Afficher un message
  #1  
Vieux 03/12/2005, 01h19
Avatar de doop
doop doop est déconnecté
bouzouk force !!!!
-Gardien du Temple-
 
Date d'inscription: juillet 2005
Messages: 27 177
doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!doop est GLOP!
Les Vi Daredevil....

Comme l'a dit Ben précédemment, je vais faire un seul thrace pour toutes les VI daredevil, en voilà donc une nouvelle fournée....

Résumé des épisodes précédents :
Pour le RCM
http://buzzcomics.net/showpost.php?p=352889&postcount=1
Pour les VI 1 et 2
http://buzzcomics.net/showpost.php?p=354834&postcount=1
Pour la VI n°3
http://buzzcomics.net/showpost.php?p=359697&postcount=1

DAREDEVIL VI N° 4

Tiens, les gars de Semic ont enfin décidé de mettre Ciro Tota sur les covers…(Ils auraient quand même pu laisser les covers de JRJR quand même)

Contient :
DAREDEVIL 259 : ATTENTION, LES ENFANTS REGARDENT (The children are watching you)


Scénario : Ann Nocenti
Dessins : John Romita JR
Encrage : Al Williamson
Couleurs : Janet Jackson (pas celle à laquelle on pense, évidemment)

Résumé : EIGHTBALL surprend une femme en train de vendre une petite fille à un gars louche et veut tout de suite prévenir Daredevil, mais Matt est trop occupé à jongler entre Mary et Karen, laissant l’une pour aller voir l’autre. Eightball trouve Matt et Karen et leur raconte ce qu’il a vu, Matt décide alors d’enfiler le costume de DD (pas l’ex mari de Stéphanie, le super héros, hein !!!), échappant par la même occasion aux reproches de Karen, qui le trouve trop distant en ce moment. Elle ne va pas le laisser aller tout seul et va donc participer à l’aventure, utilisant son passé d’ex star de film porno pour infiltrer le milieu pédophile. Pendant ce temps, TYPHOID constate que l’amour de Mary pour Matt rend cette dernière de plus en plus forte, et qu’elle risque un jour de la contrôler, l’empêchant de faire du mal à DD. Elle va donc rechercher à l’aide des dossiers du Caid les ennemis de DD afin qu’ils le blessent à sa place. Elle recrutera Bullet, Ammo (vu dans DD 252), les Wildboys (DD 253) et Bushwacker (pas vu en VF).
L’épisode se clôt sur EIGHTBALL qui découvre Matt (qu’il considère depuis le début de la série comme une figure paternelle et de référence) dans les bras de Mary, il part dégoûté !

Mon avis : Toujours un très bon épisode, dans la lignée des précédents. Nocenti ressort les vilains qu’elle a crée depuis le début de son run : Bullet, les Wildboys, Ammo…..et s’intéresse enfin à Karen (qu’elle avait un petit peu négligé jusque là) et à son passé sulfureux, en faisant autre chose qu’une petite amie de super héros et lui redonnant la profondeur que lui avait confié Frank Miller.
Et puis si l’on y regarde bien, c’est quand même un épisode traitant de la pédophilie, sans vraiment avoir l’air d’y toucher, un sujet très fort quand même, et osé pour l’époque, comme la plupart des sujets traités dans cette série d’ailleurs…JRJR au dessin reste constant, classique et sans surprise (mais qu’est ce que son DD est beau, quand même !!!!)

Pour ne pas couper l’épisode double qui suit, Semic nous intercale le
DD 237 : SECONDE CHANCE

Scénario : John Harkness
Dessins : Louis Williams
Encrage : Williamson/Bulanadi
Couleurs : Max Scheele

Résumé : La veuve Noire vient trouver DD pour savoir comment il va après sa dépression et sa radiation du barreau. Elle lui propose aussi de participer à un dépistage anti-drogue pour montrer l’exemple à la jeunesse (une idée d’une amie de Natasha, Barbara Whalen, la femme du sénateur de Floride). Mais Daredevil refuse, prétextant qu’il n’a pas à suivre les ordres d’un ponte du gouvernement et préférant vivre son grand amour avec Karen, au dam de Natasha. Ils marchent dans une rue et tombent sur Klaw, qui passait par là, il lui met donc une raclée, ce qui le fait réfléchir sur sa condition : il va arrêter de douter et recommencer sa vie à zéro ! Une seconde chance !

