Afficher un message
  #32  
Vieux 11/02/2006, 21h49
Avatar de michel
michel michel est connecté maintenant
10pensable
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2002
Localisation: Toulouse
Messages: 19 866
michel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrisonmichel vend de la drogue à Grant Morrison
Marvel Team-Up Annual #7 : 10/84, [ Spider-Man and Alpha Flight in ] The Collected Spider-Man par Louise Simonson / Paul Neary / Sam DeLaRosa. Cover de Paul Neary / John Byrne



L'intro situe cet épisode dans la chronologie Spidey (il se place entre les Nova n°88 et n°89) : Peter propose des photos de Answer à Robbie, qui voudrait que Peter se diversifie et photographie d'autres héros que Spider-Man. Spidey part ensuite fricoter avec Black Cat, toujours plus intéressée par lui que par Peter Parker. Le Collector, lui, est sur Terre pour récupérer une pièce rare pour sa collection d'aliens exotiques : un Plodex. Pour la forme, il scanne la planète à la recherche d'autres formes de vie extra-terrestres :



La présence de Warlock l'inquiète ! Un nuage vivant l'intéresse moyennement, les Dire Wraiths pas du tout, il en a déjà… Spider-Man ! Wow voilà une occasion à ne pas louper ! (Précisons que la découverte du symbiote comme costume noir n'a pas encore eu lieu, le lecteur a certainement des doutes mais rien n'est encore officiel). Le Collector décide aussitôt d'utiliser un objet fort intéressant qu'il a troqué à Ali Baba contre un vulgaire robot : sa lampe magique et son génie !



Spidey est fort etonné de se faire enlever par quelqu'un qui ne sait même pas qui il est ?! Le Collector n'a pas le temps de s'expliquer : il vient de repérer le Plodex qu'il cherchait. Il stocke donc Spidey… dans une huître géante et envoie le génie récupérer… Marrina d'Alpha Flight. Celle-ci culpabilise : parce qu'elle folatrait avec Namor, elle n'a pas entendu l'appel de détresse de Guardian et n'était donc pas présente quand il perdit la vie (Alpha Flight #12, Strange n°191-192). Capturée par le génie, c'est à son tour d'activer son signal de détresse. Le Collector l'endort d'une manière originale : grâce à un serpent aux yeux hypnotiques, contrôlé par une flûte d'origine kymelliane (les aliens qui ont donné leurs pouvoirs à Power Pack), lui-même étant protégé par un des trois singes See-No-Evil



Alpha Flight, suivant le signal de l'amulette de Marrina, la localise dans le vaisseau du Collector. L'équipe n'est pas au complet : Shaman est resté auprès de Heather, jeune veuve, et Snowbird est absente. Des tensions sont présentes : Aurora est toujours en colère contre son frère, qui voit sa liaison avec Walter d'un mauvais œil, ce dernier s'inquiète du développement du caractère bestial de Sasquatch, et Puck se demande ce qu'il arriverait si la personnalité de Jeanne-Marie prenait à nouveau le contrôle d'Aurora pendant un combat.



Spidey finit par se sortir de son huître géante 8) et tente de libérer Marrina (qu'il ne connaît pas, c'est leur première rencontre).



Le Collector le neutralise avec des "mouches-choc" vénusiennes qui le bloquent dans un champ de stase. Il apprend ensuite à Marrina le nom de sa race, les Plodex : elle a envoyé des vaisseaux sur des mondes primitifs, avec à leurs bords des œufs programmés pour imiter la race dominante de la planète dans le but de la remplacer ! Une info que le Master avait déjà donné à Marrina, ajoutant que l'humanité avait échappé à son sort parce que les œufs avaient été libérés prématurément (Alpha Flight #3-5). Le Collector commence à congeler Marrina pour la rajouter à ses autres spécimens de Plodex, Spidey lui demande pourquoi lui ? Le Collector n'a pas le temps de répondre, Alpha Flight fait irruption dans le vaisseau. Ils sont aussitôt confrontés à des "boîtes" qui tentent de les capturer. Northstar joue un jeu vicieux : il sait que Sasquatch a tendance à perdre son self-control et il veut montrer à Aurora que son petit ami est un monstre. Grâce à sa vitesse il réussit à envoyer une des boîtes sur Sasquatch ! Et effectivement, s'il n'a pas de souci à en sortir, Walter n'est plus aux commandes… Le Collector se mêle au combat dans une super-armure.



