Afficher un message
  #1  
Vieux 10/09/2005, 13h36
Avatar de cyclopebox
cyclopebox cyclopebox est déconnecté
Tombeur de mutantes
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Entre les cuisses d'Emma Frost
Messages: 11 623
cyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titanscyclopebox est un teen titans
DC Les Jeunes Titans n° 8 - Editions Arédit

Les Jeunes Titans n° 8 : Exorcisme
(novembre 1985)









Les Jeunes Titans : Exorcisme (2ème partie)
(The New Teen Titans – Inferno !, The New Teen Titans # 31, Mai 1983)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Note : suite et fin de cet épisode

Raven, affaiblie par les séances de tortures infligées par les pourritures de la Fraternité du Mal, commence à céder face aux séances d'hypnose du Cerveau et de Mallah.

Ceux-ci lui apprennent que lorsqu'elle avait absorbé Brother Blood à l'aide de son Etre d'Ame, elle a inconsciemment acquis les connaissances de celui-ci. Raven finit par s'en souvenir, et guide les affreux dans une grotte qui contiendrait les secrets du pas beau.

Pendant ce temps, les Jeunes Titans arrivent en Zandie. A l'aéroport, ils apprennent qu'ils ne sont pas les bienvenus sur ce territoire, mais Brother Blood suivant cette affaire à distance, il passe un coup de fil aux autorités locales afin qu'ils puissent partir tranquilles à la recherche de leur amie (ça, c'est un méchant intelligent comme je les aime).

Nos héros retrouvent assez rapidement la trace de Raven, et engagent aussitôt un combat contre le groupe d'affreux : grâce aux renforts conjugués de Speedy, Terra et Francis Kane, les méchants vont vite se retrouver en situation de faiblesse, mais le Cerveau étant doté de pouvoirs télépathiques de hauts niveau, il abat les Titans par une rafale mentale.

Croyant ses amis morts, Raven sort de sa transe et se laisse pour la première dominer par la haine. Fini, la jeune femme effacée qui n'utilise ses pouvoirs qu'à des fins pacifiques, les membres de la Fraternité du Mal découvrent à leur grand malheur qu'ils ont cette fois affaire à la fille du démon Trigon !

Raven déchaîne son Etre d'Ame, et neutralise sans effort tous les membres de la fraternité. Alors qu'elle s'apprête à les achever (dans la famille Trigon, on a une règle : c'est tuer, tuer, et re-tuer), Wonder-Girl revient à elle et réussit grâce avec ses arguments à faire en sorte que son amie redevienne elle-même.


Commentaire :

Les Titans ont eu chaud, il s'en est fallu cette fois de très peu pour que Raven ne se transforme pas en Trigon junior.

Les auteurs nous avaient clairement fait comprendre depuis le cinquième épisode de la série – via quelques petites allusions – que Raven n'est pas purgée de sa partie démoniaque, ils viennent de nous rappeler à l'ordre de fort bien belle manière.

Les Titans commencent à rentrer dans leur période des plus sombres : d'un côté ils doivent faire face à plusieurs menaces, et de l'autres certains membres du groupe commencent à montrer des signes de fatigue (notamment Robin & Raven), ce pour le grand bonheur des lecteurs.

Bilan : un épisode de très bonne facture, qui s'inscrit dans la continuité des précédents.






Les Jeunes Titans : Tonnerre et Foudre
(The New Teen Titans – Thunder and Lighting !, The New Teen Titans # 32, Juin 1983)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

De retour de Zandie, l'ambiance n'est pas des plus roses chez les Jeunes Titans : Speedy se barre pour retourner s'occuper de son centre anti-drogue (il en profite néanmoins pour rouler une pelle à Starfire en guise d'au-revoir, hé-hé-hé…), Raven souffre d'avoir fait du mal à Kid Flash, Francis Kane part à Blue Valley reprendre ses études, Kid Flash se demande s'il doit rester avec le groupe, Robin se montre aussi associable que son mentor Batman et traite Starfire comme une chaussette (quel con !), et quant à Terra, elle fait la gueule car les Titans ne lui ont pas encore révélé leur identité secrète.

Quelques jours plus tard, nos héros reçoivent une alerte pour cause de grabuge à Saint-Louis : deux jeunes hommes costumés y organisent une "méga techno-parade" (= gros bordel) avec l'aide de leurs pouvoirs sur la foudre et le vent.

Les deux jeunes gens se nomment Tonnerre et Foudre, ils ne contrôlent pas leurs pouvoirs dans le sens où ils ressentent un besoin physique de les laisser éclater malgré eux, et ils sont à la recherche d'un certain Walter Williams, un sous-lieutenant de l'armée américaine.

Les Jeunes Titans arrivent sur les lieux, et suite à un combat long et intense, vont neutraliser les deux individus.

Ceux-ci leurs expliquent que Walter Williams est leur père biologique, et que celui-ci est le seul via apparemment une transfusion de sang, à pouvoir leur permettre de contrôler leurs pouvoirs (s'ils ne les utilisent pas régulièrement, ils meurent, un peu comme une drogue).

Walter Williams ayant disparu de la circulation, nos héros prennent pitié de Tonnerre et Foudre, et les confient au soin des laboratoires S.T.A.R. L.A.B.S. dans le but de les soigner.


Commentaire :

Une équipe de super-héros qui part en sucettes, c'est un principe qui date certes depuis les premiers épisodes des Quatre Fantastiques, mais lorsque c'est fait par des auteurs de talents, c'est toujours aussi sympa à suivre pour le lecteur.

