Afficher un message
  #5  
Vieux 02/06/2005, 22h37
Avatar de Niglo
Niglo Niglo est déconnecté
Registered User
 
Date d'inscription: janvier 2003
Messages: 6 570
Niglo change la caisse du Fauve


SPIDEY N°64
Lug, mai 1985.



LES X-MEN : Le Mystère du Maha Yogi (15 pages)
(The Warlock wears three Faces, in X-Men #47, août 1968)

Scénario : Gary Friedrich & Arnold Drake.
dessin : Werner Roth, Don Heck.
Encrage : John Tartaglione.
Couverture : Don Heck & Frank Giacoia.

Résumé :

Bobby et Hank, accompagnés de Zelda et Vera, se rendent au théâtre assister à la représentation du Maha Yogi, la dernière sensation à la mode. Dès que le spectacle commence, ils réalisent qu’il s’agit du Warlock, leur ancien adversaire. Ils s’éclipsent pendant que le Maha Yogi hypnotise le public, comme il l’a fait lors de ses précédentes représentations. Ayant revêtu leurs uniformes, le Fauve et Iceberg attaquent le Maha Yogi. Ce dernier leur résiste grâce à ses illusions. Il jette une pierre magique sur Iceberg, mais celui-ci la dévie et la pierre atterrit dans un générateur, ce qui produit un jeu de lumière qui déstabilise le Maha Yogi. Puis le Fauve le saucissonne dans le rideau du théâtre et Iceberg y place un magnétophone réglé à pleine puissance. S’en est trop pour le Maha Yogi qui se rend. Les deux camarades peuvent continuer leur soirée en compagnie de Vera et Zelda.


Commentaire :

Le Warlock lors de sa première apparition n’était déjà pas un vilain très reluisant, on tombe encore plus bas ici. Navrant de bout en bout, cet épisode est à classer parmi les pires de toute l’histoire de la série.


A noter :

Maha Yogi était déjà apparu, sous le nom de Warlock, dans X-Men #30 (mars 1967, trad. in Spidey n°46, novembre 1983).


Casting :

Le Fauve, Iceberg.

Zelda, Vera.

Maha Yogi/Warlock.


X-MEN : Moi, Iceberg (5 pages)
(I, the Iceman, in X-Men #47, août 1968)

Scénario : Arnold Drake.
dessin : Werner Roth.
Encrage : John Verpoorten.

Résumé :

Une démonstration des différents pouvoirs d’Iceberg.




PUISSANCE 4 : La Nuit de l’O.V.N.I. (1ère partie) (16 pages)
(Power Play, in Power Pack #1, août 1984)

Scénario : Louise Simonson.
dessin : June Brigman.
Encrage : Bob Wiacek.
Couverture : June Brigman & Bob Wiacek.

Résumé :

Aux abords de la Terre, une bataille spatiale a lieu. Le vaisseau attaqué a pour mission d’empêcher un humain, le docteur Power, de poursuivre ses expériences sur l’annihilation de la matière, qui risquent de causer une réaction en chaîne qui détruira la planète. Touché, le vaisseau s’écrase en mer, non loin de la maison où vit la famille Power.

Le docteur James Power et son épouse ont quatre enfants : Alex, Jack, Julie et Katie. Cette dernière aperçoit dans le ciel des lumières et pense qu’il s’agit des ovnis dont la présence a été signalée à la radio. Les enfants obtiennent de leurs parents l’autorisation de camper sur la terrasse. Pendant la nuit, Katie aperçoit quelque chose sur la plage. Les enfants s’y rendent et découvrent un vaisseau spatial. Jack et Julie courent prévenir leurs parents. Pendant ce temps, une écoutille du vaisseau s’ouvre et Alex et Katie découvrent son occupant : Aelfyre ‘Whitey’ Whitemane, un extraterrestre. Au même moment, un autre vaisseau se pose à proximité de la maison des Power, et ses occupants, des Snarks, kidnappent Mr. et Mrs. Power.


Commentaire :

Sympathiques débuts pour cette série visant plutôt un public jeune. La quasi-débutante June Brigman (elle n’a que 23 ans alors et n’a quasiment rien publié avant ce numéro) offre un dessin élégant et expressif, quoiqu’encore assez figé.


Casting :

Alex Power, Jack Power, Julie Power, Katie Power.

James Power, Mrs. Power.

Aelfyre ‘Whitey’ Whitemane, Vendredi (Friday).

Les Snarks.




LA SAGE DE CRYSTAR : Réconciliation ! (1ère partie) (20 pages)
(Resolution, in Saga of Crystar #11, février 1985)

Scénario : Mary Jo Duffy.
dessin & encrage : Ricardo Villamonte.
Couverture : Michael Golden.

Résumé :

Crystar retourne voir Lord Feldspar pour le convaincre de la menace que fait planer Zardeth et les guerriers du chaos sur Crystallium. La rencontre est très tendue, tout comme les relations entre Crystar et Bekk, qui remet en question son autorité, mais choisit de calmer les choses en voyant que tous prennent le parti de Crystar.

Contrairement à ce que Crystar pensait, Koth n’est pas mort. Il a été capturé par les hommes de Zardeth, lequel compte le torturer avant de le tuer. Moltar lui rend visite dans la cellule où il est enfermé, lui disant regretter ce qui est arrivé, mais Koth méprise ses excuses.

Ogeode essaie d’utiliser son prisme de cristal pour créer de nouveaux guerriers, mais en fouillant dans sa poche il ne le trouve pas. Au même moment, sur Terre, Shaman, Puck et Vega de la Division Alpha affronte au Canada une créature du chaos. Ils en viennent à bout sans mal, mais lorsque Shaman tente de sortir des médicaments de son sac, il en sort le prisme de cristal d’Ogeode, et la main de ce dernier qui s'y accroche…


Commentaire :

Le choix d’introduire des personnages de la Division Alpha dans la conclusion de cette saga peut sembler à priori curieux, mais ainsi Mary Jo Duffy crée astucieusement un lien entre la magie d’Ogeode et celle de Shaman.

Petite baisse de qualité du point de vue dessin, le fait que cet épisode soit double a sans doute contraint Ricardo Villamonte à ne pas peaufiner ses planches autant que d’habitude.


A noter :

Le MCP situe cette apparition des membres de la Division Alpha entre Alpha Flight #13(août 1984, trad. in Strange n°193, janvier 1986) et Alpha Flight #14 (septembre 1984, trad. in Strange n°184, février 1986).

Casting :

Kalibar, Stalax, Warbow, Koth, Ika, Ambre, Ogéode, Shen, Bekk.

Lord Feldspar.

La Division Alpha (Alpha Flight) : Shaman, Puck, Vega (Northstar).

Moltar, Lavour, Zardeth, Malachon, les Guerriers des Monts Verts.




L’ARAIGNEE : Le Pouvoir de l’Araignée (6 pages)
(What the well-dressed Spider-Man will wear & Spidey’s greatest Talent, in Amazing Spider-Man King Size Special #4, novembre 1967)

Scénario : Stan Lee.
dessin : Larry Lieber.
Encrage : Mike Esposito
Couverture : Larry Lieber & Mike Esposito.

Résumé :

Une démonstration des différents pouvoirs de l’Araignée.

Dernière modification par Niglo ; 01/05/2006 à 00h21.