Afficher un message
  #8  
Vieux 21/04/2006, 22h05
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


NOVA N°91
Lug, août 1985.



LES 4 FANTASTIQUES : A la Recherche de Galactus (17 pages)
(In Search of Galactus, in Fantastic Four #210, septembre 1979)

Scénario : Marv Wolfman.
dessin : John Byrne.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : Keith Pollard & Frank Giacoia.

Résumé :

Alors que le vaisseau des FF voyage en hyper-espace, il subit une pluie de météorites. L’Invisible et la Chose, à l’extérieur de la coque, repoussent les météores.

Le vaisseau sort de l’hyper-espace à proximité du vaisseau de Galactus. Les FF y pénètrent sans problème et trouvent Galactus, occupé à quelque expérience scientifique, mais toutes leurs tentatives pour attirer son attention échouent. Ils se rendent alors dans le zoo du vaisseau et libèrent toutes les créatures extraterrestres qui y sont enfermées. Galactus intervient enfin. Red Richards lui expose alors la raison de leur présence ici : ils ont besoin de lui pour vaincre le Sphinx. Galactus décline sa proposition. Richards lui propose alors de le libérer de son serment de ne plus s’attaquer à la Terre. Galactus accepte, à une condition : les FF doivent d’abord lui trouver un nouveau héraut. Il les téléporte sur la planète où se trouve celui sur lequel son choix s’est porté.


Commentaire :

Après deux ans d’absence, Galactus fait son retour dans le Marvel Universe. Le début de l’épisode relève de la science-fiction la plus fantaisiste – un vaisseau dépassant la vitesse de la lumière traversant une pluie de météorites, et la Chose qui joue au base-ball avec les débris de rochers – la visite guidée du vaisseau de Galactus est plus réussie. Pendant ce temps, les FF (à l’exception de la Torche) continuent leur vieillissement accéléré, ce que les dessins de Byrne rendent très bien.


A noter :

La précédente apparition de Galactus avait eu lieu dans Fantastic Four #175 (octobre 1976), trad. in Nova n°74, mars 1984), épisode à la fin duquel le Maître de l’Evolution le transformait en énergie inorganique. Mr. Fantastic suppose que son vaisseau a absorbé cette énergie et, en la combinant à l’énergie organique de Poppup qu’il avait essayé d’absorber, lui a permis de se réincarner.


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Mr. Fantastic, l’Invisible, la Chose (Thing), la Torche Humaine (Human Torch).

Galactus.




LES 4 FANTASTIQUES : Terrax le Conquérant ! (16 pages sur 17)
(In Search of Galactus, in Fantastic Four #211, octobre 1979)

Scénario : Marv Wolfman.
dessin : John Byrne.
Encrage : Joe Sinnott.
Couverture : John Byrne & Joe Sinnott.

Résumé :

Téléportés par Galactus sur une planète indéterminée, les FF rencontrent presque immédiatement un groupe d’autochtones, poursuivi par des guerriers de pierre. Ils s’interposent, mais leur vieillissement accéléré a grandement diminué leurs pouvoirs et ils sont capturés. Ils sont conduits devant le seigneur de cette planète : Tyros le Conquérant. Celui-ci a décidé de s’amuser avec eux avant de les mettre à mort, mais les FF ne se laissent pas faire et la Chose va rapidement mettre Tyros K.O. C’est le moment que choisit Galactus pour les téléporter, avec leur prisonnier, à bord de son vaisseau. Il fait de Tyros son nouveau héraut, qu’il rebaptise Terrax le Conquérant, en lui donnant une fraction de ses pouvoirs cosmiques. Terrax peut désormais réduire en poussière une montagne d’un simple geste, et se voit en outre confié une hache cosmique, capable de déchirer le tissu cosmique lui-même. Se sentant invincible, Terrax décide aussitôt de s’attaquer à Galactus, mais ce dernier lui fait vite réaliser les limites de ses pouvoirs en le réduisant à l’état d’insecte avant de lui restituer sa forme. Terrax lui jure alors allégeance. Les FF ayant rempli leur part du marché, le vaisseau de Galactus part vers la Terre.


Commentaire :

Un épisode très rythmé, qui nous présente le nouveau héraut de Galactus, radicalement différent de ceux qui l’ont précédé. On cherchera en vain la moindre trace de noblesse chez Terrax, despote cruel désormais asservi au bon vouloir de Galactus mais qui ne manquera pas de se rebeller contre lui à la première occasion.

Marv Wolfman propose une idée intéressante en liant les pouvoirs des hérauts de Galactus aux quatre éléments naturels : le Surfeur représentait l’eau, Gabriel l’air et Firelord le feu. C’est donc logiquement que les pouvoirs de Terrax sont liés à la terre.

John Byrne continue de fournir un travail de qualité, ses planches sont spectaculaires à souhait et ses héros vieillissent au fil des pages.