Aurora se fait attraper par une boîte, et le confinement fait émerger la personnalité de Jeanne-Marie la complexée. Sasquatch enragé veut se venger de Northstar : après lui avoir lancé des boîtes, il continue avec des gros cristaux… mais ce sont eux qui fournissent l'énergie au vaisseau !



Le Collector essaie de reprendre le contrôle de la situation en réutilisant le serpent hypnotique… mais Spidey lui pique sa flûte après quelques notes. Résultat : le serpent devient incontrôlable et le vaisseau est vraiment endommagé. Spidey libère Aurora, Puck fait de même avec Marrina, le souci c'est que les autres Plodex reprennent aussi conscience, ce qui place Marrina dans une situation délicate.



Sasquatch retrouve ses esprits en voyant Aurora attaquée par un Plodex. Inutile de dire qu'il en veut méchamment à Northstar ! Le vaisseau finit par se crasher dans l'océan et les Plodex sont prêts à se disséminer sur la planète ! Marrina parvient à les neutraliser en générant un vortex qui les rend inconscients (c'est bien pratique… 8)) Ca ne convient pas au Collector : ils risquent de se réveiller dans son vaisseau endommagé et détruire les autres membres de sa collection. Or le Collector a décidé de jouer les Noé : en effet, une de ses capacités en tant que Doyen de l'Univers est d'avoir des visions prophétiques, et il en a eu une d'un démon cornu enflammant l'univers tout entier ! (Surtur dans un arc des Thor de Simonson que je ne chroniquerai pas avant quelques années). Ses spécimens serviront donc à repeupler l'univers…



Spidey et les Alphans ne croient pas trop à ce qu'il raconte, mais acceptent un deal : ils aident le Collector à réparer son vaisseau, et celui-ci promet de ne plus venir sur Terre… Là aussi certainement un marché de dupes, enfin ça suffira pour le moment. Choquée par la vision monstrueuse des membres de sa race, Marrina préfère s'enfuir et rester seule. Northstar et Puck ramènent Spidey à New York où il retrouve Black Cat. Une telle aventure lui fait relativiser ses problèmes avec Robbie… jusqu'à ce qu'il réalise qu'il n'a pas pensé à prendre une seule photo !

Un épisode plutôt sympa, Louise Simonson délire pas mal mais caractérise bien Alpha Flight et joue même les bonnes épouses en faisant du teasing pour les Thor de son mari Neary par contre est assez inégal, certaines pages assurent bien, d'autres moins.

back-story : No Place To Run, par Bob DeNatale / David Mazzuchelli / Brett Breeding.

Bon, j'ai honte mais je suis bien obligé de le reconnaître : je n'ai absolument rien compris à cette histoire Arthur et Jennifer Berman se sont installés dans la petite ville d'Albany et ils y coulent des jours heureux. Le ciel semble leur tomber sur la tête quand ils voient un reportage à la télé montrant Human Torch et Black Panther combattant Crimson Dynamo à Albany.



Bien que Crimson Dynamo soit finalement arrêté, les Berman ont l'air consternés de voir que même à Albany des super-héros peuvent intervenir. Pourquoi ? Paranoïa anti super-héros ? Le Crimson Dynamo était venu pour eux ? Si quelqu'un a une explication je suis preneur ! A ma connaissance les Berman ne sont jamais réapparus nulle part. Enfin ça fait toujours cinq pages de Mazzuchelli pour les fans

rajout de Patrick 07

Voilà ce qu'en dit la Grand Comics Database : ancrage dans le réel avant l'heure ...
"Story centers on a person named Arthur Berman, who is haunted by the violence superheroes bring into everyday lives. Precursor to stories like MARVELS and CODE OF HONOR."
__________________
http://www.comicsvf.com

Les récaps (rigolotes) de Game of Thrones Saison 5

Stannis à Davos : On n'a rien pu faire, ils étaient au moins genre vingt-deux et puis y en avait un torse nu.