Afficher un message
  #6  
Vieux 18/02/2006, 22h03
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
ELEMENTALS N°5
Publié par Comico fin 1985.
"Riders on the Storm", 28p.
Scénario: Bill Willingham et Jack Herman
Dessin: Bill Willingham
Encrage: Rich Rankin
cover: Bill Willingham



Fathom, la seule et la vraie, lance l'offensive!

Résumé:
Si vous avez manqué l'épisode précédent...
Becky (Fathom) s'est donc échappé par les toilettes... elle revient sous la forme d'un tsunami qui recouvre l'île! Des centaines de femmes-soldats meurent mais les autres Elementals sont libérés. Tommy (Monolith) retrouve Jeff (vortex) mais ceux-ci tombent sur Behemoth et Annihilator qui leur mettent une patée.


Du super-héros intelligent: pas de building déserts ici...les actions de shéros ont des conséquences!

Jenny (Morningstar) s'échappe mais tombe sur Shapeshifter qui l'attaque aussitôt. Morningstar la réduit à l'état de bulles fumantes!
Quand Fathom reprend forme humaine dans le complexe, elle tombe sur Electrocutioner accompagnée d'un bataillon de femmes soldats. Finalement, Electrocutioner vainc Becky mais dans la foulée a malencontreusement électrocuté ses collégues...
Morningstar neutralise Annihilator et Monolith assome Behemoth qui s'était amusé à lui exploser la machoire pendant qu'il était inconscient mais heureusement, cela ne se répercute pas sur sa forme humaine.


Une des plus belles séquences de ce numéro. Shapeshifter a gagné ses jalons de Superbitch!

Saker décide de lâcher Shadowspear. Vortex arrive donc trop tard. Il arrive à plonger Saker dans le réceptacle de Shadowspear qui était aussi une porte dimensionnelle vers les démons dont saker se servait pour augmenter ses pouvoirs. Ceux-ci l'attrapent et l'emmènent dans leur dimension: ils vont récupèrer tous les pouvoirs que saker leur a volé et ont un programme alléchant pour Saker: le dévorer puis, une fois que sa chair aura repoussé, le redévorer etc....(Saker est immortel)!


Une victoir eà la Pyrrhus....mais une vue...intéressante!

Alors que tout semble perdu, les Elementals étant à bout de force et à la merci des femmes-soldats de Saker, Porter Scott et les troupes du général arrivent pour prendr epossession de l'île.
Deniers panels: un soldat touche un monticule bulleux dans les décombres de l'île: une main en sort !! Shapeshifter?!

Commentaire:
Enfin la conclusion de cet arc qui ouvre la série et en pose les bases. Les fans auront attendu longtemps mais la conclusion est à la hauteur des attentes. Encoreune fois , Elementals tire son épingle du jeu avec ses combats violents, aux conséquences mortelles. Pas de happy end, vu que la Shadowspear a été relaché. Désormais, elle influera sur le monde, transformant pour le pire des animaux, des personnes, provoquant des catastrophes qui fourniront les éléments de nombreuses futures storylines. C'est d'ailleurs le seul point négatif de ce numéro: on ne comprend pas vraiment que la Shadowspear a été relâché et menace désormais le monde, ça n'est pa strès clair...


Humour noir... mais qui fait rire!

Niveau dessin, c'est du tout bon, même si certaines séquences sont plus soignées que d'autres. Mais on retrouve un très bon niveau graphique et certaines poses sont des plus réussies. dommage que la séquence ou sakerfinit chez les démons ne soit pas très bien découpée, elle yperd beaucoup en efficacité.
Mais tout celà n'est que détail, ce numéro reste une excellente conclusion , toute en action, qui fait d'ailleurs suite au précédent épisode qui était beaucoup plus calme.


un rappel douloureux pour Fathom....



Dernier numéro du paperback "the natural order", les reste d ela série n'existe qu'en single issues. Un très bon numéro, surprenant dans son déroulement et sa conclusion!
Visitez le topic consacré aux ELEMENTALS!