Afficher un message
  #5  
Vieux 10/08/2005, 14h49
Avatar de XXL
XXL XXL est déconnecté
Coach minceur
-Généalogiste Sénile-
 
Date d'inscription: août 2003
Localisation: Lugdunum
Messages: 15 410
XXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule BoyXXL mange des frites avec Moule Boy
DOCTOR STRANGE N°50
Publié par Marvel en décembre 1981.
"The cat and the cataclysm", 21p.
Scénario: Roger Stern
Dessin: Marshall Rogers
Encreur: Terry Austin
Cover: Marshall Rogers encré par terry Austin



Une cover impressionnante!

Résumé:
Cet épisode s'ouvre par l'irruption du Docteur dans la dimension de Nightmare par accident. Le Doc arrive à lui échapper et poursuit sa route: il est à la recherche de Morgana Blessing et Clea, enlevées par Mordo!!
On assiste alors à un flashback dans lequel on voit Morgana venir chez le Doc pour qu'il l'examine. Caché dans son sac, sous la forme du chat de Morgana, se cache Mordo qui réussit à s'enfuir avec Morgana et clea en otages!!Commence alors pour le Doc un voyage de dimensions en dimensions jusqu'à ce qu'il comprenne que Mordo a en fait remonté le temps jusqu'en 1943! Il débarque dans un bar alors que Fury et ses Howlings Commandos sont en pleine baston! Doc remet de l'ordre dans tout ça et retrouve Morgana auprès de Fury et ses amis, amnésique!
Doc entreprend alors de sonder son esprit et remonte des traces d'énergie jusqu'à Stonehenge où il trouve Mordo en train de sejeter dans un Vortex de l'Oubli, ce qui le conforte dans son intuition qu'il est manipulé par une force supérieure qui luia donné sa nouvelle force. Doc plonge dan sle vortex à la suite de Mordo et est alors assailli de multiples images avant de se retrouver prisonnier de 2 sorciers nazis et d'une manifestation de Dormammu, avec Clea en otages à ses côtés! Il s'est fait manipuler comme Mordo par Dormammu jusqu'à cette époque!


Clea a manifestment besoin de lunettes et Marshall rogers n'a jamais du voir un chat de sa vie: Qu'est ce que c'est que cette horreur!!!

Commentaire:
Pas de numéro double pour ce n°50, d'ailleurs ce volume ne connaitra aucun numéro double malgré son rythme bimestriel. La qualité est toujours au rendez-vous, avec de sublimes dessins de Rogers et un script de Stern riche et surprenant, et utilisant avec habileté Fury et ses Howling Commandos.
Ce quie st surtout surprenant dans ce numéro, ce sont les "hommages cachés" de Marshall à certainement beaucoup de dessinateurs. bien sur, les voyages de dimension en dimension sont réminiscents de la grande époque de Ditko sur le titre, mais certains panels à fort potentiel comique sont réalisés dans un style qui rappelle quelqu'un, mais qui? toute proposition est la bienvenue!
Ce numéro est à nouveau assez compact, avec des petits panels et tout juste la place d'intégrer les nombreuses bulles. Une petite sensation d'étouffement réapparait donc. De nombreux petits détails croustillants sont disséminés, comme ce spiques que selancent Clea et Morgana lors de leur première rencontre chez Stephen. La rencontre avec Nightmare et les menaces de ce dernier ne resteront pas sans suite: celui-ci n'aura de cesse de pourrir la vie du professeur, avec des agissements mis en scéne par Bill Mantlo dans Incredible Hulk 296 à 300 ou dans Cloak And dagger dans les pages de Strange tales de nombreuses années plus tard.
Fury et ses Howling Commandos sont l'occasion pour Rogers de dessiner des visages comiques caricaturaux. L'encrage d'Austin est quasiment aussi minutieux que sur son new Mutants spécial avec Art Adams, ce qui n'est pas peu dire!


Un exemple de visage à la jesaispasqui et une scéne d'un comique imparable!


Un numéro fort réussi! Dommage que le faible nombre de pages impose de si petites cases.