressant. Niveau graphisme la prestation est elle aussi assez médiocre, même l’attaque des Sentinelles peine à retenir le regard.


A noter :

On n’avait plus revu Emma Frost, la Reine Blanche, depuis Uncanny X-Men #131 (mars 1980, trad. in Spécial Strange n°29, août 1982).

La précédente apparition de Sebastian Shaw avait eu lieu dans Uncanny X-Men #142 (février 1981, trad. in Spécial Strange n°36, juin 1984).

Amanda Sefton apparaissait précédemment dans Uncanny X-Men #146 (juin 1981, trad. in Spécial Strange n°37, août 1984).


Casting :

Les X-Men : Professeur X, Serval (Wolverine), Colossus, Tornade (Storm), Diablo (Nightcrawler), Kitty Pryde.

Amanda Sefton.

Emma Frost, Sebastian Shaw, les Sentinelles.




L’ARAIGNEE & LE FAUCON DE NUIT : La Vengeance ! (16 pages sur 17)
(Spider-Man & Nighthawk : to judge a Nighthawk, in Marvel Team-Up #101, janvier 1981)

Scénario : J.M. DeMatteis.
dessin : Jerry Bingham.
Encrage : Mike Esposito.
Couverture : Mike Nasser.

Résumé :

Lors d’une conférence de presse, Kyle Richmond, alias le Faucon de Nuit, est attaqué par une femme, Mindy Williams, qui l’accuse de l’avoir tuée. Présent dans la salle, l’Araignée intervient et intercepte la femme, qui en réalité est un robot. Le Faucon de Nuit lui raconte alors l’histoire de Mindy, avec laquelle il était fiancé à l’université, et qui est morte par sa faute, lors d’un accident de la route alors qu’il roulait ivre.

Un message du robot à l’image de Mindy les invite à se rendre sur le campus de l’université de Grayburn. Là, l’Araignée et Faucon de Nuit sont attaqués par des robots à visage humain et capturés. Le Faucon de Nuit se réveille enchaîné dans une voiture semblable à celle dans laquelle est morte Mindy. Sauf que cette dernière n’est pas morte : elle se trouve face à lui, en fauteuil roulant, et lui raconte que son père l’a payée pour qu’elle disparaisse à tout jamais. Aujourd’hui elle souhaite se venger. L’Araignée intervient et sauve le Faucon de Nuit. Mindy réalise alors qu’elle était sur le point de tuer celui qu’elle aimait et s’effondre.


Commentaire :

L’idée de départ, déjà évoquée dans un épisode des Defenders, est intéressante et dresse un portrait peu flatteur du jeune Kyle Richmond. Mais la réalisation est extrêmement médiocre, y compris au niveau des dessins (on a connu Jerry Bingham plus inspiré). Sans doute cette série, où l’action prime, n’était-elle pas la meilleure pour développer une telle histoire.


A noter :

La mort supposée de Mindy Williams avait été évoquée dans Defenders #32 (février 1976, trad. in Hulk n°12, septembre 1978). Elle fera ensuite sa réapparition dans Defenders #102 (décembre 1981, trad. in Strange n°211, juillet 1987).

Le MCP situe cette histoire entre Defenders #91 (janvier 1981, trad. in Mandrill contre-attaque, Les Défenseurs n°7, avril 1983) et Defenders #92 (février 1981, trad. in Drame chez les Défenseurs, Les Défenseurs n°8, juin 1983).

Cet épisode est suivi d’un autre court récit, signé Mike W. Barr & Steve Ditko, mettant également en scène Faucon de Nuit et faisant directement suite à cet épisode. Il a été traduit dans Thor (nouvelle formule) n°11.


Casting :

L’Araignée (Spider-Man), Faucon de Nuit (Nighthawk).

Mindy Williams.




LA CHOSE ET WARLOCK : Un Pied hors de la Tombe ! (16 pages sur 17)
(Suffer not a Warlock to live !, in Marvel Two-in-One #63, mai 1980)

Scénario : Mark Gruenwald.
dessin : Jerry Bingham.
Encrage : Gene Day.
Couverture : George Perez & Terry Austin.

Résumé :

Le Maître de l’Evolution a retrouvé la Contre-Terre, entourée de sortes de vaisseaux-remorqueurs. Elle, Dragon-Lune et Icarus se téléportent à bord de l’un d’eux et attaquent ses occupants, des extraterrestres géants. De son côté, la Chose a refusé de poursuivre la mission afin de ramener Alicia Masters sur Terre, mais il éprouve des remords. Il est soudain téléporté, ainsi qu’Alicia et le Maître de l’Evolution, à bord du vaisseau-amiral de la flotte de Tarkus qui a remorqué la Contre-Terre. Ils sont accueillis par Sphinxor, qui leur dit travailler pour une race extrêmement évoluée, les Beyonders. Il ignore ce qu’ils comptent faire de la planète. Le Maître de l’Evolution réalise que les Beyonders ont peut-être le pouvoir de stabiliser la Contre-Terre, création imparfaite dont la masse insuffisante la rend très instable. Il accepte que les extraterrestres poursuivent leur opération, mais leur demande de laisser Elle se rendre à la surface de la planète retrouver Warlock, ce qu’ils acceptent. Elle se rend sur la tombe d’Adam Warlock, et ressuscite son corps. Mais elle réalise que ce n’est qu’une coquille vide, sans âme. Désespérée, Elle s’en va.


Commentaire :

Digne conclusion pour un arc des plus plaisants à lire, toujours joliment illustré par le duo Bingham/Day. Les éléments s-f du récits sont particulièrement spectaculaires et réjouissants, le mystère autour de la Contre-Terre et des Beyonders intriguant.


A noter :

C’est la première fois qu’il est fait mention des Beyonders, dont on découvrira plus tard l’un des représentants dans les deux maxi-séries Secret Wars.


Casting :

La Chose (Thing), Adam Warlock.

Elle (Her), Icarus/Aleta (Starhawk), Dragon-Lune (Moondragon), Alicia Masters, le Maître de l’Evolution (High Evolutionary).

Sphinxor.


Censure :

La page 13 de cet épisode a été supprimée :


Dernière modification par Niglo ; 17/01/2007 à 21h38.