Afficher un message
  #108  
Vieux 10/07/2005, 14h09
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPIDEY N°65
Lug, juin 1985.



Computo chef des Robots ! (15 pages)
(Beware Computo, Commander of the Robot Hive, in X-Men #48, septembre 1968)

Scénario : Arnold Drake.
dessin : Don Heck & Werner Roth.
Encrage : John Verpoorten.
Couverture : John Romita & Frank Giacoia.

Résumé :

Après la séparation des X-Men, Strange Girl et Cyclope sont restés à New York, ensemble. Jean s’est lancée dans une carrière de mannequin, tandis que Scott anime une émission à la radio. Tandis qu’ils se baladent en ville, ils sont témoins de l’attaque d’un camion par trois robots. Ils en détruisent deux et suivent le dernier jusqu’à son repère, une caverne. Ce sont des dizaines de robots qu’ils découvrent là, obéissant aux ordres d’une entité baptisée Computo. Rapidement repérés, ils parviennent à éviter leurs attaques et Cyclope détruit Computo grâce à ses rafales optiques. Ils découvrent alors le véritable cerveau derrière toute l’opération : Quasimodo, l’ordinateur vivant. Ce dernier parvient à s’échapper en inondant la caverne.


Commentaire :

Encore un scénario abyssal pour la série, décidément au plus mal à l’époque. Heureusement, graphiquement, l’épisode est plutôt réussi. Jean Grey en bikini dans les premières pages est charmante, et les robots dirigés par Computo bénéficient d’un look mi-kirbyesque, mi-psychédélique.


A noter :

L’histoire de Quasimodo ne s’arrête pas là. Arnold Drake la poursuit dans l’autre série Marvel qu’il scénarise à l’époque, Captain Marvel (#7, novembre 1968, trad. in Marvel n°9, Lug, décembre 1970).

En vo, la fin de l’épisode annonçait pour le mois suivant une histoire dans laquelle le Fauve et Iceberg affrontent Metoxo the Lava Man. Or, le mois suivant débute une histoire sans aucun rapport, introduisant le personnage de Polaris. Des années plus tard, en 1994, Kurt Busiek s’inspira de cette annonce pour son histoire Catastrophe on 34th Avenue, parue dans Marvel Holiday Special 1994 (trad. in X-Men Saga n°4, novembre 1997). L’histoire se passe des années plus tard, mais un flashback raconte la première rencontre entre Metoxo et les deux mutants.


Casting :

Cyclope, Strange Girl (Marvel Girl)

Quasimodo, Computo, les robots de Computo.


Le Fauve (5 pages)
(Yours truly, the Beast, in X-Men #48, septembre 1968)

Scénario : Arnold Drake.
dessin : Werner Roth.
Encrage : John Verpoorten.

Résumé :

Une démonstration des différents pouvoirs et talents du Fauve.




PUISSANCE 4 : La Nuit de l’O.V.N.I. (2ème partie) (18 pages)
(Power Play, in Power Pack #1, août 1984)

Scénario : Louise Simonson.
dessin : June Brigman.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : June Brigman & Bob Wiacek.

Résumé :

Grièvement blessé, Whitey explique aux enfants Power la raison de sa présence sur Terre : empêcher leur père de réaliser une expérience scientifique qui risque de détruire la planète. C’est cette découverte dont les Snarks veulent s’emparer pour conquérir la galaxie. Sentant la fin proche, et alors que les Snarks sont de retour, Whitey décide de transmettre ses pouvoirs aux enfants, et disparaît dans un éclair. Dans un premier temps, les enfants ne ressentent aucun changement. Mais lorsque les Snarks vont les attaquer, leurs pouvoirs vont apparaître : Julie peut voler à la vitesse de la lumière, laissant dans son sillage un arc-en-ciel ; Katie lance des boules d’énergie ; Alex contrôle la gravité ; Jack peut se transformer en brume. En utilisant leurs pouvoirs, ils parviennent à échapper aux Snarks, à bord du vaisseau de Whitey. Ils choisissent alors de prendre de nouveaux noms, comme tout bon super-héros qui se respecte : Alex sera G, Jack Mass-Master, Julie Lasera et Katie Energie.


Commentaire :

Conclusion réussie pour ce premier épisode, qui décrit les différents pouvoirs des quatre jeunes protagonistes, et lance les grandes lignes des intrigues à venir dans les prochains mois. Les Snarks constituent des vilains caricaturaux au possible, mais dans un tel contexte ce n’est pas vraiment gênant.


Casting :

Puissance 4 (Power Pack) : G (Gee), Mass-Master, Lasera (Lightspeed), Energie (Energizer).

Aelfyre ‘Whitey’ Whitemane, Vendredi (Friday).

Les Snarks.




LA SAGE DE CRYSTAR : Réconciliation ! (2ème partie) (20 pages)
(Resolution, in Saga of Crystar #11, février 1985)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin & encrage : Ricardo Villamonte.
Couverture : Michael Golden.

Résumé :

Shaman, Puck et Véga sont entraînés sur le monde de Crystallium par Ogéode. Ils sont accueillis pas Crystar qui leur explique la situation. Les trois héros acceptent de l’aider, et passent immédiatement à l’action lorsqu’une troupe d’hommes de lave attaque. Ces derniers sont rapidement vaincus.

Véga part en reconnaissance et découvre que Koth est sur le point d’être exécuté. Crystar ordonne aussitôt l’assaut. Malachon affronte Bekk et le blesse mortellement. Il sera vengé peu après par Crystar, qui tue Malachon grâce à l’épée enchantée que lui a fourni Ogéode. De son côté, Moltar finit par juger cette lutte absurde et se retourne contre Zardeth. Lavour fait bientôt de même. Alors que Zardeth s’apprête à leur lancer un sort, Crystar intervient et frappe le sorcier. Avant de mourir, Zardeth lance un dernier sort qui rend à Moltar ses traits humains. Il décide alors d’abandonner ses prétentions au trône de Crystallium. La guerre est terminée et Crystar devient le nouveau roi de Crystallium.


Commentaire :

La fin de cette série semble un peu précipitée, et l’intrusion des membres d’Alpha Flight pas vraiment utile, mais il s’agit au final d’une conclusion assez correcte et plaisante, en particulier concernant la rivalité Crystar/Moltar. Ce dernier est toujours apparu comme un faible plutôt que quelqu’un de foncièrement mauvais, et le retournement final est de ce point de vue parfaitement justifié.


A noter :

Il est fait mention dans cet épisode d’un premier voyage de Puck sur le monde de Crystallium, mais cette histoire n’a à ma connaissance jamais été racontée.


Casting :

Kalibar, Stalax, Warbow, Koth, Ika, Ambre, Ogéode, Shen, Bekk.

Lord Feldspar.

La Division Alpha (Alpha Flight) : Shaman, Puck, Vega (Northstar).

Moltar, Lavour, Zardeth, Malachon.

Dernière modification par Niglo ; 10/07/2005 à 17h36.
Réponse avec citation