En attendant un hypothétique clash de l'équipe, les auteurs nous font patienter avec deux bombes humaines ambulantes, ni héros / ni vilains, qui ne peuvent survivre sans utilisation régulière de leurs pouvoirs.

Sur le fond, c'est classique, mais assez bien amené pour faire passer un bon moment aux lecteurs.

Bilan : un comics des années 80 comme je les aime, garçon, la suite !






Les Jeunes Titans : Qui a tué Trident ?
(The New Teen Titans – Who Killed Trident ?, The New Teen Titans # 33, Juillet 1983)

Scénario : Marv Wolfman
Dessin : George Perez
Encreur : Romeo Tanghal


Résumé :

Aqualad convoque les Jeunes Titans – et la police – car il vient de retrouver dans la mer le cadavre de Trident, un super-vilain d'opérette auquel plusieurs membres des Titans ont eu affaire, et qui a été tué avec son arme.

Robin s'étant fait la malle, nos héros décident par eux-mêmes de suivre les traces de Sherlock Holmes et retrouver l'identité de l'assassin. Au cours de la discussion, les Titans se rendent compte qu'ils ont tous un souvenir différent quant à la personnalité de Trident.

Alors que Changelin rendait visite à Cyborg, un braquage a eu lieu dans la rue. L'auteur du délit était bien entendu Trident; celui-ci faisait preuve d'une certaine agressivité, et pour couvrir sa fuite n'a pas hésité à l'aide d'une rafale de faire dégringoler un chantier de construction sur la tête de nos héros, le vilain a pu se barrer avec un petit magot de 125 000 dollars.

Wonder-Girl et et Raven on eu affaire à ce terrible vilain lors d'une visite au musée d'Histoire Naturelle. Trident a dérobé plusieurs objets antiques, et au cours de son affrontement avec les deux donzelles, il a fait preuve d'un pouvoir de dématérialisation (très pratique pour esquiver les coups ça…) et s'est barré via une petite téléportation.

Kid Flash et Terra ont eux affronté Trident alors que celui-ci effectuait un cambriolage dans une bijouterie. Au cours du combat, Trident s'est avéré un peu plus maladroit que lors des autres fois, possédé par un gros rhume (imaginez ce que c'est que de porter un masque alors que votre nez rejette des huîtres…), il va réussir à se sauver uniquement en mettant le feu à une partie de la rue; chose encore plus étrange, il n'était pas au courant d'avoir dérobé 125 000 $ à la banque, hmm…

Après ces trois rapports, les Jeunes Titans tombent d'accord sur le fait qu'ils ont eu affaire à trois personnes différentes. L'autopsie du corps repêché dans la mer l'identifie comme étant Sammy Jays, une crapule à la sole d'H.E.V.I. (vous vous souvenez de ce groupe ?).

Cyborg finit par localiser les meurtriers. Sur les lieux, les Jeunes Titans neutralisent rapidement les deux crapules, et apprennent que ceux-ci ont tué leur partenaire car il a essayé de les doubler quant au montant dérobé à la banque.

Prologue :

Robin n'a pas fugué; en fait il a décidé de filer un coup de main discret au D.A. Adrian Chase. Celui-ci, excédé que Scaparelli (l'émule d'Al Capone, à la tête du réseau de drogue vu dans les précédents numéros) ait été libéré sans conditions par les juges, a décidé de faire justice lui-même en employant des méthodes un peu plus rude. L'épisode se termine alors que Robin et son partenaire rentrent de force dans la demeure du brigand.


Commentaire :

J'aime bien cet épisode : car le coup de l'enquête policière avec les protagonistes qui indiquent une version différente des faits et d'une personne, ça me rappelle les vieux polars des années 50/60.

(et en plus on a le plaisir de revoir Donna en bikini ! Yeah ! )

Un numéro un petit peu à part dans l'histoire des Jeunes Titans, au ton un peu plus léger que les précédents; le prologue quant à lui nous laisser envisager une suite beaucoup moins rose.

Bilan : si tout le monde pouvait écrire en masse à Panini réclamer une ré-édition de cette série, ce serait sympa non ?






Green Lantern : Mogo n'est pas sociable
(Tales of the Green Lantern Corps – Mogo Doesn't Socialize, Green Lantern # 188, Mai 1985)

Scénario : Alan Moore
Dessin : Dave Gibbons
Encreur : Dave Gibbons

Résumé :

TomarRe narre à Arisia, l'histoire d'un membre mystérieux du corps des Green Lantern : Mogo.

L'histoire débute avec Bolphunga, une brute de l'espace très féroce, qui pour asseoir sa réputation, a décidé de vaincre le Green Lantern Mogo. En arrivant sur la planète sur laquelle est censé résider ce dernier, Bolphunga essaie de le provoquer en duel; mais à sa grande surprise, il trouve une planète déserte.

Celui-ci va passer des années à essayer de chopper Mogo, mais la seule chose qu'il trouver, c'est une anomalie dans la végétation : en effet, sur toute la planète, les arbres semblent avoir été géographiquement placés par une forme de vie intelligente.

En établissant une carte complète des lieux, Bolphunga va découvrir la terrifiante vérité : la disposition des arbres à l'échelle planétaire dessine un anneau, Mogo est en fait une planète !

Apeuré, le filou prend ses jambes à son cou sans demander son reste !


Commentaire :

Un mini-épisode très connu d'Alan Moore, assez drôle, qui par ailleurs a été édité maintes fois en français.
__________________
Allez, tout le monde en choeur chante avec moi :

"Wolverine est un idiot, c'est Cyclope le plus beau !"
Réponse avec citation