Mon avis : Voici ce à quoi on a échappé !!! En effet, John Harkness n’est autre que Steve Englehart (il a déjà utilisé ce pseudo dans ses épisodes de FF) qui devait initialement reprendre la série, et c’est vrai que ça sent le début de run, tout ça…On voit tout de suite ce qu’il envisageait de faire : un triangle amoureux entre la veuve, Karen et Matt…
Est-il vraiment nécessaire de revenir sur l’idée du contrôle anti-dopage pour super héros, idée qui n’aura été à mon sens égalée dans son absurdité que par les hosties empoisonnées de Chuck Austen dans Uncanny ? Non. (Vous imaginez, vous, DD qui court le tour de France pour US POSTAL ?)
Bon, le dessin, ca ressemble à du sous Don Heck en petite forme, encré par un sous Vinnie Colletta, ce qui est quand même bizarre quand on sait que c’est Williamson et Bulanadi à l’encrage. On va donc passer rapidement sur cet épisode bouche trou, mais on va quand même discuter un peu sur le choix de Semic, qui aurait pu nous épargner cet épisode et celui sur BENGAL dans le précédent numéro, ou plutôt passer le Daredevil 238, par Nocenti et Barry Windsor Smith d’une toute autre facture… C’est dommage.


DAREDEVIL VI N°5

Toujours Tota sur la cover…
Un épisode double avec DD 260 : DESCENTE AUX ENFERS (Vital signs)

Résumé : Matt est heureux, il a compris que c’est Karen qu’il aime et il se ballade donc de toits et toits, tout content !
Il se fait alors attaquer par Bullet, arrive à le maîtriser mais à peine le combat terminé, c’est Bushwacker qui surgit et va laisser DD dans un piteux état, vient ensuite le tour d’Ammo et c’est finalement un Daredevil massacré, délirant et traumatisé qui atterrit entre les mains des Wildboyzs qui lui défoncent la tête à coup de pieds et de planches. Ils se proposent de le jeter du haut d’un pont, mais c’est finalement Typhoid qui intervient et le fera elle-même, tout en versant une larme, laissant notre héros mort au pied du pont.

Mon Avis : On croyait avoir trouvé un rythme de croisière, et voilà que tout s’emballe, Nocenti clôt son arc sur Typhoid par la pulvérisation totale de son héros, qui se fait littéralement massacrer pendant 30 pages, et même pas par des vilains très puissants mais tous issus du run de Nocenti, ce qui nous montre qu’elle savait vraiment où elle allait dés le début de sa prise en main de la série (inédite en VF malheureusement !). Cet épisode annonce un changement total dans l’attitude du héros et dans sa manière de vivre, puisque cela déclanchera un exil de DD à travers tout le pays, quand même.
C’est un épisode qui peut se résumer à une scène de combat pendant 38 pages, ce qui laisse donc à JRJR toute liberté pour s »éclater et laisser parler sa puissance visuelle et graphique. La dernière page est vraiment à tomber par terre ! Personnellement, je n’avais jamais vu jusque là un héros se faire autant massacrer !! UN EPISODE INOUBLIABLE QUI RESTERA POUR MOI EN TOUT CAS PARMI L’UN DES MEILLEURS DE LA SERIE !!!

On a aussi droit à un petit épisode bouche trou issu de MARVEL COMICS PRESENTS 5

(c’est là qu’il y avait les premières histoires solo de wolvie/le borgne à Madripoor) , réalisé par Terry Kavanagh, Dwayne Turner et Mike Gustovich et qui raconte l’histoire d’un gamin qui se crée un double maléfique pour attirer l’attention des gens sur lui, allant même jusqu’à essayer de se suicider, mais DD interviendra, bien sur. Un petit épisode sans grand intérêt, si ce n’est de voir certainement un des premiers travaux de Dwayne Turner, dont le style évoluera énormément par la suite…

Au fait un grand merci à COMICS VF pour les covers .

Dernière modification par doop ; 03/12/2005 à 01h30.
Réponse avec citation