Afficher un message
  #76  
Vieux 19/09/2005, 18h10
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DEFENDERS N°106
Publié par Marvel en avril 1982.
"The War to and All wars", 22p.
Scénario: JM De Matteis
Dessin et encrage: vous prenez Don Perlin, Sal Trapani, Rick Magyar, Jack Abel et Al Milgrom et vous mélangez!!!
Cover:Al Milgrom



Milgrom devrait être interdit de couverture à vie!


Résumé:
Si vous ne vous rappelez plus de l'épisode précédent...
Doc Strange reçoit un avertissment psychique très fort et convoque Hellstorm. The beast rencontre Daredevil, lui aussi en route pour le Sanctum Sanctorum (non, non, on ne parle pas d'une région inconnue du postérieur... ) car il a une sorte d'instinct qui lui dit que quelque chose ne va pas avec les Defenseurs. En le sondant (toujours rien à voir! ), Doc découvre que ses collégues défenseurs se sont fait capturer par Masters, le vilain binocalrd qui avait enlevé Mindy, l'ex fiancée de Nighthawk.
Masters, qui est d'ailleurs en pleine discussion avec Kyle Richmond, lui apprend qu'il a capturé d'autres télépathes et qu'il va lmancer une attaque psychique sur l'URSS parce que ce ont que des sales cocos!
Les Defenseurs arrivent à la montagne de Masters (benoui, tous les vilains ont leur base dans une montagne... 8) ) mais ne peuvent entrer car la base est blindée à l'adamantium.
Des gardes, habillés en espèces de gardes romains à jupette (voila peut être quelque chose qui est en rapport avec.... ) viennent voir ce qui se passe au dehors et par une ruse d'enfer, nos héros rentrent en même temps que les gardes grâce à une illusion de Doc Strange qui leur donne le même uniforme...Mais, 3 fois hélas, au moment de l'appel des soldats sortis, le chef des soldats se rend compte qu'il a désormais 8 soldats au lieu de 4...
S'ensuit un moment de grand guignol et un peu de baston pendant que les Défenseurs se séparent pour explorer le complexe. Doc annule l'attaque contre la Russie mais se fait assomer. Les autres défenseurs sont libérés et soudain un compte à rebours se fait entendre: mais il s'agit du compte à rebours de l'auto destruction du complexe!! Kyle, aidé par l'esprit des télépathes prisonniers va faire exploser le complexe! Il réveille Doc et lui donne l'ordre de téléporter tous les défenseurs hors du complexe! Mais lui doit rester pour que l'explosion soit bien sure! Doc, en pleine panique, ne réussit qu'à téléporter au dernie rinstant tous ses collégues défenseurs, les gardes on s'en fout, ils avaient qu'à mieux s'habiller!!
Mais Doc n'a pu sauver Kyle, hors d'atteinte à cause des télépathes. Cap America (captif avec les défenseurs) et Hellcat demandent à Doc où sont les prisonniers et Kyle... Doc ne dit rien puis se met à pleurer...


Voila la seule bonne séquence de tout ce numéro....

Commentaire:
Suite de Cap America 268, cet épisode est d'une nullité affligeante, à lexception notoire de ses 3 derniers panels, ce qui fait un ratio de qualité plutot misérable. Dessiné avec les pieds par justement un contingent de mains cassées (il ne manquait plus que Vince Colletta et Mel candido), cet épisode est une souffrance pour les yeux: la moindre scéne (Daredevil qui passe une porte, Hellstorm qui torche une montagne (non, toujours pas de rapport avec... )) tourne au ridicule par on ne sait quel miracle imputable aux dessinateurs impliqués dans ce massacre.
Le script n'est guère meilleur avec des scénes de grand guignol ou d'un kitsch à toute épreuve. Seule chose à sauver: la réaction de Doc Strange juste avant puis après l'explosion et surtout les 3 derniers panels, avec un texte de De Matteis original et inspiré, quand Doc réalise la mort de Nighthawk.
Ce numéro est pourtant à marquer d'une pierre blanche car il marque la mort de Nighthawk, personnage clé de Defenders, au même titre que Doc Strange. Il faudra attendre des années pour que Nighthawk sorte de l'Enfer, trompé par Mephisto, dans une mini série de la fin des années 90 illustrée par Richard Case (Doom patrol, Hunter) et scénarisée par Jim Krueger. Kyle richmond était un personnage d'une grande richesse et surtout d'une grande complexité, certainement un des personnages les plus durs à écrire du cast de Defenders. Pendant les quelques années ayant précédé ce numéro, il était devenu difficile de comprendre le personnage, balloté par un passé compliqué et une enquête sur sa société qui s'étalera comme un sub plot paresseux sur plusieurs années sans que rien n'en ressorte...


Un moment de grand guignol, toujours avec the Beast...


Un numéro d'une qualité abyssale mais pourtant indispensable à tout fan des Defenders... 8)
Réponse avec citation