A noter :

Première apparition de Terrax. Il s’agit du quatrième héraut de Galactus, après respectivement le Surfeur d’Argent, Gabriel et Firelord.


Casting :

Les Quatre Fantastiques : Mr. Fantastic, l’Invisible, la Chose (Thing), la Torche Humaine (Human Torch).

Galactus, Terrax.




L’HOMME-ARAIGNEE : L’Epée tombe dans le piège ! (20 pages sur 22)
(The Dagger at the End of the Tunnel !, in Spectacular Spider-Man #95, octobre 1984)

Scénario & dessin : Al Milgrom.
Encrage : Jim Mooney.
Couverture : Al Milgrom.

Résumé :

La Chatte Noire reconduit l’Araignée, blessé, chez lui. A peine s’est-il endormi que son costume prend le contrôle de son corps et sort de chez lui pour patrouiller en ville. Lorsqu’elle l’aperçoit, la Chatte Noire, qui avait promis de ne rien tenter sans lui, pense qu’il a tenté de la mettre à l’écart, et décide de partir à la recherche de Silvermane.

La Réponse pense avoir l’explication à la perte de contrôle de Silvermane : il est poussé vers l’Epée, celle qui lui a pris la vie. Cette dernière est mal en point et a perdu presque toute son énergie. Elle et la Cape décident néanmoins d’intervenir sur les quais où une livraison de drogue est prévue. Ils ne sont pas les seuls sur place : arrivent l’Araignée, puis la Chatte Noire, et enfin Silvermane. A distance, la Réponse observe la mêlée. En observant les pouvoirs de l’Epée, il suppose qu’elle pourrait guérir Vanessa Fisk, la femme du Caïd. Celui-ci lui donne l’autorisation de la capturer, ce qu’il fait, au nez et à la barbe de tout le monde.


Commentaire :

Un épisode qui multiplie les intervenants et les scènes brèves avant de réunir tout le monde pour le combat final. Milgrom maîtrise bien son intrigue et ses personnages, le résultat est vivant et efficace.


Casting :

L’Araignée.

La Chatte Noire (Black Cat), la Cape (Cloak), l’Epée (Dagger), Sha Shan, Harry Osborn, Liz Osborn, Flash Thompson, May Parker, Nathan Lubenski, Betty Brandt-Leeds, Joe Robertson, J. Jonah Jameson, Ben Urich.

Silvermane, La Réponse (Answer), le Caïd (Kingpin), la Rose, Vanessa Fisk.


Censure :

Cet épisode a été réduit de 2 pages :

Page 9, panels 1 & 2 :



Page 10, panels 1 à 3 :



Page 19 :



Page 21, panel 4 (remplacé par un dessin de la Chatte Noire à terre) :



En outre, comme dans l'épisode précédent, le visage de Silvermane a été retouché pour paraitre moins horrible.


LES 4 FANTASTIQUES : La Ruse de Galactus (8 pages)
(Matériel d’origine indéterminée)




IRON MAN : Tous les Visages de la Peur ! (21 pages sur 22)
(All the kind of Fears, in Iron Man #183, juin 1984)

Scénario : Dennis O’Neil.
dessin : Luke McDonnell.
Encrage : Steve Mitchell.
Couverture : Luke McDonnell & Steve Mitchell.

Résumé :

Après quelques tests supervisés par Morley Erwin, Iron Man constate que les modifications effectuées sur son armure lors des Guerres Secrètes ne fonctionnent pas sur Terre. Il est contacté ensuite par Régis Fusskey qui lui demande de protéger l’un de ses immeubles. Le seul occupant du building est Cornelius van Lunt, alias Taurus, membre du Zodiaque. Il est attaqué par un second Taurus, un robot, envoyé par la Maggia pour contrecarrer les plans de van Lunt menaçant l’organisation criminelle. Iron Man va s’interposer et détruire le robot. La somme payée par Fusskey va permettre à Rhodey, Erwin et Clytemnestra Morley de partir pour la Californie créer leur société d’électronique.


Commentaire :

Un épisode à la narration confuse.


A noter :

La précédente apparition de Taurus (van Lunt) avait eu lieu dans Avengers #124 (juin 1974, trad. in L’Origine de Mantis, Les Vengeurs n°4, janvier 1985).

La précédente apparition de Taurus II avait eu lieu dans Defenders #50 (août 1977, trad. in Chaos, Les Défenseurs n°2, Arédit, 2ème trimestre 1981).

Régis Fusskey apparaissait précédemment dans Iron Man #177 (décembre 1983, trad. in Strange n°183, mars 1985)

Casting :

Iron Man/James Rhodes, Tony Stark.

Morley Erwin, Clytemnestra Erwin, Régis Fusskey.

Taurus, Taurus II.


Censure :

Cet épisode a été réduit d'1 page :

Page 2, panel 6 :



Page 3, panels 1 à 4 :


Dernière modification par Niglo ; 05/11/2006 à 16h29.